Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices

Groupe TVA annonce ses résultats pour le troisième trimestre 2021


MONTRÉAL, le 28 oct. 2021 /CNW/ - Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») annonce qu'elle a enregistré des produits d'exploitation de 150,7 millions, en hausse de 31,2 millions sur le troisième trimestre 2020. Le bénéfice net attribuable aux actionnaires se chiffre à 19,0 millions de dollars soit un bénéfice de 0,44 $ par action comparativement à un bénéfice net attribuable aux actionnaires de 8,4 millions ou un bénéfice de 0,19 $ par action pour le trimestre correspondant de l'exercice 2020.

Faits saillants liés à l'exploitation du troisième trimestre :

« Nous sommes heureux des résultats obtenus pour le troisième trimestre de notre exercice financier qui reflète un niveau d'activités en croissance dans la majorité de nos secteurs. Pour un troisième trimestre consécutif, les revenus publicitaires provenant du Réseau TVA et de nos chaînes spécialisées sont en croissance par rapport au trimestre correspondant de l'année précédente, mais également en progression de 22 % par rapport au trimestre comparable de 2019, lequel n'était pas affecté par la crise sanitaire. Cette situation favorable nous permet de poursuivre et bonifier nos investissements en contenu, une stratégie qui se reflète d'ailleurs dans la programmation automnale riche en nouveautés, en productions originales et en contenu exclusif destiné à nos plateformes numériques. À cet égard, TVA+ poursuit sa croissance et gagne de plus en plus en popularité. Plus que jamais, notre offre de contenu est multipliée, diversifiée et disponible sur de multiples plateformes afin de rejoindre et accompagner davantage de Québécois au quotidien et les rassembler pour de grands événements télévisuels », a affirmé le président et chef de la direction par intérim de Groupe TVA, Pierre Karl Péladeau. 

« D'ailleurs, avec 38,2 parts2 de marché consolidées pour ce troisième trimestre de 2021, nos émissions sont toujours parmi les plus regardées au Québec et ont continué de se démarquer, notamment avec le grand variété familial Chanteurs masqués qui a rejoint plus de 1,6 million1 de téléspectateurs. La chaîne « TVA Sports » s'est, quant à elle, positionnée en troisième position des émissions les plus regardées au Québec avec un auditoire moyen de près de 1,5 million1 de téléspectateurs pour des matchs de la ronde finale de la Coupe Stanley, en plus de s'être hissée au 3e rang de l'ensemble des chaînes francophones3, tant durant la journée qu'aux heures de grande écoute en soirée.

Dans le secteur des services cinématographiques et audiovisuels, nos services ont été très sollicités au cours de ce trimestre, plus spécifiquement nos services de location de studios et d'équipements. La méga production Transformers : Rise of the Beast de Paramount a d'ailleurs été complétée et laissera place à un grand joueur de la diffusion en ligne qui occupera nos studios dans les prochains mois. Les services de MELS sont de plus en plus reconnus et utilisés par les clients internationaux, ce qui nous place dans une position enviable pour pouvoir bénéficier de la croissance actuelle du marché et préparer notre offre avec le MELS 4. Nos services de production virtuelle continuent d'attirer l'attention des producteurs qui sont de plus en plus nombreux à utiliser cette technologie afin de faciliter les tournages de certaines scènes ou pour la conception publicitaire. D'ailleurs, MELS s'est vu octroyer par EPIC Games la prestigieuse bourse EPIC Megagrant qui appuiera la poursuite du développement de ces services et a fait l'acquisition de ses propres équipements destinés à la production virtuelle qui seront déployés dans nos studios au cours de l'automne », a poursuivi M. Péladeau.

« Le secteur magazines démontre une baisse de rentabilité découlant du contexte difficile de cette industrie en décroissance depuis plusieurs années et exacerbée par un soutien gouvernemental moindre. À cet égard, rappelons que les subventions provenant du programme régulier du Fonds du Canada pour les périodiques ont considérablement diminué à la suite de la transformation du programme. Nous saluons toutefois l'annonce de Patrimoine Canada, survenue au cours du présent trimestre, confirmant le prolongement de la subvention bonifiée jusqu'au 31 mars 2022, afin d'aider les entreprises du secteur à se relever des impacts de la pandémie. Cette baisse importante de rentabilité démontre clairement que le soutien gouvernemental est essentiel à sa survie. Toutefois, le plus récent sondage Vividata démontre que nous demeurons le leader du marché des magazines, confirmant notre position d'éditeur de magazines mensuels francophones numéro 1 au Québecavec près de 3,1 millions3 de lecteurs multiplateformes.

Nos activités de production et distribution de contenu se sont poursuivies avec la finalisation de 9 nouvelles comédies romantiques qui seront prêtes à être distribuées dans les prochains mois, notamment à l'international, et ainsi maintenir la croissance de ce secteur. La popularité grandissante des plateformes d'écoute en continu a également permis à ce secteur d'accroître sa présence sur ce type de plateformes et contribue à améliorer sa rentabilité.  La croissance du volume d'affaires d'Incendo continue de contribuer à diversifier nos sources de revenus et à élargir notre présence dans les marchés anglophones.

