Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sécurité publique, Plaidoyer (politique), CPG

Un changement d'approche qui met à risque le personnel des services de garde


MONTRÉAL, le 14 janv. 2022 /CNW Telbec/ - La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) s'étonne d'un énième changement d'approche qui vient mettre à risque les travailleuses et travailleurs et les enfants qui fréquentent les CPE et les services de garde en milieu familial. La FSSS-CSN réclame l'accès aux masques N95 pour le personnel des services de garde.

Le gouvernement annonce aujourd'hui de nouvelles consignes pour la gestion des cas et des contacts, remettant en question les consignes annoncées le 4 janvier dernier. Ces consignes, venant notamment affaiblir les mesures d'isolement en maintenant ouverts des groupes après la découverte d'un cas, ont de quoi inquiéter. Il en va de même de la gestion des cas confirmés à l'aide de tests rapides en lieu et place de tests confirmés par laboratoire. Cette décision, qui accroît considérablement les risques auxquels sera exposé le personnel des services de garde, intervient alors même que tout n'est pas fait pour assurer la protection du personnel et des enfants face à la transmission aérienne du virus. La FSSS-CSN demande l'accès aux tests rapides pour le personnel, que l'ensemble du personnel atteint de la COVID soit automatiquement couvert par la CNESST et une augmentation des journées de la banque COVID pour les responsables de service de garde en milieu familial.

«?Ces incessants changements dans les consignes finissent par perdre tout le monde. Ce qu'il faut actuellement, ce n'est pas d'assouplir les consignes, mais bien de mieux protéger les travailleuses, les enfants et les familles de ceux-ci. Ce que le gouvernement doit faire, c'est rendre disponibles les masques N95 dans les CPE et les milieux familiaux?», explique Lucie Longchamps, vice-présidente de la FSSS-CSN.

Rencontre d'urgence réclamée avec la CNESST

La FSSS-CSN interpelle aussi la CNESST afin qu'elle convoque d'urgence les acteurs du réseau des services de garde éducatifs à l'enfance et les experts en santé et sécurité au travail afin que des directives claires et conformes à la Loi sur la santé et la sécurité au travail soient émises sans délai.

«?Il n'y a pas de compromis à faire avec la santé et la sécurité du personnel dans les services de garde. La CNESST a un rôle important à jouer, alors qu'on s'apprête à accroitre les risques dans ces milieux?», de conclure Judith Huot, vice-présidente de la FSSS-CSN.

À propos de la FSSS-CSN 

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte plus de 120?000 membres dans les secteurs publics et privés, dont plus de 100?000 du réseau public de la santé et des services sociaux, partout au Québec, et ce, dans toutes les catégories de personnel. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire. 

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:10
La maladie d'Alzheimer et la démence ont des effets énormes et croissants au Canada et partout dans le monde. L'Organisation mondiale de la Santé estime que le nombre de personnes dans le monde qui vivent avec de la démence passera de 55 millions...

à 12:01
L'Association des établissements de longue durée privés du Québec (AELDPQ) réagit au rapport d'enquête final déposé aujourd'hui par la Commissaire à la santé et au bien-être, Mme Joanne Castonguay, portant sur la gestion de la crise du système de...

à 12:00
Foundry BC, la Fondation St. Paul's et le partenariat entre Bell et la Fondation Graham Boeckh invitent les membres des médias à assister à une annonce importante le 24 janvier 2022 concernant le soutien à la santé mentale des jeunes en...

à 11:47
La Société de services financiers Fonds FMOQ inc. annonce le départ à la retraite, le 31 mars prochain, de son vice-président exécutif, M. Jean-Pierre Tremblay,  celui qui a assumé, au cours des 24 dernières années, les responsabilités de maître...

à 11:45
La professeure Charlotte Deane, de l'Université d'Oxford, a rejoint Exscientia au titre de scientifique en chef de l'intelligence artificielle des produits biologiques. À ce poste nouvellement créé, elle se concentrera sur l'application de...

à 11:43
Les membres du Conseil des entreprises privées en santé et mieux-être (CEPSEM) réagissent positivement aux conclusions de la Commissaire à la santé et au bien-être contenues dans son rapport final. Ces constats s'inscrivent dans l'esprit collaboratif...



Communiqué envoyé le 14 janvier 2022 à 08:08 et diffusé par :