Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujets : Bénéfices / Revenus, Conference Call, Webcast

Ipsen publie de solides résultats pour l'exercice 2021 et entre en négociations exclusives pour la cession de son activité en Santé Familiale


Regulatory News:

Ipsen (Euronext: IPN ; ADR : IPSEY), groupe biopharmaceutique mondial de spécialité, présente ses résultats financiers pour l'année 2021 et communique sur l'évolution de sa revue stratégique concernant son activité en Santé Familiale.

Extrait des résultats consolidés audités des années 2021 et 20204

 

 

31/12/21

31/12/20

Change

 

?m

?m

Publié

TCC1

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires Groupe

 

2 868,9

2 591,6

10,7%

12,3%

Chiffre d'affaires Médecine de Spécialité

 

2 643,3

2 381,1

11,0%

12,7%

Chiffre d'affaires Santé Familiale

 

225,6

210,6

7,1%

8,1%

Résultat opérationnel des activités

 

1 011,3

829,3

21,9%

 

Marge opérationnelle des activités (en % des ventes)

 

35,2%

32,0%

3,2 points

 

Résultat net consolidé des activités

 

758,1

610,5

24,2%

 

Résultat dilué par action (en euros)5

 

9,09?

7,31?

24,5%

 

Résultat opérationnel IFRS

 

849,5

524,8

61,9%

 

Marge opérationnelle IFRS (en % des ventes)

 

29,6%

20,2%

9,4 points

 

Résultat net consolidé IFRS

 

646,7

548,9

17,8%

 

Résultat de base par action (en euros)5

 

7,76?

6,57?

18,1%

 

David Loew, Directeur général d'Ipsen, a déclaré:
« Les solides résultats de l'exercice 2021 sont en ligne avec notre vision stratégique, avec une amélioration de notre exécution commerciale et des excellentes performances de nos principales marques. Le renforcement de notre portefeuille de produits en R&D s'est accéléré. Ce fut également une année riche en termes de business développement et d'avancée de nos principaux programmes cliniques. Par ailleurs, nous continuons d'accentuer notre focalisation sur la Médecine de Spécialité et je suis satisfait de l'entrée en négociations exclusives pour la cession de notre activité en Santé Familiale.

Nous allons poursuivre la croissance de nos activités en 2022 et au-delà, grâce à nos principales marques innovantes malgré l'érosion progressive des ventes de Somatuline® ; nous soutiendrons également cette croissance par l'innovation externe. Dans ce contexte, nous avons aussi mis à jour nos objectifs à moyen terme renforçant l'histoire de croissance d'Ipsen fondée sur notre culture et notre préoccupation constante pour les patients. »

Négociations exclusives pour la cession de l'activité en Santé Familiale
A la suite de la décision prise par son Conseil d'Administration réuni le 10 février 2022, Ipsen annonce être entré en négociations exclusives avec Mayoly Spindler en vue de la cession de son activité en Santé Familiale. Cette annonce constitue une étape majeure dans l'exécution de sa feuille de route stratégique, présentée en décembre 2020 et visant à recentrer le Groupe sur son portefeuille en Médecine de Spécialité.

Le regroupement des activités en Santé Familiale d'Ipsen et de Mayoly Spindler permettra de créer une plateforme globale, avec une taille critique et les moyens de soutenir sa croissance. L'offre de Mayoly Spindler valorise l'activité de santé familiale d'Ipsen sur la base d'une valeur d'entreprise pouvant atteindre 350 millions d'euros, comprenant un paiement conditionnel de 50 millions d'euros.

La transaction sera présentée aux instances représentatives du personnel et sa finalisation est prévue avant la fin du troisième trimestre 2022 sous réserve de l'autorisation des autorités réglementaires compétentes et de la levée des conditions suspensives usuelles.

Mise en oeuvre de la stratégie
Ipsen a conclu avec succès la première année de mise en oeuvre de sa stratégie : Focus. Ensemble. Pour les patients et la société. Les principales marques en Médecine de Spécialité se sont développées dans toutes les zones géographiques. Ipsen a également renforcé son empreinte géographique en 2021 tout en investissant dans la préparation de plusieurs lancements à venir.

Ce fut une année importante en termes d'avancement de nos principaux programmes de R&D en Oncologie, Maladies Rares et Neurosciences, renforcée par la réalisation de sept accords d'innovation externe. Ipsen a également lancé un programme global visant à générer des gains d'efficience sur l'ensemble des coûts du Groupe et qui a commencé à générer des économies en 2021.