En terminant, bien que les résultats trimestriels soient encourageants et démontrent que la Société se relève graduellement des impacts de la crise sanitaire, le contexte économique demeure fragile et nous continuons d'être prudents dans la gestion de nos activités. Je tiens à souligner le travail exceptionnel de nos employés qui contribuent quotidiennement à notre mission qui est d'informer et de divertir la population québécoise », a conclu M. Péladeau.

Haute direction

Le 14 avril 2021, madame France Lauzière a débuté une pause professionnelle pour des raisons familiales. Ces mêmes raisons amènent maintenant Mme Lauzière à quitter définitivement ses fonctions de présidente et chef de la direction de Groupe TVA. Elle demeurera toutefois disponible pour collaborer avec l'entreprise dans certains dossiers stratégiques. Monsieur Pierre Karl Péladeau continuera d'assumer sur une base intérimaire les responsabilités de la présidence de Groupe TVA.

« J'ai eu le privilège de travailler avec France pendant 20 ans. À chaque étape de sa carrière, elle m'a toujours impressionné par sa détermination à s'investir pour le succès de l'entreprise. Depuis son arrivée au sein de Groupe TVA en 2001, France a contribué à consolider la position exceptionnelle de TVA à titre de chef de file de la télévision québécoise. Elle a pavé la voie à plusieurs grandes innovations en matière de création et d'acquisition de contenu ainsi que de distribution multiplateforme. Également produites sous sa gouverne, des émissions phares comme Star Académie, La Voix, Révolution, La Tour, Les beaux malaises, Fugueuse et Pour Sarah ont propulsé des artistes et artisans d'ici et ont grandement contribué au rayonnement de notre culture québécoise. Pour cet apport considérable, je tiens à remercier France chaleureusement », souligne M. Péladeau.

Mise à jour sur le contexte actuel de la pandémie de la COVID-19

Les résultats du troisième trimestre doivent être mis en perspective dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, qui a entraîné des répercussions majeures sur l'environnement économique au Canada et à l'échelle mondiale. Malgré les contraintes occasionnées par celle-ci, la Société maintient ses activités, tout en protégeant la santé et la sécurité de ses employés et du public.

Dans ce contexte, il est possible que des impacts financiers se fassent encore ressentir au cours des prochains trimestres. Parmi ceux-ci, notons les suivants :

En raison de la baisse de leurs revenus, certaines entités des différents secteurs de la Société se sont qualifiées à la Subvention salariale d'urgence du Canada, ce qui a permis à la Société d'atténuer certains impacts reliés à la crise actuelle.  

Étant donné l'incertitude entourant l'évolution future de la pandémie, y compris toute nouvelle vague importante, il nous est impossible de déterminer avec certitude tous les impacts qui s'y rattacheront. Nous sommes d'avis que notre bonne santé financière actuelle, notre solide bilan et les mesures mises de l'avant nous permettront de continuer de dégager des flux de trésorerie positifs.

Définition

BAIIA ajusté

Dans son analyse des résultats d'exploitation, la Société définit le BAIIA ajusté comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »). Ce n'est pas non plus une mesure destinée à remplacer d'autres outils d'évaluation du rendement financier ou l'état des flux de trésorerie comme indicateur de liquidités. Cette mesure ne devrait pas être considérée isolément ou comme substitut aux autres mesures de rendement calculées selon les IFRS. La direction et le conseil d'administration de la Société utilisent cette mesure pour évaluer tant les résultats consolidés de la Société que les résultats des secteurs d'activités qui en font partie. Cette mesure élimine le niveau substantiel de dépréciation et d'amortissement des actifs corporels et incorporels et n'est pas affectée par la structure du capital ou par les activités d'investissement de la Société et de ses différents secteurs d'activités. En outre, le BAIIA ajusté est utile, car il constitue un élément important des régimes de rémunération incitative annuels de la Société. Signalons que la définition du BAIIA ajusté adoptée par la Société peut différer de celle utilisée par d'autres entreprises.

Mise en garde concernant l'information prospective

Les énoncés figurant dans le présent communiqué de presse qui ne sont pas des faits historiques peuvent constituer des énoncés prospectifs assujettis à des risques, à des incertitudes et à des hypothèses importants connus et inconnus qui sont susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels de la Société dans des périodes futures et ceux qui figurent dans les énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables à l'utilisation du conditionnel, à des expressions prospectives comme « proposer », « s'attendre à », « pouvoir », « anticiper », « avoir l'intention de », « estimer que », « prévoir », « désirer » ou « croire » ou la tournure négative de ces expressions ou de leurs variantes ou toute terminologie similaire. Au nombre des facteurs pouvant entraîner un écart entre les résultats réels et les attentes actuelles figurent la saisonnalité, les risques d'exploitation (y compris les mesures relatives à l'établissement des prix prises par des concurrents et les risques reliés à la perte de clients clés dans le secteur des services cinématographiques et audiovisuels ainsi que dans le secteur production et distribution), les risques liés aux coûts de contenu de la programmation et de production, le risque de crédit, les risques associés à la réglementation gouvernementale, les risques associés à l'aide gouvernementale, aux effets de la conjoncture économique et de la fragmentation du paysage médiatique, les risques reliés à la capacité d'adaptation de la Société face à l'évolution technologique rapide et aux nouvelles formes de diffusion ou de stockage, les risques liés aux relations de travail ainsi que les risques liés aux urgences en matière de santé publique, notamment la COVID-19, et toute mesure d'urgence mise en oeuvre par le gouvernement.

