Le Lézard
Sujets : Première Nation, DEI

Le Musée de la Civilisation exprime toute sa solidarité envers les communautés autochtones


QUÉBEC,  le 1er juill. 2021 /CNW Telbec/ - Profondément touché par la gravité des découvertes entourant les pensionnats autochtones, le Musée de la civilisation tient à exprimer toute sa solidarité envers les communautés autochtones. Ainsi, au cours des prochains mois, le Musée posera plusieurs gestes visant à démontrer l'importance de dénoncer ces injustices et de continuer à nous éduquer en tant que société sur la réalité et l'histoire de ces communautés, dans un esprit de réparation.

À cet effet, le campanile du Musée de la civilisation sera illuminé de la couleur orange du 1er juillet au 30 septembre, Journée du chandail orange. Un macaron orange, ou une broche perlée, sera porté par le personnel d'accueil du Musée en signe de solidarité. Des informations sur la symbolique de cette couleur et de ces gestes de solidarité seront diffusées sur les écrans d'information du Musée afin que tous les visiteurs y soient sensibilisés.

Lors de la création de l'exposition C'est notre histoire, le Musée de la civilisation et La Boîte Rouge vif, organisme dédié à la mise en valeur des cultures autochtones, sont allés à la rencontre des Premières Nations et des Inuit. Dix-huit communautés, souvent distantes de centaines de kilomètres, ont participé et quelque 800 personnes se sont exprimées. L'objectif était bien sûr de donner la parole aux Autochtones à travers cette exposition. Son contenu est régulièrement mis à jour de façon à représenter les réalités autochtones de la façon la plus juste possible. À la lumière de ces récentes découvertes et toujours dans cet esprit de solidarité, un éclairage orangé sera appliqué aux éléments de l'exposition liés aux pensionnats, dont le caractère obscur et litigieux est déjà évoqué.  En continuité de ceci, une adaptation de la visite guidée sera effectuée. Enfin, une activité spéciale sera proposée pour souligner la Journée du chandail orange du 30 septembre.

« Nous sommes profondément troublés des récentes découvertes qui sont faites sur les sites d'anciens pensionnats autochtones. Dans notre mission de musée de société, nous tentons toujours de traduire, le plus justement possible, les réalités des peuples et des civilisations qui ont forgé notre monde. Nous avons établi des ponts avec les communautés autochtones que nous souhaitons empreints de respect, de reconnaissance et d'écoute. Nous cherchons toujours des façons de leur donner la parole. Aujourd'hui, nous avons le devoir d'afficher notre solidarité, d'accepter que nous ayons encore à apprendre, à cheminer ensemble et surtout, nous avons le devoir de ne jamais oublier. »

Stéphan La Roche, président-directeur général, Musée de la civilisation

SOURCE Musée de la civilisation



Communiqué envoyé le 1 juillet 2021 à 08:00 et diffusé par :