Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Première Nation, CPG, DEI

Dévoilement du futur milieu de vie pour la population étudiante autochtone à Sept-Îles


SEPT-ÎLES, QC, le 24 août 2021 /CNW Telbec/ - La Société immobilière du Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec (SIRCAAQ) et le gouvernement du Québec ont dévoilé aujourd'hui le nouveau milieu de vie pour étudiantes et étudiants autochtones à Sept-Îles. L'implantation de cette initiative novatrice a été rendue possible grâce à la collaboration du Cégep de Sept-Îles, lequel accueille le milieu de vie sur son terrain et permet ainsi la réalisation du projet.

Un projet porteur pour la population étudiante autochtone

En raison d'inégalités liées à des conditions socio-économiques, les étudiantes et étudiants autochtones peuvent faire face à des obstacles importants. Les difficultés rencontrées les conduisent trop souvent à mettre sur pause, de façon temporaire ou définitive, leurs études avant l'obtention d'un diplôme.

Cette infrastructure de services permettra la mise en place de conditions favorables à leur réussite. Bien plus qu'un simple lieu de résidence, il s'agira d'un véritable milieu de vie où les étudiantes et étudiants autochtones pourront vivre en toute sécurité avec leur famille. En plus d'offrir une trentaine de logements abordables, le projet comprendra des espaces communs tels qu'une salle polyvalente, des espaces collaboratifs, une cuisine collective, des terrains de jeux et des aires dédiées à la tenue d'activités culturelles autochtones.

Un modèle unique en son genre au Québec

Concept sans précédent pensé par et pour les étudiants autochtones, le milieu de vie a été réfléchi afin d'assurer une inclusion harmonieuse au paysage urbain, tout en accordant une place importante à la nature. À la suite de groupes de discussion, la firme d'architecture et de design urbain BGLA de Sept-Îles, qui est responsable du projet, s'est notamment inspirée de l'esprit communautaire, de la culture et des campements traditionnels innus.

Par ce modèle unique, la SIRCAAQ propose un exemple pour les futurs établissements au Québec, voire au Canada, afin de montrer qu'il est possible de contribuer à la réussite scolaire des Premières Nations en leur offrant des espaces correspondant à leurs valeurs et cultures.? 

«?L'autodétermination des peuples autochtones implique de se gouverner et d'exploiter librement nos possibilités de développement économique, politique, social et culturel. Le Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec en est un exemple et un précurseur en la matière depuis plus de 45 ans. Nous nous assurons maintenant du droit au logement, puisqu'il est indissociable à l'amélioration de nos conditions socioéconomiques. Désormais, nos infrastructures autochtones en milieu urbain doivent servir de levier économique et de facteur de sécurité pour les Premiers Peuples, en particulier pour les femmes et les filles autochtones. Grâce à la présence autochtone sur le territoire, cet investissement confirme une fois de plus que nous sommes une force économique et sociale incontournable. Ce projet contribuera à la vitalité économique de la ville de Sept-Îles et au rapprochement des cultures?», a déclaré Tanya Sirois, vice-présidente de la SIRCAAQ

Un projet fondé sur des partenariats significatifs

Ce projet porté par la SIRCAAQ est le résultat de plusieurs collaborations entre les gouvernements et de nombreux partenaires de la région. En effet, le gouvernement du Québec, par le biais de la Société de l'habitation du Québec, du ministère de l'Enseignement supérieur, de la Société du Plan Nord et du Secrétariat aux affaires autochtones, investira plus de 13,4 M$ pour la réalisation de cette infrastructure. Le gouvernement fédéral, par son programme de l'ICRL, contribuera pour un montant de 6,1 M$. La Ville de Sept-Îles participera au développement de ce projet sans but lucratif en allouant un congé de taxes municipales à la SIRCAAQ. Le ministère de la Famille est également partie prenante du projet en octroyant 29 places pour une nouvelle installation du Centre de la petite enfance (CPE) Metuetau. Un local pour une maternelle 4 ans sera également disponible grâce à un partenariat entre le Centre de services scolaire du Fer et l'école le Boisé.

Les habitations communautaires et les services offerts seront également disponibles pour la population autochtone fréquentant les centres d'éducation aux adultes. Par exemple, une collaboration entre ITUM et la SIRCAAQ permettra d'ouvrir ce milieu de vie aux élèves fréquentant le Centre régional d'éducation aux adultes Mitshapeu ainsi qu'aux élèves adultes au sein du Centre de services scolaire du Fer et du Eastern Shore School Board.

En plus de tous les partenaires mentionnés ci-dessus, notons la contribution du Centre d'amitié autochtone de Sept-Îles, de l'Université du Québec à Chicoutimi, de la Cité des Bâtisseurs et de l'Institut Tshakapesh.

À propos de la SIRCAAQ

La Société immobilière du Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec (SIRCAAQ) a été créée en 2019 afin d'apporter et développer, collectivement, des solutions innovantes et durables en infrastructures immobilières afin de contribuer au mieux-être des Autochtones.

Le Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec est formé d'un réseau de 10 Centres d'amitié qui rejoint les Autochtones en leur offrant des services culturellement pertinents et sécurisants qui contribuent à l'harmonie et à la réconciliation entre les peuples dans les villes au Québec. Les Centres d'amitié autochtones sont la plus grande infrastructure de services urbains pour les Autochtones.

SOURCE Société immobilière du Regroupement des centres d'amitié autochtones du Québec (SIRCAAQ)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:29
Le conseil d'administration de L'Empire, Compagnie d'Assurance-Vie (Empire Vie) a déclaré les dividendes en espèces suivants aujourd'hui :...

à 17:14
Héroux-Devtek inc. (« Héroux-Devtek » ou la « Société »), un chef de file international de la fabrication de produits aérospatiaux et troisième plus important fabricant de trains d'atterrissage à l'échelle mondiale, a annoncé aujourd'hui qu'elle...

à 17:10
Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») annonce qu'elle a enregistré des produits d'exploitation de 150,7 millions, en hausse de 31,2 millions sur le troisième trimestre 2020. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires se chiffre à...

à 17:00
Gestion mondiale d'actifs Scotia annonce aujourd'hui qu'elle a reçu l'approbation des porteurs de titres, lors d'assemblées extraordinaires tenues le 28 octobre 2021, pour i) fusionner (la « fusion ») le Fonds Scotia CanAm indiciel (le « fonds...

à 16:57
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Evolving Gold Corp. Symbole CSE : EVG Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 16 h 32 L'OCRCVM peut prendre la...

à 16:48
Reprise des négociations pour : Société : Treviso Capital Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : TRV.P Les titres : Oui Reprise (HE) : 9 h 30 10/29/2021  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...



Communiqué envoyé le 24 août 2021 à 16:40 et diffusé par :