Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Science et technologie, Exploitation minière, Exploitation pétrolière, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Nouveaux produits et services, Responsabilité sociale des entreprises, Enjeux environnementaux, Investissement Socialement Responsable

Le CIMM prend un engagement historique en faveur de l'objectif zéro d'ici 2050 ou avant


LONDRES, 5 octobre 2021 /PRNewswire/ -- Aujourd'hui, les membres du Conseil international des mines et métaux (CIMM) se sont engagés à atteindre le zéro émission net de gaz à effet de serre (GES) de portée 1 et 2 d'ici 2050 ou plus tôt, conformément aux ambitions de l'Accord de Paris. Cet engagement historique a été pris dans une lettre ouverte signée par les PDG des membres du CIMM.

Solar panels at Gold Field's Granny Smith mine (Image Credit: Gold Fields)

Rohitesh Dhawan, PDG du CIMM, a déclaré : « En tant que fournisseurs de minéraux et de métaux essentiels à la décarbonisation et au développement durable, nous avons une responsabilité particulière de minimiser l'impact de nos activités sur l'environnement. L'engagement collectif des membres du CIMM envers le zéro émission net de GES de portée 1 et 2 d'ici 2050 est un moment charnière de notre histoire. Nous parlons d'une seule voix, qui représente environ un tiers de l'industrie minière et métallurgique mondiale, comprenant plus de 650 sites dans plus de 50 pays, afin de réduire considérablement les émissions.

« Les membres du CIMM ont et continueront d'établir des cibles significatives à court et/ou à moyen terme afin de construire des voies claires pour atteindre cet objectif, tout en accélérant les mesures concernant les émissions de portée 3 et en améliorant la divulgation. Nous encourageons d'autres sociétés minières et métallurgiques, mais aussi les fournisseurs et les clients à se joindre à nous pour décarboner les chaînes de valeur des produits de base afin d'accélérer collectivement l'action climatique dans notre industrie en général. » 

Gonzalo Muñoz, Champion de haut niveau de l'action climatique du CCNUCC, a déclaré : « Je me réjouis du leadership et de l'ambition commune des membres du CIMM de s'engager à atteindre un objectif de zéro émission nette de GES de portée 1 et 2 d'ici 2050 ou plus tôt, et j'encourage fortement les entreprises à établir des cibles pour la réduction des émissions de GES de portée 3 d'ici la fin de 2023. Les Champions de haut niveau de l'action climatique encouragent les membres à s'efforcer de fixer les cibles scientifiques les plus ambitieuses possibles en fonction des critères de la campagne Race to Zero. » 

Bien que nous ayons des objectifs individuels de décarbonisation qui, dans certains cas, vont au-delà de l'engagement collectif du CIMM, cela représente une ambition commune. Le taux et la nature de la baisse ultime des émissions varieront selon les produits et les régions représentées par nos membres diversifiés. Pourtant, notre approche visant à établir et à atteindre des objectifs individuels sera cohérente et comprendra ce qui suit, au plus tard à la fin de 2023, lorsque ces objectifs n'existent pas encore : 

·  Établissement des cibles de portée 1 et 2 : nous établirons des voies claires pour atteindre le zéro émission nette de GES de portée 1 et 2 d'ici 2050 ou plus tôt, au moyen de cibles significatives à court et/ou à moyen terme.

·  Accélération de l'action sur les émissions de GES de portée 3 : nous reconnaissons que la portée 3 est essentielle pour minimiser notre impact global et nous établirons des cibles de portée 3, sinon d'ici la fin de 2023, dès que possible. Bien que toutes les mesures pour la portée 3 dépendent des efforts combinés des producteurs, des fournisseurs et des clients, certains produits font face à des obstacles technologiques et de collaboration plus importants que d'autres. Nous jouerons un rôle de premier plan pour surmonter ces obstacles et faire progresser les partenariats qui permettent d'établir des cibles crédibles et une réduction des émissions dans l'ensemble des chaînes de valeur.

·  Couverture de toutes les sources matérielles : nos objectifs couvriront toutes les sources matérielles d'émissions, en s'alignant sur la définition des limites organisationnelles et de la matérialité du Protocole sur les GES.

·  Concentration sur les réductions absolues : pour certaines opérations, l'intensité plutôt que les cibles absolues peut être plus appropriée à court et à moyen terme. Lorsque des cibles d'intensité sont utilisées, nous divulguerons l'augmentation ou la diminution absolue correspondante des émissions de GES.

