Le Lézard
Classé dans : Exploitation minière
Sujet : Divers

Repas et collations : revoir le rôle de l'équipe-école, du parent et de l'élève pour favoriser la saine alimentation


MONTRÉAL, 19 janv. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- Dans un souci de bienveillance, plusieurs écoles imposent des restrictions alimentaires dans les boîtes à lunch et lors des collations. Approche zéro déchet, pas de yogourt ni de muffin maison, seulement un fruit ou un légume pour les collations... D'une école à l'autre et d'une classe à une autre, les règles sont variables et sources de tensions. C'est dans ce contexte que l'Association québécoise de la garde scolaire (AQGS) et la Coalition québécoise sur la problématique du poids (Coalition Poids) lancent un nouvel outil pour mieux départager les responsabilités en ce qui a trait à l'alimentation scolaire. Disponible dès maintenant pour toutes les écoles préscolaires et primaires, il comprend un argumentaire pour sensibiliser l'équipe-école et permet l'engagement des conseils d'établissement, par le biais d'un modèle de résolution.

Restriction du contenu des boîtes à lunch et des collations : une pratique répandue et contre-productive

Selon des sondages menés par l'AQGS auprès de technicien.ne.s ainsi que d'éducatrices et d'éducateurs en garde scolaire, 81% des écoles interdisent des aliments dans les boîtes à lunch. « Interdire et retirer des aliments des boîtes à lunch des élèves, bien que cela ne parte pas d'une mauvaise intention, est problématique. Nombreux sont les parents, les professionnel.le.s et le personnel de la garde scolaire qui nous ont interpellés pour les aider à recadrer ces interventions qui dépassent le champ de responsabilités de l'école. Cette ingérence dans les responsabilités parentales contribue inutilement à miner la relation entre les parents et l'équipe-école », se désole Lucie Laurin, Dt.P., chargée du projet Je goûte, j'apprends !, au sein de l'AQGS.

Publiée en 2007, les orientations de la Politique-cadre Pour un virage santé à l'école du ministère de l'Éducation ne s'appliquent qu'aux aliments offerts par l'école. Toutefois, un rapport de la Coalition Poids, publié en 2017, indique que certaines écoles imposent de multiples restrictions par rapport aux aliments provenant de la maison.

« La saine alimentation, la réduction des déchets, les craintes de dégâts au primaire, la prévention de la carie dentaire, le bruit de certains aliments très croquants sont des consignes restrictives qui sont données à certains parents. Pour éviter de priver les familles d'aliments sains et abordables et assurer la meilleure variété alimentaire possible pour les enfants, ces consignes doivent être évitées », explique Charlène Blanchette, Dt.P., conseillère aux politiques publiques au sein de la Coalition Poids.

Promouvoir un meilleur partage des responsabilités, un outil pour y parvenir

Les meilleures pratiques de partage des responsabilités en ce qui a trait à l'alimentation à l'école reposent sur un travail d'équipe entre les intervenants scolaires, les parents et les élèves, où chacun a un rôle à jouer.

« Un partage concerté et bien défini des responsabilités quant à l'alimentation à l'école, en plus de contribuer à créer des liens positifs entre les intervenants scolaires et les parents, permet d'établir une relation plus saine avec la nourriture pour l'enfant. C'est pourquoi nous avons développé un outil clé en main pour faciliter ces changements de responsabilités dans les écoles », indique Mme Laurin.

« L'objectif n'est pas de déresponsabiliser ou de désengager l'école par rapport au rôle qu'elle peut occuper dans la promotion de la saine alimentation. Miser sur une offre alimentaire saine à l'école, au quotidien, est un geste porteur susceptible d'avoir un impact positif sur la santé et même sur la réussite éducative des élèves! Ainsi, l'école contribue à offrir aux enfants une chance égale de mieux se nourrir et d'acquérir des habitudes alimentaires saines qui les suivront à l'âge adulte », tient à souligner Mme Blanchette.

Le nouvel outil destiné aux conseils d'établissement Promouvoir un meilleur partage des responsabilités quant à l'alimentation à l'école de la Coalition Poids et de l'AQGS est téléchargeable gratuitement au cqpp.qc.ca/nos-outils. D'autres outils de la Coalition Poids sont aussi disponibles :

Mme Blanchette conclut en rappelant l'importance d'engager l'ensemble des parties prenantes dans ce changement de responsabilités, autant les parents et les élèves que l'équipe-école, cela vaut aussi autant pour le service de garde et les titulaires de chaque classe.

À propos de la Coalition québécoise sur la problématique du poids
Créée en 2006 et parrainée par l'Association pour la santé publique du Québec, la Coalition québécoise sur la problématique du poids est appuyée par plus de 700 partenaires issus de la santé, de la recherche, de l'environnement, de la nutrition, de l'activité physique, ainsi que des milieux municipal et scolaire. Son mandat est de revendiquer des modifications législatives, réglementaires et des politiques publiques, afin de favoriser la mise en place d'environnements facilitant les saines habitudes de vie, qui contribuent à prévenir les problèmes reliés au poids et les maladies chroniques. Pour plus de détails, cqpp.qc.ca.

À propos de l'Association québécoise de la garde scolaire

L'Association québécoise de la garde scolaire travaille à faire reconnaître le service de garde en milieu scolaire comme un des acteurs clés de la réussite éducative de l'élève. L'Association soutient le développement des services de garde en milieu scolaire du Québec en faisant la promotion de leur rôle complémentaire à la mission de l'école, en représentant leurs intérêts collectifs et en favorisant le développement des compétences de leur personnel. Pour plus de détails : gardescolaire.org.

Pour toute demande d'entrevue, contactez :

Charlène Blanchette, Dt.P.Lucie Laurin, Dt.P.
Conseillère aux politiques publiquesChargée de projet, Je goûte, j'apprends !
Coalition québécoise sur la problématique du poidsAssociation québécoise de la garde scolaire
Cellulaire : 438-392-9022
Cellulaire : 514 898-5172
cblanchette@cqpp.qc.calucie.laurin@gardescolaire.org  


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:20
Osisko Développement Corp. («?Osisko Développement?» ou la «?Société?»)  est heureuse d'annoncer les résultats de son évaluation économique préliminaire («?EEP?» ou l'«?étude?») qu'a réalisée la firme de génie-conseil BBA Engineering Ltd., qui agit...

à 09:00
TEAL Chimie & Énergie Inc., une compagnie québécoise développant des projets de chimie verte sur les marchés de l'énergie et des carburants, confirme que son projet d'usine de production d'hydrogène et d'ammoniac verts à Sept-Iles représente la...

à 09:00
Espace pour la vie invite les représentants des médias au premier jour de son 25e Rendez-vous horticole, qui se tiendra du 27 au 29 mai au Jardin botanique de Montréal. ACCUEIL DES MÉDIAS - HORAIRE Vendredi 27 mai 9 h à 16 h Entrevues sur demande...

à 07:48
Schneider Electric, le leader de la...

à 06:30
Exploration Azimut Inc. (« Azimut » ou « la Société ») annonce le début d'un premier programme de forages carottés sur la Propriété Wapatik (« la Propriété »). Au moins 3 sondages (~1 000 mètres) testeront des zones fortement conductrices...

à 06:00
Fortement en déclin depuis le début de la pandémie, le temps actif des jeunes préoccupe plusieurs organismes et professionnels. À l'heure actuelle, les jeunes Québécois.es font face à un double enjeu qui menace leur état de santé présent et futur :...



Communiqué envoyé le 19 janvier 2022 à 06:00 et diffusé par :