Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Science et technologie, Chasse, pêche et plein air
Sujet : Entreprises conjointes

Lohmann lance le premier Startup Challenge en collaboration avec Brightlands Chemelot Campus


C'est dans la collaboration que les innovations durables sont le plus susceptibles de voir le jour 

NEUWIED, Allemagne, 2 novembre 2021 /PRNewswire/ -- Lohmann GmbH & Co. KG s'est fixé pour objectif d'aider des start-up dans le domaine de la gestion des matériaux durables et de la chimie renouvelable. À cette fin, l'entreprise basée à Neuwied en Allemagne lance, en collaboration avec l'incubateur de start-up néerlandais Brightlands Chemelot Campus, un Startup Challenge.

Dr. Evert Smit (Director of Scouting, Lohmann) and Hugo Delissen (Business Development Manager, Brightlands) inside the Lohmann Bonding Arena®.

Un entretien avec les initiateurs du projet Evert Smit (Director of Scouting chez Lohmann) et Hugo Delissen (Business Development Manager chez Brightlands Chemelot Campus).

Lohmann : Monsieur Delissen, vous rendez aujourd'hui visite à Lohmann. Pouvez-vous nous faire part de vos impressions ? Que pensez-vous de ce que vous avez vu jusqu'à présent ? Et, Monsieur Smit, quelles sont vos impressions sur cette rencontre aujourd'hui, dans le département Bonding Arena® du TEC Center de Lohmann à Neuwied ?

Hugo Delissen : Mon objectif est d'apprendre à connaître Lohmann en détail. Afin de profiter au maximum de cette journée, nous avons commencé à 9 heures ce matin. Je suis très impressionné, parce que Lohmann est exactement le partenaire qu'il nous faut pour aider des start-up dans le domaine de la gestion des matériaux et des produits chimiques. De quoi les start-up ont-elles besoin ? Et bien, tout d'abord, de temps et d'argent. Mais aussi d'une expertise technique dans le domaine dans lequel elles souhaitent s'établir sur le marché, et de l'accès à un réseau, bien sûr. En cela, des entreprises comme Lohmann peuvent leur apporter une aide précieuse.

Evert Smit : Les start-up arrivent rapidement à un point où elles ont besoin d'une aide technologique spécifique. Par exemple, il est important de tester les produits dans des conditions réelles et en présence d'experts du secteur avant leur lancement sur le marché. Il s'agit également de fournir une expertise à ces « nouveaux arrivants » et de les familiariser avec les processus et les applications spécifiques au marché. Je suis très heureux que, chez Lohmann, nous puissions apporter notre aide aux start-up dans tous ces domaines. Et, bien sûr, de pouvoir aujourd'hui montrer à M. Delissen notre entreprise, qui est riche d'une grande tradition.

Hugo Delissen : Pour ce qui est de Brightlands Chemelot Campus, notre mission consiste principalement à fournir une aide au développement des matériaux. Cependant, par la suite, lorsque les start-up en arrivent au stade des applications, notre aide est limitée ; c'est là que Lohmann prend le relai. L'environnement industriel ne peut être approché de manière réaliste qu'ici. À Geleen, aux Pays-Bas, nous sommes le laboratoire ; Lohmann, c'est l'usine.

Evert Smit : Ces deux aspects se complètent parfaitement. Le rôle de Lohmann, par exemple, est de s'assurer que la start-up offre un produit pour lequel il existe une demande réelle sur le marché. Dans l'idéal, celui-ci est également utile pour notre entreprise.

Lohmann : Le Startup Challenge est un projet conjoint entre Brightlands et Lohmann. En tant qu'observateurs, comment imaginez-vous sa mise en oeuvre pratique au Brightlands Chemelot Campus lorsque les jeunes entrepreneurs intéressés seront là ?

