Le Lézard
Sujets : Première Nation, CFG, DEI

L'honorable Marc Miller et Mi'kmaw Kina'matnewey ont annoncé une aide financière pour soutenir la réappropriation, la revitalisation, la préservation et le renforcement des langues autochtones en Nouvelle-Écosse


Le gouvernement du Canada soutient les langues autochtones en Nouvelle-Écosse par l'entremise de Mi'kmaw Kina'matnewey.

PREMIÈRE NATION MEMBERTOU, TERRITOIRE TRADITIONNEL MI'KMAQ NON CÉDÉ, le 13 juill. 2021 /CNW/ - Les langues sont au coeur de l'identité culturelle; elles déterminent qui nous sommes et comment nous pensons. Les langues font partie intégrante des cultures, de l'identité et du mieux-être des Autochtones. Elles sont porteuses d'histoires, de la mémoire de nos ancêtres et de la promesse que nous faisons à nos descendants. Elles sont empreintes de sagesse et de traditions, transmises des aînés aux jeunes, au fil des générations. Le gouvernement du Canada comprend qu'il a un rôle clé à jouer dans la protection et la revitalisation des langues autochtones.

Hier, l'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, en compagnie de membres du conseil d'administration de Mi'kmaw Kina'matnewey, a annoncé une aide financière fédérale de 513 492 dollars en vue d'accroître l'accès à l'enseignement et aux ressources linguistiques adaptés aux besoins et aux réalités des Premières Nations mi'kmaw, ce qui facilitera la réappropriation, la revitalisation, la préservation et le renforcement des langues et des cultures autochtones. Le ministre Miller a fait cette annonce au nom de l'honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien.

À compter de 2021-2022, Mi'kmaw Kina'matnewey agira en qualité de tiers administrateur chargé de l'exécution du Programme des langues et cultures autochtones en Nouvelle-Écosse. La meilleure façon d'améliorer le quotidien des enseignants, des familles et des jeunes autochtones est de remettre la gestion du programme entre les mains de partenaires autochtones. L'annonce d'aujourd'hui s'inscrit dans la lignée de l'engagement du gouvernement du Canada à transférer le contrôle de la prestation des services aux peuples autochtones, et elle permettra à d'autres d'explorer l'adoption d'avenues similaires. 

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Mi'kmaw Kina'matnewey lancera un processus d'appel de propositions de manière juste, ouverte et transparente. Il évaluera les demandes, formulera des recommandations liées au financement et transmettra les fonds aux demandeurs retenus. Il reste à déterminer les montants individuels qui seront versés, mais l'organisme se penche en ce moment sur la question. D'autres détails sont à venir.

Le budget de 2021 prévoit 275 millions de dollars sur cinq ans, dès 2021-2022, et 2 millions de dollars par année par la suite pour Patrimoine canadien afin de soutenir les langues autochtones. Cet argent s'ajoute au financement annoncé dans le budget de 2019, soit 333,7 millions de dollars sur cinq ans, et 115,7 millions de dollars par la suite. Au cours des trois années subséquentes, l'enveloppe totale consacrée à diverses initiatives, comme les camps linguistiques et culturels, les programmes de mentorat et d'apprentissage, et l'élaboration de documents et de ressources en langues autochtones, aura doublé.

Citations

« La langue, en plus de refléter notre identité individuelle et collective, relate notre passé commun et notre patrimoine culturel, et elle dévoile nos rêves d'avenir. C'est pourquoi la revitalisation des langues autochtones en Nouvelle-Écosse, comme partout ailleurs au Canada, est et sera toujours une priorité pour moi, pour notre gouvernement et pour toute la population. »

- L'honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien

« Il est difficile d'imaginer un droit plus fondamental que celui d'être entouré de sa propre langue, de vivre en pleine immersion. Les langues sont au coeur de l'identité culturelle, elles nous façonnent en nous permettant de communiquer avec nos familles, nos communautés et notre passé. L'annonce d'aujourd'hui avec Mi'kmaw Kina'matnewey garantit que les partenaires autochtones dirigeront et soutiendront les programmes de sorte que leurs communautés pourront préserver, renforcer et revitaliser la langue mi'kmaw en conformité avec leurs convictions. »

- L'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones

« Les langues autochtones sont à la base des identités, des cultures, de la spiritualité et de l'autodétermination des Autochtones. Il importe que nous travaillions ensemble à soutenir les peuples autochtones pour qu'ils se réapproprient leurs langues, qu'ils les revitalisent, les renforcent et les préservent. Le gouvernement du Canada est déterminé à établir une relation renouvelée avec les peuples autochtones fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Je me réjouis à l'idée d'un avenir où les enfants des Premières nations, des Inuits et des Métis grandiront en parlant leurs langues, et où ce précieux patrimoine linguistique sera honoré et protégé au profit des générations futures. »

- L'honorable Carolyn Bennett, M.D., c.p., députée, ministre des Relations Couronne-Autochtones

« Soutenir les langues autochtones fait partie intégrante de la réconciliation. En parlant leurs langues traditionnelles, les jeunes Autochtones d'aujourd'hui découvrent le monde selon la perspective de leurs ancêtres. Cette annonce est un pas de plus vers la revitalisation de la langue des Mi'kmaw et la préservation de leur culture. »

- Jaime Battiste, député de Sydney-Victoria

« Notre relation de travail positive avec le Canada et ses ministères cadre avec l'entente de 1997 qui reconnaît la souveraineté de Mi'kmaw Kina'matnewey en tant que collectif représentant les droits à l'éducation et les droits linguistiques des Mi'kmaw d'ici, en Nouvelle-Écosse. La gestion et la distribution des fonds rattachés au volet des langues autochtones permettront aux Mi'kmaw de cerner les priorités et les projets qui les aideront à revitaliser, à se réapproprier et à rétablir notre magnifique langue L'nu. »

- Blaire Gould, directrice administrative, Mi'kmaw Kina'matnewey

Les faits en bref

Mi'kmaw Kina'matnewey est un gouvernement autonome en matière d'éducation qui fournit des services à 12 communautés des Premières nations en Nouvelle-Écosse depuis plus de 20 ans.

Mi'kmaw Kina'matnewey a été établi et reconnu comme l'autorité en matière d'éducation pour soutenir la prestation de programmes et de services d'éducation en vertu de la Loi sur l'éducation des Mi'kmaw.

Le Volet des langues autochtones du Programme des langues et cultures autochtones soutient les efforts des communautés autochtones et des organisations autochtones à se réapproprier leurs langues et à les revitaliser, les maintenir et les renforcer.

SOURCE Patrimoine canadien



Communiqué envoyé le 13 juillet 2021 à 16:55 et diffusé par :