Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Calendrier d'événements

La Banque Laurentienne du Canada déclare ses résultats pour 2021


L'information financière présentée dans le présent document est fondée sur l'information consolidée résumée intermédiaire (non auditée) pour le trimestre clos le 31 octobre 2021 et les états financiers consolidés audités pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, et a été préparée conformément aux Normes internationales d'information financière (IFRS), publiées par l'International Accounting Standards Board (IASB). Tous les montants sont libellés en dollars canadiens. La Banque Laurentienne du Canada (la « Banque ») offre des produits ou services en matière de dépôt, d'investissement, de prêt, de valeurs mobilières, de fiducie et autres.

 Le rapport annuel 2021 de la Banque (qui comprend les états financiers consolidés audités et le rapport de gestion connexe) sera disponible aujourd'hui sur le site Web de la banque à l'adresse www.blcgf.ca et sur le site de SEDAR à l'adresse www.sedar.com. 

Faits saillants de l'exercice 2021 (comparativement à l'exercice 2020)

Faits saillants du quatrième trimestre 2021 (comparativement au quatrième trimestre 2020)

MONTRÉAL, 10 déc. 2021 (GLOBE NEWSWIRE) -- La Banque Laurentienne du Canada a affiché un résultat net de 57,1 millions $ et un résultat dilué par action de 1,03 $ pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, comparativement à un résultat net de 114,1 millions $ et un résultat dilué par action de 2,37 $ pour l'exercice clos le 31 octobre 2020. Le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires s'est établi à 1,9 % pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, comparativement à 4,4 % pour l'exercice clos le 31 octobre 2020. Il convient de noter que les résultats comme présentés pour l'exercice 2021 comprennent des charges de dépréciation et de restructuration de 191,8 millions $ (150,3 millions $ après impôts sur le résultat), ou 3,45 $ par action, principalement liées à l'examen stratégique des activités de la Banque achevé au quatrième trimestre 2021 et à la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers. Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » et la rubrique « Faits saillants » pour plus de précisions. Le résultat net ajusté a été de 211,2 millions $ et le résultat dilué par action ajusté, de 4,57 $, pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, en hausse par rapport à un résultat net ajusté de 138,2 millions $ et un résultat dilué par action ajusté de 2,93 $ pour l'exercice clos le 31 octobre 2020. Le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires ajusté s'est établi à 8,3 % pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, comparativement à 5,5 % pour l'exercice précédent.

Pour le quatrième trimestre 2021, la perte nette s'est établie à 102,9 millions $ et la perte diluée par action, à 2,39 $, comparativement à un résultat net de 36,8 millions $ et un résultat dilué par action de 0,79 $ pour le quatrième trimestre 2020. Le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires a été de (16,9) % pour le quatrième trimestre 2021, par rapport à 5,9 % pour le quatrième trimestre 2020. Il convient de noter que les résultats comme présentés pour le quatrième trimestre 2021 comprennent des charges de dépréciation et de restructuration de 189,4 millions $ (148,5 millions $ après impôts sur le résultat), ou 3,40 $ par action, liées principalement à l'examen stratégique des activités de la Banque achevé au quatrième trimestre 2021 et à la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers. Le résultat net ajusté a été de 47,8 millions $ et le résultat dilué par action ajusté, de 1,06 $, pour le quatrième trimestre 2021, en hausse par rapport à un résultat net ajusté de 42,3 millions $ et un résultat dilué par action ajusté de 0,91 $ pour le quatrième trimestre 2020. Le rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires ajusté a été de 7,5 % pour le quatrième trimestre 2021, par rapport à 6,8 % pour la période correspondante de 2020.

« Je suis extrêmement fière de tout ce que nous avons accompli pour recentrer et reconstruire la Banque en 2021 en tant qu'une équipe gagnante. J'entrevois 2022 ? une année axée sur l'exécution ? avec optimisme, enthousiasme et avec une confiance renouvelée », a déclaré Rania Llewellyn, présidente et chef de la direction.

 Pour les trimestres clos les Pour les exercices clos les
En millions de dollars, sauf les données par action et les pourcentages
(non audité)
31 octobre
2021
31 octobre
2020
Variation 31 octobre
2021
31 octobre
2020
Variation
        
Comme présenté       
Résultat net(102,9)$36,8$(379)% 57,1$114,1$(50)%
Résultat dilué par action(2,39)$0,79$(403)% 1,03$2,37$(57)%
Rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires (2)(16,9)%5,9%  1,9%4,4% 
Ratio d'efficacité (3)142,3 %72,9%  87,8%75,6% 
Ratio des fonds propres de catégorie 1 (CET1) sous forme d'actions ordinaires (4)10,2 %9,6%     
        
Base ajustée       
Résultat net ajusté (1)47,8 $42,3$13 % 211,2$138,2$53 %
Résultat dilué par action ajusté (2)1,06 $0,91$16 % 4,57$2,93$56 %
Rendement des capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires ajusté (2)7,5 %6,8%  8,3%5,5% 
Ratio d'efficacité ajusté (2)65,5 %69,9%  68,2%72,3% 

 

(1)Mesure financière non conforme aux PCGR. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » ci-après et à la page 28 du rapport annuel, qui comprend le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, dont l'information est incorporée aux présentes par renvoi. Le rapport de gestion est accessible sur le site de SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.
(2)Ratio non conforme aux PCGR. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » ci-après et à la page 28 du rapport annuel, qui comprend le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, dont l'information est incorporée aux présentes par renvoi.
(3)Mesure financière supplémentaire. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » à la page 28 du rapport annuel, qui comprend le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, dont l'information est incorporée aux présentes par renvoi.
(4)Selon la ligne directrice intitulée Normes de fonds propres du BSIF.

 

Faits saillants

 Pour les trimestres clos les Pour les exercices clos les
En milliers de dollars, sauf
   indication contraire (non audité)
31 octobre
2021
31 juillet
2021
Variation31 octobre
2020
Variation 31 octobre
2021
31 octobre
2020
Variation
          
Résultats d'exploitation         
Revenu total250 431 $254 884$(2)%243 539 $3 % 1 002 457 $971 009 $3 %
Résultat net(102 876)$62 064$(266)%36 811 $(379)% 57 069 $114 085 $(50)%
Résultat net ajusté (1)47 829 $59 046$(19)%42 311 $13 % 211 151 $138 206 $53 %
          
Performance opérationnelle         
Résultat dilué par action(2,39)$1,32$(281)%0,79 $(403)% 1,03 $2,37 $(57)%
Résultat dilué par action ajusté (2)1,06 $1,25$(15)%0,91 $16 % 4,57 $2,93 $56 %
Rendement des capitaux propres
   attribuables aux actionnaires
   ordinaires (2)
(16,9) %9,4% 5,9 %  1,9  %4,4 % 
Rendement des capitaux propres
   attribuables aux actionnaires
   ordinaires ajusté (2)
7,5  %8,9% 6,8 %  8,3  %5,5 % 
Marge nette d'intérêt (3)1,83  %1,86% 1,82 %  1,85  %1,84 % 
Ratio d'efficacité (3)142,3  %66,8% 72,9 %  87,8  %75,6 % 
Ratio d'efficacité ajusté (2)65,5  %68,4% 69,9 %  68,2  %72,3 % 
Levier d'exploitation (3)(111,1) %7,2% 1,3 %  (16,7) %(0,7)% 
Levier d'exploitation ajusté (2)4,2  %2,2% (2,7)%  5,8  %? % 
          
Situation financière (en millions $)        
Prêts et acceptations33 645 $32 968$2 %33 193 $1 %    
Actif total45 077 $44 853$? %44 168 $2 %    
Dépôts22 988 $23 162$(1)%23 920 $(4)%    
Capitaux propres attribuables aux
   actionnaires ordinaires (2)
2 353 $2 463$(4)%2 324 $1 %    
          
Ratios de fonds propres réglementaires selon Bâle III       
Ratio des fonds propres de
   catégorie 1 (CET1)
   sous forme d'actions ordinaires (4)
10,2 %10,3% 9,6 %     
Actif pondéré en fonction des
   risques liés aux CET1
   (en millions $) (4)
20 007  $19 675$ 19 669 $     
          
Qualité du crédit         
Prêts dépréciés bruts en
   pourcentage des prêts et des
   acceptations (3)
0,75 %0,81% 0,82 %     
Prêts dépréciés nets en
   pourcentage des prêts et des
   acceptations (3)
0,49 %0,53% 0,59 %     
Provisions pour pertes sur
   créances en pourcentage des
   prêts et des acceptations
   moyens (3)
0,30 %0,07% 0,29 %  0,15 %0,35 % 
          
Renseignements sur les actions ordinaires       
Cours de l'action ? Clôture (5)41,67 $42,40$(2)%26,21 $59 % 41,67 $26,21 $59 %
Ratio cours / résultat
   (quatre derniers trimestres) (3)
40,5 x10,0x 11,1 x  40,5 x11,1 x 
Valeur comptable par action (2)53,99 $56,61$(5)%53,74 $? % 53,99 $53,74 $? %
Dividendes déclarés par action0,40 $0,40$? %0,40 $? % 1,60 $2,14 $(25)%
Rendement de l'action (3)3,8 %3,8% 6,1 %  3,8 %8,2 % 
Ratio du dividende versé (3)négl.30,3% 50,8 %  154,9 %90,2 % 
Ratio du dividende versé ajusté (2)37,4 %31,9% 43,7 %  34,9 %72,9 % 

 

(1)Mesure financière non conforme aux PCGR. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » ci-après et à la page 28 du rapport annuel, qui comprend le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, dont l'information est incorporée aux présentes par renvoi.
(2)Ratio non conforme aux PCGR. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » ci-après et à la page 28 du rapport annuel, qui comprend le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, dont l'information est incorporée aux présentes par renvoi.
(3)Mesure financière supplémentaire. Pour plus de précisions, se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » ci-après et à la page 28 du rapport annuel, qui comprend le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2021, dont l'information est incorporée aux présentes par renvoi.
(4)Selon la ligne directrice intitulée Normes de fonds propres du BSIF.
(5)Cours de clôture à la Bourse de Toronto (TSX).