Hugo Delissen : Cela dépendra des besoins des start-up. En général, nous commençons par travailler avec elles sur une innovation technique ou un produit. Ensuite, le modèle commercial ou le plan d'activité de la start-up doit être précisé. D'une certaine manière, il s'agit d'écrire une histoire relatant la façon dont l'entreprise sera finalement créée. Nous apportons également notre soutien à la start-up pour l'écriture de cette histoire et pour son financement. En effet, sans concept viable, il ne nous est pas possible de mobiliser des fonds. De plus, nous mettons à la disposition des start-up des locaux sur le site de Geleen, dans lesquels les travaux préliminaires sont effectués. Nous sommes actuellement à la recherche de start-up qui souhaitent opérer dans le secteur d'activité de Lohmann et qui pourraient être des partenaires intéressants pour Neuwied. 

Evert Smit : Comme nous l'avons déjà dit, nous intervenons ensuite sur la partie technique et apportons notre aide pour ce qui est des applications. Il est également important que les jeunes entreprises puissent se constituer un réseau de fournisseurs. C'est très difficile pour les start-up, en particulier au début. Pour nous qui sommes une grande entreprise bien établie, c'est beaucoup plus facile. À la fin du projet, nous verrons si nos routes se séparent ou non. La start-up deviendra-t-elle totalement indépendante ou collaborera-t-elle avec Lohmann comme coentreprise ? Il faudra voir.

Lohmann : Comment est née l'idée de ce projet commun de Startup Challenge ? Quelle est l'histoire derrière le projet ?

Evert Smit : Par le passé, j'ai travaillé avec Eric Appelman, l'actuel CTO de Brightlands Chemelot Campus. Nous sommes restés amis et nous discutons très souvent. L'été dernier, nous avons parlé de mon nouveau poste de Director of Scouting chez Lohmann. Eric m'a beaucoup questionné à ce sujet, et c'est ainsi que nous avons eu l'idée de lancer ensemble une initiative avec des start-up. Maintenant, l'important est de bien communiquer sur ce projet. Pour cela, nous avons aussi créé un site Web en ligne. Cependant, au bout du compte, nous ne pouvons soutenir efficacement que deux ou trois start-up. 20, par exemple, ce serait impossible. Et donc, ces quelques jeunes entreprises et les thèmes sur lesquels elles travaillent doivent nous correspondre parfaitement.

Lohmann : Bien que le projet n'en soit encore qu'à ses débuts, je voudrais vous demander une chose : pensez-vous que Lohmann continuera à aider des start-up à l'avenir ?

Evert Smit : Comme vous le dites très justement, nous n'en sommes qu'au début. Pour Lohmann, travailler avec des start-up est une première. Bien sûr, il est possible que nous renouvelions l'expérience.

Hugo Delissen : Je suis également optimiste à ce sujet, car il est important de créer une culture de l'innovation dans le plus grand nombre d'entreprises possible, surtout maintenant que la durabilité prend de plus en plus d'importance. Créer une telle culture uniquement dans sa propre organisation, ça n'est pas suffisant. C'est dans la collaboration que les innovations durables voient le jour. C'est exactement la mission de notre campus. Nous souhaitons réunir des personnes souhaitant créer des innovations dans le domaine des sciences des matériaux et de la chimie renouvelable. C'est pourquoi nous accueillons également des événements conjoints et des activités sportives de groupe. C'est quand les gens se rencontrent qu'ils ont des idées.

Evert Smit : Si ce Challenge est un succès, nous renouvellerons certainement l'expérience. Même si nous nous contentons « juste » d'acquérir de nouvelles connaissances sans créer de nouvelle start-up, l'expérience méritera d'être renouvelée. Ce n'est que si elle ne nous apporte absolument rien que nous ne la renouvellerons pas.

Hugo Delissen : Mais même dans « le pire des cas », nous aurons atteint un objectif minimum : nous aurons fait parler de nous. Et les gens diront à propos de Lohmann : ils ont fait quelque chose que personne n'a fait auparavant.

