Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Enfance, DEI

25e anniversaire de la politique familiale - Investir en petite enfance : un choix stratégique pour l'avenir du Québec!


MONTRÉAL, le 23 janv. 2022 /CNW Telbec/ - Le 23 janvier 1997, la ministre de l'Éducation, Pauline Marois, dévoilait la politique familiale du Québec. La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) tient à souligner l'anniversaire de cette étape historique qui permet aujourd'hui aux Québécoises et aux Québécois de bénéficier de meilleures conditions pour fonder une famille : régime d'assurance parentale assurant un revenu pendant les congés de maternité et parentaux, services éducatifs à la petite enfance à coût raisonnable et allocation aux familles en cas de faible revenu, notamment.

« Avec cette politique avant-gardiste pour l'époque et complètement unique en Amérique du Nord, le Québec faisait le choix de placer le bien-être et le développement des tout-petits au coeur des priorités. Et ce choix s'est avéré judicieux! La politique familiale québécoise a d'ailleurs été maintes fois citée en exemple. Vingt-cinq ans plus tard, les objectifs fondateurs de cette politique demeurent toujours aussi pertinents : faciliter la conciliation entre les responsabilités parentales et professionnelles, offrir une meilleure égalité des chances pour les enfants et favoriser une plus grande équité entre les familles », de déclarer le président de la CSQ, Éric Gingras.

La CSQ, dont le membership est constitué de près de 80 % de femmes, rappelle que le développement du réseau éducatif à la petite enfance a contribué à favoriser l'accès des femmes au marché du travail. Leur taux d'emploi a d'ailleurs bondi au cours des années suivantes, ce qui a eu des répercussions positives sur l'ensemble de l'économie québécoise.

Or, malgré ces avancées, 51 000 parents demeurent encore aujourd'hui en attente d'une place pour leur enfant dans un service éducatif à la petite enfance. Et le contexte de pénurie de main-d'oeuvre dans le réseau ainsi que la pandémie compliquent aussi les choses.

Pour un autre 25 ans de pas de géant!

Les services éducatifs à la petite enfance font partie intégrante du continuum de services en éducation et constituent un maillon essentiel pour améliorer les chances de réussite des enfants et prévenir le décrochage scolaire. Ils assurent aussi une meilleure égalité des chances à l'ensemble des jeunes Québécoises et Québécois, peu importe leur sexe, leur origine ethnique ou leur classe sociale. En ce sens, ils ont permis de faire des pas de géant pour l'éducation au Québec.

Aujourd'hui, les jeunes familles du Québec font face à une grave pénurie de places. Dans le contexte où le gouvernement a annoncé son intention de créer rapidement 37 000 nouvelles places au cours des prochaines années, la CSQ soutient que le réseau public des services éducatifs à la petite enfance, tant les CPE que les milieux familiaux régis et subventionnés, demeure un modèle à privilégier. Pour que l'esprit de la politique familiale perdure, les principes d'accessibilité, d'universalité et de qualité doivent revenir au coeur des orientations gouvernementales en matière de famille et de petite enfance.

« Valoriser le travail des intervenantes, qui contribuent chaque jour au développement des enfants et à les outiller pour la vie, c'est essentiel. Investir en petite enfance, c'est un choix de société et c'est un choix stratégique pour l'avenir du Québec. Il faut promouvoir ce réseau et en être fier! », conclut Éric Gingras, président de la centrale syndicale, qui représente notamment près de 13 000 intervenantes en petite enfance.

Voir aussi :

Profil de la CSQ

La CSQ représente près de 200 000 membres, dont environ 125 000 font partie du personnel de l'éducation. La CSQ compte 11 fédérations qui regroupent quelque 240 syndicats affiliés; s'ajoute également l'AREQ (CSQ), l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services éducatifs à la petite enfance, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

Twitter : CSQ_Centrale

SOURCE CSQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:24
La présidente-directrice générale du CIUSSS de l'Ouest-de-l'Île-de-Montréal a informé le ministre de la Santé et des Services sociaux qu'elle ne sollicitera pas de renouvellement au terme de son mandat qui vient à échéance en juillet 2022. Dans la...

à 11:04
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, annonce que, dès aujourd'hui, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) publiera chaque semaine un tableau de bord qui permettra de suivre la performance du réseau de la...

à 11:01
Le College of Dentistry de l'Université de la Saskatchewan, de concert avec la Northern Inter-Tribal Health Authority (NITHA), le Northlands College et la Saskatchewan Polytechnic, collaborent à l'établissement du premier et du seul programme agréé...

à 11:00
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 625 nouveaux cas, pour un total de 1?058?691 personnes infectées*?;14 nouveaux décès rapportés dans les 24 dernières heures, pour un...

à 10:30
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, accompagnée du ministre de l'Environnement et de la Lutte contre...

à 10:15
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, et la ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et députée de Chicoutimi, Andrée Laforest, annoncent aujourd'hui un investissement majeur de plus d'un demi-milliard...



Communiqué envoyé le 23 janvier 2022 à 06:00 et diffusé par :