 

Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures

La direction utilise des mesures financières fondées sur les principes comptables généralement reconnus (« PCGR ») et des mesures financières non conformes aux PCGR afin d'évaluer la performance de la Banque. Les mesures financières non conformes aux PCGR présentées dans le présent document sont dites des mesures « ajustées » et ne tiennent pas compte de certains montants désignés comme étant des éléments d'ajustement. Les mesures financières non conformes aux PCGR ne constituent pas des mesures financières normalisées selon le référentiel d'information financière appliqué pour établir les états financiers de la Banque et il pourrait être impossible de les comparer à des mesures financières similaires présentées par d'autres émetteurs. Les éléments d'ajustement ont été désignés comme tels du fait que, selon la direction, ils ne reflètent pas la performance sous-jacente de ses activités. Les mesures financières non conformes aux PCGR permettent aux lecteurs de mieux comprendre comment la direction analyse les résultats de la Banque et d'apprécier la performance sous-jacente de ses activités et des tendances connexes.

Les tableaux qui suivent présentent le rapprochement des mesures financières non conformes aux PCGR à la mesure financière la plus directement comparable présentée dans les états financiers de base de la Banque.

RAPPROCHEMENT DES MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR ? ÉTAT DU RÉSULTAT CONSOLIDÉ

 Pour les trimestres clos les Pour les exercices clos les
En milliers de dollars, sauf les données par action (non audité)31 octobre
2021
31 juillet
2021
31 octobre
2020
 31 octobre
2021
31 octobre
2020
       
Frais autres que d'intérêt356 480 $170 258 $177 592$ 880 362 $733 787$
       
Éléments d'ajustement, avant impôts sur le résultat      
Charges liées à l'examen stratégique (1)96 067  ?  ?  96 067  ? 
Charges de dépréciation à l'égard du
   secteur Services bancaires aux particuliers (2)
93 392  ?  ?  93 392  ? 
Charges de restructuration (3)(88) (38) 4 162  2 385  18 289 
Gain net sur le règlement de régimes de retraite découlant de
   l'achat de rentes (4)
?  (7 064) ?  (7 064) ? 
Amortissement des immobilisations incorporelles liées aux acquisitions (5)3 009  2 946  3 180  12 042  13 641 
 192 380  (4 156) 7 342  196 822  31 930 
Frais autres que d'intérêt ajustés164 100 $174 414 $170 250$ 683 540 $701 857$
       
Résultat avant impôts sur le résultat(130 949)$79 226 $41 647$ 72 595 $120 284$
       
Éléments d'ajustement, avant impôts sur le résultat      
Éléments d'ajustement ayant une incidence sur les
   frais autres que d'intérêt (décrits ci-dessus)
192 380  (4 156) 7 342  196 822  31 930 
Amortissement de la prime nette sur
   les instruments financiers acquis (6)
  ?  100    638 
 192 380  (4 156) 7 442  196 822  32 568 
Résultat avant impôts sur le résultat ajusté61 431 $75 070 $49 089$ 269 417 $152 852$
       
Résultat net comme présenté (102 876)$62 064 $36 811$ 57 069 $114 085$
       
Éléments d'ajustement, après impôts sur le résultat      
Charges liées à l'examen stratégique (1)70 638  ?  ?  70 638  ? 
Charges de dépréciation à l'égard du secteur Services bancaires aux particuliers (2)77 884  ?  ?  77 884  ? 
Charges de restructuration (3)(65) (29) 3 061  1 753  13 443 
Gain net sur le règlement de régimes de retraite découlant de l'achat de rentes (4)?  (5 194) ?  (5 194) ? 
Amortissement des immobilisations incorporelles liées aux acquisitions (5)2 248  2 205  2 362  9 001  10 206 
Amortissement de la prime nette sur
   les instruments financiers acquis (6)
?  ?  77  ?  472 
 150 705  (3 018) 5 500  154 082  24 121 
Résultat net ajusté47 829 $59 046 $42 311$ 211 151 $138 206$
       
Résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires(104 231)$57 387 $33 937$ 44 804 $101 619$
       
Éléments d'ajustement, après impôts sur le résultat
   (décrits ci-dessus)
150 705  (3 018) 5 500  154 082  24 121 
Résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires ajusté46 474 $54 369 $39 437$ 198 886 $125 740$

 

(1)Les charges liées à l'examen stratégique se rapportent à la nouvelle orientation stratégique de la Banque, comme il est précisé à la rubrique « Faits saillants ». Les charges liées à l'examen stratégique sont incluses au poste Charges de dépréciation et de restructuration et comprennent les charges de dépréciation, les indemnités de départ et les charges liées aux contrats de location et aux autres contrats.
(2)Les charges de dépréciation à l'égard du secteur Services bancaires aux particuliers se rapportent à la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers dans le cadre du test de dépréciation annuel du goodwill, comme il est précisé à la rubrique « Faits saillants opérationnels ». Les charges de dépréciation sont incluses au poste Charges de dépréciation et de restructuration.
(3)Les charges de restructuration se composaient essentiellement des charges liées à l'optimisation du réseau de succursales et à la rationalisation connexe de certaines fonctions administratives et du siège social, ainsi qu'à la résolution des griefs du syndicat et des plaintes en 2021. Les charges de restructuration sont incluses au poste Charges de dépréciation et de restructuration et comprennent les indemnités de départ, les salaires, les frais juridiques, les frais de communication, les honoraires professionnels et les charges liées aux contrats de location.
(4)Le gain net sur le règlement des régimes de retraite découlant de l'achat de rentes est lié à l'achat de contrats de rentes collectives (ou au rachat des engagements) réduisant le risque lié aux régimes de retraite de la Banque et est inclus au poste Frais autres que d'intérêt.
(5)L'amortissement des immobilisations incorporelles liées aux acquisitions découle d'acquisitions d'entreprises et est inclus au poste Frais autres que d'intérêt.
(6)L'amortissement de la prime nette sur les instruments financiers acquis découle d'un profit non récurrent lié à l'acquisition d'une entreprise en 2012 et est inclus au poste Amortissement de la prime nette sur les instruments financiers acquis.

 

RAPPROCHEMENT DES MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR ? BILAN CONSOLIDÉ

 Pour les trimestres clos les Pour les exercices clos les
En milliers de dollars, sauf les montants par action31 octobre
2021
31 juillet
2021
31 octobre
2020
 31 octobre
2021
31 octobre
2020
       
Capitaux propres2 640 870 $2 747 216 $2 611 241 $ 2 640 870 $2 611 241 $
       
Moins :      
Actions privilégiées(122 071) (244 038) (244 038)  (122 071) (244 038) 
Billets avec remboursement de capital à recours limité(123 612) ?  ?   (123 612) ?  
Réserve de couverture de flux de trésorerie (1)(42 095) (43 593) (43 593)  (42 095) (43 593) 
Capitaux propres attribuables aux actionnaires ordinaires2 353 092 $2 463 082 $2 323 610 $ 2 353 092 $2 323 610 $
       
Incidence des soldes moyens à la fin du mois (2)99 451  (37 658) (16 199)  45 225  (28 215) 
Capitaux propres moyens attribuables aux actionnaires ordinaires2 452 543 $2 425 424 $2 307 411 $ 2 398 317 $2 295 395 $

 

(1)La réserve de couverture de flux de trésorerie est présentée au poste Cumul des autres éléments du résultat global.
(2)Fondée sur les soldes à la fin du mois pour la période.

 

Faits saillants opérationnels

Examen stratégique

Le 23 novembre 2021, la Banque a annoncé qu'elle dévoilerait le 10 décembre 2021 son nouveau plan stratégique élaboré sous la direction de sa nouvelle présidente et chef de la direction et de la nouvelle équipe de direction. Par suite de son examen stratégique, la Banque a comptabilisé des charges de 96,1 millions $ (70,6 millions $ après impôts sur le résultat) en 2021, comme il est précisé ci?après.

