Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Photo/Multimedia, Product/Service

Ricardo annonce ses objectifs fondés sur la science en vue d'atteindre la neutralité carbone


Ricardo, société de conseil en environnement, ingénierie et stratégie d'envergure mondiale, a le plaisir d'annoncer que ses objectifs proposés de réduction des émissions de gaz à effet de serre ont été approuvés par l'initiative Science Based Targets (SBTi) et qu'ils sont conformes aux termes de l'Accord de Paris de 2015.

L'initiative Science Based Targets (SBTi) est une collaboration entre le CDP, le Pacte mondial des Nations Unies, l'Institut des ressources mondiales (WRI) et le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Nous rejoignons aujourd'hui un groupe croissant d'entreprises mondiales dont les objectifs ont été approuvés, ce qui garantit que les émissions de gaz à effet de serre de nos activités (catégories 1 et 2)1 sont bien en-deçà de ce qui est nécessaire pour limiter le réchauffement global à 1,5 °C, l'objectif le plus ambitieux de l'Accord de Paris.

« Ricardo a la responsabilité importante de devoir réduire les émissions de CO2 de sa chaîne de valeur » a déclaré Graham Ritchie, PDG de Ricardo plc. « En tant que partenaire de conseil international en matière d'environnement et d'ingénierie auprès de gouvernements et de clients du secteur privé, nous sommes déterminés à intégrer notre expertise en matière de changement climatique à notre stratégie d'entreprise et avons établi des objectifs ambitieux de réduction des gaz à effet de serre, qui impliquent une étroite collaboration avec les prestataires de notre chaîne d'approvisionnement afin d'abaisser nos émissions de catégorie 3 ». Qui plus est, l'approbation de SBTi constitue une solide preuve pour nos clients de notre engagement et de notre savoir-faire dans l'application de ces connaissances pour les aider à mener à bien leur stratégie de neutralité carbone ».

« Nous félicitons Ricardo d'avoir défini des objectifs fondés sur la science compatibles avec une limitation du réchauffement à 1,5 °C, qui est l'objectif le plus ambitieux de l'Accord de Paris » a déclaré Sonya Bhonsle, Responsable mondiale des chaînes de valeur et Directrice régionale des entreprises au CDP, l'un des partenaires de l'initiative Science Based Targets. « En harmonisant ainsi ses objectifs, Ricardo sera mieux placée pour prospérer dans une économie mondiale qui transitionne vers un futur zéro émission ».

Les objectifs approuvés par l'initiative Science Based Targets sont :

  1. Réduction des émissions de gaz à effet de serre des catégories 1 et 2 de 46,2 % d'ici 2031 (par rapport à 2020), selon l'approche de la contraction absolue.
  2. Augmentation du taux annuel d'approvisionnement en électricité renouvelable pour atteindre 90 % d'ici 2026.
  3. Réduction des émissions de gaz à effet de serre de catégorie 3 de 27,5 % d'ici 2031 (par rapport à 2020).

Chez Ricardo, nous continuons d'accélérer les améliorations de notre programme de développement durable et sommes en très bonne voie pour atteindre notre objectif de neutralité carbone.

-FIN-

À propos de Ricardo

Ricardo plc est une société de conseil en ingénierie, stratégie et environnement d'envergure mondiale, cotée à la bourse de Londres. Réputée pour son excellence en ingénierie depuis plus de 100 ans, son niveau d'expertise est exceptionnel dans l'offre de produits et de solutions de pointe intersectoriels, durables et innovants, ce qui lui permet d'aider ses clients du monde entier à accroître leur efficacité, à enregistrer une croissance et à créer un avenir certain et plus sûr. Sa mission est claire : créer un monde paré pour l'avenir. Pour de plus amples renseignements, merci de consulter le site www.ricardo.com

 

 


1 « La norme d'entreprise du Protocole sur les gaz à effet de serre classifie les émissions de gaz à effet de serre d'une entreprise selon trois catégories : les émissions de catégorie 1 : émissions directes de sources détenues ou contrôlées, les émissions de catégorie 2 : émissions indirectes découlant de la production d'énergie achetée, les émissions de catégorie 3 : toutes les émissions indirectes (non incluses dans la catégorie 2) survenant dans la chaîne de valeur de la société déclarante, incluant les émissions en amont et en aval ». Bureau du Pacte mondial des Nations Unies au Royaume-Uni.https://www.unglobalcompact.org.uk/scope-3-emissions/

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

25 nov 2022
Il est plus important que jamais de combattre les changements climatiques et de protéger les populations contre les dommages que causent les feux de forêt. Dans le cadre de la Stratégie nationale d'adaptation du Canada, les collectivités d'un océan à...

25 nov 2022
Le ministère des Transports et de la Mobilité durable avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés...

25 nov 2022
Le ministère des Transports et de la Mobilité durable informe la population que des travaux d'entretien relevant du Canadien National entraîneront des entraves majeures sur le pont de Québec, de jour, de soir et de nuit, au cours des prochaines...

25 nov 2022
La fondation chinoise Vanke a convié des dizaines d'organisations caritatives, d'instituts et d'associations industrielles chinoises à présenter les réalisations fructueuses du développement vert de la Chine lors de la Conférence des Nations Unies...

25 nov 2022
Des groupes agricoles de l'Ontario, du Québec et du Canada atlantique lancent un appel au gouvernement fédéral pour qu'il rembourse les agriculteurs qui ont dû assumer les frais et coûts supplémentaires causés par l'imposition en 2022 de tarifs...

25 nov 2022
La Garde côtière canadienne (GCC) joue un rôle essentiel dans la compréhension de nos océans, de leurs fonds marins et des effets des changements climatiques. C'est pourquoi fournir au personnel de la GCC les navires, dont il a besoin pour continuer...



Communiqué envoyé le 2 décembre 2021 à 12:30 et diffusé par :