Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Conservation / Recyclage, Enjeux environnementaux, Première Nation, Bien-être animal, DEI, ESG

IMPAC5 annonce la création d'un comité de jeunes professionnels avant la Journée internationale de la jeunesse


Un groupe mondial de jeunes leaders aidera à tracer la voie pour protéger 30 % des océans de la planète d'ici 2030

VANCOUVER, BC, le 11 août 2021 /CNW/ - Seize jeunes professionnels exceptionnels du monde entier se joignent à la direction du cinquième Congrès international sur les aires marines protégées (IMPAC5). Choisis à l'issue d'un processus de sélection concurrentiel à l'échelle mondiale, ils apportent leur expérience en leadership, leur passion pour la conservation des océans, leur expertise en matière de protection marine et leur désir d'aider IMPAC5 à changer le monde pour le mieux.

Les jeunes de toutes les nations et de tous les milieux jouent un rôle de plus en plus important dans la direction, l'intendance et la prise de décision relatives aux aires marines protégées et à la conservation des océans, car ils s'efforcent de façonner l'avenir dont ils hériteront. Aujourd'hui, à la veille de la Journée internationale de la jeunesse, IMPAC5 est fier d'annoncer qu'un groupe puissant du Congrès pour l'établissement de programmes, par et pour les jeunes professionnels, sera créé et que ces jeunes leaders remarquables seront aux commandes.

Huit des seize membres du Comité des jeunes professionnels sont originaires du Canada, dont six membres autochtones de tous les coins du pays. Les huit autres membres viennent d'Afrique, d'Asie-Pacifique, d'Europe et d'Amérique du Nord et du Sud et ensemble, ils parlent huit langues. Le Comité est coprésidé par deux jeunes leaders autochtones dynamiques. Hillary Hyland est une citoyenne de la Nation Tsleil-Waututh et travaille pour sa collectivité en tant que spécialiste de l'environnement. Sarah Hanson est une Anishinaabe de Biigtigong Nishnaabeg et elle travaille comme directrice régionale pour l'Amérique du Nord au sein de l'organisme Youth4Nature. 

Tout en contribuant à l'élaboration de l'ordre du jour d'IMPAC5, le Comité veillera à ce que les voix des jeunes leaders de la communauté mondiale des aires marines protégées (AMP), des groupes autochtones et d'autres milieux connexes soient entendues lors du Congrès et bien au-delà.

La participation des jeunes est une priorité pour l'ensemble des organisations qui soutiennent IMPAC5. En incluant les voix de jeunes professionnels du monde entier, IMPAC5 influencera et inspirera la prochaine génération d'intendants des océans issus de milieux divers, qui contribueront à protéger 30 % des océans de la planète d'ici 2030.

IMPAC5 aura lieu à Vancouver, au Canada, du 23 au 30 juin 2022, en partenariat avec l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Le Congrès sera présenté par les Premières Nations hôtes, soit x?m??k??y??m (Musqueam), S?wx?wú 7mesh (Squamish) et s?lilw?ta? (Tsleil-waututh), conjointement avec la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNPC) et les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique.

Un appel de propositions a été lancé le 14 juin 2021 pour des présentations qui traitent des défis et des enjeux pour l'océan mondial. Les propositions seront acceptées jusqu'au 20 septembre 2021.

Pour connaître les dernières nouvelles à propos du Congrès, consultez le site www.IMPAC5.ca et suivez IMPAC5 sur Facebook, Instagram, LinkedIn et Twitter.

Citations

« IMPAC5 nous rassemblera pour prendre position pour la protection de l'océan mondial. Aujourd'hui plus que jamais, il est important de veiller à ce que les voix, les idées et les opinions des jeunes soient tissées dans le récit des rassemblements mondiaux comme IMPAC5. Les jeunes choisissent des solutions fondées sur la nature pour faire face à la crise climatique et protéger la nature bleue. J'ai hâte de travailler avec ce groupe dynamique de jeunes gens alors que nous nous préparons pour IMPAC5 prévu en juin 2022. »