Technologie

En 2016, la Banque a lancé un programme pluriannuel visant le remplacement de son système bancaire central en deux phases. Bien que la phase 1 ait été achevée et mise en oeuvre, la Banque a réévalué, dans le cadre de son examen stratégique, la deuxième phase du projet, qui portait principalement sur les comptes et les produits du réseau de succursales. Étant donné l'évolution et les avancées fulgurantes de la technologie, la Banque cherche à exploiter de nouvelles capacités grâce à des partenariats en vue d'offrir des produits et des services pouvant être commercialisés plus rapidement et efficacement, tout en améliorant l'expérience client globale. Par conséquent, la Banque a décidé de mettre un terme à la phase 2 du programme et a comptabilisé en 2021 une charge de dépréciation à l'égard de l'immobilisation incorporelle se rapportant au système bancaire central de 31,5 millions $ et une charge liée aux autres contrats de 6,3 millions $.

Avenir du travail

La pandémie a transformé la façon de travailler de nombreuses personnes. En conséquence, la Banque travaille depuis les derniers mois à peaufiner ses plans quant à l'avenir du travail en prenant en considération les attentes des clients et des employés. La Banque a choisi d'adopter un modèle hybride, selon lequel le télétravail sera l'approche à privilégier pour toutes les tâches pouvant être réalisées à distance. S'harmonisant avec le nouveau plan stratégique de la Banque, qui vise à mettre davantage l'accent sur les clients et les gens, ce modèle est un facteur clé de différenciation pour attirer les talents. En raison de la transition au télétravail, la Banque a comptabilisé en 2021 des charges de 48,8 millions $ relatives à une réduction planifiée de 50 % des bureaux corporatifs loués à Toronto, à Burlington et à Montréal, et compte tenu des contrats de sous-location prévus. Cela n'a aucune incidence sur les succursales de la Banque.

Changements organisationnels

Dans le but de promouvoir une culture axée sur le rendement et de simplifier la structure organisationnelle, la Banque a comptabilisé des indemnités de départ de 9,4 millions $ en 2021 se rapportant à 64 postes de tous les niveaux, au sein de différentes entités et répartis en Ontario (60 %) et au Québec (40 %).

Dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers

Chaque année, la Banque soumet le goodwill à un test de dépréciation. Par suite du test de cette année, la Banque a comptabilisé une charge de dépréciation à l'égard du secteur Services bancaires aux particuliers. Cette dépréciation reflète la récente baisse des volumes d'actifs et de dépôts, laquelle, combinée aux capacités numériques limitées de la Banque pour répondre aux besoins en constante évolution des clients pendant la pandémie, a compliqué la rétention des clients existants et l'acquisition de nouveaux clients. En outre, la Banque avait précédemment affirmé exploiter deux plateformes numériques, ce qui occasionne une expérience client incohérente. En vue de simplifier la structure de la Banque et d'améliorer l'expérience client, la Banque fusionnera ses deux plateformes numériques. Par conséquent, la Banque a comptabilisé une charge de 93,4 millions $ en 2021 se rapportant à la dépréciation des éléments suivants : 1) goodwill, pour un montant de 34,9 millions $, 2) logiciels et immobilisations incorporelles, pour un montant de 52,7 millions $, et 3) immobilisations corporelles, pour un montant de 5,8 millions $.

Voir la rubrique « Méthodes et estimations comptables critiques » à la page 86 du rapport de gestion de la Banque pour l'exercice clos le 31 octobre 2021 pour plus de précisions.

Autres faits saillants

Examen de bout en bout du processus de prêts hypothécaires résidentiels

Dans le cadre de son plan visant à améliorer l'expérience client et à relancer la croissance des prêts hypothécaires résidentiels, la Banque a effectué l'examen de bout en bout des processus de prêts hypothécaires du canal des courtiers et de celui des succursales et a ciblé des améliorations et des possibilités d'harmonisation et de simplification. Cela a donné lieu au lancement de plusieurs projets pilotes visant à améliorer les délais de réponse et les niveaux de service des courtiers et à éliminer les processus manuels qui se chevauchent.

Au quatrième trimestre 2021, afin de favoriser une plus grande responsabilisation et une collaboration entre les différentes fonctions, l'équipe responsable de la souscription de prêts hypothécaires a été intégrée au secteur d'activité de prêts garantis par des biens immobiliers résidentiels récemment créé. Tout au long de l'exercice, les efforts de rétention se sont poursuivis, y compris le déploiement de l'analyse prédictive et le lancement d'une équipe pilote de rétention, ainsi que la mise en place d'une équipe affectée au renforcement des relations avec les clients. De nouveaux outils technologiques ont également été adoptés pour améliorer l'expérience client, notamment « DocuSign » qui permet de recueillir les approbations des clients de manière simple et pratique. Même si l'amélioration de la performance des activités de prêts hypothécaires est censée s'étendre sur plusieurs années, elle devrait progressivement produire des résultats positifs.

Renforcement des capacités numériques

Dans le cadre de son plan visant à favoriser la fidélisation de nouveaux clients, à approfondir les relations avec les clients et à améliorer l'expérience client, la Banque réalise des progrès intéressants à l'égard de sa stratégie numérique. La Banque s'efforce de simplifier ses services et de combler les écarts de capacité fondamentaux. À cette fin, la Banque a lancé la première phase de son application mobile de services bancaires pour les appareils iOS et Android. L'application mobile permettra aux clients d'effectuer les transactions bancaires les plus courantes, peu importe l'endroit où ils se trouvent. Grâce à une approche agile, la Banque continuera de mettre à jour et d'améliorer son application de sorte que les clients constateront des améliorations continues à mesure que de nouvelles versions seront disponibles.

Approche fondée sur les notations internes avancée en matière de risque de crédit

Dans le cadre de son objectif visant à améliorer ses fondations, la Banque poursuit l'adoption de l'approche fondée sur les notations internes avancée en matière de risque de crédit, sous réserve de l'approbation des organismes de réglementation. La Banque demeure engagée à terminer le projet en raison de l'effet positif attendu sur les niveaux de fonds propres requis ainsi que sur l'ensemble des processus de gestion des fonds propres et du crédit. Compte tenu de son examen stratégique et de ses priorités, la Banque prévoit que la mise en oeuvre du processus ne sera pas achevée avant 2025.

Cibles de performance à moyen terme

Alors que l'économie se remet en marche en Amérique du Nord et que l'équipe de direction renouvelée a une meilleure idée de l'orientation stratégique de la Banque Laurentienne, les cibles financières à moyen terme qui reflètent la vision d'entreprise globale sont présentées de nouveau. Les nouvelles cibles de performance à moyen terme de la Banque et sa performance en 2021 sont présentées dans le tableau ci-après.

CIBLES DE PERFORMANCE À MOYEN TERME

Montants par action et pourcentages Cibles à moyen terme 2021
     
Croissance du résultat dilué par action ajusté (1)  De 7 % à 10 % 4,57$
Rendement des capitaux propres attribuables
   aux actionnaires ordinaires ajusté (1)
 > 10 % 8,3%
Ratio d'efficacité ajusté (1) < 65 % 68,2%
Levier d'exploitation ajusté (1) Positif 5,8%

 

(1)Les objectifs financiers constituent des ratios non conformes aux PCGR et sont fondés sur des mesures non conformes aux PCGR. Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » ci-dessus pour plus de précisions.


Hypothèses clés à la base des objectifs à moyen terme de la Banque

Les objectifs stratégiques et financiers de la Banque sont établis principalement au moyen des hypothèses clés suivantes. Les objectifs de la Banque ne constituent pas des prévisions et sont fondés sur certaines hypothèses de planification clés. En raison d'autres facteurs comme ceux décrits à la rubrique « Mise en garde concernant les énoncés prospectifs » à la page 25 du rapport de gestion de la Banque pour l'exercice clos le 31 octobre 2021 et à la rubrique « Appétit pour le risque et cadre de gestion des risques » du présent document, les résultats futurs pourraient différer substantiellement de ces objectifs.

Compte tenu de la conjoncture économique décrite précédemment, la direction est d'avis que ses perspectives financières à moyen terme dépendront des facteurs suivants :

Résultats consolidés

Performance financière pour le trimestre clos le 31 octobre 2021

La perte nette s'est établie à 102,9 millions $ et la perte diluée par action, à 2,39 $ pour le quatrième trimestre 2021, comparativement à un résultat net de 36,8 millions $ et un résultat dilué par action de 0,79 $ pour le quatrième trimestre 2020. Il convient de noter que les résultats comme présentés pour le quatrième trimestre 2021 comprennent des charges de dépréciation et de restructuration de 189,4 millions $ (148,5 millions $ après impôts sur le résultat), ou 3,40 $ par action, liées principalement à l'examen stratégique des activités de la Banque achevé au quatrième trimestre 2021 et à la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers. Le résultat net ajusté a été de 47,8 millions $ pour le quatrième trimestre 2021, en hausse par rapport à 42,3 millions $ pour le quatrième trimestre 2020, et le résultat dilué par action ajusté a été de 1,06 $, comparativement au résultat dilué par action ajusté de 0,91 $ pour le quatrième trimestre 2020. Le résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires tenait compte des dividendes déclarés sur les actions privilégiées de série 13 au quatrième trimestre 2021, tandis qu'au quatrième trimestre 2020, il tenait compte des dividendes déclarés sur les actions privilégiées de série 13 et sur les actions privilégiées de série 15 rachetées en juin 2021.

