Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices / Revenus

mdf commerce présente ses résultats du troisième trimestre de l'exercice 2022


MONTRÉAL, 09 févr. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) -- mdf commerce inc. (la « Société ») (TSX : MDF), un leader des technologies de commerce électronique de type logiciel-service (« SaaS »), a présenté ses résultats financiers pour le troisième trimestre de l'exercice 2022, soit le trimestre et la période de neuf mois terminés le 31 décembre 2021. Les données financières sont exprimées en dollars canadiens, sauf indication contraire.

« Le troisième trimestre de l'exercice 2022 marque l'ajout du premier trimestre complet de résultats de Periscope, l'entité d'approvisionnement électronique basée aux États-Unis acquise en août 2021. Pour le trimestre, Periscope a contribué aux revenus à hauteur de 7,7 millions $, après la comptabilisation selon la méthode de l'acquisition de l'ajustement de la juste valeur des revenus différés qui a eu pour effet de réduire les revenus de 2,6 millions $ au cours du trimestre. La trajectoire de croissance de Periscope est robuste », déclare Luc Filiatreault, président et chef de la direction de mdf commerce. « Les revenus de 30,7 millions $ sont les plus élevés rapportés en un seul trimestre pour mdf commerce, et ils auraient été supérieurs de 2,6 millions $ si ce n'était de l'ajustement comptable d'acquisition sur les revenus différés de Periscope. Au cours du trimestre, nos efforts se sont concentrés sur l'intégration de Periscope et nous sommes heureux d'annoncer qu'ils portent fruit : l'équipe de direction combinée est en place, les premières intégrations produits ont généré des gains rapides et la feuille de route produits à plus long terme est maintenant établie. Ce rendement a été réalisé en dépit de défis macroéconomiques considérables, notamment ceux causés par la vague Omicron de la pandémie de COVID-19. »

Résultats financiers du troisième trimestre de l'exercice 2022

Le total des revenus pour le troisième trimestre de l'exercice 2022 a atteint 30,7 millions $, en hausse de 9,2 millions $, ou 43,2 %, comparativement à 21,4 millions $ au troisième trimestre de l'exercice 2021. Selon un taux de change constant1), le total des revenus a augmenté de 9,7 millions $, ou 46,3 %, par rapport au troisième trimestre de l'exercice 2021. Le total des revenus du troisième trimestre de l'exercice 2022 a subi l'incidence d'un ajustement de la juste valeur des revenus différés à la date de clôture de l'acquisition de Periscope, lequel a entraîné une diminution des revenus de 2,6 millions $ pour le trimestre.

Les revenus récurrents2) ont représenté 26,7 millions $ (RMR2) de 80 % du total des revenus) au troisième trimestre de l'exercice 2022, comparativement à 16,0 millions $ (RMR2) de 75 % du total des revenus) au troisième trimestre de l'exercice 2021, soit une augmentation de 10,7 millions $.

L'apport de nos deux principales plateformes, soit la plateforme d'approvisionnement électronique et la plateforme de commerce unifié, à la croissance des revenus pour le troisième trimestre se détaille comme suit :

Dans l'ensemble, la plateforme d'approvisionnement électronique a généré des revenus de 16,9 millions $, une augmentation de 8,6 millions $, ou 104,7 %, comparativement à 8,2 millions $ pour le troisième trimestre de l'exercice 2021. Compte non tenu des revenus de Periscope, la croissance interne de la plateforme s'est chiffrée à 0,9 million $, ou 11 %, par rapport au troisième trimestre de l'exercice précédent. Le réseau américain d'approvisionnement électronique, qui comprend les revenus de Periscope, a fourni un apport de 8,2 millions $ à la croissance des revenus par rapport au troisième trimestre de l'exercice 2021. Les revenus de Periscope pour le trimestre se sont élevés à 7,7 millions $, après la comptabilisation selon la méthode de l'acquisition de l'ajustement de 2,6 millions $ de la juste valeur des revenus différés de Periscope à la date de clôture de l'acquisition. Les revenus récurrents (les « RMR »)2) de la plateforme d'approvisionnement électronique ont représenté 92 % des revenus de la plateforme pour le troisième trimestre de l'exercice 2022, un résultat inchangé par rapport au troisième trimestre de l'exercice 2021. Nos revenus ont atteint 7,7 millions $, malgré l'ajustement de la juste valeur des revenus différés de 2,6 millions $, et ce, même si les activités de mise en oeuvre liées aux contrats clients existants se sont déroulées plus lentement que prévu, principalement en raison du virus Omicron et de son incidence sur le personnel de nos clients et au sein de nos propres équipes.

