Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujets : Contract/Agreement, Product/Service

Prokarium renforce ses capacités de R&D en s'associant à London Biofoundry en vue de consolider son portefeuille d'immunothérapie microbienne


Prokarium, société biopharmaceutique pionnière dans le domaine de l'oncologie de l'immunothérapie microbienne, a conclu un accord, par l'intermédiaire d'Imperial Projects, en vue d'une collaboration avec des chercheurs indépendants de l'Imperial College de Londres pour développer la prochaine génération de candidats thérapeutiques de Prokarium, conçus pour délivrer des charges toxiques au microenvironnement tumoral.

"Prokarium met actuellement au point la bactérie parfaite destinée à devenir la prochaine immunothérapie contre le cancer. En exploitant la biologie unique de notre plateforme Salmonella, nous pensons pouvoir combiner une approche intuitive puissante avec une réponse adaptative ciblée", a déclaré Kristen Albright, PharmD, Présidente Directrice Générale de Prokarium. "Cet accord élargira considérablement nos capacités de R&D et consolidera notre pipeline d'immunothérapie."

Ce nouvel accord pluriannuel fait suite aux travaux entrepris entre Prokarium et la London Biofoundry en 2020, et permettra d'étendre les activités de Prokarium. L'équipe Imperial et SynbiCITE de la London Biofoundry est spécialisée dans la conception, l'ingénierie et la caractérisation fonctionnelle de l'ADN et des organismes synthétiques.

"Prokarium a singulièrement positionné sa plateforme Salmonella en tant qu'approche d'immunothérapie innovante pour le traitement des tumeurs solides, et nous nous réjouissons de soutenir leurs efforts visant à amorcer un changement radical en matière de traitement du cancer, passant de la chimie de synthèse à la biologie de synthèse", a déclaré Marko Storch, PhD, Responsable de la biologie de synthèse et de l'automatisation. "À la London Biofoundry, une pile SynBio de pointe a été développée et nous disposons de l'expertise nécessaire pour collaborer avec des chercheurs et des sociétés de biotechnologie en vue de faire progresser leur R&D. Nous sommes ravis de mobiliser notre réseau de centres de recherche et d'innovation au profit du développement de cette nouvelle classe de médicaments de Prokarium en oncologie."

À propos de la London Biofoundry

La London Biofoundry dispose d'un ensemble d'équipements robotiques de pointe et d'une expertise dans le domaine de la conception, de la préparation et de la validation automatisées et complètes de grandes séquences géniques et de systèmes biologiques. Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.londonbiofoundry.org

À propos de l'Imperial College de Londres

L'Imperial College de Londres est l'une des plus grandes universités au monde. Ses 20 000 étudiants, et son personnel de près de 8 000 personnes, se consacrent à la résolution des plus grands défis de la science, de la médecine, de l'ingénierie et des affaires. Reuters a qualifié le Collège comme étant l'université la plus innovante du Royaume-Uni du fait de sa culture entrepreneuriale exceptionnelle et de ses attaches avec l'industrie. Pour plus d'informations, rendez-vous sur http://www.imperial.ac.uk/

À propos de Prokarium

Prokarium est une société biopharmaceutique pionnière dans le domaine de l'immunothérapie microbienne. Notre portefeuille est conçu pour ouvrir la voie au prochain niveau d'immuno-oncologie en s'appuyant sur les avancées les plus récentes en immunologie du cancer. Le programme leader de Prokarium est axé sur la transformation du paradigme de traitement du cancer de la vessie en orchestrant des effets antitumoraux de longue durée induits par le système immunitaire. Prokarium est basé à Londres, au Royaume-Uni. Pour en savoir, rendez-vous sur https://www.prokarium.com.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:30
Le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) confirme deux premiers cas de personnes infectées par la variole simienne (monkeypox). Une vingtaine d'autres cas de lésions ulcéreuses génitales sont actuellement sous investigation. Les...

à 18:00
Biognosys, un chef de file dans le domaine des solutions protéomiques de nouvelle génération destinées à la recherche en sciences de la vie et au développement de médicaments, annonce aujourd'hui la nomination de Beat Lüthi, Ph.D., en tant que membre...

à 18:00
Des représentants du gouvernement du Canada tiendront une conférence de presse pour faire le point sur la maladie à coronavirus (COVID-19). Les participants répondront aux questions des médias après leurs allocutions. DateLe 20 mai 2022 Heure11 h 00...

à 17:38
PostEra, une entreprise de biotechnologie spécialisée dans l'apprentissage automatique pour la découverte préclinique de médicaments, a annoncé aujourd'hui une collaboration pluriannuelle avec les National Institutes of Health pour mettre au point...

à 16:32
Les aides à domicile des entreprises d'économie sociale en aide à domicile (EÉSAD) se mobilisent et prennent la parole pour dire leur fierté d'exercer un métier essentiel. Elles invitent également les usagers et toute la population du Québec à...

à 16:09
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, ainsi que la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, accueillent favorablement le rapport d'enquête de la coroner Géhane Kamel sur les décès survenus...



Communiqué envoyé le 26 janvier 2022 à 15:15 et diffusé par :