Revenu total

Le revenu total s'est établi à 250,4 millions $ pour le quatrième trimestre 2021, en hausse de 3 % comparativement à un revenu total de 243,5 millions $ pour le quatrième trimestre 2020.

Le revenu net d'intérêt a augmenté de 3,7 millions $ pour s'établir à 173,1 millions $ au quatrième trimestre 2021, comparativement à 169,3 millions $ au quatrième trimestre 2020. Cette augmentation découle principalement de la diminution des coûts de financement, en raison surtout du recours accru au financement garanti d'un exercice à l'autre. La marge nette d'intérêt s'est fixée à 1,83 % au quatrième trimestre 2021, une augmentation de 1 point de base en comparaison de celle du quatrième trimestre 2020, pour les mêmes raisons.

Les revenus autres ont augmenté de 3,1 millions $, ou 4 %, pour atteindre 77,3 millions $ au quatrième trimestre 2021, comparativement à 74,2 millions $ au quatrième trimestre 2020. L'augmentation est surtout attribuable à la hausse de 0,7 million $ des commissions sur la vente de fonds communs de placement par rapport à celles du quatrième trimestre 2020, contrebalancée en partie par la baisse des revenus tirés des instruments financiers.

Provisions pour pertes sur créances

Les provisions pour pertes sur créances se sont établies à 24,9 millions $ pour le quatrième trimestre 2021, en comparaison de 24,2 millions $ pour le quatrième trimestre 2020, une hausse de 0,7 million $, les provisions sur les prêts productifs plus élevées ayant été contrebalancées en partie par les provisions plus basses sur les prêts dépréciés. Le ratio des provisions pour pertes sur créances par rapport aux prêts et acceptations moyens était de 30 points de base pour le trimestre, contre 29 points de base pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent.

La provision pour pertes sur prêts productifs a été de 22,0 millions $ pour le quatrième trimestre 2021 et était en hausse de 10,9 millions $ par rapport à celle du quatrième trimestre 2020, reflétant essentiellement la hausse des provisions sur le portefeuille de prêts personnels, contrebalancée en partie par la baisse des provisions sur les prêts commerciaux et les prêts hypothécaires résidentiels en raison de l'incidence de la pandémie de COVID-19 au cours de l'exercice précédent. Au quatrième trimestre 2021, la Banque a réalisé l'examen de sa stratégie en lien avec son portefeuille de prêts à l'investissement et a réévalué la conception des produits et ses normes de crédit. Par conséquent, la remise en état d'une partie du portefeuille de prêts à l'investissement sera accélérée, donnant lieu à une augmentation de 19,3 millions $ des corrections de valeur et des provisions pour pertes sur créances au cours du trimestre relativement à ce portefeuille. Les provisions pour pertes sur prêts dépréciés ont diminué de 10,2 millions $ et se sont élevées à 2,9 millions $ au quatrième trimestre 2021 du fait de la baisse des provisions sur les prêts hypothécaires résidentiels et les prêts commerciaux, contrebalancée en partie par la hausse des provisions sur les prêts personnels.

Voir la rubrique « Gestion du risque de crédit » aux pages 58 à 66 du rapport de gestion de la Banque pour l'exercice clos le 31 octobre 2021 et la note 6 des états financiers consolidés pour en savoir plus sur les provisions pour pertes sur créances et les corrections de valeur pour pertes sur créances.

Frais autres que d'intérêt

Les frais autres que d'intérêt se sont élevés à 356,5 millions $ au quatrième trimestre 2021, une hausse de 178,9 millions $ par rapport à ceux du quatrième trimestre 2020. Il convient de noter que les résultats comme présentés pour le quatrième trimestre 2021 comprennent des charges de dépréciation et de restructuration de 189,4 millions $ liées principalement à l'examen stratégique des activités de la Banque achevé au quatrième trimestre 2021 et à la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers. Voir la rubrique « Mesures financières non conformes aux PCGR et autres mesures » et la rubrique « Faits saillants opérationnels » pour plus de précisions. Les frais autres que d'intérêt ajustés se sont élevés à 164,1 millions $ au quatrième trimestre 2021, une baisse de 6,2 millions $, ou 4 %, par rapport à ceux du quatrième trimestre 2020.

Les salaires et avantages du personnel se sont élevés à 87,7 millions $ au quatrième trimestre 2021, une baisse de 1,2 million $ par rapport à ceux du quatrième trimestre 2020. La baisse des avantages du personnel a été contrebalancée en partie par l'augmentation de la rémunération liée à la performance attribuable à l'amélioration de la performance de la Banque, sur une base ajustée, par rapport à celle du quatrième trimestre 2020.

Les frais d'occupation de locaux et technologie se sont établis à 45,4 millions $ au quatrième trimestre 2021, en baisse de 4,5 millions $ par rapport à ceux du quatrième trimestre 2020. La diminution découle principalement de la baisse de 4,1 millions $ de la dotation aux amortissements et des charges de loyer attribuable à l'examen stratégique réalisé et à la dépréciation comptabilisée au début du quatrième trimestre 2021.

Les autres frais autres que d'intérêt se sont élevés à 34,0 millions $ au quatrième trimestre 2021, une baisse de 0,7 million $ par rapport à ceux du quatrième trimestre 2020, du fait surtout de la rigueur en matière de gestion des coûts.

Les charges de dépréciation et de restructuration se sont établies à 189,4 millions $ au quatrième trimestre 2021, une hausse de 185,2 millions $ par rapport à celles du quatrième trimestre 2020. Au quatrième trimestre 2021, les charges de dépréciation et de restructuration découlent principalement de l'examen stratégique des activités de la Banque, pour un montant de 96,1 millions $, et de la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers, pour un montant de 93,4 millions $, comme il est précisé à la rubrique « Faits saillants opérationnels ». Le poste Charges de dépréciation et de restructuration comprend essentiellement les charges de dépréciation, les indemnités de départ et les charges liées aux contrats de location et aux autres contrats. Au quatrième trimestre 2020, les charges de restructuration découlaient essentiellement des fusions de succursales et des autres mesures prises pour améliorer l'efficacité et comprenaient des indemnités de départ ainsi que des charges et des provisions liées à la résiliation de contrats de location.

Ratio d'efficacité

Le ratio d'efficacité comme présenté s'est établi à 142,3 % au quatrième trimestre 2021, en regard de 72,9 % au quatrième trimestre 2020. L'augmentation d'une période à l'autre s'explique surtout par les charges de dépréciation et de restructuration comptabilisées en 2021 décrites ci-dessus. Le ratio d'efficacité ajusté a été de 65,5 % au quatrième trimestre 2021, en comparaison de 69,9 % au quatrième trimestre 2020. Cette amélioration de 440 points de base découle d'une augmentation du revenu total et de la baisse des frais autres que d'intérêt ajustés.

Impôts sur le résultat

Pour le trimestre clos le 31 octobre 2021, le recouvrement d'impôts sur le résultat a été de 28,1 millions $, et le taux d'imposition effectif, de 21,4 %. Ce taux d'imposition effectif inférieur au taux prévu par la loi s'explique principalement par la charge de dépréciation du goodwill non déductible d'impôt comptabilisée au quatrième trimestre 2021. Pour le trimestre clos le 31 octobre 2020, la charge d'impôts sur le résultat s'est élevée à 4,8 millions $ et le taux d'imposition effectif s'est établi à 11,6 %.

Trimestre clos le 31 octobre 2021 comparativement au trimestre clos le 31 juillet 2021

La perte nette s'est établie à 102,9 millions $ et la perte diluée par action, à 2,39 $ pour le quatrième trimestre 2021, comparativement à un résultat net de 62,1 millions $ et un résultat dilué par action de 1,32 $ pour le troisième trimestre 2021. Le résultat net ajusté a été de 47,8 millions $ et le résultat dilué par action ajusté, de 1,06 $, pour le quatrième trimestre 2021, comparativement à un résultat net ajusté de 59,0 millions $ et un résultat dilué par action ajusté de 1,25 $ pour le troisième trimestre 2021. Il convient de noter que les résultats comme présentés pour le quatrième trimestre 2021 comprennent des charges de dépréciation et de restructuration de 189,4 millions $ (148,5 millions $ après impôts sur le résultat), ou 3,40 $ par action, liées principalement à l'examen stratégique des activités de la Banque achevé au quatrième trimestre 2021 et à la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers.