Lohmann : M. Delissen, pouvez-vous nous raconter une histoire de réussite concernant une start-up « née » sur le Brightlands Chemelot Campus ?

Hugo Delissen : Bien sûr, plusieurs même. Ces cinq dernières années, nous avons soutenu plus de 100 start-up. La plus grande réussite est certainement celle d'Avantium, une entreprise spécialisée dans les produits chimiques renouvelables. Son produit le plus connu est le PEF, un dérivé du PET utilisé pour les bouteilles d'eau. Et c'est exactement le but de mes activités de scouting : recruter des futurs créateurs de start-up, des game changers qui travaillent à rendre les matériaux et les processus de fabrication plus durables.

Lohmann : Le produit Lohmann TwinMelt®, qui permet de réaliser des solutions sans solvants, en est un bon exemple. Connaissez-vous déjà ce produit ?

Hugo Delissen : Pas encore, mais il me sera présenté ce soir à Coblence. Je suis déjà très impatient. Et c'est vraiment un très bon exemple ! D'une manière générale, si, aujourd'hui, vous ne vous concentrez pas sur la durabilité, vous cesserez bientôt de gagner de l'argent.

Evert Smit : Encore une fois, on en revient à la durabilité. La coopération avec Brightlands Chemelot Campus est également extrêmement précieuse pour notre propre stratégie de développement durable. À chaque fois que je me suis rendu à Geleen, j'ai découvert des choses et des concepts qui feront également de Lohmann une entreprise plus durable à l'avenir. Ainsi, nous apprenons des choses les uns des autres !

Lohmann : Et qu'est-ce que vous avez encore de prévu aujourd'hui ? Vous venez de dire que vous allez également vous rendre à Coblence.

Hugo Delissen : Ensemble, nous avons déjà visité les laboratoires de Lohmann et déjeuné avec les employés ; tout de suite après cet entretien, nous allons visiter les ateliers de polymérisation et de glaçage. Et ensuite, nous nous rendrons à Coblence. Je suis déjà très impatient !

Sonja Schöbitz
Lohmann GmbH & Co. KG
Irlicher Straße 55
56567 Neuwied / Germany
+49 02631 34 6040
sonja.schoebitz@lohmann-tapes.com

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1676562/Lohmann_Bonding_Arena.jpg
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1671784/Lohmann_Logo.jpg

Lohmann Logo

 

 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:34
Inc. a reconnu uLab Systems, la seule entreprise d'orthodontie figurant dans la catégorie de l'industrie des produits de santé, pour sa croissance explosive de 832 % entre 2018 et 2021, lui accordant ainsi une place parmi les 20 % des entreprises les...

18 aoû 2022
Le jeudi 18 août 2022, le comité de négociation du personnel de bureau et des employés auxiliaires d'Unifor a ratifié une entente de quatre ans avec Bell Canada....

18 aoû 2022
« Ugly for a Reason », le documentaire vidéo en trois parties créé par BIRKENSTOCK pour faire la lumière sur les merveilles du pied humain et sensibiliser le public du monde entier à l'importance de la santé du pied, revient aujourd'hui avec son...

18 aoû 2022
Le 18 août 2022, SKYPlay Inc. a annoncé avoir signé un contrat avec Retrocat pour l'intégration du « Projet D » (à venir) sur sa plateforme de blockchain, « SKYPlay », qui sera lancée à la fin du mois. Le « Projet D » est le premier jeu de...

18 aoû 2022
Les petites entreprises sont au coeur des communautés canadiennes. Elles sont un moteur important des économies locales, et leur réussite est essentielle pour accélérer une croissance inclusive qui profite à tous. La ministre du Commerce...

18 aoû 2022
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accueille favorablement le plan d'action de la fonderie Horne de Rouyn-Noranda présenté aujourd'hui pour diminuer ses rejets toxiques. Le passé étant toutefois garant de l'avenir, la prudence reste de...



Communiqué envoyé le 2 novembre 2021 à 07:43 et diffusé par :