Le Lézard
Sujets : Religion, CFG, DEI

Le gouvernement du Canada conclut le Sommet national sur l'islamophobie


Le gouvernement du Canada a présenté un sommet national sur l'islamophobie afin de fournir aux communautés musulmanes une plateforme pour déterminer des moyens concrets d'améliorer les efforts fédéraux de lutte contre l'islamophobie dans tout le pays

OTTAWA, ON, le 22 juill. 2021 /CNW/ - Au Canada, la diversité est l'une de nos plus grandes forces. Or, la discrimination et le racisme font encore des ravages dans nos communautés. La récente attaque terroriste mortelle motivée par la haine et perpétrée contre une famille musulmane à London (Ontario) rappelle l'urgence de prendre encore plus de mesures concrètes pour lutter contre l'islamophobie et toutes les formes de racisme.

Aujourd'hui, le gouvernement du Canada a présenté un sommet national virtuel sur l'islamophobie. Organisé par le Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme, et convoqué par l'honorable Bardish Chagger, ministre de la Diversité et de l'Inclusion et de la Jeunesse, ce sommet visait à offrir aux communautés musulmanes une plateforme nationale pour déterminer des moyens concrets de lutter contre l'islamophobie dans tout le pays.

Le premier ministre Justin Trudeau a donné le coup d'envoi au sommet en réitérant la solidarité du gouvernement avec les communautés musulmanes de partout au Canada, et sa détermination à combattre et à dénoncer l'islamophobie et toutes les formes de racisme et de discrimination.

Pendant ce sommet, des ministres fédéraux, des députés et des représentants de gouvernements provinciaux et d'administrations municipales ont écouté les expériences vécues par des Canadiens musulmans de partout au pays.

Les participants ont proposé au gouvernement fédéral des solutions pour implanter, en collaboration avec les communautés musulmanes, des initiatives de lutte contre le racisme qui s'attaquent à l'islamophobie et à la violence alimentée par la haine.

Durant le Sommet, le gouvernement du Canada s'est engagé à ce qui suit :

La ministre Chagger a également annoncé aujourd'hui un soutien à huit projets dans le cadre du Programme d'action et de lutte contre le racisme, lequel s'attaque à l'islamophobie et vise à éliminer les obstacles systémiques auxquels font face les communautés musulmanes. 

De plus, hier, l'honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, et l'honorable Mary Ng, ministre de la Petite Entreprise, de la Promotion des exportations et du Commerce international, ont annoncé le financement de 150 projets, ce qui représente un investissement de plus de 6 millions de dollars en appui aux communautés susceptibles d'être victimes de crimes motivés par la haine. Ces fonds sont accordés par l'entremise du Programme de financement des projets d'infrastructure de sécurité pour les collectivités à risque.

Le sommet d'aujourd'hui a permis de réaliser des progrès importants dans la lutte contre l'islamophobie partout au pays. Le gouvernement du Canada continuera de soutenir les communautés musulmanes, de lutter contre toutes les formes de discrimination, et de travailler à la création d'un Canada plus sûr et plus inclusif pour tous.

Citations

« Les Canadiens musulmans de tout le pays continuent de craindre pour leur sécurité; il faut que ça cesse. Notre gouvernement collabore avec les communautés musulmanes et intensifie ses efforts dans la lutte contre l'islamophobie. La haine n'a pas sa place dans notre pays, et nous continuerons de prendre des mesures concrètes pour combattre le racisme et la discrimination sous toutes leurs formes. Ensemble, nous pouvons bâtir un Canada plus sûr et plus inclusif pour tous. »

-- Le très honorable Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« De toute évidence, le Canada n'est pas à l'abri de la violence motivée par la haine ni de l'islamophobie. Récemment, nous avons été témoins d'actes alimentés par le racisme et la haine visant des Canadiens musulmans. Notre gouvernement sait que les mots ne suffisent pas. Des mesures concrètes doivent être prises pour que nous puissions continuer à travailler à l'édification d'un pays consciemment plus inclusif. Ce sommet nous rapproche un peu plus d'un avenir où la compréhension est plus grande. Nous devons maintenant, à court terme, mettre fin aux attaques motivées par la haine et assurer la sécurité des communautés ciblées, et à long terme, veiller à édifier un pays qui peut non seulement se dire diversifié, mais qui a aussi en place des politiques reflétant cette diversité. Je tiens à exprimer ma gratitude aux organisations et aux personnes musulmanes qui ont partagé les expériences qu'elles ont vécues et nous ont soumis leurs recommandations sur la façon dont le gouvernement peut combattre l'islamophobie sous toutes ses formes. »

