Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Science et technologie, Transport
Sujets : Lois fédérales et d'états, Affaires étrangères, Responsabilité sociale des entreprises, Enjeux environnementaux, Politique environnementale, Première Nation, Bien-être animal, DEI, ESG

Pew exhorte les membres de l'OMC à donner la priorité à l'effort de subvention de l'industrie de la pêche après un nouveau report de l'accord


L'accord pourrait stimuler la croissance des populations de poissons, améliorer la santé des océans et aider les communautés côtières

GENÈVE, 17 juillet 2021 /PRNewswire/ -- Le Pew Charitable Trusts a exprimé aujourd'hui un optimisme prudent quant à la possibilité que les membres de l'Organisation mondiale du commerce parviennent bientôt à un accord visant à réduire les subventions préjudiciables à la pêche, notant que, bien que les négociateurs n'aient pas réussi à conclure un accord lors de la réunion ministérielle d'aujourd'hui, ils ont fait des progrès importants et ont ouvert la voie à un accord plus tard cette année.

La directrice générale de l'OMC, Mme Ngozi Okonjo-Iweala, et le président des négociations, M. Santiago Wills, ambassadeur de Colombie, ont annoncé que les membres de l'OMC poursuivront les négociations en vue de parvenir à un accord avant la 12e Conférence ministérielle de l'OMC, prévue pour la semaine du 30 novembre.

Les gouvernements dépensent 22 milliards de dollars par an en subventions préjudiciables versées principalement aux flottes de pêche industrielle pour réduire artificiellement le coût du carburant et de la construction des navires, ce qui permet à ces grands navires d'attraper plus de poissons que ce qui est durable en pêchant plus loin en mer et pendant de plus longues périodes.

En 2015, 193 pays ont adopté les objectifs de développement durable des Nations Unies. Parmi ceux-ci, l'objectif 14 préconisait la conservation et l'utilisation responsable des océans et des ressources marines, les nations s'engageant à réglementer efficacement les activités de pêche, à éliminer la pêche illégale et, d'ici 2020, à conclure un accord pour mettre fin aux subventions qui financent les pratiques de pêche destructrices. Toutefois, les membres de l'OMC n'ont pas respecté cette échéance malgré les appels lancés par plus de 180 organisations oeuvrant pour la protection de la mer et de l'environnement, le bien-être animal, les chaînes d'approvisionnement durables en produits de la mer et le développement international en faveur de l'objectif 14. Après son arrivée à la tête de l'organisation en mars, Mme Okonjo-Iweala s'est fixé pout objectif que les membres de l'OMC parviennent à un accord lors de la réunion ministérielle d'aujourd'hui.

Isabel Jarrett, responsable du projet de Pew Charitable Trusts visant à mettre fin aux subventions préjudiciables à la pêche, a fait la déclaration suivante :

« Les membres de l'Organisation mondiale du commerce n'ont jamais été aussi proches de la conclusion d'un accord, attendu depuis deux décennies, qui réduirait les subventions préjudiciables à la pêche. Malgré les pressions de la directrice générale, du président des négociations et de plus de 180 organisations du monde entier, les membres de l'OMC n'ont pas réussi à conclure un accord lors de la réunion ministérielle d'aujourd'hui. Toutefois, les pays ont démontré leur volonté de parvenir cette année à un accord qui privilégie la durabilité et accroît la transparence.

« Un accord comportant trop de lacunes compromettrait les objectifs de durabilité de l'OMC. De nouvelles recherches ont révélé qu'un accord de l'OMC éliminant toutes les subventions préjudiciables à la pêche pourrait rétablir 12,5 % de la biomasse de poissons dans l'océan d'ici 2050 ; or, la version la plus récente du texte de l'accord de l'OMC ne permettrait probablement qu'une augmentation de 1,59 % sur cette même période, selon des scientifiques de l'Université de Californie à Santa Barbara.

« Le texte final de l'accord doit garantir que les gouvernements ne sont pas autorisés à subventionner des pratiques irresponsables qui nuiront aux populations de poissons qui n'ont pas vraiment atteint des niveaux de durabilité biologique. Des subventions préjudiciables appliquées à la pêche de ces populations vulnérables pourraient compromettre leurs chances de rebondir.

Bien que l'accord définitif de l'OMC sur les subventions à la pêche doive prévoir une période de transition permettant aux pays en développement de disposer d'un délai supplémentaire pour mettre en oeuvre l'accord, aucune règle ne doit faire l'objet d'exceptions permanentes. Et les pays développés ne devraient jamais être autorisés à fournir des subventions préjudiciables, à moins qu'ils ne puissent prouver que ces subventions n'ont pas d'effet négatif sur les niveaux des stocks de poissons.

« Les membres de l'OMC doivent conclure le plus rapidement possible un accord solide sur les subventions à la pêche, qui permette d'atteindre des objectifs ambitieux en matière de durabilité et, en fin de compte, d'améliorer la santé des activités de pêche et des communautés de pêcheurs dans le monde entier. »

Le Pew Charitable Trusts est motivé par le pouvoir de la connaissance pour résoudre les problèmes les plus difficiles d'aujourd'hui. Pour en savoir plus, veuillez consulter le site www.pewtrusts.org.

CONTACT : Kathryn Bomey, 202-573-2120, kbomey@pewtrusts.org


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 sep 2021
Zoomlion Heavy Industry Science & Technology Co., Ltd. (« Zoomlion »; 1157.HK) a exporté en Turquie la grue sur chenilles ZCC32000 le 16 septembre. L'entreprise a ainsi établi un nouveau record en matière d'exportation de grues au plus grand tonnage...

17 sep 2021
FourKites®, la première plateforme de visibilité de la chaîne d'approvisionnement en temps réel, a annoncé aujourd'hui que sa conférence européenne des clients, Visibility 2021, aura lieu le 7 octobre en mode virtuel. Le thème de la conférence de...

17 sep 2021
Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou reportés en...

17 sep 2021
Scaled Agile, Inc., le fournisseur de SAFe®, le plus important cadre favorisant la souplesse opérationnelle au monde, a le plaisir d'annoncer que deux dirigeants de Porsche prendront la...

17 sep 2021
XCMG (la « Société », 000425.SZ) a fait ses débuts à MINExpo 2021 le 13 septembre à Las Vegas, et a lancé trois nouveaux produits conçus spécialement pour le marché américain. Afin d'élargir davantage sa gamme de services de machinerie pour...

17 sep 2021
Scaled Agile, Inc., fournisseur de SAFe®, principal cadre mondial favorisant l'agilité des entreprises, est heureuse d'annoncer que les deux...



Communiqué envoyé le 16 juillet 2021 à 20:41 et diffusé par :