Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Sans buts lucratifs, Affaires étrangères, Plaidoyer (politique)

Déclaration à la suite du Sommet pour un Iran libre


WASHINGTON, 11 août 2021 /CNW/ - Le Sommet mondial pour un Iran libre 2021, qui s'est tenu du 10 au 12 juillet 2021, s'est avéré un moment historique dans les 40 ans d'existence du mouvement de résistance iranienne. En effet, un nombre sans précédent de dirigeants et de dignitaires du monde entier se sont engagés à soutenir le peuple iranien dans sa lutte pour la justice, les droits fondamentaux de la personne, la liberté et la démocratie en Iran. Ceux-ci ont exprimé leur appui à l'alternative démocratique, comme l'indique le plan en 10 points pour l'avenir de l'Iran de Maryam Rajavi, présidente élue du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI).

Des dirigeants internationaux se sont joints au mouvement de résistance iranienne au Sommet mondial pour un Iran libre 2021 pour réclamer que le régime théocratique de l'Iran rende des comptes, et que ses dirigeants soient poursuivis pour leur implication dans des crimes contre l'humanité.

Parmi la longue liste de 1 200 sympathisants distingués qui ont pris la parole au Sommet, mentionnons Janez Jan?a, premier ministre de la Slovénie, Mike Pompeo, secrétaire d'État des États-Unis (2018-2021), Donna Brazile, présidente par intérim du Comité national démocrate (2016-2017), Stephen Harper, premier ministre du Canada (2006-2015), Franco Frattini, ministre des Affaires étrangères de l'Italie (2008-2011), Pandeli Majko, ancien premier ministre de l'Albanie, le Général James Jones, 22e conseiller à la sécurité nationale des États-Unis, des dizaines d'importants sénateurs et députés des partis démocrate et républicain, y compris les sénateurs Robert Menendez, Cory Booker, Ted Cruz et Roy Blunt et les membres du Congrès Kevin McCarthy et Hakeem Jeffries, ainsi que plusieurs anciens ministres européens, dont les anciens ministres des Affaires étrangères de la France, de l'Italie et de la Pologne, les anciens ministres de la Défense de la Grande-Bretagne et de la France; et le chef du Parti populaire européen, le plus important parti d'Europe.

Le Sommet, qui a eu lieu à la suite de la nomination controversée d'Ebrahim Raisi comme prochain président de l'Iran, a attiré un auditoire mondial, réclamant que des poursuites soient intentées contre lui pour son rôle dans le massacre de 30 000 prisonniers politiques en 1988. Dans le cadre d'une remarquable démonstration d'unité internationale, 1 000 groupes de résistance en Iran et partisans de la Résistance ont pris part au Sommet en ligne à partir de 50 000 emplacements dans 105 pays, se joignant aux membres de Mujahedin-e-Khalq (MEK-PMOI) à Ashraf 3 en Albanie et à d'autres partisans lors de rassemblements organisés en direct dans 17 pays, tandis que des millions de partisans dans le monde entier se sont branchés pour participer en direct sur les médias sociaux et à la télévision par satellite dans quatre langues.

« L'humanité, l'espoir et la détermination définissent ce mouvement, et les organisateurs ont réussi à surmonter tous les défis que ce rassemblement annuel a rencontrés en offrant une expérience hybride encore plus vaste et inclusive. Cela nous a permis de tisser des liens avec des sympathisants de l'intérieur de l'Iran, du camp Ashraf 3 et de presque tous les pays du monde. Que vous ayez regardé la diffusion en ligne ou participé à l'un des nombreux événements en direct, les organisateurs ont créé une expérience immersive qui nous unissait tous. L'événement de cette année ne sera jamais oublié », a déclaré le Dr Hanifeh Khayyeri, militant pour les droits de la personne et partisan de l'Iran libre.

Le Sommet de cette année a également inspiré des niveaux records d'engagement sur les plateformes de médias sociaux, de partage sur les médias sociaux et d'autres activités de promotion en ligne. Les mots-clics #FreeIran2021 et #1988Massacre étaient populaires en Allemagne, en Suède, en Norvège, aux États-Unis, en Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis, où #FreeIran2021 a atteint un million de tweets.

Organisé par Iran Freedom, le plus vaste réseau d'organisations locales pour la libération de l'Iran, le Sommet est un événement annuel qui démontre l'appui politique et populaire au mouvement de résistance iranien. Iran Freedom mobilise des activistes, des décideurs politiques et des citoyens du monde entier grâce à d'autres événements et campagnes organisés tout au long de l'année en faveur de la justice, de la souveraineté, des droits de la personne, de la liberté et de l'Alternative démocratique en Iran. Pour obtenir des nouvelles et des mises à jour, consultez le site www.iranfreedom.org.

Sarah Rahimi
Tél. : 1 (571) 281-7167
Iran Freedom
globalsummit@iranfreedom.org

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1592432/Maryam_Rajavi_2.jpg

 

SOURCE Free Iran World Summit


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:05
? Résultats records et une forte rentabilité pour le troisième trimestre soutenue par les quatre secteurs ? ? Contribution importante plus rapide que prévu de TForce Freight en raison d'une synergie significative; d'autres avantages opérationnels...

à 16:05
La Compagnie d'assurance générale Co-operators (Co-operators...

à 15:17
Le responsable pour Québec solidaire en matière de logement, Andrés Fontecilla, dénonce vivement la volonté du gouvernement de la CAQ de financer des promoteurs privés avec le programme AccèsLogis, qui aurait des conséquences désastreuses sur l'offre...

à 14:56
Vendredi prochain, le 29 octobre en matinée, une délégation de citoyen.ne.s et d'acteurs communautaires ira chercher des réponses et des engagements pour l'avenir du secteur Bridge-Bonaventure, lors d'une action tintamarre organisée par le...

à 14:30
Binance, l'écosystème blockchain et la bourse de crypto-monnaies les plus importants au monde, a annoncé aujourd'hui qu'elle a recruté un vétéran de GE et d'Edelman, Patrick Hillmann, en tant que directeur des communications de l'organisation....

à 14:21
Aujourd'hui, la coalition « Getting to Zero » a lancé sa « stratégie pour la transition vers un transport maritime sans émissions », une étude exhaustive des mesures que les gouvernements, l'industrie et les organismes internationaux doivent prendre...



Communiqué envoyé le 11 août 2021 à 16:00 et diffusé par :