Les investisseurs et autres personnes devraient noter que la liste des facteurs mentionnés ci-dessus, qui sont susceptibles d'influer sur les résultats futurs, n'est pas exhaustive et éviter de se fier indûment à tout énoncé prospectif. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses susceptibles d'entraîner un écart entre les résultats réels de la Société et les attentes actuelles, veuillez-vous reporter aux documents publics déposés par la Société qui sont accessibles à www.sedar.com et www.groupetva.ca y compris, en particulier, à la section « Risques et incertitudes » du rapport de gestion annuel de la Société pour l'exercice terminé le 31 décembre 2020 et la rubrique « Facteurs de risques » de la notice annuelle 2020 de la Société.  

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse reflètent les attentes de la Société au 28 octobre 2021 et sont sous réserve de changements pouvant survenir après cette date. La Société décline expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour ces énoncés prospectifs, que ce soit en raison de nouveaux renseignements ou d'événements futurs ou pour quelque autre motif que ce soit, à moins que les lois sur les valeurs mobilières applicables le requièrent.

Groupe TVA

Groupe TVA inc., filiale de Québecor Média inc., est une entreprise de communication active dans l'industrie de la télédiffusion, de la production cinématographique et audiovisuelle, de la production et distribution internationale de contenu télévisuel ainsi que des magazines. Groupe TVA inc. est la plus importante entreprise de diffusion d'émissions de divertissement, d'information et d'affaires publiques et une des plus grandes entreprises privées de production de langue française en Amérique du Nord. L'entreprise est aussi la plus importante dans le secteur de l'édition de magazines francophones et publie des titres anglophones parmi les plus populaires au Canada. Ses actions classe B sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TVA.B. 

Les états financiers consolidés résumés au 30 septembre 2021, accompagnés des notes afférentes, ainsi que le rapport de gestion intermédiaire pour les périodes de trois mois et neuf mois terminées le 30 septembre 2021 peuvent être consultés sur le site internet de la Société à l'adresse suivante : www.groupetva.ca.

___________________________

1 Voir la définition du BAIIA ajusté ci-après.

Source : Numeris - Québec franco, 1er juillet au 30 septembre 2021, l-d, 2h-2h, t2+

Source : Numeris - Québec franco, 17 mai au 11 juillet 2021, l-d, 2h-2h et 18h-23h, 25-54

Source : Vividata, Automne 2021, Total Canada, 14+, 1er juillet 2020 au 30 juin 2021

 

États consolidés des résultats

(non audités)
(en milliers de dollars canadiens, sauf les montants par action)   



Périodes de trois mois terminées les 30 septembre

Périodes de neuf mois terminées les 30 septembre


Note

2021

2020

2021

2020











Revenus

2

150 703

$

119 537

$

450 933

$

360 526

$











Achats de biens et services

3

81 703


76 167


294 874


249 723


Coûts liés au personnel

3

33 496


20 007


104 454


71 567


Amortissement 


8 136


8 124


24 338


25 126


Charges financières

4

649


634


2 055


1 969


Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

5

20


2 734


182


4 838


Bénéfice avant impôts sur le bénéfice et part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées


26 699


11 871


25 030


7 303












Impôts sur le bénéfice


7 587


3 443


7 181


2 750












Part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées


111


21


(552)


(405)


Bénéfice net


19 001

$

8 407

$

18 401

$

4 958

$











Bénéfice net (perte nette) attribuable aux (à la) :










Actionnaires


19 010

$

8 404

$

18 409

$

4 937

$

Participation ne donnant pas le contrôle


(9)


3


(8)


21






















Résultat par action de base attribuable aux actionnaires


0,44

$

0,19

$

0,43

$

0,11

$

Résultat par action dilué attribuable aux actionnaires


0,44

$

0,19

$

0,42

$

0,11

$

Nombre moyen pondéré d'actions en circulation


43 205 535


43 205 535


43 205 535


43 205 535


Nombre moyen pondéré d'actions diluées


43 466 447


43 205 535


43 414 665


43 205 535


Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

États consolidés du résultat global

(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)



Périodes de trois mois
terminées les 30 septembre

Périodes de neuf mois
terminées les 30 septembre


Note

2021

2020

2021

2020











Bénéfice net


19 001

$

8 407

$

18 401

$

4 958

$











Autres éléments du résultat global qui ne seront pas reclassés aux résultats :