Le revenu total a diminué de 4,5 millions $ pour atteindre 250,4 millions $ au quatrième trimestre 2021, comparativement à un revenu total de 254,9 millions $ au trimestre précédent.

Le revenu net d'intérêt a diminué de 1,6 million $ séquentiellement, pour s'établir à 173,1 millions $. La diminution reflète principalement la diminution séquentielle des pénalités sur les remboursements anticipés, contrebalancée en partie par la hausse des volumes de financement d'inventaires. La marge nette d'intérêt s'est fixée à 1,83 % au quatrième trimestre 2021, une diminution de 3 points de base en comparaison de 1,86 % au troisième trimestre 2021, essentiellement pour les mêmes raisons.

Les revenus autres ont totalisé 77,3 millions $ pour le quatrième trimestre 2021, une diminution de 2,9 millions $ par rapport à 80,2 millions $ pour le trimestre précédent attribuable principalement à la baisse des revenus tirés des instruments financiers.

Les provisions pour pertes sur créances ont totalisé 24,9 millions $ pour le quatrième trimestre 2021, une augmentation de 19,5 millions $ comparativement aux provisions de 5,4 millions $ pour le troisième trimestre 2021. Comme il a été mentionné précédemment, la Banque a réalisé l'examen de sa stratégie en lien avec son portefeuille de prêts à l'investissement et a réévalué la conception des produits et ses normes de crédit. Par conséquent, la remise en état d'une partie du portefeuille de prêts à l'investissement sera accélérée, donnant lieu à une augmentation de 19,3 millions $ des corrections de valeur et des provisions pour pertes sur créances au cours du trimestre relativement à ce portefeuille.

Les frais autres que d'intérêt ont augmenté de 186,2 millions $ pour se fixer à 356,5 millions $ au quatrième trimestre 2021 en comparaison de 170,3 millions $ au troisième trimestre 2021. Comme il a été mentionné précédemment, les résultats comme présentés pour le quatrième trimestre 2021 comprennent des charges de dépréciation et de restructuration de 189,4 millions $ liées principalement à l'examen stratégique des activités de la Banque achevé au quatrième trimestre 2021 et à la dépréciation du secteur Services bancaires aux particuliers. Les frais autres que d'intérêt ajustés se sont élevés à 164,1 millions $ au quatrième trimestre 2021, une baisse de 10,3 millions $ par rapport à ceux du troisième trimestre 2021. La diminution découle principalement de la baisse séquentielle des avantages du personnel et de la rémunération liée à la performance, ainsi que de la baisse de 4,1 millions $ de la dotation aux amortissements et des charges de loyer attribuable à l'examen stratégique réalisé et à la dépréciation comptabilisée au début du quatrième trimestre 2021.

Situation financière

Au 31 octobre 2021, l'actif total s'élevait à 45,1 milliards $, une augmentation de 2 % comparativement à celui de 44,2 milliards $ au 31 octobre 2020, ce qui s'explique principalement par le niveau plus élevé des liquidités et des prêts.

Liquidités

Les liquidités se composent de la trésorerie, des dépôts auprès de banques, des valeurs mobilières et des valeurs acquises en vertu de conventions de revente. Au 31 octobre 2021, ces actifs totalisaient 9,9 milliards $, une hausse de 0,3 milliard $ par rapport à 9,6 milliards $ au 31 octobre 2020.

La Banque continue de gérer avec prudence le niveau de ses liquidités. Les sources de financement de la Banque demeurent bien diversifiées et suffisantes pour répondre à ses besoins de liquidités. Les liquidités représentaient 22 % de l'actif total au 31 octobre 2021, un niveau comparable à celui au 31 octobre 2020.

Prêts

Les prêts et acceptations bancaires, déduction faite des corrections de valeur, s'établissaient à 33,4 milliards $ au 31 octobre 2021, une hausse de 0,4 milliard $, ou 1 %, depuis le 31 octobre 2020. En 2021, la croissance des prêts commerciaux a repris son élan, tandis que les prêts personnels et les prêts hypothécaires résidentiels ont diminué.

Les prêts commerciaux et acceptations totalisaient 14,1 milliards $ au 31 octobre 2021, une augmentation de 11 % depuis le 31 octobre 2020. Le secteur Financement immobilier a contribué à la plus grande partie de l'augmentation et a continué de faire preuve de résilience pendant la pandémie de COVID-19. Cette augmentation a également bénéficié de la croissance des volumes de financement d'inventaires à la fin de 2021, malgré l'incidence des perturbations continues de la chaîne d'approvisionnement et de la demande élevée de produits récréatifs par les consommateurs, laquelle a réduit le besoin de financement d'inventaires.

Les prêts personnels s'établissaient à 3,7 milliards $ au 31 octobre 2021, une diminution de 0,4 milliard $, ou 11 %, depuis le 31 octobre 2020, en raison surtout du recul continu du portefeuille de prêts à l'investissement.

Les prêts hypothécaires résidentiels s'établissaient à 15,9 milliards $ au 31 octobre 2021, une baisse de 0,5 milliard $, ou 3 %, depuis le 31 octobre 2020. Cette baisse reflète les défis relevés par le secteur Services bancaires aux particuliers pour répondre pleinement aux besoins en constante évolution des clients. Comme il est mentionné à la rubrique « Autres faits saillants », dans le cadre de son plan visant à relancer la croissance des prêts hypothécaires résidentiels, la Banque a réalisé un examen de bout en bout du processus d'octroi de prêt hypothécaire du canal des courtiers et de celui des succursales et a déterminé quelles améliorations devaient être apportées et les possibilités d'harmonisation et de simplification.

Dépôts

Les dépôts ont diminué de 0,9 milliard $, ou 4 %, pour s'établir à 23,0 milliards $ au 31 octobre 2021, comparativement à 23,9 milliards $ au 31 octobre 2020, du fait principalement que la Banque a procédé à l'optimisation de ses sources de financement afin de tenir compte du niveau de ses actifs. Les dépôts de particuliers totalisaient 18,2 milliards $ au 31 octobre 2021, soit 0,6 milliard $ de moins qu'au 31 octobre 2020. La baisse résulte essentiellement de la diminution des dépôts à terme obtenus par des intermédiaires, ramenés à la baisse étant donné que la Banque a augmenté sa dette liée aux activités de titrisation pour optimiser les coûts de financement, contrebalancée en partie par la hausse de 0,8 milliard $, ou 16 %, des dépôts à vue et sur préavis de particuliers au cours de la même période.

Les dépôts d'entreprises et autres ont diminué de 0,3 milliard $ au cours de la même période pour s'établir à 4,8 milliards $, du fait principalement d'une diminution du financement de gros, la Banque ayant optimisé ses coûts de financement, comme il a été mentionné précédemment. Les dépôts d'entreprises et autres dépôts comprennent désormais les obligations sécurisées de la Banque.

Les dépôts de particuliers représentaient 79 % du total des dépôts au 31 octobre 2021, un niveau comparable à celui au 31 octobre 2020, et ont contribué à la bonne position de la Banque en matière de liquidités.

Dette liée aux activités de titrisation

La dette liée aux activités de titrisation a augmenté de 1,1 milliard $, ou 11 %, par rapport à celle au 31 octobre 2020, et s'établissait à 11,3 milliards $ au 31 octobre 2021, contribuant à l'amélioration des coûts de financement. Depuis le début de l'exercice, la titrisation de prêts hypothécaires par l'intermédiaire des programmes de la SCHL, complétée par d'autres financements garantis, a plus que contrebalancé les échéances de passifs liés au programme des Obligations hypothécaires du Canada ainsi que les remboursements normaux. Pour de plus amples renseignements sur les activités de titrisation de la Banque, se reporter aux notes 7 et 14 des états financiers consolidés.

Capitaux propres et fonds propres réglementaires

Les capitaux propres s'élevaient à 2 640,9 millions $ au 31 octobre 2021, comparativement à 2 611,2 millions $ au 31 octobre 2020.

Les résultats non distribués ont augmenté de 42,3 millions $ par rapport à ceux au 31 octobre 2020, en raison surtout de la contribution de 57,1 millions $ du résultat net ainsi que des autres profits liés aux régimes d'avantages du personnel et aux titres de capitaux propres désignés à la juste valeur par le biais des autres éléments du résultat global totalisant 69,9 millions $. Ces augmentations ont été en partie contrebalancées par les dividendes totalisant 81,7 millions $ au cours de l'exercice. Le cumul des autres éléments du résultat global a diminué de 28,7 millions $, en raison essentiellement d'une réduction du montant cumulé des écarts de conversion. Au cours du troisième trimestre 2021, la Banque a également racheté les actions privilégiées de catégorie A à dividende non cumulatif, série 15 (fonds propres d'urgence en cas de non-viabilité (FPUNV)) et émis des billets avec remboursement de capital à recours limité. Pour de plus amples renseignements, voir l'état de la variation des capitaux propres consolidé dans les états financiers consolidés.

