Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Sondages, Opinions et Recheches

Les sociétés canadiennes ont mis en place de solides protocoles de cybersécurité, mais tardent à en tester l'efficacité : KPMG au Canada


Alors que les Canadiens s'inquiètent des cyberattaques, un nouveau sondage révèle que moins de la moitié des entreprises ont bonne confiance dans leur capacité à détecter et à contrer une cyberintrusion majeure

MONTRÉAL, le 28 sept. 2021 /CNW/ - Plus de neuf petites et moyennes entreprises canadiennes sur 10 (94 %) affirment surveiller les cyberattaques potentielles, mais seulement la moitié (56 %) testent effectivement l'efficacité de leurs cyberdéfenses, et moins de deux sur cinq estiment qu'elles peuvent détecter et contrer pleinement les cyberattaques, révèle une nouvelle étude de KPMG au Canada.

Dans le cadre de son sondage de 2021 sur la cybersécurité, KPMG a sondé des propriétaires ou des décideurs d'entreprises, de taille moyenne principalement, et 1 000 Canadiens, à l'aube du Mois de la sensibilisation à la cybersécurité, afin de connaître leur point de vue sur la capacité des entreprises à se défendre contre la menace grandissante de cyberattaques et de répondre aux attentes des consommateurs.

L'enquête révèle que peu d'entreprises intègrent la cybersécurité à leurs processus de gouvernance et de gestion et sont bien préparées pour parer à une cyberattaque. Seulement 38 % affirment que la cybersécurité est « profondément intégrée » dans tous les aspects de leur entreprise, et seulement 39 % ont « grande confiance » dans leur capacité à détecter une attaque et à y répondre.

« Bien que beaucoup d'entreprises aient accès aux nombreux outils de cybersécurité dont elles ont besoin, celles-ci doivent absolument les intégrer à leurs activités à tous les niveaux, car une attaque peut venir de n'importe où », affirme Guillaume Clément, associé, services-conseils, Cybersécurité et président de EGYDE Conseils Inc., KPMG au Canada. « Si les contrôles sécurité appropriés ne sont pas intégrés, vous serez plus exposé. »

« La cybercriminalité s'intensifiant, les entreprises canadiennes doivent en faire une priorité pour protéger non seulement leurs propres données, mais aussi celles de leurs clients. Les consommateurs accordent une attention beaucoup plus grande aux risques et tiennent les entreprises responsables de la protection de leurs données. Notre sondage révèle que les entreprises pourraient en faire plus pour améliorer leur culture de cybersécurité. »

Voici quelques faits saillants du sondage :

Le sondage révèle également que, même si les deux tiers des PME ont un personnel informatique partiellement ou entièrement consacré à la cyberprévention, un peu plus de la moitié (51 %) externalisent partiellement ou cotraitent des fonctions de cybersécurité. Près du quart (23 %) confient entièrement à des fournisseurs de services gérés qualifiés l'externalisation.

Les Canadiens s'inquiètent des cyberattaques

Les consommateurs canadiens, quant à eux, demeurent très préoccupés par les cyberintrusions. Quatre-vingt-treize pour cent des répondants hésitent à partager leurs renseignements personnels ou financiers avec une organisation qui a fait l'objet d'une cyberattaque ou d'une fuite de données, en hausse par rapport à 90 % l'an dernier. Et près de huit personnes sur 10 (78 %) craignent le vol de leurs données personnelles dans le cadre d'une cyberattaque contre leurs institutions financières, leurs détaillants, leurs fournisseurs de services sans fil/Internet et leurs gouvernements.

Autres faits saillants

Pour en savoir plus sur la façon dont les entreprises peuvent bâtir une culture de cybersécurité et une stratégie de cyberdéfense solides, lisez Cyber security in a post-pandemic world, par Hartaj Nijjar, associé, Cybersécurité, KPMG au Canada et Guillaume Clément, associé, Cybersécurité, KPMG au Canada.

À propos du sondage 2021 de KPMG sur la cybersécurité

KPMG a utilisé Methodify, la plateforme de recherche en ligne de Delvinia, pour sonder 1 001 Canadiens et 253 petites et moyennes entreprises entre le 1er et le 13 septembre. Trente-sept pour cent des entreprises avaient des revenus se situant entre 10 et 49,9 millions de dollars, 25 % avaient des revenus se situant entre 50 et 99,9 millions de dollars et 38 % avaient des revenus de 100 millions de dollars ou plus.

Un mot sur KPMG au Canada

KPMG s.r. l./S.E.N.C.R.L., cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils (kpmg.ca/fr) et société canadienne à responsabilité limitée appartient à des Canadiens qui en assurent l'exploitation. Depuis plus de 150 ans, nos professionnels fournissent aux Canadiens tout un éventail de services-conseils, de services de comptabilité et d'audit et de services fiscaux qui inspirent la confiance, favorisent le changement et stimulent l'innovation. Guidé par des valeurs fondamentales -- Intégrité, Excellence, Courage, Ensemble, Pour le mieux --, KPMG compte plus de 8 000 professionnels et employés dans plus de 40 bureaux au Canada, qui servent des clients des secteurs privé et public. KPMG fait régulièrement partie des meilleurs employeurs au Canada et est reconnu comme l'un des meilleurs milieux de travail au pays.

Le cabinet est constitué en vertu des lois de l'Ontario et membre de l'organisation mondiale KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Limited, société de droit anglais à responsabilité limitée par garantie. Chaque membre du cabinet est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel. Pour plus d'information, consultez home.kpmg/ca/fr.

SOURCE KPMG LLP


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

16 oct 2021
Le président chinois Xi Jinping a toujours attaché une grande importance au bien-être des personnes âgées et a montré que le respect et la prise en charge des personnes âgées étaient une priorité absolue pour lui. Xi a fait preuve d'attention et de...

16 oct 2021
Les deux dernières années ont été une période de grands changements, tant dans la vie de nombreuses personnes que dans les entreprises. En raison des restrictions liées à la pandémie, certaines entreprises ont subi des pertes, tandis que d'autres...

15 oct 2021
Dans le cadre de la campagne électorale municipale, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain invite les représentants des médias à assister au débat sur les enjeux économiques de la métropole qu'elle organise le lundi 18 octobre à 18 h 30 au...

15 oct 2021
Un bénéfice PCGR de 1,6 milliard de dollars, soit 1,20 dollar par action diluée Un bénéfice ajusté de 1,9 milliards de dollars, soit 1,42 dollar par action diluée Les résultats reflètent une combinaison d'activités diversifiées, des revenus de...

15 oct 2021
Liminal BioSciences Inc. (« Liminal BioSciences » ou la « Société »), a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu la vente du reste de ses activités liées aux produits thérapeutiques dérivés du plasma (la « deuxième clôture ») aux termes de la convention...

15 oct 2021
Le conseil d'administration de La Compagnie d'assurance générale Co-operators (« Co-operators Générale ») a annoncé aujourd'hui un dividende trimestriel de 0,3125 $ par action privilégiée de catégorie E, série C, rachetable et à dividende non...



Communiqué envoyé le 28 septembre 2021 à 06:15 et diffusé par :