Régimes à prestations définies :










Gain (perte) sur réévaluations

8

8 500


(5 000)


44 500


(20 000)


Impôts différés


(2 200)


1 325


(11 800)


5 325




6 300


(3 675)


32 700


(14 675)












Résultat global


25 301

$

4 732

$

51 101

$

(9 717)

$











Résultat global attribuable aux (à la) :










Actionnaires


25 310

$

4 729

$

51 109

$

(9 738)

$

Participation ne donnant pas le contrôle


(9)


3


(8)


21












Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

États consolidés des capitaux propres

(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)


Capitaux propres attribuables aux actionnaires

Capitaux propres attribua-bles à la partici-pation ne donnant pas le contrôle

Total des capitaux propres

Capital-actions

(note 6)

Surplus d'apport

Bénéfices non répartis

Cumul des autres éléments du résultat global - Régimes à prestations définies














Solde au 31 décembre 2019

207 280

$

581

$

75 858

$

5 274

$

1 196

$

290 189

$

Bénéfice net

?


?


4 937


?


21


4 958


Autres éléments du résultat global

?


?


?


(14 675)


?


(14 675)


Solde au 30 septembre 2020

207 280


581


80 795


(9 401)


1 217


280 472


Bénéfice net

?


?


27 380


?


3


27 383


Autres éléments du résultat global

?


?


?


4 764


?


4 764


Solde au 31 décembre 2020

207 280


581


108 175


(4 637)


1 220


312 619


Bénéfice net (perte nette)

?


?


18 409


?


(8)


18 401


Autres éléments du résultat global

?


?


?


32 700


?


32 700


Solde au 30 septembre 2021

207 280

$

581

$

126 584

$

28 063

$

1 212

$

363 720

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

Bilans consolidés

(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)


30 septembre
2021

31 décembre
2020






Actif










Actif à court terme





Espèces

2 513

$

2 838

$

Débiteurs

155 432


137 177


Crédits d'impôt et aide gouvernementale à recevoir

10 934


16 883


Impôts sur le bénéfice

4 023


1 391


Contenu audiovisuel

107 401


112 982


Charges payées d'avance

5 676


3 217



285 979


274 488


Actif à long terme





Contenu audiovisuel

91 613


57 245


Immobilisations

157 761


165 247


Actifs liés au droit d'utilisation

9 599


10 326


Actifs incorporels

20 901


25 028


Écart d'acquisition

21 696


21 696


Impôts différés

10 107


23 923


Autres éléments d'actif

28 256


11 238



339 933


314 703


Total de l'actif

625 912

$

589 191

$

 

Bilans consolidés (suite)

(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)


Note

30 septembre
2021

31 décembre
2020







Passif et capitaux propres












Passif à court terme






Découvert bancaire


5 587

$

1 699

$

Créditeurs, charges à payer et provisions


112 002


106 066


Droits de contenu à payer


71 767


62 252


Revenus reportés


14 690


14 077


Impôts sur le bénéfice


762


8 415


Tranche à court terme des obligations locatives


2 725


3 001


Dette échéant à court terme


33 808


27 117




241 341


222 627


Passif à long terme






Obligations locatives


8 226


9 148


Autres éléments de passif


9 043


38 223


Impôts différés


3 582


6 574




20 851


53 945


Capitaux propres






Capital-actions

6

207 280


207 280


Surplus d'apport


581


581


Bénéfices non répartis


126 584


108 175


Cumul des autres éléments du résultat global


28 063


(4 637)


Capitaux propres attribuables aux actionnaires


362 508


311 399


Participation ne donnant pas le contrôle


1 212


1 220




363 720


312 619


Éventualités

10





Total du passif et des capitaux propres


625 912

$

589 191

$

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

États consolidés des flux de trésorerie

(non audités)
(en milliers de dollars canadiens)



Périodes de trois mois terminées les 30 septembre

Périodes de neuf mois terminées les 30 septembre


Note

2021

2020

2021

2020

Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation










Bénéfice net


19 001

$

8 407

$

18 401

$

4 958

$

Ajustements pour :










Amortissement


8 136


8 124


24 338


25 126


Part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées


111


21


(552)


(405)


Impôts différés


(295)


(303)


(976)


(2 120)


Gain sur disposition d'un actif

5

?


?


?


(253)


Autres


13


13


(55)


(12)




26 966


16 262


41 156


27 294


Variation nette des éléments hors caisse liée aux activités d'exploitation


(5 376)


(37 587)


(35 976)


(4 498)


Flux de trésorerie générés par (utilisés pour) les activités d'exploitation


21 590


(21 325)


5 180


22 796


Flux de trésorerie liés aux activités

d'investissement










Acquisitions d'immobilisations


(4 488)


(2 458)


(11 224)


(9 246)


Acquisitions d'actifs incorporels


(346)


(549)


(1 847)


(2 070)


Acquisition d'entreprises

5

?


?


(606)


?


