Le Lézard
Sujets : Nouvelles africaines et américaines, CFG, DEI

La ministre Chagger fait une déclaration à l'occasion du premier Jour de l'émancipation national


Le Canada célèbre le Jour de l'émancipation, anniversaire de l'abolition officielle de l'esclavage au Canada en 1834; c'est la toute première fois que cette date importante est commémorée à l'échelle nationale

OTTAWA, ON, le 1er août 2021 /CNW/ - En mars dernier, la Chambre des communes a voté à l'unanimité pour désigner le 1er août de chaque année Jour de l'émancipation, date que de nombreuses communautés noires au pays observent déjà depuis des décennies. C'est en ce jour en 1834 que la loi de 1833 sur l'abolition de l'esclavage est entrée en vigueur, ouvrant la voie à la libération des personnes réduites à l'esclavage en Amérique du Nord britannique, qui est maintenant le Canada. 

Aujourd'hui, alors que nous soulignons officiellement le premier Jour de l'émancipation national dans tout le pays, nous reconnaissons la sombre histoire de l'esclavage au Canada et ses conséquences à long terme, et nous nous souvenons des injustices infligées aux personnes d'origine africaine. Nous reconnaissons également leur résilience et leur persévérance à surmonter l'adversité tout au long de notre histoire. De plus, nous reconnaissons que les peuples autochtones ont été soumis à l'esclavage dans ce qui est maintenant le Canada, et que l'héritage de la colonisation a eu des répercussions négatives sur des générations de personnes d'ascendance africaine et d'Autochtones, ce que nous nous efforçons de réparer.

Cette journée est l'occasion de réfléchir et de s'élever contre le racisme anti-Noir et toutes les formes de discrimination qui s'entrecroisent. Aujourd'hui et chaque jour, nous nous efforçons de renouveler notre engagement en faveur de l'égalité, de la justice sociale et de la lutte contre le racisme, ainsi que notre souvenir et notre devoir collectifs de protéger les droits de la personne et les libertés fondamentales. Cela fait partie de notre engagement envers la Décennie internationale des personnes d'ascendance africaine et la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones.

Tout en réfléchissant à l'histoire de notre pays, nous savons qu'il reste du travail à faire pour combattre toutes les formes de racisme et de discrimination. En apprendre davantage sur la véritable histoire du Canada et sur la place qu'occupent les personnes noires au pays depuis des siècles fait partie de ce travail.

À titre de ministre de la Diversité et de l'Inclusion et de la Jeunesse, j'encourage tous les Canadiens et Canadiennes à en apprendre davantage sur l'histoire de l'esclavage au Canada afin que nous puissions apprendre, réfléchir et grandir à partir de nos erreurs passées. Je les invite également à rendre hommage à la résilience et à l'importante contribution des personnes d'ascendance africaine ainsi qu'à dénoncer toutes les formes de discrimination raciale qui sont alimentées par le racisme, la haine, la xénophobie et l'intolérance.

Travaillons tous ensemble pour en arriver à une société plus sécuritaire et consciemment plus inclusive, une société dans laquelle chacun peut participer pleinement.

SOURCE Patrimoine canadien



Communiqué envoyé le 1 août 2021 à 11:00 et diffusé par :