La valeur comptable par action ordinaire de la Banque s'établissait à 53,99 $ au 31 octobre 2021, comparativement à 53,74 $ au 31 octobre 2020.

Le ratio des fonds propres de catégorie 1 sous forme d'actions ordinaires s'établissait à 10,2 % au 31 octobre 2021 par rapport à un ratio de 9,6 % au 31 octobre 2020. L'augmentation par rapport au ratio au 31 octobre 2020 découle principalement de la génération interne de fonds propres et des autres profits liés aux régimes d'avantages du personnel et aux titres de capitaux propres désignés à la juste valeur par le biais des autres éléments du résultat global. Ce niveau de fonds propres fournit à la Banque la souplesse opérationnelle requise pour reprendre la voie de la croissance et pour poursuivre ses initiatives clés, de façon prudente compte tenu de la conjoncture économique.

Le 9 décembre 2021, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,44 $ par action ordinaire payable le 1er février 2022 aux actionnaires inscrits en date du 3 janvier 2022. Ce dividende trimestriel est en hausse de 10 % par rapport au dividende déclaré au trimestre précédent et à celui de l'exercice précédent. Le conseil a également déterminé que les actions attribuées en vertu du régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions de la Banque le seront désormais sous forme d'actions ordinaires émises à même le capital autorisé sans escompte. Le conseil a également approuvé le plan de la Banque de lancer une offre publique de rachat dans le cours normal des activités (« OPRCNA »), sous réserve de l'obtention de l'approbation du BSIF et de celle de la TSX, qui permettra le rachat aux fins d'annulation d'au plus 875 000 de ses actions ordinaires, soit environ 2 % des actions ordinaires émises et en circulation de la Banque.

États financiers consolidés résumés intermédiaires (non audités)

Bilan consolidé

En milliers de dollars (non audité)Au 31 octobre
2021
Au 31 octobre
2020
   
Actif  
Trésorerie et dépôts non productifs d'intérêts auprès de banques69 002 $69 661 $
Dépôts productifs d'intérêts auprès de banques598 121  603 181  
Valeurs mobilières  
Au coût amorti3 189 455  3 109 698  
À la juste valeur par le biais du résultat net (JVRN)3 050 658  2 414 939  
À la juste valeur par le biais des autres éléments du résultat global (JVAERG)259 080  274 579  
 6 499 193  5 799 216  
Valeurs acquises en vertu de conventions de revente2 764 281  3 140 228  
Prêts  
Personnels3 681 341  4 120 875  
Hypothécaires résidentiels15 856 999  16 341 890  
Commerciaux14 106 423  12 730 360  
 33 644 763  33 193 125  
Correction de valeur pour pertes sur prêts(195 056) (173 522) 
 33 449 707  33 019 603  
Autres  
Dérivés263 014  295 122  
Immobilisations corporelles100 576  199 869  
Logiciels et autres immobilisations incorporelles278 295  380 259  
Goodwill78 429  117 286  
Actif d'impôt différé58 492  62 216  
Autres actifs917 914  481 019  
 1 696 720  1 535 771  
 45 077 024 $44 167 660 $
   
Passif et capitaux propres  
Dépôts  
Particuliers18 151 044 $18 796 150 $
Entreprises, banques et autres4 837 185  5 124 053  
 22 988 229  23 920 203  
Autres  
Engagements au titre des valeurs vendues à découvert3 251 682  3 020 709  
Engagements au titre des valeurs vendues en vertu de conventions de rachat2 771 474  2 411 649  
Dérivés153 069  127 412  
Passif d'impôt différé48 244  55 333  
Autres passifs1 618 144  1 487 174  
 7 842 613  7 102 277  
Dette liée aux activités de titrisation11 255 530  10 184 497  
Dette subordonnée349 782  349 442  
Capitaux propres  
Actions privilégiées122 071  244 038  
Billets avec remboursement de capital à recours limité123 612  ?  
Actions ordinaires1 172 722  1 159 488  
Résultats non distribués1 195 264  1 152 973  
Cumul des autres éléments du résultat global23 534  52 215  
Réserve pour rémunération fondée sur des actions3 667  2 527  
 2 640 870  2 611 241  
 45 077 024 $44 167 660 $

 

État du résultat consolidé

 Pour les trimestres clos les Pour les exercices clos les
En milliers de dollars, sauf les données par action (non audité)31 octobre
2021
31 juillet
2021
31 octobre
2020
 31 octobre
2021
31 octobre
2020
       
Revenu d'intérêt et de dividendes      
Prêts272 606 $279 614 $290 794$ 1 118 161$1 288 850$
Valeurs mobilières11 499  11 005  10 662  45 661 57 798 
Dépôts auprès de banques425  506  281  1 821 4 294 
Autres, incluant les dérivés19 751  20 561  28 839  87 672 71 311 
 304 281  311 686  330 576  1 253 315 1 422 253 
       
Frais d'intérêt      
Dépôts82 204  86 588  112 874  364 291 532 062 
Dette liée aux activités de titrisation44 366  45 139  42 531  175 964 179 930 
Dette subordonnée3 835  3 835  3 824  15 208 15 222 
Autres, incluant les dérivés781  1 428  2 001  5 511 12 615 
 131 186  136 990  161 230  560 974 739 829 
       
Revenu net d'intérêt173 095  174 696  169 346  692 341 682 424 
       
Autres revenus      
Commissions sur prêts17 581  18 720  16 893  69 446 62 595 
Frais et commissions de courtage en valeurs mobilières16 886  16 132  12 570  64 226 48 030 
Commissions sur la vente de fonds communs de placement13 075  12 522  11 183  49 088 42 985 
Frais de service7 693  7 855  7 981  30 746 33 733 
Revenus tirés des instruments financiers5 502  8 445  9 082  29 590 33 728 
Revenus tirés des services de cartes7 578  6 455  6 700  27 342 28 438 
Frais tirés des comptes d'investissement3 360  3 865  4 196  15 509 16 350 
Revenus d'assurance, montant net2 018  2 570  2 817  10 219 11 148 
Autres3 643  3 624  2 771  13 950 11 578 
 77 336  80 188  74 193  310 116 288 585 
       
Revenu total250 431  254 884  243 539  1 002 457 971 009 
       
Amortissement de la prime nette sur les instruments
   financiers acquis
?  ?  100  ? 638 
       
Provisions pour pertes sur créances24 900  5 400  24 200  49 500 116 300 
       
Frais autres que d'intérêt      
Salaires et avantages du personnel87 655  89 884  88 811  370 400 370 535 
Frais d'occupation de locaux et technologie45 449  49 231  49 949  193 005 200 529 
Autres34 005  31 181  34 670  125 113 144 434 
Charges de dépréciation et de restructuration189 371  (38) 4 162  191 844 18 289 
 356 480  170 258  177 592  880 362 733 787 
       
Résultat avant impôts sur le résultat(130 949) 79 226  41 647  72 595 120 284 
Impôts sur le résultat(28 073) 17 162  4 836  15 526 6 199 
Résultat net(102 876)$62 064 $36 811$ 57 069$114 085$
       
Dividendes sur actions privilégiées et intérêt sur les billets avec
   remboursement de capital à recours limité
1 355  4 677  2 874  12 265 12 466 
       
Résultat net attribuable aux actionnaires ordinaires(104 231)$57 387 $33 937$ 44 804$101 619$
       
Résultat par action      
De base(2,39)$1,32 $0,79$ 1,03$2,37$
Dilué(2,39)$1,32 $0,79$ 1,03$2,37$
       
Dividendes par action ordinaire0,40 $0,40 $0,40$ 1,60$2,14$

 

État du résultat global consolidé

 Pour les trimestres clos les Pour les exercices clos les
En milliers de dollars (non audité)31 octobre
2021
31 juillet
2021
31 octobre
2020
 31 octobre
2021
31 octobre
2020
Résultat net(102 876)$62 064 $36 811 $ 57 069  $114 085 $
       
Autres éléments du résultat global, après impôts sur le résultat      
Éléments qui peuvent ultérieurement être reclassés à l'état du résultat      
Variation nette des titres d'emprunt à la JVAERG      
Profits latents nets (pertes latentes nettes) sur les titres d'emprunt à la JVAERG(217) 85  (26)  (1 271) 1 559  
Reclassement en résultat net des (profits nets) pertes nettes sur
   les titres d'emprunt à la JVAERG
(36) 40  (53)  (235) (103) 
 (253) 125  (79)  (1 506) 1 456  
Variation nette de la valeur des dérivés désignés comme couvertures
   de flux de trésorerie
3 681  (14 733) (3 109)  (1 498) 22 544  
Écarts de conversion, montant net      
Profits de change latents (pertes de change latentes) sur les
   investissements dans des établissements à l'étranger, montant net
(5 235) 7 422  (2 155)  (35 949) 5 005  
Profits nets (pertes nettes) sur les couvertures des investissements
   dans des établissements à l'étranger
1 957  (3 510) 1 201   10 272  2 263  
 (3 278) 3 912  (954)  (25 677) 7 268  
 150  (10 696) (4 142)  (28 681) 31 268  
       
Éléments qui ne peuvent ultérieurement être reclassés à l'état du résultat     
Profits (pertes) à la réévaluation des régimes d'avantages du personnel4 465  9 887  6 959   30 877  (5 420) 
Profits nets (pertes nettes) sur les titres de capitaux propres désignés à la JVAERG7 277  4 172  4 315   39 050  (6 008) 
 11 742  14 059  11 274   69 927  (11 428) 
Total des autres éléments du résultat global, après impôts sur le résultat11 892  3 363  7 132   41 246  19 840  
       
Résultat global(90 984)$65 427 $43 943 $ 98 315 $133 925 $

Impôts sur le résultat ? Autres éléments du résultat global

Les impôts sur le résultat (le recouvrement) liés à chaque composante des autres éléments du résultat global sont présentés dans le tableau suivant.