Autres


271


271


271


672


Flux de trésorerie utilisés pour les activités d'investissement


(4 563)


(2 736)


(13 406)


(10 644)


Flux de trésorerie liés aux activités

de financement










Variation nette du découvert bancaire


43


(258)


3 888


5 616


Variation nette du crédit rotatif


(16 130)


25 252


6 705


(15 614)


Remboursement d'obligations locatives


(786)


(836)


(2 514)


(2 559)


Autres


(125)


?


(178)


(53)


Flux de trésorerie (utilisés pour) générés par les activités de financement


(16 998)


24 158


7 901


(12 610)


Variation nette des espèces


29


97


(325)


(458)


Espèces au début de la période


2 484


2 828


2 838


3 383


Espèces à la fin de la période


2 513

$

2 925

$

2 513

$

2 925

$

Intérêts et impôts présentés dans les activités d'exploitation










Intérêts payés


381

$

268

$

1 133

$

1 279

$

Impôts payés (déduction faite des remboursements)


5 150


2 310


18 257


5 383


















Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés résumés.

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)

(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

Groupe TVA inc. (« Groupe TVA » ou la « Société ») est régie par la Loi sur les sociétés par actions (Québec). Groupe TVA est une société de communication active dans l'industrie de la télédiffusion, des services cinématographiques et audiovisuels, de la production et distribution internationale de contenu télévisuel ainsi que des magazines (note 9). La Société est une filiale de Québecor Média inc. (« Québecor Média » ou la « société mère ») et la société mère ultime est Québecor inc. (« Québecor »). Le siège social de la Société est situé au 1600 boul. de Maisonneuve Est, Montréal (Québec), Canada.

Les secteurs d'activités de la Société subissent les effets du caractère saisonnier de certaines de leurs activités dû, entre autres, aux variations saisonnières des revenus publicitaires, aux habitudes de visionnement, de lecture et d'écoute du public, aux besoins en services de production des producteurs internationaux et locaux et à la demande de contenu de la part des télédiffuseurs mondiaux. Puisque la Société dépend des ventes de publicité pour une portion importante de ses revenus, ses résultats d'exploitation sont aussi sensibles aux conditions économiques qui prévalent, y compris les changements dans les conditions économiques locales, régionales et nationales, en outre parce qu'ils peuvent affecter les dépenses de publicité.

La pandémie de COVID-19 a entrainé des répercussions majeures sur l'environnement économique au Canada et à l'échelle mondiale. Afin de limiter la propagation du virus, le gouvernement du Québec a imposé depuis le début de cette crise sanitaire une série de restrictions et de mesures préventives spéciales, y compris la suspension de certaines activités commerciales. Le gouvernement du Québec a graduellement mis en place un nouveau plan de déconfinement depuis mai 2021 et a imposé l'utilisation d'un passeport vaccinal à partir du 1er septembre 2021 afin de permettre l'accès à certains lieux ou la participation à certaines activités non essentielles. Depuis mars 2020, cette crise sanitaire a réduit les activités de nombreux partenaires d'affaires de Groupe TVA et s'est traduit par moment par un ralentissement marqué de certains secteurs d'activités de la Société. Entre autres répercussions, les restrictions et mesures préventives imposées par le gouvernement du Québec ont causé une baisse des revenus publicitaires dont la reprise est encore fragilisée dans certains marchés ou secteurs et, plus spécifiquement en 2020, une baisse des événements sportifs diffusés par la chaîne spécialisée « TVA Sports », une réduction de la fréquence de mise en marché de certaines publications et un arrêt temporaire de la plupart de nos activités de production de contenu. Malgré les contraintes occasionnées par cette pandémie, la Société a continué de maintenir ses activités essentielles visant à informer en plus de divertir la population, tout en protégeant la santé et la sécurité de ses employés et du public. En raison de la baisse de leurs revenus, plusieurs entités des différents secteurs de la Société se sont qualifiées à la Subvention salariale d'urgence du Canada (« SSUC ») au début de la crise sanitaire (note 3). Compte tenu des incertitudes entourant l'évolution future de la pandémie, y compris toute nouvelle vague importante, il n'est pas possible de déterminer avec certitude tous les impacts qui s'y rattacheront.

Par conséquent, les résultats d'exploitation des périodes intermédiaires ne doivent pas être considérés nécessairement représentatifs des résultats d'un exercice financier complet.

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)

(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

1.    Mode de présentation

Les présents états financiers consolidés ont été préparés conformément aux Normes internationales d'information financière (« IFRS »), telles que publiées par l'International Accounting Standards Board (« IASB »), sauf qu'ils ne comprennent pas l'ensemble de la divulgation requise par les IFRS pour des états financiers consolidés annuels. En particulier, ces états financiers consolidés ont été préparés conformément à l'IAS 34, Information financière intermédiaire et, par conséquent, sont des états financiers consolidés résumés. Ces états financiers consolidés résumés doivent être lus en parallèle avec les états financiers consolidés annuels 2020 de la Société qui comprennent les conventions comptables utilisées pour la préparation de ces états financiers consolidés résumés.