La plateforme de commerce unifié, qui englobe des solutions de commerce électronique et de collaboration dans la chaîne d'approvisionnement, a généré des revenus de 9,8 millions $ pour le troisième trimestre de l'exercice 2022, en hausse de 0,4 million $, ou 3,8 %, comparativement aux revenus de 9,4 millions $ pour le troisième trimestre de l'exercice 2021. Les revenus récurrents (les « RMR »)2) de la plateforme de commerce unifié ont représenté 59 % des revenus de la plateforme pour le troisième trimestre de l'exercice 2022, comparativement à 57 % pour le troisième trimestre de l'exercice 2021.

La plateforme des places de marché électroniques a généré des revenus de 4,0 millions $ pour le troisième trimestre de l'exercice 2022, soit une hausse de 0,2 million $, ou 6,6 %, comparativement aux revenus de 3,7 millions $ pour le troisième trimestre de l'exercice 2021.

La marge brute a atteint 17,2 millions $, ou 56,1 %, au troisième trimestre de l'exercice 2022, comparativement à 13,4 millions $, ou 62,7 %, au troisième trimestre de l'exercice 2021. La diminution du pourcentage de marge brute s'explique par l'augmentation du coût des services découlant principalement de la hausse de l'effectif, des salaires et des honoraires professionnels en vue de soutenir les mises en oeuvre et les déploiements pour des clients, dont les marges sont moins élevées que les revenus tirés des droits d'utilisation, ainsi qu'à la hausse des coûts liés à l'hébergement et aux licences directement liée à la transition de la Société vers une stratégie infonuagique.

Le total des charges d'exploitation s'est établi à 22,7 millions $ au troisième trimestre de l'exercice 2022, en hausse de 41 % comparativement à 16,1 millions $ au troisième trimestre de l'exercice 2021.

Au troisième trimestre de l'exercice 2022, les frais généraux et frais d'administration ont totalisé 6,2 millions $, les frais de vente et de commercialisation se sont chiffrés à 8,4 millions $, et les charges liées à la technologie se sont établies à 8,1 millions $ par rapport à 5,2 millions $, à 4,8 millions $ et à 6,1 millions $, respectivement, au troisième trimestre de l'exercice 2021.

La Société a comptabilisé une perte d'exploitation de 5,5 millions $ au troisième trimestre de l'exercice 2022, comparativement à une perte d'exploitation de 2,7 millions $ au troisième trimestre de l'exercice 2021.

L'augmentation des charges d'exploitation d'un trimestre à l'autre tient principalement à l'inclusion des résultats de Periscope pour une période de quatre mois, à l'augmentation de l'effectif et des charges salariales connexes, à la charge d'amortissement additionnelle liée à l'acquisition de Periscope ainsi qu'à une augmentation des coûts liés à l'hébergement en raison de la transition de la Société vers une stratégie infonuagique. Les charges d'exploitation pour le troisième trimestre de l'exercice précédent comprennent une subvention salariale fédérale de 0,6 million $ dans le contexte de la COVID-19.

La perte nette s'est établie à 4,7 millions $, ou une perte nette par action de base et diluée de 0,11 $, pour le troisième trimestre de l'exercice 2022, comparativement à une perte nette de 2,9 millions $, ou une perte nette par action de base et diluée de 0,14 $, pour le troisième trimestre de l'exercice 2021.

Le BAIIA ajusté3) s'est chiffré à 0,7 million $ pour le troisième trimestre de l'exercice 2022, comparativement à un BAIIA ajusté3) de 1,0 million $ pour le troisième trimestre de l'exercice 2021.

La comptabilisation selon la méthode de l'acquisition de l'ajustement de la juste valeur des revenus différés en date d'acquisition, qui a eu pour effet de réduire les revenus de 2,6 millions $ au troisième trimestre de l'exercice 2022, a également eu un impact défavorable sur la marge brute, la perte d'exploitation, la perte nette, le BAIIA ajusté3) et la perte par action (de base et diluée) du troisième trimestre de l'exercice 2022.