- L'honorable Bardish Chagger, ministre de la Diversité et de l'Inclusion et de la Jeunesse

« Jamais dans l'histoire récente je n'ai été témoin d'un niveau aussi élevé d'anxiété au sein de la communauté musulmane. Nous n'avons pas choisi cette situation. Nous n'avons ni cherché ni provoqué cette confrontation avec la haine. Le sommet d'aujourd'hui a réuni des leaders musulmans pour tracer une nouvelle voie, et nous sommes impatients de collaborer avec le gouvernement du Canada pour combattre le grave problème de l'islamophobie au Canada. »

- Mohammed Hashim, directeur général, Fondation canadienne des relations raciales

« Aujourd'hui, la communauté a demandé l'élimination de l'islamophobie institutionnelle et systémique, et l'institutionnalisation de la lutte contre l'islamophobie. Ce sommet est un test décisif de l'engagement de notre gouvernement à prendre des mesures réelles et efficaces pour démanteler les causes profondes de l'islamophobie. »

- Rania Lawendy, membre du comité exécutif, Association musulmane du Canada

« Au lendemain de la terrible attaque terroriste de London, le Sommet national sur l'islamophobie est une démarche importante. Nous sommes prudemment optimistes quant aux changements qui suivront. Alors que nous collaborons avec les différents ordres de gouvernement du pays, nous ne nous arrêterons pas tant que ne surviendront pas des changements. Nous ne nous arrêterons pas avant d'avoir lutté contre toutes les formes de xénophobie, le racisme systémique et l'islamophobie aux côtés des autres Canadiens et de nos alliés. »

- Mustafa Farooq, JD, LLM, président-directeur général, Conseil national des musulmans canadiens

Les faits en bref

Dans ses efforts pour lutter contre l'islamophobie, le gouvernement du Canada a annoncé, le 28 janvier 2021, son intention de faire du 29 janvier la Journée nationale de commémoration de l'attentat à la mosquée de Québec et d'action contre l'islamophobie.

Construire une fondation pour le changement : La stratégie canadienne de lutte contre le racisme, dévoilée le 25 juin 2019 après de vastes consultations pancanadiennes, repose sur un investissement de 45 millions de dollars qui permet d'apporter des changements durables en soutenant les communautés et en améliorant les politiques, les initiatives et les pratiques en place dans nos institutions fédérales.

Dans l'énoncé économique de l'automne 2020, le gouvernement du Canada a annoncé un financement de 50 millions de dollars sur deux ans, dès 2021-2022, pour élargir le Programme de soutien aux communautés, au multiculturalisme, et à la lutte contre le racisme et le Programme d'action et de lutte contre le racisme afin d'atteindre les objectifs du gouvernement en matière de lutte contre le racisme, y compris l'expansion du Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme.

Le Programme d'action et de lutte contre le racisme est une autre étape importante par laquelle le gouvernement du Canada met en oeuvre la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme, en soutenant des projets qui contribuent à éliminer les obstacles à l'emploi, à la justice et à la participation sociale des peuples autochtones, des communautés racisées et des minorités religieuses.

Le budget de 2021 décrit le plan du gouvernement visant à bâtir un Canada plus sain, plus inclusif et plus égalitaire. Il prévoit aussi de nouveaux fonds pour habiliter les Canadiens et Canadiennes racisés et aider les groupes communautaires à combattre le racisme sous toutes ses formes. 

En 2017, la Chambre des communes a adopté le projet M-103, qui demande au gouvernement de condamner l'islamophobie et toutes les formes de racisme systémique et de discrimination religieuse.