Ces états financiers consolidés résumés ont été approuvés par le conseil d'administration de la Société le 28 octobre 2021.

Certains chiffres correspondants fournis pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2020 ont été reclassés en fonction de la présentation adoptée pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2021.

2.    Revenus




Périodes de trois mois terminées les 30 septembre

Périodes de neuf mois terminées les 30 septembre



2021

2020

2021

2020











Services publicitaires


58 998

$

50 563

$

203 594

$

155 408

$

Redevances


36 045


34 411


106 123


105 441


Services de location, de postproduction, de distribution et autres services rendus (1)


39 560


17 256


93 453


52 415


Ventes de produits (2)


16 100


17 307


47 763


47 262




150 703

$

119 537

$

450 933

$

360 526

$

(1)

Les revenus de location de studios, de mobiles, d'équipements et d'espaces locatifs représentent respectivement 17 510 000 $ et 34 559 000 $ pour les périodes de trois et neuf mois terminées le 30 septembre 2021 (5 026 000 $ et 17 252 000 $ pour les périodes correspondantes de 2020). Par ailleurs, les revenus de services incluent également les activités du secteur production et distribution.

(2)

Les revenus de ventes de produits incluent la vente de magazines en kiosque et par abonnement ainsi que la vente de contenu audiovisuel.

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

3.    Achats de biens et services et coûts liés au personnel




Périodes de trois mois terminées
les 30 septembre

Périodes de neuf mois terminées
les 30 septembre



2021

2020

2021

2020











Achats de biens et services :










Droits et coûts de contenu audiovisuel (1)


57 512

$

51 379

$

218 125

$

176 757

$

Tirage et distribution


3 990


4 112


11 178


10 774


Services rendus par la société mère :










-       Commissions sur ventes publicitaires


4 867


5 172


18 430


16 080


-       Autres


1 962


1 876


6 357


6 374


Coûts liés aux immeubles


3 952


3 949


12 135


11 693


Marketing, publicité et promotion


3 543


4 298


11 742


9 736


Autres


5 877


5 381


16 907


18 309




81 703


76 167


294 874


249 723


Coûts liés au personnel (2)


33 496


20 007


104 454


71 567




115 199

$

96 174

$

399 328

$

321 290

$

(1)

En 2021, la Société a révisé l'attribution de la valeur des droits rattachés aux différentes composantes de son contrat pour les parties de la Ligue Nationale de Hockey (« LNH ») afin de mieux refléter les avantages économiques en découlant. De plus, plusieurs changements ont affecté le calendrier de diffusion de cette propriété sportive : la fin de la saison 2019-2020 a été complétée au troisième trimestre 2020, le début de la saison 2020-2021 a été reporté au début de l'année 2021 et cette même saison a été écourtée. Par conséquent, le calendrier de comptabilisation aux résultats des droits de contenu de la LNH a été modifié.


Ainsi, le coût des droits de la LNH a diminué de 11 533 000 $ au troisième trimestre 2021 en comparaison à 2020, et a augmenté de 13 294 000 $ pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2021 en comparaison à 2020.

(2)

Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2021, les coûts liés au personnel sont présentés nets de la SSUC de 3 185 000 $ dont la société a bénéficié pour les employés dont la prestation de services a été maintenue (11 072 000 $ et 25 616 000 $ pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2020).

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

4.    Charges financières



Périodes de trois mois terminées
les 30 septembre

Périodes de neuf mois terminées
les 30 septembre



2021

2020

2021

2020











Intérêts sur la dette


228

$

145

$

614

$

760

$

Amortissement des frais de financement


13


13


39


48


Intérêts sur les obligations locatives


144


175


424


457


Charge d'intérêts liés aux régimes à prestations définies


189


77


571


239


(Gain) perte sur change


(12)


104


113


128


Autres


87


120


294


337




649

$

634

$

2 055

$

1 969

$

5.    Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres



Périodes de trois mois terminées
les 30 septembre

Périodes de neuf mois terminées
les 30 septembre



2021

2020

2021

2020











Frais de rationalisation des activités d'exploitation


16

$

903

$

394

$

3 153

$

Autres


4


1 831


(212)


1 685




20

$

2 734

$

182

$

4 838

$

Frais de rationalisation des activités d'exploitation

Pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 , la Société a enregistré une charge nette (un renversement net de charge) découlant de la rationalisation des activités d'exploitation à la suite de la réduction de postes et de la mise en place de mesures de réduction de coûts réparti(e) entre les secteurs comme suit :



Périodes de trois mois terminées
les 30 septembre

Périodes de neuf mois terminées
les 30 septembre



2021

2020

2021

2020











Télédiffusion


68

$

433

$

729

$

1 872

$

Services cinématographiques et audiovisuels


?