« Nous sommes très enthousiastes par rapport à l'acquisition de Periscope, en particulier de la façon dont les solutions d'approvisionnement électronique et le modèle d'affaire peuvent être exploités dans l'ensemble de notre plateforme d'approvisionnement électronique dans le but de maximiser le potentiel de revenus », affirme la chef de la direction financière Deborah Dumoulin. « Alors que nous progressons dans l'intégration et les efforts de vente, une opportunité réside dans l'expansion du modèle transactionnel qui a le potentiel de générer des revenus récurrents à forte marge. Nous mettons l'accent sur l'efficacité opérationnelle et l'optimisation des coûts.»

Sommaire des résultats consolidés du trimestre et de la période de neuf mois terminés les 31 décembre :

 Trimestres
terminés les
 Périodes de neuf mois
terminées les
 
 31 déc.
2021
 30 sept.
2021
 31 déc.
2020
 31 déc.
2021
 31 déc.
2020
 
En milliers de dollars canadiens,
sauf les montants par action
$$$$$
Revenus30 652 25 080 21 403 78 305 62 689 
Perte d'exploitation(5 465)(8 822)(2 716)(18 576)(3 507)
Perte nette(4 673)(6 308)(2 853)(15 266)(4 733)
      
(Perte de) BAIIA ajusté3)739 (402) 1 021 (1 174)5 525 
Perte ajustée4)(4 673)(6 308)(2 853)(15 266)(4 733)
      
Perte par action (de base et diluée)(0,11) (0,19) (0,14) (0,43) (0,26) 
Perte ajustée par action4) (de base et diluée)(0,11) (0,19) (0,14) (0,43) (0,26) 
Nombre moyen pondéré d'actions en circulation de base et dilué (en milliers)43 971 33 536 20 844 35 335 18 407 

Rapprochement de la perte nette et du BAIIA ajusté

 Trimestres
terminés les
 Périodes de neuf mois
terminées les
 
 31 déc.
2021
 30 sept.
2021
 31 déc.
2020
 31 déc.
2021
 31 déc.
2020
 
En milliers de dollars canadiens,
sauf les montants par action
$$$$$
Perte nette(4 673)(6 308)(2 853)(15 266)(4 733)
Recouvrement d'impôts(1 496)(1 371)(625)(3 693)(914)
Amortissement des immobilisations corporelles et des actifs incorporels1 083 1 019 1 121 3 002 3 064 
      
Amortissement des actifs incorporels acquis2 920 1 337 885 5 139 2 799 
Amortissement des actifs au titre de droits d'utilisation602 506 415 1 597 1 298 
Amortissement des frais de financement reportés69 158 58 284 78 
Intérêts sur les obligations locatives93 173 93 357 290 
Intérêts sur la dette à long terme211 135 106 360 527 
Autres frais financiers (revenus financiers)24 131 ? 155 ? 
Revenus d'intérêts? (343)(11)(510)(11)
BAIIA(1 167)(4 563)(811)(8 575)2 398 
Perte (gain) de change(1)(1 397)516 (571)1 256 
Charge de rémunération fondée sur des actions306 319 156 825 343 
Coûts de restructuration1 552 611 932 2 391 1 243 
Frais connexes à l'acquisition49 4 628 228 4 756 285 
      
(Perte de) BAIIA ajusté3739 (402)1 021 (1 174)5 525 

Rapprochement de la perte nette et de la perte ajustée

 Trimestres
terminés les
 Périodes de neuf mois
terminées les
 
 31 déc.
2021
 30 sept.
2021
 31 déc.
2020
 31 déc.
2021
 31 déc.
2020
 
En milliers de dollars canadiens,
sauf les montants par action
$$$$$
Perte nette(4 673)(6 308)(2 853)(15 266)(4 733)
Perte ajustée4(4 673)(6 308)(2 853)(15 266)(4 733)
Perte par action (de base et diluée)(0,11)(0,19)(0,14)(0,43)(0,26)
Perte ajustée par action4 (de base et diluée)(0,11)(0,19)(0,14)(0,43)(0,26)

Rapprochement des revenus selon un taux de change constant1

Troisième trimestre de l'exercice 2022 par rapport au troisième trimestre de l'exercice 2021

