Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Exploitation pétrolière
Sujets : Enjeux environnementaux, Première Nation, Plaidoyer (politique), DEI

Dossier GNL Québec - Message des Innus à la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean


MASHTEUIATSH, QC, le 12 juill. 2021 /CNW Telbec/ - Dans une lettre publiée dans l'édition du samedi 10 juillet du journal Le Quotidien, les Innus de Mashteuiatsh, Essipit et Pessamit s'adressent à la population du Saguenay - Lac-Saint-Jean afin d'expliquer la position qu'ils ont prise à l'égard des projets de GNL Québec.

Ce message qui fait suite à un communiqué conjoint publié le 12 mai 2021 par les trois Premières Nations, réitère leur intention de s'opposer à la construction d'un gazoduc et d'une usine de liquéfaction ainsi qu'au transport du gaz naturel liquéfié vers des marchés extérieurs. Parmi les raisons citées, on rappelle que le rapport du BAPE mentionne qu'il n'existe aucune garantie ni aucun moyen de s'assurer que le gaz naturel liquéfié produit par le complexe de liquéfaction servirait effectivement de substitut à des combustibles plus polluants dans les marchés d'exportation visés.

« Pour nos trois conseils de Premières Nations, c'est la goutte qui a fait déborder le vase, peut-on lire dans le message. Pour nous, la diminution globale des gaz à effet de serre (GES) par voie de substitution constituait le seul avantage des projets. Dans de telles conditions, pourquoi importer un combustible gazeux que plusieurs réprouvent et qui, une fois liquéfié, pourra être vendu n'importe où, sans qu'on n'obtienne la moindre garantie qu'il sera utilisé en substitut d'énergies fossiles comme le promettait initialement GNL Québec? »

Les Innus rappellent que la quasi-totalité du gaz naturel que l'on voudrait acheminer à travers leurs territoires ancestraux provient de la fracturation hydraulique, procédé d'extraction dénoncé à travers le monde entier et qui, sur le plan environnemental, est dommageable et inacceptable. Ils affirment par ailleurs que GNL Québec a été incapable de remplir les trois conditions fixées par le gouvernement pour donner le feu vert aux projets : 1) acceptabilité sociale 2) réduction significative des émissions de GES dans le monde 3) accélération de la transition vers des énergies propres.

Pour une transcription intégrale du message des trois Premières Nations, veuillez consulter le PDF ci-joint ou utiliser le lien suivant vers les pages du journal Le Quotidien du 10 juillet 2021.

http://cahiers.lequotidien.com/cahiers_speciaux/2021/20210707/ 

SOURCE Conseil de la Première Nation des Innus ESSIPIT


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

20 sep 2021
Shanghai Electric (601727.SS et 02727.HK) a annoncé que la société a été classée 51e sur la liste 2021 des 250 meilleurs entrepreneurs internationaux publiée par Engineering News-Record (ENR), une publication de renommée mondiale pour les nouvelles...

20 sep 2021
L'Office de la protection du consommateur annonce que l'entreprise Hydro Solaire (Avantage Groupe Conseils inc.) a été déclarée coupable par le tribunal, le 28 juin 2021 à Québec, d'infractions à la Loi sur la protection du consommateur (LPC). Elle a...

20 sep 2021
Shanghai Electric (SS : 601727 et HK : 02727) a annoncé que l'entreprise a été classée 51e sur la liste des 250 meilleurs entrepreneurs internationaux de 2021 publiée par Engineering News-Record (ENR), une publication de renommée mondiale spécialisée...

20 sep 2021
Récemment, Fraunhofer ISE, l'institution solaire de premier plan au niveau mondial, a terminé l'évaluation du CAPEX et du LCOE de la nouvelle génération de modules à ultra-haute puissance de 210 mm (G12) de Trina Solar et de la série de 182 mm (M10)...

17 sep 2021
Récemment, Fraunhofer ISE, l'institution leader dans le domaine de l'énergie solaire, a terminé l'évaluation du CAPEX et du LCOE de la nouvelle génération de modules à ultra-haute puissance 210 mm (G12) de Trina Solar et de la série 182 mm (M10)...

16 sep 2021
Chose promise, chose faite: la porte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, a présenté le projet de loi 894 à l'Assemblée nationale. Mme Massé appelle François Legault à passer de la parole aux actes et à fermer définitivement la porte à la...



Communiqué envoyé le 12 juillet 2021 à 09:00 et diffusé par :