368


7


1 050


Magazines


(52)


102


(342)


231




16

$

903

$

394

$

3 153

$

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

5.   Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres (suite)

Autres

Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2021, la Société a comptabilisé un renversement de charge de 49 000 $ relativement à la réévaluation de la contrepartie conditionnelle pour l'acquisition des sociétés du groupe Incendo en plus d'effectuer un paiement de 606 000 $ en lien avec celle-ci. Au cours du troisième trimestre de 2020, la Société avait comptabilisé une charge de 1 728 000 $ en lien avec cette même contrepartie conditionnelle.

Au cours des neuf premiers mois de l'exercice 2021, la Société a également comptabilisé un gain sur radiation d'obligations locatives de 94 000 $ alors qu'au cours de la période correspondante de 2020, la Société avait enregistré un gain de 253 000 $ lié à la disposition d'un actif pour un produit de disposition de 310 000 $.

6.    Capital-actions

a)  Capital-actions autorisé

Un nombre illimité d'actions ordinaires classe A, participantes, avec droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions classe B, participantes, sans droit de vote, sans valeur nominale.

Un nombre illimité d'actions privilégiées, non participantes, sans droit de vote, d'une valeur nominale de 10 $ chacune, pouvant être émises en séries.

b)  Capital-actions émis et en circulation



30 septembre
2021

31 décembre
2020






4 320 000 actions ordinaires classe A



72

$



72

$

38 885 535 actions classe B



207 208




207 208





207 280

$



207 280

$

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

7.    Rémunération et autres paiements à base d'actions

a)  Régimes d'options d'achat d'actions

Options en circulation



Nombre

Prix d'exercice
moyen pondéré






Groupe TVA




Au 31 décembre 2020

795 000

2,06

$

Annulées

(105 497)

2,43


Au 30 septembre 2021

689 503

2,00

$

Options pouvant être exercées au 30 septembre 2021

25 000

6,85

$





Québecor Média




Au 31 décembre 2020

7 800

70,29

$

Exercées

(7 800)

70,29


Au 30 septembre 2021

?

?

$





Québecor




Au 31 décembre 2020

590 795

30,30

$

Annulées

(77 343)

29,22


Au 30 septembre 2021

513 452

30,47

$

Options pouvant être exercées au 30 septembre 2021

?

?

$

Au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2021, 1 500 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 71 000 $ (5 000 options d'achat d'actions avaient été exercées pour la période correspondante de 2020 pour une contrepartie en espèces de 180 000 $).

Au cours de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2021, 7 800 options d'achat d'actions de Québecor Média ont été exercées pour une contrepartie en espèces de 445 000 $ (23 800 options d'achat d'actions avaient été exercées pour la période correspondante de 2020 pour une contrepartie en espèces de 1 182 000 $).

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

7.    Rémunération et autres paiements à base d'actions (suite)

b)  Régimes d'unités d'actions différées (« UAD »)

Groupe TVA offre un régime d'UAD à l'intention de certains gestionnaires basé sur les actions classe B sans droit de vote de Groupe TVA (« actions classe B de Groupe TVA »). Québecor offre également un régime d'UAD à l'intention de ses employés et de ceux de ses filiales basé, entre autres, sur les actions catégorie B de Québecor. Pour ces régimes, les UAD sont assujetties à une période d'acquisition de six ans et seront rachetées en espèces seulement au moment du départ du participant à la retraite ou de la cessation de son emploi, selon le cas. Selon le régime de Groupe TVA, les UAD donnent le droit aux porteurs de recevoir des unités additionnelles chaque fois que des dividendes sont versés sur les actions classe B de Groupe TVA et selon le régime de Québecor, les UAD donnent le droit aux porteurs de recevoir des unités additionnelles chaque fois que des dividendes sont versés sur les actions catégorie B de Québecor.

Le tableau suivant présente la variation des unités en circulation dans les régimes d'UAD pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2021 :


Unités en circulation


Unités d'actions
de la Société

Unités d'actions
de Québecor






Solde au 31 décembre 2020


156 564


25 472

Octroyées


?


451

Rachetées


(18 122)


(3 747)

Annulées


(21 036)


(4 425)

Solde au 30 septembre 2021


117 406


17 751

Pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2021, 18 122 UAD du régime de la Société ainsi que 3 747 UAD du régime de Québecor ont été rachetées pour des contreparties en espèces respectives de 43 000 $ et de 139 000 $ (nil pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2020).

Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

7.    Rémunération et autres paiements à base d'actions (suite)

c)  Régimes d'unités d'actions différées (« UAD ») à l'intention des administrateurs


Unités en circulation


Unités d'actions
de la Société




Solde au 31 décembre 2020


357 798

Octroyées


48 544

Rachetées


(36 413)

Solde au 30 septembre 2021


369 929

Au cours des périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2021, 545 et 36 413 unités d'actions de la Société ont été rachetées pour des contreparties en espèces de 2 000 $ et 106 000 $ respectivement (nil pour les périodes correspondantes de 2020).

d)  Charge liée aux régimes de rémunération à base d'actions

Au cours des périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2021, un renversement de charge de rémunération de 7 000 $ et une charge de rémunération de 896 000 $ respectivement liés à tous les régimes de rémunération à base d'actions ont été comptabilisés (une charge de rémunération de 688 000 $ et de 574 000 $ respectivement au cours des périodes correspondantes de 2020).