En milliers de dollars canadiensTrimestre
terminé le
31 déc.
2021
Trimestre
terminé le
31 déc.
2020
Variation en
dollars
Variation en
pourcentage
Revenus30 65221 403 9 24943,2%
Incidence selon un taux de change constant?(454)?? 
Revenus selon un taux de change constant130 65220 949 9 70346,3%

Troisième trimestre de l'exercice 2021 par rapport au deuxième trimestre de l'exercice 2021

En milliers de dollars canadiensTrimestre
terminé le

31 déc.
2021
Trimestre
terminé le

30 sept.
2021
Variation en
dollars
Variation en
pourcentage
Revenus30 65225 080 5 57222,2%
Incidence selon un taux de change constant?(212)?? 
Revenus selon un taux de change constant130 65224 868 5 78423,3%

Période de neuf mois terminée le 31 décembre 2021 par rapport à la période de neuf mois terminée le 31 décembre 2020

En milliers de dollars canadiensPériode de
neuf mois
terminée le
31 déc.

2021
Période de
neuf mois
terminée le
31 déc.

2020
Variation en
dollars
Variation en
pourcentage
Revenus78 30562 689 15 61624,9%
Incidence selon un taux de change constant?(1 344)?? 
Revenus selon un taux de change constant178 30561 345 16 96027,6%


1.Certaines données sur les revenus et variations par rapport à la période précédente sont analysées et présentées selon un taux de change constant et sont calculées en convertissant les revenus de la période correspondante de l'exercice précédent libellés en devises aux taux de change de la période considérée. La Société est d'avis que cette mesure financière non conforme aux IFRS est utile pour comparer sa performance en excluant certains éléments de volatilité. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ».
  
2.Les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents (les « RMR ») sont des indicateurs de performance clés. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ».
  
3.Le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont des mesures non conformes aux IFRS. Au quatrième trimestre de l'exercice 2021, la définition du BAIIA ajusté a été modifiée, et certains chiffres comparatifs ont été retraités afin que leur présentation soit conforme à celle de la période considérée. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ».
  
4.La perte ajustée et la perte ajustée par action (de base et diluée) sont des mesures financières non conformes aux IFRS. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ».

Changements au sein du conseil d'administration

L'honorable Clément Gignac a été nommé au Sénat du Canada le 29 juillet 2021. En raison de sa nomination en tant que sénateur, l'honorable Clément Gignac a décidé de démissionner de son poste de membre du conseil d'administration de mdf commerce, avec prise d'effet le 9 février 2022, afin de se concentrer sur ses responsabilités de sénateur. L'honorable Clément Gignac siégera au sein de trois des comités du Sénat, soit le Comité des finances nationales, le Comité des banques et du commerce ainsi que le Comité de l'énergie, de l'environnement et des ressources naturelles.

M. Gilles Laporte, président du conseil d'administration, a également annoncé qu'après avoir siégé au conseil d'administration de mdf commerce pendant 11 ans, il ne se représentera pas aux élections lors de la prochaine assemblée annuelle de la société, à moins qu'aucun nouvel administrateur n'ait été choisi à ce moment-là.

mdf commerce a entamé un processus de recrutement pour remplacer messieurs Gignac et Laporte au sein du conseil d'administration. Le conseil d'administration a formé un comité de recherche dirigé par Mary-Ann Bell, membre indépendante du conseil d'administration, afin d'engager une société de recherche de cadres, qui mènera la recherche et fera des recommandations de candidats à l'ensemble du conseil d'administration.

À propos de mdf commerce inc.

mdf commerce inc. (TSX : MDF) rend le commerce fluide en fournissant un large éventail de solutions de type logiciel-service (« SaaS ») qui optimisent et accélèrent les interactions commerciales entre acheteurs et vendeurs. Nos plateformes et services outillent les entreprises à travers le monde et leur offrent la possibilité de générer des milliards de dollars de transactions annuellement. Nos plateformes d'approvisionnement électronique et de commerce unifié et nos places de marché électroniques sont soutenues par une équipe solide et dévouée d'environ 800 employés au Canada, aux États-Unis, au Danemark, en Ukraine et en Chine. Pour plus d'informations, consultez notre site Web au mdfcommerce.com, suivez-nous sur LinkedIn ou appelez au 1 877 677-9088.

