Le Lézard
Sujets : Première Nation, CFG, DEI

Le gouvernement du Canada et huit Premières Nations côtières mettront en place des pêches communautaires et une gouvernance collaborative des pêches


VANCOUVER, BC, le 6 août 2021 /CNW/ - Le gouvernement du Canada s'est engagé à renouveler sa relation avec les peuples autochtones en s'appuyant sur la reconnaissance des droits, le respect, la collaboration et le partenariat. Conformément à cet engagement, la ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, l'honorable Bernadette Jordan, et la présidente des Premières Nations côtières (PNC), Marilyn Slett, ainsi que des représentants des Nations membres des PNC, ont annoncé la signature de l'Entente modifiée de réconciliation sur les ressources halieutiques des PNC.

Cette entente historique prévoit des fonds visant à financer l'accès aux possibilités de pêche commerciale pour les huit Premières Nations membres des PNC sur les côtes nord et centrale de la Colombie-Britannique, et à Haida Gwaii. Le modèle de pêche communautaire, combiné aux pêches commerciales des PNC, fournira des emplois dans les collectivités d'origine des Nations participantes, soit la Nation Haida, la Nation Heiltsuk, la Première Nation Kitasoo/Xai'xais, la Première Nation de Metlakatla, la Nation Nuxalk, la Nation des Wuikinuxv, la Première Nation des Gitga'at, et la Nation Gitxaala.

L'Entente de réconciliation sur les ressources halieutiques est la première du genre en Colombie-Britannique visant à établir un processus de gestion collaborative des pêches entre le Canada et les Premières Nations sur les côtes nord et centrale de la Colombie-Britannique, et à Haida Gwaii. Le modèle de gouvernance entre le MPO et les Nations membres des PNC comprend un processus collaboratif visant la mobilisation d'un large éventail d'intervenants et la consultation d'autres Premières Nations.

L'entente modifiée définit les prochaines étapes de la planification des pêches commerciales communautaires, en favorisant une plus grande souplesse de la participation communautaire et un meilleur accès aux permis et aux quotas de pêche. Elle prévoit également le soutien des Nations membres des PNC pour la réalisation d'investissements dans les engins, les navires, les permis, les activités et l'infrastructure.

Citations

« Cette entente historique témoigne de l'engagement du Canada à l'égard de la réconciliation et de l'examen de notre relation avec les peuples autochtones fondée sur la reconnaissance des droits, le respect, la coopération, et le partenariat. En travaillant ensemble, nous créerons de nouvelles possibilités économiques pour les collectivités des Premières Nations de la côte nord et centrale de la Colombie-Britannique, et pour Haida Gwaii, maintenant et pour les générations à venir. »  
L'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Grâce à cette entente, notre peuple aura son mot à dire dans la gestion des océans tout en ayant la capacité de participer à nouveau à l'économie maritime. Grâce à ce nouvel arrangement et à cette nouvelle approche coopérative, nous prévoyons travailler avec le gouvernement fédéral pour faire progresser notre objectif commun de prendre soin de l'océan. »
Chef Marilyn Slett, présidente, Premières Nations côtières

Faits en bref

Liens connexes

Restez branchés

SOURCE Pêches et Océans Canada, Région du Pacifique



Communiqué envoyé le 6 août 2021 à 14:51 et diffusé par :