 Pour les trimestres clos les Pour les exercices clos les
En milliers de dollars (non audité)31 octobre
2021
31 juillet
2021
31 octobre
2020
 31 octobre
2021
31 octobre
2020
       
Variation nette des titres d'emprunt à la JVAERG      
Profits latents nets (pertes latentes nettes) sur les titres d'emprunt à
   la JVAERG
(178)$31 $(29)$ (558)$543 $
Reclassement en résultat net des (profits nets) pertes nettes sur les
   titres d'emprunt à la JVAERG
(13) 15  (19)  (85) (37) 
 (191) 46  (48)  (643) 506  
Variation nette de la valeur des dérivés désignés comme
   couvertures de flux de trésorerie
1 324  (5 305) (1 157)  (543) 8 094  
Écarts de conversion, montant net      
Profits nets (pertes nettes) sur les couvertures des investissements
   dans des établissements à l'étranger, montant net
(6) (82) (422)  (159) (320) 
Profits (pertes) à la réévaluation des régimes d'avantages
   du personnel
1 608  3 560  2 459   11 119  (2 005) 
Profits nets (pertes nettes) sur les titres de capitaux propres
   désignés à la JVAERG
2 652  1 504  1 556   14 108  (2 169) 
       
 5 387 $(277)$2 388 $ 23 882 $4 106 $

 

État de la variation des capitaux propres consolidé

 Pour l'exercice clos le 31 octobre 2021
     Cumul des autres éléments du résultat global  
En milliers de dollars
(non audité)
Actions
privilégiées
Billets avec
rembourse-
ment de
capital à recours
limité
Actions
ordinaires
Résultats
non
distribués
Titres
d'emprunt
à la
JVAERG
Couvertures
de flux de
trésorerie
Conversion
des établis-
sements à
l'étranger
TotalRéserve
pour
rémuné-
ration
fondée
sur des
actions
Total des
capitaux
propres
           
Solde au 31 octobre 2020244 038$?$1 159 488$1 152 973$1 784$43 593$6 838$52 215$2 527$2 611 241$
Résultat net      57 069           57 069 
Autres éléments du
   résultat global,après
   impôts sur le résultat
                    
Profits latents nets sur
   les titres d'emprunt
   à la JVAERG
        (1 271)     (1 271)   (1 271) 
Reclassement en
   résultat net des
   profits nets sur les
   titres d'emprunt à la
   JVAERG
        (235)     (235)   (235) 
Variation nette de la
   valeur des dérivés
   désignés comme
   couvertures de flux
   de trésorerie
          (1 498)   (1 498)   (1 498) 
Profits de change
   latents sur les
   investissements
   dans des
   établissements à
   l'étranger,
   montant net
            (35 949) (35 949)   (35 949) 
Profits nets sur les
   couvertures des
   investissements
   dans des
   établissements à
   l'étranger
            10 272 10 272   10 272 
Profits à la
   réévaluation
des régimes
   d'avantages
   du personnel
      30 877           30 877 
Profits nets sur les
   titres de capitaux
   propres désignés
   à la JVAERG
      39 050,27           39 050 
Résultat global      126 996 (1 506) (1 498) (25 677) (28 681)   98 315 
Émission d'actions    13 234             13 234 
Émission de billets avec
remboursement de
capital à recours limité
  123 612               123 612 
Rachat d'actions(121 967)     (3 033)           (125 000) 
Rémunération fondée sur
   des actions
                1 140 1 140 
Dividendes et autres
   distributions
                    
Actions privilégiées et
   billets avec
   remboursement de
   capital à recours
   limité
      (12 265)           (12 265) 
Actions ordinaires      (69 407)           (69 407) 
Solde au 31 octobre 2021122 071$123 612$1 172 722$1 195 264$278$42 095$(18 839)$23 534$3 667$2 640 870$

 

 

 Pour l'exercice clos le 31 octobre 2020
    Cumul des autres éléments du résultat global  
En milliers de dollars (non audité)Actions
privilégiées
Actions
ordinaires
Résultats
non
distribués
Titres
d'emprunt à
la JVAERG
Couvertures
de flux de
trésorerie
Conversion
des établis-
sements à
l'étranger
TotalRéserve
pour
rémuné-
ration
fondée sur
des actions
Total des
capitaux
propres
                   
Solde au 1er novembre 2019244 038$1 139 193$1 154 412$328$21 049$(430)$20 947$1 815$2 560 405$
Résultat net    114 085           114 085 
Autres éléments du résultat global,
   après impôts sur le résultat
                  
Profits latents nets sur les titres
   d'emprunt à la JVAERG
      1 559     1 559   1 559 
Reclassement en résultat net des
   profits nets sur les titres
   d'emprunt à la JVAERG
      (103)     (103)   (103) 
Variation nette de la valeur des
   dérivés désignés comme
   couvertures de flux de trésorerie
        22 544   22 544   22 544 
Profits de change latents sur les
   investissements dans des
   établissements à l'étranger,
   montant net
          5 005 5 005   5 005 
Profits sur les couvertures
   des investissements dans des
   établissements à l'étranger,
   montant net
          2 263 2 263   2 263 
Pertes à la réévaluation des régimes
   d'avantages du personnel
    (5 420)           (5 420) 
Pertes nettes sur les titres de capitaux
   propres désignés à la JVAERG
    (6 008)           (6 008) 
Résultat global    102 657 1 456 22 544 7 268 31 268   133 925 
Émission d'actions  20 295             20 295 
Rémunération fondée sur des actions              712 712 
Dividendes                  
Actions privilégiées    (12 466)           (12 466) 
Actions ordinaires    (91 630)           (91 630) 
Solde au 31 octobre 2020244 038$1 159 488$1 152 973$1 784$43 593$6 838$52 215$2 527$2 611 241$

 

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

À l'occasion, la Banque Laurentienne du Canada (la « Banque ») formulera des énoncés prospectifs, écrits ou oraux, au sens des lois applicables en matière de valeurs mobilières, notamment ceux présentés dans le présent document (et dans les documents intégrés par renvoi aux présentes), ainsi que dans d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation canadiens, dans les rapports aux actionnaires et dans d'autres communications écrites ou orales. Ces énoncés prospectifs sont faits aux termes de lois en matière de valeurs mobilières en vigueur au Canada. Ils incluent, notamment, des énoncés relatifs à la vision, aux objectifs stratégiques, aux plans et stratégies d'affaires de la Banque, à ses priorités et à ses objectifs de performance financière; à l'examen et aux perspectives de la conjoncture économique et des conditions du marché dans les économies canadiennes, américaines, européennes et mondiales; au contexte de réglementation dans lequel elle exerce ses activités; à l'environnement de risques, y compris le risque de crédit, le risque de liquidité et le risque de financement; à l'incidence continue et potentielle de la pandémie de coronavirus (« COVID-19 ») sur les activités, les résultats financiers, la performance financière, la situation financière et les objectifs de la Banque, ainsi que sur l'économie mondiale et les conditions des marchés financiers à l'échelle mondiale; les énoncés présentés aux rubriques « Perspectives », « Pandémie de COVID-19 » et « Appétit pour le risque et cadre de gestion des risques » du rapport annuel 2021 de la Banque pour l'exercice clos le 31 octobre 2021 (le « rapport annuel 2021 »), qui comprend le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2021 et d'autres énoncés qui ne constituent pas des faits historiques.

Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de verbes au futur ou au conditionnel et de mots ou d'expressions tels que « croire », « présumer », « estimer », « prévoir », « perspectives », « projeter », « vision », « escompter », « prédire », « anticiper », « avoir l'intention de », « planifier », « objectif », « viser », « cible », « pouvoir » ou la forme négative ou des variantes de tels termes, ou d'une terminologie similaire.