     - Sabine Jessen, directrice exécutive, Secrétariat d'IMPAC5

Faits en bref

Liens connexes

Fiche d'information

Les points de vue des jeunes et des Autochtones contribueront à façonner les discussions thématiques du cinquième Congrès international sur les aires marines protégées (IMPAC5) et à y participer. L'objectif est d'augmenter considérablement le nombre de jeunes qui participent à ce congrès et de placer haut la barre de la participation des jeunes aux conférences internationales au-delà d'IMPAC5. Le Comité des jeunes professionnels veille à ce que les jeunes leaders de la communauté internationale des aires marines protégées (AMP), des groupes autochtones et d'autres milieux connexes soient entendus à IMPAC5 et bien au?delà.

Six des 16 membres du Comité des jeunes professionnels sont autochtones; deux membres viennent du Canada et les huit autres membres viennent d'Afrique, d'Asie-Pacifique, d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Amérique du Sud. L'inclusion des points de vue autochtones fera en sorte que les connaissances traditionnelles soient prises en compte au Congrès.

Le Comité des jeunes professionnels est multilingue, et ses membres parlent anglais, français, allemand, haïda, japonais, mandarin, portugais et espagnol. Les 16 jeunes professionnels viennent de milieux géographiquement diversifiés et représentent la priorité d'IMPAC5, à savoir veiller à ce que les jeunes professionnels autochtones et de partout dans le monde jouent un rôle de premier plan au Congrès.

Ces candidats ont été choisis en raison de leur action dans leurs collectivités, des réseaux qu'ils animent et de leur compétence en conservation marine. 

Voici les membres du Comité des jeunes professionnels d'IMPAC5 :

Nom

Pays

Nation autochtone 

Ruth Mthembu

Afrique du Sud


Achare Elvis Ayamba

Cameroun


Erin Blondeau

Canada, Colombie-Britannique

Nation métisse Cowichan

Rayne Boyko

Canada, Colombie-Britannique

Nation Haïda

Caleigh Delle Palme

Canada, Ontario


Carilia Horning

Canada, Colombie-Britannique

Nation Gitxsan

Paden Lennie

Canada, T.N.-O.

Inuvialuit

Magena Warrior

Canada, Colombie-Britannique

Nation métisse

Melissa White

Canada, Ontario

Nation Wauzhushk Onigum

Cécile Tang

Canada, Québec


Sean Russell

É.-U., DC


Yandeh Sallah-Muhammed

Gambie


Uraia Matatolu Makulau

Îles Fidji


Olivia Livingstone

Libéria


Fabio Arturo López Alfaro

Mexique


Thomas Dallison

Royaume-Uni


 

SOURCE IMPAC5


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:42
La mairesse de Montréal, Valérie Plante, et la nouvelle responsable de la transition écologique et de l'environnement au sein du comité exécutif, Marie-Andrée Mauger, débutent le deuxième mandat de l'administration en plaçant l'accélération de la...

à 13:55
La fusion de données géospatiales multicapteurs et d'algorithmes de pointe d'Orbital Insight permet depuis des années aux clients de répondre à des problématiques critiques ? qu'il s'agisse de déterminer le flux de trafic de navires de conteneurs...

à 13:24
Les lieux patrimoniaux sont le reflet de la richesse et de la diversité des histoires du Canada et donnent une occasion d'en apprendre davantage sur notre histoire diversifiée....

à 13:20
Le prix de la durabilité des universités taïwanaises a été décerné à la National Tsing Hua University (NTHU) lors de la 14e édition des Taiwan Corporate Sustainability Awards (TCSA), organisée le 17 novembre dernier par le Taiwan Institute for...

à 13:00
Les agents de protection de la faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs ont mis fin aux activités illégales liées à l'achat et à la vente d'espèces de poissons d'intérêt sportif commises au détriment de la ressource faunique sur la...

à 12:30
Ricardo, société de conseil en environnement, ingénierie et stratégie d'envergure mondiale, a le plaisir d'annoncer que ses objectifs proposés de réduction des émissions de gaz à effet de serre ont été approuvés par l'initiative Science Based Targets...



Communiqué envoyé le 11 août 2021 à 12:30 et diffusé par :