Le Lézard
Classé dans : Sports et loisir
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Le CCICP ne demande qu'à être entendu par le gouvernement du Québec


LES STUDIOS DE SANTÉ VEULENT UN DIALOGUE AVEC QUÉBEC

QUÉBEC, le 27 janv. 2022 /CNW Telbec/ - Aujourd'hui, des salles de sport annoncent leur intention d'ouvrir, le 31 janvier 2022, leurs portes illégalement. Si le Conseil canadien de l'industrie du conditionnement physique (CCICP) n'endosse ni n'encourage ces actions, nous ne pouvons que constater que la politique de la sourde oreille menée depuis des semaines par le gouvernement du Québec en est la grande responsable.  Nos entreprises sont mises à mal et les propriétaires souhaitent sauver leur rêve et leur gagne-pain.

Depuis le début de cette pandémie, la CCICP a encouragé ses membres à respecter les mesures sanitaires et surtout à faire tout ce qui était en leur pouvoir afin de demeurer ouvert dans les trop brèves périodes où cela était permis par les autorités sanitaires. Résultat, les gyms et salles de sport ont été fermés pendant 14 des 23 derniers mois.

Tendre la main, une fois de plus
Le CCICP croit que le dialogue ouvert avec la Santé publique, le ministre de la Santé et des Services sociaux ainsi qu'avec le ministre de l'Éducation, via la ministre déléguée aux Sports, est la meilleure solution. Le Conseil est d'ailleurs disposé à les rencontrer dans les meilleurs délais. En effet, le portrait des studios de santé au Québec a bien changé ces derniers mois. Plusieurs commerces, dont de gros joueurs de l'industrie, ont fait faillite en 2021 et personne, parmi ses membres, n'est à l'abri de celle-ci. Or, nous ne demandons que l'équité avec les autres secteurs. Si les spas sont fermés, les soins personnels sont permis. Si les restaurants sont fermés, les cuisines sont ouvertes pour la livraison. Pour nos kinésiologues et autres professionnels : rien. Il faut que ça change.

C'est dans ce contexte que le CCICP propose à nouveau d'assurer son rôle d'interlocuteur auprès du gouvernement étant lui-même en contact avec l'industrie au quotidien. Nous l'avons fait, de manière très cordiale, ailleurs.

Les bonnes actions de la CCICP ailleurs au Canada
La CCICP a su jouer son rôle de partenaire auprès du gouvernement de la Colombie-Britannique qui a aussi du resserré les mesures en décembre dernier. La médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique, Bonnie Henry, a d'ailleurs remercié la présidente du CCICP, Sara Hodson, ainsi que Carl Ulmer, membre du conseil d'administration, pour le travail accompli avec les autorités sanitaires.

La science n'est pas différente d'une province à l'autre, mais les décisions politiques changent. Lundi prochain 31 janvier, l'Ontario permettra aussi à ses studios de santé de reprendre leurs activités. Nous faisons le pari qu'en disposant des informations les plus justes, notre gouvernement pourra prendre celles qui s'imposent.

Citation

« Je tends la main, au nom de toute l'industrie, aux différents ministres et à la Santé publique. Nous avons démontré que nous pouvions être un partenaire très constructif et nous ne demandons qu'à pouvoir jouer le même rôle ici, qu'ailleurs. »

Gabriel Hardy, leader provincial du  CCICP

À propos de la CCICP
Le conseil canadien de l'industrie du conditionnement physique (CCICP) est une association professionnelle sans but lucratif qui se veut la voix des exploitants de centres de conditionnement physique au Canada. Représentant plus de 6 000 établissements de conditionnement physique desservant plus de 6 millions de membres au Canada, le CCICP poursuit un programme législatif visant à améliorer l'industrie pour les consommateurs comme pour les exploitants. Le CCICP a pour objectif de collaborer avec l'industrie et le gouvernement dans le but d'améliorer la santé et les niveaux d'activité physique des Canadiens.


FitnessIndustryCanada


ficdn


Fitness Industry Council of Canada

 

SOURCE Conseil canadien de l'industrie du conditionnement physique (CCICP)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

17 mai 2022
Les gouvernements du Canada et du Québec travaillent en collaboration pour offrir aux Québécoises et aux Québécois l'accès à des installations durables et sécuritaires qui visent à promouvoir la pratique d'activités récréatives et sportives dans nos...

17 mai 2022
Les gouvernements du Canada et du Québec travaillent en collaboration pour offrir aux Québécoises et Québécois l'accès à des installations durables et sécuritaires qui visent à promouvoir la pratique d'activités récréatives et sportives dans nos...

17 mai 2022
La députée de l'Acadie, Mme Christine St-Pierre, informe les représentantes et les représentants des médias qu'elle tiendra un point de presse le mercredi, 18 mai. Elle sera accompagnée, notamment, des porte-paroles en matière d'éducation, Mme Marwah...

17 mai 2022
Des loutres de mer et de nouvelles espèces de phoques feront leur apparition à l'Aquarium du Québec, dans un projet grandiose, digne des plus grandes institutions zoologiques au monde. Baptisé Louphoque, le concept se veut immersif, avec des bassins...

17 mai 2022
Le Fonds de solidarité FTQ octroie 30 000 $ aux Amis des Jardins de Métis pour la restauration des berges à Sainte-Flavie, site endommagé par les grandes marées de décembre 2010. De concert avec la municipalité de Sainte-Flavie et des organismes...

17 mai 2022
Le réseau d'aires protégées gérées par Parcs Canada est une porte d'entrée sur la nature, l'histoire et 450 000 km2 de souvenirs d'un océan à l'autre....



Communiqué envoyé le 27 janvier 2022 à 18:24 et diffusé par :