Déclarations prospectives

Dans le présent communiqué, « mdf commerce », la « Société » ou les termes « nous » et « notre/nos » désignent, selon le contexte, mdf commerce inc. seule ou mdf commerce inc. collectivement avec ses filiales et les entités dans lesquelles elle détient une participation économique. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Le présent communiqué est daté du 9 février 2022 et, à moins d'indication contraire, l'information fournie aux présentes l'est en date du 31 décembre 2021, soit la fin du plus récent trimestre de la Société.

Certaines déclarations qui figurent dans le présent communiqué et dans les documents intégrés par renvoi constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations se rapportent à des événements à venir ou à la performance financière future de la Société et elles sous-tendent des risques, des incertitudes et d'autres facteurs, connus ou non, qui pourraient faire en sorte que les résultats, les niveaux d'activité, la performance ou les réalisations réels de mdf commerce ou du secteur de la Société diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives de la Société. Ces facteurs peuvent inclure, notamment, les risques et incertitudes qui sont décrits plus en détail à la rubrique «?Facteurs de risque et incertitudes?» de la notice annuelle de la Société en date du 31 mars 2021 ainsi que dans la section «?Risques et incertitudes?» du rapport de gestion pour le troisième trimestre terminé le 31 décembre 2021 et ailleurs dans les documents que la Société dépose auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières. Les déclarations prospectives sont habituellement signalées par des expressions comme « pouvoir », « devoir », « s'attendre à », « planifier », « anticiper », « avoir l'intention de », « croire », « estimer », « prévoir », « potentiel » ou « continuer » ou la forme négative de ces mots, ou par des variantes similaires. Ces déclarations ne constituent que des prévisions. Les déclarations prospectives se fondent sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction, que cette dernière estime être raisonnables à la date des présentes, et elles sont intrinsèquement assujetties à d'importantes incertitudes et éventualités d'ordre commercial, économique, concurrentiel et autres en ce qui a trait aux événements futurs; par conséquent, elles sont susceptibles de changer après cette date. Le lecteur ne doit pas se fier indûment à ces déclarations prospectives, et l'information qu'elles contiennent pourrait ne pas être pertinente à toute autre date. Les événements et les résultats réels peuvent différer de manière significative. Nous ne pouvons garantir les résultats, les niveaux d'activité, la performance ou les réalisations futurs. Nous n'avons pas l'intention ni l'obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si les lois sur les valeurs mobilières en vigueur l'exigent.

Des renseignements additionnels sur mdf commerce, y compris les états financiers consolidés intermédiaires résumés aux 31 décembre 2021 et 2020 et pour les trimestres et les périodes de neuf mois terminés à ces dates et le rapport de gestion pour le troisième trimestre terminé le 31 décembre 2021 de la Société ainsi que sa dernière notice annuelle au 31 mars 2021, sont disponibles sur le site Web de la Société au www.mdfcommerce.com et ils ont été déposés sur le site SEDAR au www.sedar.com.

Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés

Les états financiers consolidés intermédiaires résumés de la Société pour les trimestres et les périodes de neuf mois terminés le 31 décembre 2021 et le 31 décembre 2020 ont été préparés conformément à la norme comptable internationale (« IAS ») 34, Information financière intermédiaire, en appliquant des principes comptables conformes aux Normes internationales d'information financière (les « IFRS »). Les états financiers consolidés intermédiaires résumés n'incluent pas toutes les informations requises selon les IFRS pour des états financiers complets, en particulier les notes complémentaires.

La Société présente des mesures de la performance financière non conformes aux IFRS et des indicateurs de performance clés pour évaluer la performance opérationnelle. La Société présente le résultat (la perte) ajusté, le résultat (la perte) ajusté par action, le résultat net (la perte nette) avant intérêts, impôts et amortissement (le « BAIIA »), le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté et certains revenus présentés selon un taux de change constant à titre de mesures non conformes aux IFRS, ainsi que les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents à titre d'indicateurs de performance clés.

