Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujets : Product/Service, Funding

MaaT Pharma, lauréat de France Relance, accélère son développement dans l'immuno-oncologie et la production de médicaments microbiote de nouvelle génération


MaaT Pharma, entreprise française de biotechnologies au stade clinique spécialisée dans le développement de médicaments à base de microbiote destinés à restaurer la symbiose microbiote/système immunitaire des patients en oncologie, annonce aujourd'hui que son projet MEPA (Microbiome Engineering Platform) est lauréat du plan France Relance, avec une subvention accordée de 1,9 million d'euros. Lancé à l'été 2020, ce plan a pour objectif de soutenir les investissements stratégiques dans les secteurs critiques de l'industrie française, dont la Santé.

« Nous sommes très honorés et fiers d'être lauréats de France Relance. Ce soutien fort et engageant du gouvernement français dans des industries stratégiques représente une opportunité pour MaaT Pharma, en tant qu'acteur de l'industrie du microbiote, de poursuivre son développement et ainsi de s'inscrire complètement dans l'objectif de produire de nouveaux biomédicaments en France. Succès d'équipe, ce financement soutient les femmes et les hommes de MaaT Pharma, qui chaque jour, contribuent à donner vie à des innovations thérapeutiques de pointe dans le domaine du microbiote, » souligne Hervé Affagard, fondateur et directeur général de MaaT Pharma, « Le plan France Relance soutient ici des procédés industriels uniques au monde permettant de tirer parti de toute la diversité fonctionnelle du microbiote pour apporter des avancées significatives dans le traitement du cancer. »

MEPA, un projet au service d'une nouvelle génération de médicaments microbiote

MaaT Pharma a développé deux approches pour ses médicaments microbiote en oncologie. La première s'appuie sur des produits issus de dons d'individus sains (dits produits natifs) et a pour objectif de restaurer les fonctions du microbiote intestinal de patients atteints de tumeurs liquides (principalement leucémie) ; la deuxième est centrée sur le développement de médicaments microbiote « synthétiques », obtenus par co-fermentation, ayant pour but de coloniser l'intestin du patient avec un microbiote fonctionnel pour améliorer sa réponse au traitement de tumeurs solides.

La plateforme de développement pharmaceutique unique au monde de MaaT Pharma combine des outils avancés d'intelligence artificielle et une technologie propriétaire de co-fermentation d'écosystèmes microbiens pour permettre la conception, le développement et la production à grande échelle de nouvelles thérapies issues d'un écosystème microbien (les « Microbiome Ecosystem Therapies » ou MET).

Le financement obtenu via l'initiative de France Relance vient soutenir une étape cruciale du développement de cette plateforme thérapeutique, à savoir l'industrialisation et la standardisation des procédés de co-fermentation dans le respect des normes de bonnes pratiques pharmaceutiques de fabrication (cGMP), ainsi que la production de lots cliniques. A terme, la plateforme de production de MaaT Pharma pourra être utilisée pour décliner une large gamme de thérapies issues d'un écosystème microbien dans plusieurs indications.

Accélérer le développement de produits dédiés à l'immuno-oncologie

Le projet MEPA marque une nouvelle étape dans le développement de MaaT Pharma, en soutenant l'élargissement de ses indications thérapeutiques aux tumeurs solides et notamment l'accélération de son programme dédié à l'immuno-oncologie.

Des études récentes ont démontré que la composition du microbiote intestinal peut améliorer l'efficacité thérapeutique des inhibiteurs de checkpoint immunitaires (ICI). Notamment, la richesse1 et la diversité2 du microbiote intestinal des patients sont des prédicteurs de bonne réponse aux ICI3. Deux études cliniques pilotes suggèrent également que le transfert de microbiote intestinal de donneurs répondeurs aux ICI peut restaurer la réponse chez des patients receveurs initialement non-répondeurs4.

Avec ses médicaments, MaaT Pharma a pour objectif de répliquer synthétiquement des microbiotes de patient répondeur en combinant une richesse et une diversité microbienne élevées et des réseaux fonctionnels sélectionnés, dans chaque indication d'intérêt, pour améliorer le taux de réponse aux inhibiteurs de checkpoint immunitaire.

A propos de MaaT Pharma

MaaT Pharma est une société de biotechnologies au stade clinique qui a mis au point une approche complète pour restaurer la symbiose microbiote/hôte des patients atteints de cancers. Engagée dans le traitement des cancers et de la maladie du greffon contre l'hôte (GVH), une complication grave survenant après une greffe de cellules souches hématopoïétiques, MaaT Pharma a déjà réalisé la preuve de concept de son approche chez des patients atteints de leucémie myéloïde aiguë et dans un essai clinique de phase 2 dans la GVH aiguë. Pour soutenir le développement de son portefeuille de produits et son extension à des indications plus larges, MaaT Pharma a développé GutPrint®, une puissante plateforme de découverte et d'analyse pour déterminer de nouvelles cibles thérapeutiques, évaluer les médicaments candidats et identifier des biomarqueurs dans la prise en charge de pathologies impliquant le microbiote.

Les thérapies issues d'un écosystème microbien (Microbiome Ecosystem Therapies) développées par MaaT Pharma peuvent être administrées par lavement ou encapsulée pour une administration orale. Elles sont toutes produites dans le cadre très standardisé d'une fabrication et de contrôles qualité cGMP afin de garantir en toute sécurité l'accès à la diversité et la richesse du microbiome. MaaT Pharma bénéficie de l'engagement de scientifiques de renommée mondiale et de relations établies avec les instances réglementaires pour être le fer de lance des bénéfices thérapeutiques de la modulation du microbiote des patients et de son intégration dans la pratique clinique.


1 Nombre total de bactéries
2 Nombre d'espèces différentes
3 Gopalakrishnan, V. et al, Science, 2018 ; Routy et al, Science 2018
4 Davar D. et al, Science 2021 ; Baruch E.N. et al, Science, 2021


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:35
Regulatory News: Ipsen (Euronext : IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui la présentation de nouvelles analyses lors de l'édition 2021 du congrès de la European Society for Medical Oncology (ESMO) dans différentes formes de cancer chez les...

à 00:01
Launca Medical, un fournisseur de premier plan de solutions de numérisation innovantes en dentisterie numérique, a annoncé aujourd'hui sa participation à l'International Dental Show (IDS) 2021, le plus grand salon mondial de l'industrie dentaire....

17 sep 2021
L'avis de rappel d'aliments diffusé le 10 septembre 2021 a été mis à jour et comprend des renseignements supplémentaires sur le produit. Ces renseignements supplémentaires ont été obtenus au cours de l'enquête sur la salubrité des aliments effectuée...

17 sep 2021
Une équipe internationale de scientifiques et d'ingénieurs de l'Université de Cambridge, de la Faculté de médecine de l'Icahn à Mont Sinaï, de ResInnova Labs et d'Ascend Performance Materials ont découvert qu'un tissu en nylon imbriqué d'ions de zinc...

17 sep 2021
Special Olympics a annoncé aujourd'hui avoir reçu le plus important don privé de ses 53 ans d'histoire. Tom Golisano, fondateur de Paychex, philanthrope et père d'un fils ayant une déficience intellectuelle, fera un don de 30 millions de dollars, son...

17 sep 2021
Afin de prévenir les éclosions et éviter le plus possible la fermeture des classes, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), en collaboration avec le ministère de l'Éducation (MEQ) confirme le déploiement graduel des tests rapides de...



Communiqué envoyé le 20 juillet 2021 à 05:05 et diffusé par :