Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Avis de décès

La CDPQ attristée par le décès de Michel Nadeau


MONTRÉAL, le 19 oct. 2021 /CNW/ - C'est avec tristesse que les employés de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) ont appris le décès de monsieur Michel Nadeau, qui y a oeuvré pendant 18 ans.

« Au nom de tous les employés de la CDPQ, je tiens à souligner la grande contribution de Michel Nadeau dans l'histoire de cette organisation importante que nous avons le privilège de servir, au bénéfice des Québécois, a déclaré Charles Emond, président et chef de la direction de la CDPQ. Aussi bien pendant ses nombreuses années au service de la CDPQ qu'à la tête de l'Institut sur la gouvernance d'organisations privées et publiques, en passant par sa participation active à titre d'expert aux conversations sur la finance, les affaires et la saine gouvernance, son engagement public a pris diverses formes. Aujourd'hui, c'est la voix d'un expert apprécié et pertinent qui vient de s'éteindre au Québec. Nos pensées vont à la famille et aux proches de M. Nadeau, à qui nous offrons nos plus sincères condoléances », a ajouté M. Emond.

Parcours de M. Nadeau à la CDPQ     

C'est en 1984 que M. Nadeau fait son entrée à la CDPQ à titre de premier vice-président, Planification et relations avec les déposants. Au cours de ses 18 années de service, il occupe différents postes au sein de la haute direction, d'abord sous Jean Campeau, puis sous le tandem Jean-Claude Delorme et Guy Savard et, enfin, sous Jean-Claude Scraire, qui en fait son bras droit. En 1995, il est ainsi nommé directeur général adjoint, en plus de piloter l'équipe Grands marchés. En 2001, il devient président de CDP Capital, qui regroupait les activités de gestion d'actifs et qui chapeautait les filiales Marchés mondiaux, Placements privés et Groupe immobilier; en somme, tout ce qui était lié à la gestion externe, aux opérations et aux placements, à la trésorerie et aux investissements stratégiques.

La période de 1984 à 2002 se caractérise par une hausse importante de l'actif net de la CDPQ, passé de 20 G$ à 78 G$, et par des investissements accrus sur les marchés mondiaux. Parmi les autres faits marquants, soulignons un amendement législatif qui permet à la CDPQ d'investir jusqu'à 70 % de son portefeuille en actions, ainsi que l'essor de ses investissements en immobilier.

M. Nadeau participe à de nombreuses transactions d'envergure, dont l'acquisition de Vidéotron par Québecor - la plus importante alors jamais réalisée - et la vente de Provigo à Loblaws - où il parvient à faire monter les enchères et à forcer la société à s'approvisionner localement. Notons aussi son implication dans la première opération de mondialisation de la CDPQ au tournant du millénaire, avec l'ouverture de plusieurs bureaux à l'international. Il quitte CDPQ Capital en septembre 2002.

Après son passage à la CDPQ, Michel Nadeau assume diverses fonctions comme conseiller, membre de conseils d'administration et professeur de journalisme. En 2005, il cofonde avec Yvan Allaire l'Institut sur la gouvernance des organisations privées et publiques (IGOPP), dont il demeurera directeur général jusqu'en 2020. Au coeur de sa mission, un thème qui lui est cher : le renforcement des pratiques de gouvernance et d'éthique au sein de l'industrie financière.

Un des grands sages

Diplômé en sciences politiques et titulaire d'un MBA de l'Université Laval, M. Nadeau commence sa carrière comme journaliste aux pages économiques du journal Le Devoir en 1973, où il sera promu éditorialiste. Ce communicateur aguerri savait manier le verbe et vulgariser les concepts les plus complexes. Pour cette raison, il était un habitué des médias qui sollicitaient son point de vue sur l'économie, la finance et la gouvernance. Sa vision éclairée, sa perspective historique et son esprit critique ont contribué à enrichir la conversation publique.

En un demi-siècle, Michel Nadeau aura été témoin des changements profonds de la société. Plus qu'un observateur lucide, il en aura été un participant actif, contribuant à sa façon à la construction du Québec inc., dont les succès le rendaient fier. Que ce soit au journal Le Devoir, où il ne manquait jamais une occasion de faire rayonner les entreprises québécoises ou à l'IGOPP, où il faisait figure de parrain de la gouvernance, il aura toujours eu à coeur les intérêts du Québec.

À PROPOS DE LA CDPQ
La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) investit de façon constructive pour générer des rendements durables à long terme. Comme groupe mondial d'investissement qui gère des fonds provenant de régimes de retraite et d'assurances publics, nous appuyons nos partenaires pour bâtir des entreprises qui stimulent la performance et le progrès. Nous sommes actifs dans les grands marchés financiers, en placements privés, en infrastructures, en immobilier et en crédit privé. Au 30 juin 2021, l'actif net de la CDPQ s'élevait à 390 G$ CA. Pour en savoir plus sur la CDPQ, visitez le site cdpq.com, suivez-nous sur Twitter ou consultez nos pages Facebook ou LinkedIn.

SOURCE Caisse de dépôt et placement du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

27 nov 2021
Le Samedi PME, c'est déjà cette fin de semaine. La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) rappelle aux consommateurs de s'inscrire rapidement au concours Samedi PME afin de courir la chance de gagner 2?000 $ en argent à dépenser...

27 nov 2021
Les chauffeurs et chauffeuses de la Société de transport de Laval (STL) tiennent leur 2e jour de grève aujourd'hui samedi le 27 novembre afin de dénoncer l'impasse à la table de négociation. Il y aura aucun service de transport public à Laval. « Nous...

27 nov 2021
UPL Ltd. (NSE : UPL) (BSE : 512070) a été classée par Sustainalytics comme la société mondiale de protection des cultures de premier rang la plus performante en matière de durabilité globale dans l'évaluation des risques ESG 2021. Avec des...

27 nov 2021
C'est dans une proportion de plus de 81 % que la délégation du conseil général de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a adopté l'entente de principe conclue avec le gouvernement. Elle en...

26 nov 2021
Dans le cadre de la conclusion du Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, a fait état des nombreuses mesures prévues pour augmenter l'implication des Premières...

26 nov 2021
Le Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, réunissant les acteurs de la société civile, les élus des communautés autochtones, du gouvernement du Québec et du monde des affaires s'est tenu durant les deux derniers jours. Cet...



Communiqué envoyé le 19 octobre 2021 à 23:38 et diffusé par :