Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : Prix et Récompenses

Moscou se classe au premier rang des villes européennes dans le classement des innovations contre la COVID-19


Moscou se classe troisième dans le monde, derrière New York et San Francisco

MOSCOU, 9 décembre 2021 /PRNewswire/ -- Moscou est reconnue comme la première ville européenne dans le classement des innovations utilisées pour contrer le coronavirus. Elle devance Londres et Barcelone.

La capitale russe se classe au troisième rang des mégapoles mondiales, derrière San Francisco et New York. Boston et Londres complètent ce top 5. Le classement a été établi par l'agence de recherche internationale StartupBlink. Le classement ne reflète pas le succès des politiques publiques en termes d'atténuation et de traitement de la COVID-19, mais se concentre sur la mesure de la production d'innovations créée principalement par les startups et les entreprises.

Près de 160 produits et services innovants ont permis à Moscou d'atteindre ce classement élevé. Parmi eux, des solutions pour l'analyse et le traitement des images médicales, qui ont aidé les radiologues à analyser plus de trois millions d'explorations, un service d'analyse vidéo pour surveiller le niveau d'occupation des espaces publics et du système de transport, et une carte de la propagation du coronavirus en Russie et dans le monde.

Les algorithmes de vision par ordinateur basés sur l'intelligence artificielle (IA) sont devenus une aide importante dans le travail des médecins. Ainsi, les experts ont réussi à gagner un temps précieux pendant cette pandémie. Les images du scanner sont immédiatement envoyées pour être traitées par l'IA. Celle-ci enregistre la présence d'une pneumonie ou d'autres pathologies pulmonaires chez les patients dont la présence du coronavirus est suspectée ou confirmée. Le médecin reçoit les résultats de la recherche en 10 minutes. L'IA fait désormais partie intégrante du travail des hôpitaux et des centres de santé de Moscou. Ses systèmes analysent les plaintes du patient, les résultats des examens et des tests, puis proposent au médecin plusieurs options préliminaires pour le diagnostic.

Un calculateur de tomographie a également été introduit pour aider les médecins de Moscou. Il permet de prédire la probabilité d'une pneumonie légère (CT 0-1), modérée (CT 2) ou grave (CT 3-4) et de décider d'autres stratégies de traitement du patient. Si le système prédit une forme légère de pneumonie, le patient se verra proposer de refuser la tomographie par ordinateur. Dans les autres cas, une tomodensitométrie ou une radiographie est effectuée immédiatement, et un traitement intensif commence. Ce système ne remplace pas le travail des médecins, mais il leur simplifie grandement la vie et leur fait gagner du temps.

Une plateforme sur cloud est également l'une des solutions innovantes. Elle relie des patients, des médecins, des organisations de soins de santé, des compagnies d'assurance, des entreprises pharmaceutiques et des sites web.

Des technologies qui aident les citoyens à s'adapter pendant une pandémie ont également contribué à ce classement élevé. Il s'agit de projets dans le domaine du tourisme intelligent, du commerce électronique et de la logistique, ainsi que du télétravail et de l'enseignement en ligne.

L'expérience de Moscou

Moscou a abandonné les solutions extrêmes dans la lutte contre le coronavirus. L'accent a été mis sur la prévention : le nombre de postes de dépistage et de vaccination express gratuits a été augmenté, des programmes et des plateformes d'éducation en ligne ont été brevetés et des capacités de télémédecine ont été développées.

Dès le début de la pandémie, Moscou a su trouver un équilibre idéal entre l'introduction de restrictions et l'état de l'économie. La ville parvient ainsi à contrôler l'incidence du coronavirus. Cela est également possible grâce à une surveillance permanente de la situation épidémiologique dans la ville.

Le suivi et l'analyse de la situation ont permis aux autorités de Moscou de se préparer longtemps à l'avance à l'épidémie de coronavirus d'octobre. Grâce à cela, les citoyens peuvent désormais y mener une vie ordinaire.

Grâce à la vigilance des autorités de la ville, Moscou met en oeuvre des mesures flexibles dans la lutte contre le coronavirus. Lorsque le nombre de cas diminue, les restrictions dans la ville sont levées, et lorsqu'il augmente, au contraire, elles sont introduites. Ces mesures sont prises pour empêcher la croissance explosive de la propagation de la maladie et pour préserver la santé des Moscovites.

Pendant la pandémie, le système de santé moscovite a accumulé une marge de sécurité suffisamment importante, ce qui permet de poursuivre les soins de routine et d'urgence même en période de pic d'incidence de la COVID-19.

Moscou soutient les entreprises en leur accordant des subventions et des avantages. Cette année, environ 25 000 petites et moyennes entreprises ont profité de ces mesures de soutien.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:38
La CSN et la FP-CSN seront prêtes à réagir demain au plan d'action en santé mentale. La Fédération des professionnèles a récemment mené une grande consultation sur cette question auprès de ses membres et a formulé 12 recommandations. Quoi??...

à 16:31
Les organismes de bienfaisance et les organismes sans but lucratif jouent un rôle de premier plan pour répondre aux besoins des collectivités, en particulier pendant la pandémie de COVID-19. Toutefois, bon nombre d'entre eux ont de la difficulté à se...

à 15:15
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, accompagné du directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19, M. Daniel Paré, a donné aujourd'hui les détails du plan qui sera déployé afin d'aller à la rencontre des...

à 14:50
Les syndicats du Canada accueillent l'accord sur les garderies entre le gouvernement fédéral et le Nunavut. Vu la conclusion de cette entente aujourd'hui, l'Ontario est la seule parmi les provinces et territoires qui n'a pas encore conclu d'accord...

à 14:11
Le soutien en santé mentale, la technologie et la prestation numérique de services ainsi que la conception de régimes stratégique afin de maintenir le caractère abordable des régimes seront les principales tendances en assurance collective en 2022...

à 14:00
Des groupes communautaires demandent la fin de la production et de la diffusion de l'émission Huissiers. Ils ont tenu aujourd'hui un évènement virtuel, et ont acheminé à Bell une pétition comptant plus de 2000 signatures. L'émission Huissiers,...



Communiqué envoyé le 9 décembre 2021 à 03:34 et diffusé par :