Le Lézard
Sujets : Photo/Multimedia, Conference, Event

Communiqué relatif à une proposition visant à renforcer la coopération entre la Chine et les pays d'Asie centrale


Le huitième Forum de coopération Chine-Asie centrale s'est achevé le 17 octobre à Lanzhou, capitale de la province du Gansu (nord-ouest de la Chine), et une initiative conjointe a été publiée, visant à une ouverture et une coopération plus étroites et plus tangibles entre les participants.

Ayant pour thème "Renforcer la solidarité et la coopération pour construire une communauté de sécurité et de développement", le forum a été organisé conjointement par le Comité de Bonne coopération, d'amitié et de coopération de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et le gouvernement populaire de la province du Gansu.

Le forum comprenait quatre sous-forums couvrant des sujets tels que "la coopération Chine-Asie centrale sur la BDS de la Chine" et "le développement vert". Une exposition thématique sur le système chinois de navigation par satellite BeiDou (BDS) a également été organisée pendant l'événement.

Des représentants de la Chine et des pays d'Asie centrale, dont le Kazakhstan, le Tadjikistan, le Kirghizistan, le Turkménistan et l'Ouzbékistan, ainsi que des organisations internationales, ont assisté au forum en ligne et en personne.

Le secrétaire général de l'OCS, Vladimir Norov, a déclaré que le Forum de coopération Chine-Asie centrale est une plateforme faisant autorité pour des échanges approfondis entre la Chine et les pays d'Asie centrale. Il permet de renforcer l'interaction politique, d'approfondir les relations entre toutes les parties pour assurer la sécurité régionale et répondre aux défis et menaces actuels. Il favorise également une coopération mutuellement bénéfique, notamment en matière d'économie et de commerce.

"Dans ce contexte, la coopération dans le secteur de la santé reste une priorité. Nous proposons de placer la protection de l'environnement en tête des priorités. Nous avons participé activement à l'élaboration du programme mondial de développement durable jusqu'en 2030, et nous avons l'intention d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2060", a déclaré Alikhan Smailov, premier vice-premier ministre du Kazakhstan.

L'ambassadeur du Tadjikistan en Chine, Saidzoda Zohir, a souligné que malgré les différents défis de la nouvelle ère, l'économie chinoise continue de croître, ce qui aura un impact positif sur la construction conjointe d'une Route de la soie saine, verte et numérique. Le volume des investissements chinois et du commerce bilatéral avec les pays d'Asie centrale n'a cessé d'augmenter pendant deux décennies consécutives.

Le volume des investissements directs chinois cumulés dans cinq pays de la région s'est élevé à environ 15 milliards de dollars en 2020. "Une nouvelle étape dans l'avancement de "la Ceinture et la Route" pourrait être le "point" d'alignement des programmes de développement de la Chine avec les stratégies nationales des pays d'Asie centrale", a ajouté Saidzoda Zohir.



Communiqué envoyé le 20 octobre 2021 à 02:15 et diffusé par :