Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Transport, Exploitation pétrolière
Sujet : Entreprises conjointes

Proman et Stena développent conjointement le méthanol comme voie d'accès au transport maritime durable


WOLLERAU, Suisse et GÖTEBORG, Suede, 21 octobre 2021 /PRNewswire/ -- L'industrie mondiale du transport maritime est responsable d'environ 2,9 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, ce qui représente près d'un milliard de tonnes de CO2 chaque année. Si rien n'est fait, les émissions pourraient augmenter de 130 % par rapport aux niveaux de 2008 d'ici 2050. La transition vers des carburants à faible teneur en carbone sera essentielle pour assurer l'avenir à long terme du secteur et atteindre les objectifs de réduction des émissions de l'Organisation maritime internationale (OMI) pour 2030 et 2050, mais les technologies encore en développement et la longue durée de vie des navires existants rendent ce défi encore plus grand. Actuellement, plus de 70 000 navires parcourent nos océans, avec une durée de vie moyenne d'environ 25 à 30 ans. Trouver un carburant à faibles émissions pour ces navires n'est pas une tâche facile, mais il est temps d'accélérer cette transition. Le méthanol offre non seulement des avantages immédiats et urgents mais représente également la seule voie claire vers un avenir durable.

Proman, l'un des plus grands producteurs de méthanol au monde, a décidé, en collaboration avec Stena, une compagnie maritime privée exploitant environ 140 navires, de relever ce défi. Proman et Stena se sont engagés à développer conjointement une solution de modernisation et d'approvisionnement, permettant aux navires de Stena ainsi qu'aux navires de tiers de bénéficier immédiatement des avantages environnementaux et des réductions d'émissions de gaz à effet de serre offerts par le méthanol.

En passant à ce carburant propre, les navires fonctionnant au méthanol peuvent mener la transition vers un avenir plus sobre en carbone et réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre générées par les carburants conventionnels à base de pétrole, ce qui entraînera une amélioration immédiate de la qualité de l'air autour des ports et des voies de navigation. Les émissions d'oxydes de soufre (SOx) et de particules seront pratiquement éliminées, les émissions de dioxyde de carbone (CO2) réduites et les oxydes d'azote (NOx) diminués d'environ 60 %. De plus, les qualités biodégradables et hydrosolubles du méthanol réduisent considérablement le risque pour les environnements marins.

Proman et Stena possèdent des compétences complémentaires uniques leur permettant de proposer conjointement une solution clé en main pour que l'industrie du transport maritime bénéficie d'une solution basée sur le méthanol pour un avenir plus durable à faible émission de carbone. En 2015, Stena a été le premier armateur au monde à convertir un grand navire à l'énergie méthanol avec un partenaire actuel. Depuis lors, le navire a été exploité de manière sûre et pratique, démontrant ainsi le potentiel de l'utilisation du méthanol comme carburant marin. Le méthanol produit à partir de gaz naturel entraîne une réduction immédiate des émissions de CO2, qui sera encore réduite à plus de 90 % lorsque le méthanol renouvelable et durable sera plus largement disponible comme carburant marin.

Per Westling, PDG de Stena RoRo, a déclaré : « Nous sommes convaincus que le méthanol est un précurseur dans la recherche de carburants autres que les carburants fossiles et nous sommes fiers de jouer notre rôle pour aider à développer le marché des carburants alternatifs dans le transport maritime. Nous avons déjà converti le Stena Germanica au méthanol en 2015 avec un autre partenaire actuel, et cela nous donne une expérience précieuse tant du point de vue de la conversion que de l'exploitation. »

Les plans pour une solution de modernisation et d'approvisionnement s'appuient sur la coentreprise précédemment annoncée entre Stena Bulk et Proman pour trois pétroliers prêts à utiliser du méthanol. Le premier de ces navires, le Stena Pro Patria, d'une capacité de 49 900 TPL, sera livré au début de l'année 2022, tandis que trois autres navires bicarburants appartenant à Proman mais exploités par les deux parties seront livrés en 2023.

Carl-Johan Hagman, PDG de Stena Rederi, a pour sa part déclaré : « Cette annonce s'appuie sur le partenariat incroyable et fructueux que Stena Bulk a déjà établi avec Proman et donne à Stena une autre voie pour explorer l'utilisation du méthanol sur davantage de types de navires. »

Enfin, David Cassidy, directeur général de Proman, a déclaré : « Le méthanol est le seul carburant marin alternatif disponible qui offre des réductions immédiates des émissions, améliorant considérablement la qualité de l'air et offrant une voie claire de décarbonisation du transport maritime pour 2050 et au-delà. Contrairement à d'autres carburants marins alternatifs, le méthanol utilise une technologie existante et est sûr et largement disponible. Le partenariat entre Proman et Stena n'a cessé de se renforcer. Notre vision commune est d'accélérer considérablement la transition énergétique dans l'industrie du transport maritime et de ne pas se contenter de parler de changer notre environnement, mais de le faire réellement. Nous allons tirer parti de l'ambition et de l'expertise des deux entreprises pour rendre le méthanol plus largement disponible pour les propriétaires de navires du monde entier et les aider à nous rejoindre dans la transition vers une industrie maritime plus propre. »

Notes à l'intention des rédacteurs

À propos du méthanol

Le méthanol est un carburant à combustion propre qui offre des avantages environnementaux immédiats sur terre comme en mer. Le méthanol élimine les émissions d'oxydes de soufre (SOx) et de particules et réduit les oxydes d'azote (NOx) d'environ 60 %.