Ces mesures non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés n'ont pas de signification normalisée en vertu des IFRS. Il est donc peu probable qu'ils puissent être comparés à des mesures semblables présentées par d'autres entreprises. Le lecteur est avisé que la présentation de ces mesures vise à compléter, et non remplacer, l'analyse des résultats financiers établis conformément aux IFRS. La direction a recours tant aux mesures conformes aux IFRS qu'aux mesures non conformes aux IFRS dans le cadre de la planification, de la surveillance et de l'évaluation de la performance de la Société. Certaines informations à présenter additionnelles, y compris les définitions liées aux mesures non conformes aux IFRS, un rapprochement avec les mesures conformes aux IFRS les plus comparables, ainsi que les indicateurs de performance clés, ont été intégrées par renvoi et se trouvent dans le rapport de gestion pour le troisième trimestre terminé le 31 décembre 2021, dans la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ». Le rapport de gestion pour le troisième trimestre terminé le 31 décembre est accessible sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com, ainsi que sur le site Web de la Société, mdfcommerce.com, sous l'onglet Investisseurs.

Au quatrième trimestre de l'exercice 2021, la Société a modifié la définition du BAIIA ajusté de manière à ce qu'il tienne compte des frais connexes à l'acquisition et des coûts de restructuration. Les chiffres comparatifs antérieurs au 31 mars 2021 ont été retraités pour que leur présentation soit conforme à celle de la période considérée. Le BAIIA ajusté est calculé comme le résultat (la perte) avant intérêts, impôts et amortissement (le « BAIIA »), ajusté pour tenir compte du gain (de la perte) de change, du gain (de la perte) sur cession d'une filiale, de la rémunération fondée sur des actions, des frais connexes à l'acquisition et des coûts de restructuration. Se reporter à la rubrique « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés » du rapport de gestion pour le troisième trimestre terminé le 31 décembre 2021.

Conférence téléphonique portant sur les résultats financiers du troisième trimestre de l'exercice 2022

Date : Jeudi 10 février 2022
Heure : 10 h, heure normale de l'Est
Numéro : 833 732-1201 (sans frais) ou 720 405-2161 (international)
Webdiffusion en direct : Inscrivez-vous ici

Il sera possible de réécouter la webdiffusion jusqu'au 10 février 2023 à minuit, heure de l'Est, via le même lien à la suite de la conférence téléphonique. Veuillez consulter la section relations avec les investisseurs de notre site le 9 février 2022 pour visualiser les résultats avant la conférence téléphonique.

Pour plus d'informations :

mdf commerce inc.
Luc Filiatreault, président et chef de la direction
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2004
Courriel : luc.filiatreault@mdfcommerce.com

Deborah Dumoulin, chef de la direction financière
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2134
Courriel : deborah.dumoulin@mdfcommerce.com

André Leblanc, vice-président, Marketing et affaires publiques
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 8220
Courriel : andre.leblanc@mdfcommerce.com



Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:00
Le gouvernement du Québec est heureux d'attribuer, par l'entremise du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques, 30 000 $ au Festival country de Saint-Antonin, qui aura lieu jusqu'au 3 juillet. La ministre du Tourisme et...

à 10:00
Le gouvernement du Québec est heureux d'attribuer, par l'entremise du programme Aide financière aux festivals et aux événements touristiques, 25 500 $ au Pow Wow international de Wendake, qui aura lieu jusqu'au 3 juillet 2022. La ministre du Tourisme...

30 jun 2022
Aujourd'hui, le président d'Israël Isaac Herzog a remis le prix Genesis au Dr Albert Bourla lors d'une cérémonie à Jérusalem, la capitale d'Israël. Le gala a rassemblé des centaines de dignitaires d'Israël, dont des ministres du gouvernement, des...

30 jun 2022
La Garde côtière canadienne (GCC) a commencé sa saison opérationnelle annuelle dans l'Arctique. Au total, la GCC déploiera sept de ses brise-glaces de juin à novembre afin de soutenir les collectivités nordiques et les engagements en matière...

30 jun 2022
Le gouvernement du Québec attribue une aide financière de 59?500 $ au Festival La Noce, qui se déroulera jusqu'au 2 juillet. La ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent, Mme Caroline Proulx, et la...

30 jun 2022
Le gouvernement du Québec attribue une aide financière de 427 102 $ au Festival en chanson de Petite-Vallée, qui se déroulera jusqu'au 9 juillet 2022. La ministre du Tourisme et ministre responsable des régions de Lanaudière et du Bas-Saint-Laurent,...



Communiqué envoyé le 9 février 2022 à 20:55 et diffusé par :