8.    Régimes de retraite et avantages complémentaires à la retraite

Pour les périodes de trois mois et de neuf mois terminées le 30 septembre 2021, le gain sur réévaluations pour les régimes à prestations définies comptabilisé dans l'état consolidé du résultat global est principalement relié à la hausse du taux d'actualisation (en 2020, la perte comptabilisée pour les périodes correspondantes était principalement reliée à la baisse du taux d'actualisation).


Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

9.    Information sectorielle

Les activités de la Société se composent des secteurs suivants :


Notes afférentes aux états financiers consolidés résumés (suite)

Périodes de trois mois et de neuf mois terminées les 30 septembre 2021 et 2020 (non auditées)
(les montants présentés dans les tableaux sont exprimés en milliers de dollars canadiens sauf ceux relatifs aux données par action et par option)

9.    Information sectorielle (suite)


Périodes de trois mois terminées les 30 septembre

Périodes de neuf mois terminées les 30 septembre


2021

2020

2021

2020










Revenus









Télédiffusion

111 934

$

97 400

$

356 846

$

292 228

$

Services cinématographiques et audiovisuels

28 070


11 856


64 036


37 298


Magazines

11 630


12 569


33 645


32 899


Production et distribution

4 133


1 884


11 755


9 506


Éléments intersectoriels

(5 064)


(4 172)


(15 349)


(11 405)



150 703


119 537


450 933


360 526


BAIIA ajusté (1)









Télédiffusion

21 538


16 938


24 698


24 237


Services cinématographiques et audiovisuels

10 565


2 947


18 106


6 626


Magazines

2 048


2 999


5 569


6 553


Production et distribution

1 243


427


2 974


1 522


Éléments intersectoriels

110


52


258


298



35 504


23 363


51 605


39 236


Amortissement

8 136


8 124


24 338


25 126


Charges financières

649


634


2 055


1 969


Frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres

20


2 734


182


4 838


Bénéfice avant impôts sur le bénéfice et part de la perte (du bénéfice) dans les entreprises associées

26 699

$

11 871

$

25 030

$

7 303

$

Les éléments intersectoriels mentionnés précédemment représentent les éliminations de transactions dans le cours normal des activités effectuées entre les secteurs d'activités de la Société.

(1) 

Le chef de la direction utilise le BAIIA ajusté comme mesure de rendement financier pour évaluer la performance de chaque secteur d'activités de la Société. Le BAIIA ajusté est défini comme le bénéfice net (la perte nette) avant l'amortissement, les charges financières, les frais de rationalisation des activités d'exploitation et autres, les impôts sur le bénéfice et la part du bénéfice dans les entreprises associées. Le BAIIA ajusté, tel que défini ci-dessus, n'est pas une mesure des résultats définie conformément aux IFRS.

10.  Éventualités

Dans le cadre de litiges commerciaux avec un câblodistributeur, des poursuites ont été engagées par la Société et contre la Société ainsi que contre Québecor et certaines de ses filiales. À ce stade-ci des poursuites, la direction de la Société est d'avis que le dénouement ne devrait pas avoir d'incidence importante sur les résultats ou la situation financière de la Société.

SOURCE Groupe TVA


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:31
L'International Finance Forum (IFF) a publié aujourd'hui son premier "IFF Global Finance and Development Report", dont l'objectif est d'analyser, de décrire et de prévoir les perspectives économiques mondiales, les risques et les priorités...

à 11:34
Selon une nouvelle étude de Catalyst, 62 % des hommes dont les gestionnaires manifestent un haut niveau d'ouverture, c'est-à-dire qui écoutent et tiennent compte de leurs idées, disent qu'ils sont susceptibles d'intervenir directement pour...

3 déc 2021
Le Forum financier international (IFF) a publié aujourd'hui son premier rapport intitulé « IFF Global Finance and Development Report », qui vise à analyser, à décrire et à prévoir les perspectives économiques mondiales, les risques et les priorités...

3 déc 2021
Le Forum financier international (FFI) a publié aujourd'hui le Rapport sur le développement financier mondial 2021 (GFDR) et l'indice mondial du développement de la finance verte (GGFDI) avec un classement par pays. « C'est la première année que le...

3 déc 2021
European Wellness Academy (EWA), membre du European Wellness Biomedical Group (EWBG), a récemment signé avec l'Université d'Heidelberg son deuxième contrat de recherche portant sur les tests généraux d'innocuité et de toxicité in vitro/in vivo pour...

3 déc 2021
Huobi Global, l'une des principales bourses d'actifs numériques, a annoncé aujourd'hui son 5e événement Primelist en offrant un accès préférentiel au nouveau projet de finance décentralisée (DeFi), Rikkei Finance, et à son jeton RIFI. Protocole...



Communiqué envoyé le 28 octobre 2021 à 17:10 et diffusé par :