Produits connexes

Fiche d'information

Liens connexesLe gouvernement du Canada annonce le financement de projets visant à enrayer l'islamophobie  

Il est essentiel de renforcer la diversité et l'inclusion afin de favoriser et de promouvoir une société consciemment plus inclusive, où chacun est en mesure de participer pleinement à l'économie, à la culture, à la politique et à la vie sociale. À l'occasion du Sommet national sur l'islamophobie, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il appuierait 8 projets dans le cadre du Programme d'action et de lutte contre le racisme, lequel vise à contrer l'islamophobie et à éliminer les obstacles systémiques auxquels sont confrontées les communautés musulmanes.

Organisation : Institut canado-arabe
Nom du projet : Détruire pour mieux reconstruire; déboulonner les mythes liés à l'identité arabe et s'attaquer au racisme
Description : Le projet a pour but de lutter contre le racisme et la discrimination que vivent les personnes arabo-canadiennes en créant des vidéos et des spectacles visant à détruire les mythes.
Financement : 184 000 $

Organisation : Somali Canadian Association of Etobicoke
Nom du projet : Sommet sur les crimes haineux envers les musulmans d'origine somalienne
Description : Le projet a pour but d'améliorer les capacités de la communauté à lutter contre la haine en ligne sur les médias sociaux et d'autres plateformes, et d'élaborer des solutions.
Financement : 75 000 $

Organisation : Riverdale Immigrant Women's Centre
Nom du projet : Service d'assistance téléphonique axé sur l'islamophobie pour les femmes et la jeunesse musulmanes
Description : Le projet a pour but de réduire les obstacles systémiques à la justice qui se dressent devant les musulmanes ayant subi de l'islamophobie, ainsi que d'améliorer l'accès aux ressources.
Financement : 288 387 $

Organisation : Alliance urbaine sur les relations interraciales
Nom du projet : Initiative sur le leadership des jeunes des communautés noires et musulmanes
Description : Le projet a pour but d'améliorer l'accès à l'emploi, pour les jeunes des communautés noires et musulmanes de la région du Grand Toronto, dans les domaines suivants : gouvernement et politique publique, système juridique, secteur de l'environnement, arts et technologie. 
Financement :
235 800 $

Organisation : Centre des femmes afghanes
Nom du projet : Renforcer l'autonomie des femmes racisées : participation sociale, justice sociale et changement systémique
Description : Le projet a pour but de réduire les écarts liés à la participation sociale et à l'accès à l'emploi au Québec des femmes originaires de l'Asie centrale, principalement d'origine musulmane, ce qui contribuera à résoudre les problèmes d'isolement et de désengagement dans la société.
Financement : 203 702 $

Organisation : ZMQ Global
Nom du projet : Fenêtre du Québec
Description : Dans le cadre du projet, l'application « Your Story Teller » servira à créer des bandes dessinées parlantes numériques à partir de témoignages recueillis auprès de cinq communautés marginalisées au Québec (autochtone, noire, arabe-musulmane, latino-américaine et sud-asiatique). L'outil numérique visera à accroître la connaissance, à modifier les attitudes et à établir de nouvelles pratiques dans le but de s'attaquer aux obstacles systémiques dans le secteur de l'emploi.
Financement : 287 840 $

Organisation : Al Ihsan Educational Foundation
Nom du projet : Projet de mosaïque contre la haine en ligne / Projet visant à comprendre l'islam
Description : Grâce à du soutien supplémentaire, le projet contre la haine en ligne axée sur l'islamophobie pourra prendre de l'ampleur et intégrer la haine en ligne contre les personnes asiatiques.
Financement :
199 000 $

Organisation : Association musulmane du Canada
Nom du projet : Les joueuses de l'espoir 
Description :
Le projet a pour but de s'attaquer aux obstacles systémiques nuisant à la participation sociale des jeunes filles musulmanes, plus précisément en ce qui a trait aux sports, en leur fournissant des outils et du soutien pour accroître leur représentation.
Financement : 349 210 $

Liens connexes

Construire une fondation pour le changement : La stratégie canadienne de lutte contre le racisme 2019-2022

Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme

Programme d'action et de lutte contre le racisme

Énoncé économique de l'automne 2020

Budget 2021 - Un Canada plus égalitaire

SOURCE Patrimoine canadien



Communiqué envoyé le 22 juillet 2021 à 23:40 et diffusé par :