Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujet : Product/Service

Rhizen Pharmaceuticals AG annonce la première administration de dose dans un essai de phase 2 sur le RP7214 chez des patients Covid-19


Rhizen Pharmaceuticals AG, une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans l'oncologie et les affections inflammatoires, a annoncé aujourd'hui la première administration de dose dans un essai clinique de phase 2 sur le RP7214, un inhibiteur de la dihydroorotate déshydrogénase (DHODH) oral à petite molécule. Cet essai de phase 2 randomisé, en double aveugle et contrôlé contre placebo, évaluera l'efficacité et l'innocuité du RP7214 à administration orale, chez des patients Covid-19 présentant une forme symptomatique légère et un facteur de risque sous-jacent, avec en toile de fond une efficacité préclinique et une innocuité prometteuses chez des volontaires sains en phase 1. L'essai est en cours de réalisation en Inde dans 12 centres, en coordination avec la filiale indienne de Rhizen, Incozen Therapeutics Pvt ltd., et est conçu pour inclure jusqu'à 204 patients dans les deux groupes à l'étude.

La réplication virale nécessite un nombre considérable de blocs de construction et dépend des nucléotides dérivés des cellules hôtes. La DHODH est une enzyme cinétiquement limitante dans la voie de la biosynthèse de la pyrimidine, dont l'inhibition conduit à l'épuisement des réserves de nucléotides hôtes nécessaires pour la réplication virale. Le RP7214 est un puissant inhibiteur à petite cellule de la DHODH humaine avec une faible puissance nanomolaire et une activité sélective démontrée sur la réplication du SARS-COV-2 dans un contexte préclinique, sans aucun effet sur les cellules hôtes. Le potentiel anti-inflammatoire connu des inhibiteurs de la DHODH ainsi que la haute biodisponibilité orale du RP7214 et sa large fenêtre d'innocuité, tel que démontré dans un essai de phase 1 chez des volontaires en bonne santé, sont autant d'arguments solides pour tester le RP7214 chez des patients atteints d'une forme légère de Covid-19. Avec un profil agissant directement sur la réplication du génome viral, le RP7214 devrait être agnostique par rapport à l'état mutationnel du SARS-COV-2 chez les patients, offrant ainsi un moyen potentiel d'éviter la progression de la maladie et des hospitalisations.

« L'inhibition de la DHODH est une approche thérapeutique intéressante qui a une large application en oncologie et dans les domaines inflammatoire et anti-infectieux. En plus de nos efforts de développement avec le RP7214 dans la LAM, nous sommes ravis que Rhizen ait su riposter face à cette pandémie en faisant avancer le développement de ce programme de lutte contre la Covid-19. Par cet essai, nous cherchons à mieux comprendre la capacité du RP7214 à inhiber la réplication et la clairance virales, et à induire une réponse anti-inflammatoire », a déclaré Swaroop Vakkalanka, Ph.D., fondateur et PDG de Rhizen Pharma. Et Swaroop d'ajouter : « Étant donné la nature orthogonale de ce mécanisme dirigé sur l'hôte du RP7214, nous pensons que le RP7214 s'associera également très bien à des agents antiviraux à action directe, sur un large éventail d'indications virales liées à l'ARN. S'il est thérapeutiquement actif, nous prévoyons que le RP7214 jouera un rôle majeur dans la limitation et la réduction de la gravité des infections nouvelles et post-vaccinales chez les personnes non vaccinées comme vaccinées, devenant ainsi un important outil de santé publique capable de réduire le poids pesant sur les systèmes de santé et permettant la reprise de l'activité économique. »

Le RP7214 a été précédemment évalué dans un essai de phase 1, une première chez l'humain, avec des volontaires en bonne santé aux États-Unis dans un cadre IND et des contextes à dose unique, à doses multiples, à jeun et non à jeun, et a démontré une très bonne tolérabilité à toutes les doses testées, une biodisponibilité élevée et des concentrations plasmatiques proportionnelles à la dose.