Le méthanol est sans danger. Il est expédié dans le monde entier, manipulé et utilisé depuis plus de 100 ans. Le méthanol reste liquide à température ambiante, ce qui le rend facile à manipuler comme les carburants marins existants, et les procédures de sécurité pour la manipulation du méthanol sont bien connues et pratiquées dans le monde entier.

Il se dissout rapidement dans l'eau et se biodégrade rapidement, ce qui fait qu'un déversement de méthanol est beaucoup moins dommageable pour l'environnement que les déversements de MGO, VLSFO, HFO ou d'autres carburants à base de pétrole. Le méthanol est d'ailleurs utilisé dans les stations de traitement des eaux.

Les sociétés de classification des risques et l'OMI ont déjà élaboré des normes et des directives pour le méthanol en tant que carburant marin, avec une acceptation réglementaire dans le cadre du code IGF de l'OMI.

Le méthanol est largement disponible dans plus de 122 ports dans le monde. Contrairement aux carburants alternatifs comme le LNG, le méthanol ne nécessite que des modifications mineures des infrastructures existantes des terminaux, des installations de soutage et de stockage de carburant pour soutenir les opérations de navigation. À bord, le méthanol se comporte comme les carburants traditionnels et est facile à stocker et à pomper pour une injection directe dans le moteur.

À propos de Stena AB

Stena Rederi AB fait partie du groupe Stena AB en Suède, qui exerce des activités dans les domaines suivants : ferries, pétroliers, ports, forage offshore, gestion de navires, immobilier et autres investissements. Le groupe réalise un chiffre d'affaires de 3,5 milliards d'euros, emploie 15 000 personnes et exploite plus de 140 navires dans le monde.

À propos de Proman 

Proman est une société énergétique intégrée et le deuxième plus grand producteur de méthanol au monde.

Basée en Suisse, avec des actifs aux États-Unis, à Trinidad et à Oman, et une expansion en cours au Mexique, Proman est un leader mondial dans le domaine du méthanol, des engrais et d'autres produits tels que la mélamine. L'entreprise possède une vaste expérience dans l'exploitation d'usines pétrochimiques, la construction de centrales pétrochimiques et électriques, le marketing et la logistique, et la gestion de projets.

Proman s'est engagé à développer du méthanol et de l'ammoniac durables en tant qu'alternatives plus propres aux combustibles fossiles, offrant une voie vers une réduction drastique des émissions dans la production d'énergie, le transport terrestre, la navigation et l'industrie.

Pour en savoir plus sur notre travail dans la chaîne d'approvisionnement du transport maritime propre, veuillez cliquer ici : https://www.proman.org/methanol-as-a-marine-fuel/

 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 04:16
- La participation au fonds d'investissement s'effectue par le biais de jetons de titre, la technologie blockchain la plus fiable et la plus sûre. - Chaque jeton vaut 2 ? et tout investisseur peut participer, l'investissement minimum étant fixé à...

à 03:33
NavVis est un leader mondial des solutions de bout en bout pour la capture de la réalité et les jumeaux numériques....

à 02:30
Broadridge Financial solutions, acteur majeur de la Fintech, et SLIB, l'éditeur de logiciels de référence sur les marchés de la tenue de registre, du vote électronique, du risk et du post-trade, annoncent la mise à disposition de leur solution...

à 02:23
Ascend Performance Materials a annoncé son intention d'acheter une installation de compoundage à San Jose Iturbide, au Mexique, afin d'accroître son empreinte mondiale et sa capacité de production de matériaux usinés à haut rendement. La convention...

à 02:01
Alors que la Chine réforme son modèle économique par la promotion d'une prospérité commune, les experts économiques présents au Forum financier international (FFI) 2021 ont partagé leur vision de l'objectif du pays qui vise à réduire davantage...

à 01:58
Le 30 novembre 2021, Bloomberg New Energy Finance (BloombergNEF) a tenu le Sommet BloombergNEF 2021 à Shanghai. Gao Jifan, président de Trina Solar, a discuté des innovations en matière de technologies énergétiques et de la voie à suivre pour...



Communiqué envoyé le 21 octobre 2021 à 15:30 et diffusé par :