Le Lézard
Sujet : CFG

Le gouvernement du Canada investit 121,3 millions de dollars sur 3 ans pour appuyer l'éducation postsecondaire dans la langue de la minorité


La ministre Joly annonce un investissement important pour appuyer une éducation postsecondaire de qualité dans la langue de la minorité au Canada 

OTTAWA, ON, le 11 août 2021 /CNW/ - Le gouvernement du Canada a la responsabilité de s'assurer que tous les Canadiens et Canadiennes peuvent apprendre dans la langue officielle de leur choix. Pour y arriver, le continuum en éducation, du préscolaire jusqu'au postsecondaire, joue un rôle essentiel. Appuyer et encourager l'enseignement dans la langue de la minorité et l'apprentissage de la seconde langue officielle est une priorité du gouvernement, car cet apprentissage favorise le bilinguisme et nous rassemble.

C'est pourquoi, aujourd'hui, l'honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles, a témoigné de l'importance d'appuyer des projets qui favorisent l'éducation postsecondaire en annonçant un financement de 121,3 millions de dollars sur 3 ans à compter de 2021-2022. Et ce, en vue de soutenir des projets qui viseront à renforcer la capacité institutionnelle pour offrir un enseignement postsecondaire de qualité dans la langue de la minorité; à maintenir l'accès aux programmes disponibles; à favoriser la collaboration entre les institutions; et à répondre aux besoins urgents pour aider à stabiliser le secteur postsecondaire dans la langue de la minorité.

En plus de cet investissement, le gouvernement du Canada a octroyé dans la dernière année plus de 80 millions de dollars aux provinces et territoires afin de soutenir des initiatives dans l'ensemble du pays, par exemple, à l'Université Simon Fraser, au Collège Mathieu, au Collège nordique francophone, à l'Université de Moncton et au Collège de l'Île. Ces établissements ont bénéficié entre autres de fonds pour appuyer l'éducation dans la langue de la minorité, des programmes d'immersion et des initiatives afin d'encourager les enseignants des programmes dans la seconde langue officielle à poursuivre leur développement professionnel, notamment au postsecondaire.

L'annonce d'aujourd'hui fait suite au dépôt d'un projet de loi visant à moderniser et à renforcer la Loi sur les langues officielles et ses instruments connexes. Ce projet de loi propose notamment de reconnaitre l'importance pour les Canadiens et Canadiennes d'avoir accès à l'apprentissage de leur deuxième langue officielle, tout en réaffirmant l'engagement du gouvernement du Canada à renforcer les possibilités d'apprentissage dans la langue de la minorité des Canadiens et Canadiennes, tout au long de leur vie, de la petite enfance jusqu'aux études postsecondaires.

Toutes ces mesures sont importantes parce que les établissements d'enseignement postsecondaire sont essentiels pour assurer des communautés de langue officielle en situation minoritaire au Canada, en plus de permettre aux étudiants de grandir et de s'épanouir dans un pays qui fait la promotion des deux langues officielles. Le gouvernement fédéral va continuer d'appuyer les communautés de langue officielle en situation minoritaire et toutes les personnes qui cherchent à faire respecter leurs droits linguistiques.

Citations

« Il incombe au gouvernement de promouvoir et de protéger nos deux langues officielles, qui font partie de la trame de notre pays. Cet investissement est essentiel, puisqu'il vient appuyer l'apprentissage dans les deux langues officielles tout au long du parcours scolaire d'un élève, ce qui est très important pour bâtir le Canada bilingue de demain et assurer la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire. »

- L'honorable Mélanie Joly, ministre du Développement économique et des Langues officielles

Les faits en bref

Selon le Recensement de 2016 de Statistique Canada, les communautés francophones hors Québec représentent 3,8 p. 100 de la population, et le taux de bilinguisme des anglophones hors Québec est de 6,8 p. 100. Selon les projections pour 2036, le pourcentage de francophones hors Québec pourrait chuter à 3 p. 100, et le taux de bilinguisme national augmenter seulement chez les francophones du Québec.

Selon Statistique Canada, le nombre d'élèves inscrits dans les programmes d'immersion a augmenté de 47,8 p. 100 de 2006-2007 à 2016-2017, tandis que le nombre d'élèves inscrits dans des écoles francophones en milieu minoritaire a augmenté de 14,3 p. 100.

Le Plan d'action pour les langues officielles comprend un investissement de 2,7 milliards de dollars sur 5 ans, y compris 500 millions en nouveau fonds pour soutenir les communautés de langue officielle en situation minoritaire et promouvoir le bilinguisme partout au pays.

Le gouvernement fédéral investit 235 millions de dollars annuellement par l'entremise du Protocole et des ententes bilatérales, soit environ 149 millions de dollars visant l'enseignement dans la langue de la minorité et 86 millions visant l'enseignement de la langue seconde. L'appui fédéral est conditionnel à une contribution provinciale-territoriale équivalente ou supérieure.

Le 15 juin dernier, la ministre Joly, appuyée par l'honorable Jean-Yves Duclos, président du Conseil du Trésor, et l'honorable David Lametti, ministre de la Justice et procureur général du Canada, a déposé le projet de loi C-32 visant l'égalité réelle du français et de l'anglais et le renforcement de la Loi sur les langues officielles. Ce projet tient compte de l'évolution de la société canadienne afin d'assurer un brillant avenir à nos deux langues officielles.

Uniquement pour cet appel de projets, le gouvernement du Canada accordera de la flexibilité dans le partage de coûts en finançant jusqu'à 95 p. 100 des dépenses admissibles en 2021-2022, jusqu'à 75 p. 100 en 2022-2023 et jusqu'à 50 p. 100 en 2023-2024.

Liens connexes

Français et anglais : Vers une égalité réelle des langues officielles au Canada

Présentation du projet de loi -- Modernisation et renforcement de la Loi sur les langues officielles

Plan d'action pour les langues officielles 2018-2023 : Investir dans notre avenir

Programmes d'appui aux langues officielles : Stratégie de recrutement et de rétention d'enseignants dans les programmes d'immersion et de français langue seconde

SOURCE Patrimoine canadien



Communiqué envoyé le 11 août 2021 à 12:30 et diffusé par :