·  Application de méthodologies robustes : nous utiliserons des méthodologies d'établissement de cibles alignées sur les ambitions de l'Accord de Paris et divulguerons en détail les hypothèses que nous utiliserons.

·  Divulgation ouverte et transparente : nous rendrons compte de nos progrès concernant les portées 1, 2 et 3 chaque année, nous obtiendrons une vérification externe de notre rendement et produirons un rapport conforme aux recommandations du Groupe de travail sur les divulgations financières liées au climat.

Ces engagements s'ajoutent à la mise à jour de l'énoncé de position sur les changements climatiques du CIMM, qui comportait plusieurs engagements préexistants en matière de rendement et de divulgation. La lutte contre les changements climatiques fait partie intégrante des Principes miniers du CIMM, représentant l'engagement global envers une industrie minière et métallurgique responsable.

Notes aux rédacteurs

Ce communiqué a été traduit de l'anglais par un tiers. Le CIMM n'est pas responsable des inexactitudes dans cette traduction.

Les versions anglaise, espagnole, portugaise, japonaise, russe, française et chinoise de la lettre ouverte et de l'Énoncé de position sur le changement climatique du CIMM seront disponibles sur notre site Web :

·  La lettre ouverte est disponible ici.

·  L'énoncé de position mis à jour du CIMM sur les changements climatiques est disponible ici.

Les ressources de soutien peuvent être téléchargées à partir du dossier d'information à l'intention des médias du CIMM (y compris les citations de plusieurs PDG membres du CIMM et des images en haute résolution de certains de nos membres qui sont disponibles pour publication avec l'article ? veuillez indiquer la société source).

À propos du CIMM

Le CIMM est une organisation internationale dédiée à une industrie minière et métallurgique sûre, équitable et durable. Réunissant 28 sociétés minières et métallurgiques et plus de 35 associations régionales et de produits de base, il renforce la performance environnementale et sociale mais sert également de catalyseur pour le changement, en améliorant la contribution de l'exploitation minière à la société. Chaque entreprise membre du CIMM adhère à ses Principes miniers qui incorporent des exigences environnementales, sociales et de gouvernance complètes, une solide validation des attentes en matière de performance au niveau du site et une assurance crédible des rapports sur la durabilité de l'entreprise.

Les 28 membres du CIMM sont : African Rainbow Minerals, Alcoa, Anglo American, AngloGold Ashanti, Antofagasta Minerals, Barrick, BHP, Boliden, Codelco, Freeport-McMoRan, Glencore, Gold Fields, Hydro, JX Nippon Mining & Metals, Minera San Cristóbal, Minsur, Mitsubishi Materials, MMG, Newcrest, Newmont, Orano, Polyus, Rio Tinto, Sibanye Stillwater, South32, Sumitomo Metal Mining, Teck et Vale.

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1651343/ICMM_solar_panels.jpg  
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1651344/ICMM_Logo.jpg 

 

ICMM LOGO

 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

27 nov 2021
Le Samedi PME, c'est déjà cette fin de semaine. La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) rappelle aux consommateurs de s'inscrire rapidement au concours Samedi PME afin de courir la chance de gagner 2?000 $ en argent à dépenser...

27 nov 2021
Les chauffeurs et chauffeuses de la Société de transport de Laval (STL) tiennent leur 2e jour de grève aujourd'hui samedi le 27 novembre afin de dénoncer l'impasse à la table de négociation. Il y aura aucun service de transport public à Laval. « Nous...

27 nov 2021
UPL Ltd. (NSE : UPL) (BSE : 512070) a été classée par Sustainalytics comme la société mondiale de protection des cultures de premier rang la plus performante en matière de durabilité globale dans l'évaluation des risques ESG 2021. Avec des...

27 nov 2021
C'est dans une proportion de plus de 81 % que la délégation du conseil général de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a adopté l'entente de principe conclue avec le gouvernement. Elle en...

26 nov 2021
Dans le cadre de la conclusion du Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, a fait état des nombreuses mesures prévues pour augmenter l'implication des Premières...

26 nov 2021
Le Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, réunissant les acteurs de la société civile, les élus des communautés autochtones, du gouvernement du Québec et du monde des affaires s'est tenu durant les deux derniers jours. Cet...



Communiqué envoyé le 5 octobre 2021 à 03:00 et diffusé par :