À propos de Rhizen Pharmaceuticals AG :

Rhizen Pharmaceuticals est une société biopharmaceutique innovante de stade clinique spécialisée dans la découverte et le développement de thérapies novatrices en oncologie et en affections inflammatoires. Depuis sa création en 2008, Rhizen a mis au point un portefeuille diversifié de médicaments candidats propriétaires ciblant plusieurs cancers et voies cellulaires associées à l'immunité.

Rhizen présente une grande expertise dans le domaine du modulateur PI3K, avec la découverte de son premier inhibiteur de PI3K? et CK1?, umbralisib, qui a été développé et mis sur le marché pour le traitement du LZM et du LF par son partenaire sous licence TG Therapeutics (TGTX) aux États-Unis. En outre, Rhizen dispose d'un solide portefeuille en oncologie et en affections inflammatoires allant de la découverte au développement clinique de phase 2.

Rhizen est basé à Bâle, en Suisse. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site https://www.rhizen.com/

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs relatifs à la société et à son activité. Bien que la société estime que ses attentes reposent sur des hypothèses raisonnables, toutes les déclarations autres que celles relatives à des faits passés incluses dans ce communiqué de presse à propos d'événements futurs sont sujettes à (i) modification sans avis préalable et (ii) des facteurs se trouvant hors du contrôle de la société. Ces énoncés peuvent notamment inclure des déclarations précédées, suivies ou contenant des termes tels que « cible », « pense », « s'attend à », « vise », « a l'intention de », « pourrait », « anticipe », « estime », « planifie », « projette », les conjugaisons au futur et au conditionnel, et d'autres termes de signification similaire ou leur formulation à la négation. Les énoncés prospectifs comportent des risques, incertitudes et autres facteurs susceptibles de provoquer un écart substantiel entre les résultats, la situation financière, la performance et les accomplissements réels de la société et ceux exprimés ou suggérés dans les énoncés. Le lecteur ne doit donc pas se fier indûment aux énoncés prospectifs, en particulier dans le cadre d'une décision d'investissement ou de la conclusion d'un contrat. Sauf dans les cas requis par la loi, la société rejette toute obligation de mise à jour des énoncés prospectifs, ou de mise à jour des facteurs susceptibles de provoquer un écart entre les résultats réels et ceux anticipés dans les énoncés prospectifs, même si elle vient à prendre connaissance de nouvelles informations.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:59
ZTE Corporation (0763.HK / 000063.SZ), l'un des principaux fournisseurs internationaux de télécommunications, de solutions technologiques d'entreprise et grand public pour l'internet mobile, a annoncé aujourd'hui que le vice-président exécutif et...

à 14:18
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, procédera...

à 13:15
Schneider Electric Canada, un chef de file en gestion de l'énergie et en automatisation, a annoncé aujourd'hui un nouveau partenariat avec OptiMach, une entreprise québécoise de robotique. Le partenariat aidera les deux organisations à étendre leurs...

à 13:00
BMO Gestion privée a fait paraître un nouveau numéro de sa publication numérique qui fournit des conseils et des ressources aux femmes investisseuses et propriétaires d'entreprise qui doivent relever les défis et saisir les occasions d'enrichir et de...

à 12:34
LOJIQ - Les Offices jeunesse internationaux du Québec annonce la reprise de l'ensemble des projets de mobilité à l'international à compter du 16 décembre 2021. Après plus de 18 mois d'interruption durant lesquels des projets virtuels réalisés à...

à 12:18
Le Conseil de presse du Québec a publié huit nouvelles décisions relatives à des plaintes qu'on lui avait soumises. Il a retenu quatre plaintes et en a rejeté quatre.  D2020-02-027 : Sébastien Saint-Jean Plante, François Gosselin et un plaignant en...



Communiqué envoyé le 22 septembre 2021 à 08:15 et diffusé par :