Du fait de leur nature, ces énoncés prospectifs nécessitent que nous posions des hypothèses et sont soumis à un certain nombre de risques et d'incertitudes d'ordre général et spécifique, en conséquence desquels les prédictions, prévisions, projections, attentes ou conclusions de la Banque pourraient se révéler inexactes; les hypothèses de la Banque pourraient s'avérer erronées (en totalité ou en partie); et les objectifs de performance financière, les visions et les objectifs stratégiques de la Banque pourraient ne pas se concrétiser. Les énoncés prospectifs ne devraient pas être interprétés comme une garantie du rendement ou des résultats futurs et ne seront pas nécessairement une indication que les résultats réels seront atteints ou non. Les hypothèses économiques importantes qui étayent les énoncés prospectifs figurant dans le présent document sont décrites dans le rapport annuel 2021 à la rubrique « Perspectives », et sont intégrées par renvoi aux présentes.

Nous déconseillons aux lecteurs de se fier indûment aux énoncés prospectifs, car certains facteurs de risque, dont bon nombre échappent au contrôle de la Banque et dont les effets peuvent être difficiles à prévoir ou à évaluer, pourraient influer, individuellement ou collectivement, sur l'exactitude des énoncés prospectifs et faire en sorte que les résultats réels futurs de la Banque diffèrent substantiellement des cibles, attentes, estimations ou intentions exprimées dans les énoncés prospectifs. Ces facteurs de risque comprennent, notamment, les risques liés à ce qui suit : le crédit; le marché; la liquidité et le financement; l'assurance; l'exploitation; la conformité à la réglementation (qui pourrait nous conduire à faire l'objet de diverses procédures juridiques et réglementaires, dont l'issue éventuelle pourrait comprendre des restrictions réglementaires, des pénalités et des amendes); la stratégie; la réputation; le contexte juridique et réglementaire; le risque lié à la concurrence et le risque systémique; et d'autres risques importants présentés dans les sections sur les risques du rapport annuel 2021 de la Banque, qui portent notamment sur les incidences continues et potentielles de la pandémie de COVID-19 sur la Banque, les activités, la situation financière et les perspectives de la Banque; la conjoncture économique canadienne et mondiale; les questions géopolitiques; le marché de l'habitation et l'endettement des ménages au Canada; la technologie, les systèmes d'information et la cybersécurité; les perturbations technologiques, la protection des renseignements personnels, les données et les risques liés aux tiers; la concurrence et la capacité de la Banque à réaliser ses objectifs stratégiques; la conjoncture économique aux États?Unis et au Canada; les disruptions et l'innovation numériques (y compris les concurrents émergents dans les technologies financières); le remplacement des taux interbancaires offerts; les variations des taux de change et d'intérêt (y compris la possibilité de taux d'intérêt négatifs); les méthodes et estimations comptables et les nouveautés en matière de comptabilité; la conformité aux lois et à la réglementation et les changements à cet égard; les changements des politiques budgétaires, monétaires et autres politiques du gouvernement; le risque fiscal et la transparence; la modernisation des systèmes de paiement canadiens; les activités frauduleuses et criminelles; le capital humain; l'assurance; la continuité des affaires; l'infrastructure commerciale; l'émergence de situations d'urgence sanitaire ou de crises de santé publique à grande échelle; l'émergence de variants de la COVID-19; la mise en place et l'utilisation de passeports vaccinaux; le risque social et environnemental et les changements climatiques; la capacité de la Banque à gérer, à évaluer ou à modéliser le risque opérationnel, le risque lié à la réglementation, le risque juridique, le risque stratégique et le risque lié à la réputation, qui sont tous décrits plus amplement à la rubrique « Appétit pour le risque et cadre de gestion des risques », laquelle débute à la page 53 du rapport annuel 2021 qui comprend le rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 octobre 2021.

Enfin, nous prévenons le lecteur que la liste de facteurs ci-dessus n'est pas exhaustive. D'autres risques, événements et incertitudes dont nous ignorons actuellement l'existence ou que nous jugeons actuellement négligeables pourraient également avoir une incidence défavorable importante sur la situation financière, la performance financière, les flux de trésorerie, les activités commerciales ou la réputation de la Banque. Lorsqu'ils se fient aux énoncés prospectifs de la Banque pour prendre des décisions à l'égard de la Banque, les investisseurs et autres personnes devraient considérer attentivement les facteurs, incertitudes et événements actuels et potentiels susmentionnés.

L'information prospective contenue dans le présent document est communiquée afin d'aider les investisseurs, analystes financiers et autres à comprendre la situation financière et les résultats d'exploitation de la Banque à la date indiquée et pour la période close à cette date, ainsi que les objectifs de performance financière, visions et objectifs stratégiques de la Banque, et pourrait ne pas être adéquate à d'autres fins.

Tout énoncé prospectif contenu dans le présent document représente l'opinion de la direction uniquement à la date des présentes et est communiqué afin d'aider les investisseurs et autres à comprendre certains éléments clés des objectifs, priorités stratégiques, attentes et plans actuels de la Banque, ainsi que pour leur permettre d'avoir une meilleure compréhension des activités de la Banque et de l'environnement dans lequel elle prévoit exercer ses activités, et peut ne pas convenir à d'autres fins. Nous ne nous engageons pas à mettre à jour les énoncés prospectifs, écrits ou oraux, formulés par la Banque ou en son nom, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d'événements futurs ou autres, sauf dans la mesure où la réglementation des valeurs mobilières applicable l'exige. Des renseignements additionnels sur la Banque sont disponibles sur le site Web SEDAR, à l'adresse www.sedar.com.

Accès aux documents traitant des résultats trimestriels

Le présent communiqué peut être consulté sur notre site Web à l'adresse www.blcgf.ca, sous l'onglet Salle de presse, et notre rapport aux actionnaires, notre présentation aux investisseurs et les informations additionnelles sous l'onglet Centre de l'investisseur, Résultats financiers.

Conférence téléphonique

Banque Laurentienne Groupe Financier invite les représentants des médias et le public à participer à la conférence téléphonique qui se tiendra à 8 h (HE), le 10 décembre 2021. Le numéro de téléphone sans frais 1-866-548-4713, code 3170359, permet d'écouter cette conférence en direct, en mode écoute seulement. Une webémission sera également disponible sur le site Web du Groupe, sous l'onglet Centre de l'investisseur, Résultats financiers.

L'enregistrement de cette conférence téléphonique sera disponible en différé le 10 décembre 2021, à compter de 11 h (HE), jusqu'à 11 h (HE) le 9 janvier 2022, sur notre site Web, sous l'onglet Centre de l'investisseur, Résultats financiers.

Les documents dont il est fait mention au cours de la conférence seront disponibles sur notre site Web, sous l'onglet Centre de l'investisseur, Résultats financiers.

Personnes-ressources

Relations avec les investisseursRelations avec les médias
Susan CohenMerick Séguin
Directrice, Relations avec les investisseursConseiller principal, Relations avec les médias
Cellulaire : 514 970-0564Cellulaire : 514 451-3201
susan.cohen@blcgf.camerick.seguin@banquelaurentienne.ca

À propos de Banque Laurentienne Groupe Financier

Fondé en 1846, Banque Laurentienne Groupe Financier est un fournisseur de services financiers diversifiés dont la mission est d'aider ses clients à améliorer leur santé financière. La Banque Laurentienne du Canada et ses entités sont collectivement désignées sous le nom de Banque Laurentienne Groupe Financier (le « Groupe » ou la « Banque ») .

Le Groupe emploie plus de 2 800 personnes guidées par les valeurs de proximité, de simplicité et d'honnêteté et offre à ses clients particuliers, commerciaux et institutionnels un vaste éventail de solutions et de services axés sur les conseils. Grâce à ses activités pancanadiennes et à sa présence aux États-Unis, le Groupe est un important joueur dans de nombreux segments de marché.

Le Groupe gère un actif au bilan de 45,1 milliards $, de même que des actifs administrés de 31,0 milliards $.



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:32
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le directeur national de santé publique par intérim, Dr Luc Boileau, fera le point sur la situation de la variole simienne au Québec. Pour...

à 16:52
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre responsable des Affaires autochtones, M. Ian Lafrenière, procédera à une annonce concernant un nouveau programme de financement...

à 16:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à assister à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, monsieur Lionel Carmant, procédera à une annonce concernant les services en...

à 15:43
Pour faire progresser la réconciliation, il faut s'attaquer à la fois au racisme systémique et à la surreprésentation des Autochtones dans le système de justice pénale. La population canadienne sait qu'il est nécessaire de soutenir des services de...

à 15:35
Les membres des médias sont invités à se joindre à l'honorable Marco Mendicino, ministre de la Sécurité publique, pour une annonce de financement dans le cadre du Fonds d'action pour la prévention du crime afin de souligner les efforts du...

à 15:33
Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd'hui la nomination de Janice Charette au poste de greffière du Conseil privé et secrétaire du Cabinet, à compter du 28 mai 2022. Mme Charette occupe ce poste de façon intérimaire depuis le...



Communiqué envoyé le 10 décembre 2021 à 06:30 et diffusé par :