Le Lézard
Sujets : Photo/Multimedia, Contract/Agreement, Product/Service

Thales sécurise une bague de paiement sans contact pour EVERING au Japon


La technologie de paiement sans contact offre la commodité aux consommateurs du monde entier, de pouvoir régler tout en respectant les mesures sanitaires actuelles. Désormais les ?wearables' (accessoires connectés) proposent aussi des fonctionnalités de paiement sans contact pour les transactions du quotidien. Thales, fort de son expérience en solutions sécurisées auprès des banques et des institutions financières, permet aujourd'hui d'intégrer cette technologie à des accessoires de mode au Japon.

L'EVERING, une bague NFC, permet les paiements sans contact en fonctionnant sur une approche clé : « Moins, c'est mieux ». La bague en céramique waterproof permet les paiements sans contact, offrant ainsi aux utilisateurs une expérience fluide pour payer en passant la bague devant un terminal de paiement. La bague waterproof sans pile ne nécessite aucune recharge et allie parfaitement mode et technologie, en offrant le confort de transactions sans contact.

Thales fournira à la fois la puce intégrée sécurisée et le système d'exploitation ainsi que les services de personnalisation du dispositif. EVERING est l'émetteur du moyen de paiement, ce qui permettra des transactions sans contact rapides et sécurisées via cette bague. Les données de paiement sur la bague seront directement reliées aux comptes bancaires prépayés des clients. Les services de personnalisation des paiements sur les bagues garantissent une gestion optimale des données pour EVERING. Tous les travaux d'intégration et de personnalisation sur les bagues seront effectués par les équipes dédiées de Thales basées en Asie, en maintenant une collaboration étroite avec EVERING pour répondre aux besoins évolutifs de leurs clients.

« Nous sommes très heureux de nous associer à EVERING, une entreprise qui créé de lien entre technologie et mode, avec le lancement de la bague de paiement sans contact. Thales fournit depuis longtemps des solutions d'identité numérique et de sécurité au Japon, notamment dans le domaine des communications mobiles et des services bancaires. Cette collaboration nous permet de franchir une étape supplémentaire en nous engageant auprès d'une start-up innovante pour les accompagner dans cet écosystème de paiement en pleine évolution. Grâce à ce partenariat, Thales booste ses efforts de développement commercial avec les émetteurs de paiements alternatifs au Japon, notamment les Fintech, alors que nous continuons d'affiner notre offre technologique pour les wearables », Cyrille Dupont, directeur pays de Thales au Japon

« Les utilisateurs japonais reconnaissent le confort que représente les transactions électroniques sans contact, et cette adoption s'est accélérée en raison de la pandémie. En alliant l'esthétique à la fonctionnalité et, surtout, à la sécurité, l'EVERING pourrait bien être la solution qui permettra au Japon de devenir une société sans ?cash'. Nous avons décidé de nous associer à Thales en raison de son expérience avérée en matière de sécurité et de technologies de cryptage. Grâce à ce partenariat, nous garantissons à nos clients des transactions financières simples et sécurisées avec une bague équipée de technologies conformes aux normes internationales ». Takeshi Kawada, CEO d'EVERING

À propos de Thales

Thales (Euronext Paris : HO) est un leader mondial des hautes technologies qui investit dans les innovations du numérique et de la « deep tech » ? connectivité, big data, intelligence artificielle, cybersécurité et quantique ? pour construire un avenir de confiance, essentiel au développement de nos sociétés. Le Groupe propose des solutions, services et produits qui aident ses clients ? entreprises, organisations, Etats - dans les domaines de la défense, de l'aéronautique, de l'espace, du transport et de l'identité et sécurité numériques, à remplir leurs missions critiques en plaçant l'humain au coeur des décisions.

Thales compte 81 000 collaborateurs dans 68 pays. En 2020, le Groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 17 milliards d'euros.

À propos de Thales au Japon

Présent au Japon depuis 1970, Thales travaille avec plus de 500 partenaires, depuis les grandes entreprises aux PME. Le Groupe répond aux besoins des Japonais dans les domaines de la science, de la sécurité et de la défense (gouvernement japonais), de l'aérospatiale, des solutions d'identité numérique et de sécurité (diverses organisations japonaises, ORM, banques, marchés gouvernementaux ou civils), de l'industrie spatiale, des transports et de diverses applications industrielles.

Un solide portefeuille de solutions et technologies permet à Thales de répondre efficacement aux besoins de ses clients et partenaires en les accompagnant dans la réalisation de projets communs. Des projets clés ont permis à Thales au Japon de développer les activités localement et de constituer une main-d'oeuvre dynamique et qualifiée.

Avec près de 150 employés au Japon, principalement à Tokyo, l'ambition de Thales est de renforcer sa présence locale en s'associant aux principaux acteurs industriels japonais stratégiques et de répondre aux besoins de l'écosystème local.

À propos d'EVERING

Fondée en février 2020 à Tokyo, EVERING est une entreprise high-tech qui s'efforce d'être vraiment connectée, en commençant par les paiements pour s'ouvrir à d'infinies possibilités. L'entreprise adopte la philosophie de « Simplicité dans la conception, exécution sans faille et fonctionnalité irréprochable » pour ses produits, permettant ainsi une expérience utilisateur intuitive, transparente et raffinée. En se concentrant uniquement sur les éléments nécessaires dans ses produits et en les associant à un design esthétique et élégant, EVERING offre une nouvelle dimension à la technologie et au design au Japon.

VEUILLEZ VISITER LE SITE WEB

Identité numérique et sécurité
Download HD photos

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Communiqué envoyé le 15 septembre 2021 à 08:30 et diffusé par :