Le Lézard
Sujets : Avis de décès, CMG

Décès de Jean René Junior Olivier - Un événement tragique pour l'ensemble de la communauté repentignoise


REPENTIGNY,QC, le 5 août 2021 /CNW Telbec/ - C'est avec beaucoup de tristesse que Mme Chantal Deschamps, mairesse de Repentigny, a appris le décès tragique de l'un de ses concitoyens, Jean René Junior Olivier, survenu dimanche dernier.

Mme Chantal Deschamps :

Soutien et solidarité auprès de la famille du défunt

« Plus tôt cette semaine, avec Mme Helen Dion, directeur du Service de police, nous avons communiqué avec Mme Marie-Mireille Bence, la mère de Jean René Junior, afin de lui exprimer de vive voix et au nom des élus et de tous les employés de la Ville, nos plus sincères condoléances ».

« Aucun parent ne souhaite vivre la mort de son enfant. Je ne peux m'imaginer à quel point ce deuil doit être difficile à vivre pour les proches. J'ai d'ailleurs témoigné à Mme Bence le soutien et la solidarité de notre organisation. Je lui ai également proposé la possibilité de discuter une seconde fois pour l'écouter et l'entendre, afin de nous permettre de faire avancer positivement les choses, sur tous les fronts ».

Citoyenne avant tout

 « J'ai habité toute ma vie à Repentigny.  C'est pourquoi, même si je me retire de la vie politique en novembre prochain, je me sens directement interpellée par cette tragédie. Bien avant d'être mairesse, je suis une citoyenne avant tout ».

« Notre municipalité a beaucoup changé au cours des dernières années, faisant de notre Ville un milieu de vie plus diversifié que jamais et où chacun devrait pouvoir vivre en harmonie, dans le respect des droits et des différences. La discrimination, quelles que soient ses formes, est inacceptable parce qu'elle remet en question les valeurs d'inclusion, d'égalité et de diversité qui sont chères à l'ensemble de notre communauté ».

« Plusieurs citoyens de Repentigny et des environs se sont réunis hier soir pour soutenir la famille de Jean René Junior Olivier. Leurs témoignages, leurs revendications et leur colère ont été entendus. Je veux que tous les citoyennes et les citoyens sachent que nous travaillons tous les jours pour lutter contre le profilage racial afin que chacun des résidents de cette ville se sente en sécurité. Comme mairesse, je m'engage que ce soit l'affaire de tous ».

Enquête en cours du Bureau des enquêtes indépendantes (BEI)

« Pour les organisations policières, les problématiques de santé mentale font partie des réalités d'aujourd'hui. Et bien que je ne puisse commenter les événements de dimanche dernier, ma confiance demeure pleine et entière envers l'enquête que mène actuellement le BEI et le coroner.  Ces derniers feront leur travail comme il se doit, de manière indépendante et impartiale sans aucune influence de la Ville de Repentigny, ni de son Service de police. Nous devons faire confiance dans leur expertise et la rigueur qu'ils appliqueront dans cette enquête. L'important, pour l'ensemble de la population de Repentigny, c'est que la lumière soit faite sur cet événement dramatique. J'ai bon espoir que cela contribuera à faire évoluer l'ensemble de notre communauté vers ce qui nous rassemble, dans le respect de nos valeurs démocratiques que chérissent si fortement les Canadiens, les Québécois ainsi que la population repentignoise ».

SOURCE Ville de Repentigny



Communiqué envoyé le 5 août 2021 à 15:48 et diffusé par :