De nouvelles avancées ont été réalisées dans le cadre de notre programme de responsabilité sociale d'entreprise qui s'appuie sur 3 piliers: les collaborateurs, les communautés et l'environnement. Ipsen a augmenté la part de femmes dirigeantes, qui représentent désormais 42 % de l'équipe de direction globale (« Global Leadership Team »). Ipsen a également annoncé l'objectif de réduire de moitié les émissions de gaz à effet de serre de ses infrastructures et de sa flotte automobile (scopes 1 et 2) d'ici 2030. Le Groupe travaillera également en étroite collaboration avec des partenaires pour réduire les émissions de scope 3 d'ici 2030 (résultats fondés sur des données scientifiques).

Ces avancées sont le résultat de l'évolution de la culture d'Ipsen, soutenue par le renforcement de l'équipe de direction (« Executive Leadership Team ») et la mise en place d'un modèle axé sur les actifs clés (« Asset-Centric model »). Ces succès offrent un cadre propice à une culture d'excellence, à une meilleure exécution et à un processus de prise de décision plus rapide et pertinent.

Comparaison des performances 2021 avec les objectifs financiers définis

Le Groupe a dépassé ses objectifs financiers pour l'exercice 2021, qui avaient été révisés à la hausse en octobre dernier:

 

Objectifs financiers pour 2021

Résultats financiers 2021

Ventes totales du Groupe

Supérieure à 11,0%6

12,3%6

Marge opérationnelle des activités

Environ 34%

35,2%

Objectifs financiers pour l'année 2022
Ipsen a défini ses objectifs financiers pour l'exercice 2022, excluant toute contribution de l'activité en Santé Familiale7:

Ces objectifs intègrent pour Somatuline de nouveaux lancements du générique du lanréotide dans d'autres pays en Europe, ainsi qu'une augmentation de la pression concurrentielle aux États-Unis.

Révision des objectifs pour 2024
Ipsen révise aujourd'hui son objectif pour 2020-2024, excluant toute contribution de l'activité en Santé Familiale7 et tenant compte de la solide performance réalisée en 2021 :

Pour soutenir la stratégie d'innovation externe, Ipsen anticipe une capacité d'investissement cumulée de 3,5 milliards d'euros disponible d'ici 2024, incluant la cession de l'activité de Santé Familiale. Le calcul est basé sur un ratio dette nette sur EBITDA à 2,0x.

Palovarotène
En janvier 2022, Ipsen a annoncé la première approbation réglementaire du palovarotène dans le monde avec l'autorisation de SohonosTM (capsules de palovarotène) par les autorités de santé canadiennes (Health Canada). Ipsen envisage de soumettre une nouvelle demande d'autorisation du palovarotène dans la fibrodysplasie ossifiante progressive auprès des autorités réglementaires américaines (FDA) au premier semestre 2022, et entend poursuivre le processus de revue auprès de l'Agence européenne des médicaments à l'issue de la période de « clock-stop ». Des discussions se poursuivent également avec d'autres autorités réglementaires dans le monde.

Business Développement
En décembre 2021, Ipsen et GENFIT ont conclu un accord de licence exclusif pour elafibranor, un composé évalué en Phase III dans la cholangite biliaire primitive (CBP), dans le cadre d'un partenariat global de long terme. La CBP est une maladie inflammatoire du foie, chronique et rare. Les données de l'essai de Phase III ELATIVE sont attendues en 2023. En vertu de l'accord, Ipsen versera à GENFIT jusqu'à 480 millions d'euros, dont un paiement initial de 120 millions d'euros.

Au total, sept accords d'innovation externe ont été conclus en 2021, du développement préclinique au stade clinique avancé et dans différentes aires thérapeutiques de l'oncologie, des maladies rares et des neurosciences.

Galderma
Galderma a initié des procédures d'arbitrage à l'encontre d'Ipsen auprès de la Cour Internationale d'Arbitrage de la Chambre de commerce internationale ; des arbitres ont été nommés au cours du quatrième trimestre 2021. Cette demande d'arbitrage est liée à la stratégie de soumission règlementaire de la toxine liquide développée par Galderma, QM-1114, pour laquelle Ipsen, en sa qualité de titulaire de l'autorisation de mise sur le marché et de détenteur de la propriété intellectuelle depuis 2014, a une vision différente. Il existe également une divergence d'opinion concernant le périmètre territorial du partenariat dans le cadre de l'accord signé en 2007. L'issue de ces procédures est incertaine à ce stade préliminaire. Ipsen entend pleinement défendre et faire valoir ses droits contre les allégations de Galderma.

Etats financiers consolidés
Les états financiers consolidés ont été arrêtés le 10 février 2022 par le Conseil d'Administration et ont fait l'objet d'un audit des commissaires aux comptes. L'ensemble des états financiers consolidés d'Ipsen seront disponibles le 16 février 2022 sur le site www.ipsen.com (dans la section information règlementée).

Conférence téléphonique
Une conférence téléphonique et un webcast destinés aux investisseurs et analystes se tiendront aujourd'hui à 14 h 00, heure de Paris. Les participants pourront rejoindre la conférence quelques minutes plus tôt et peuvent s'enregistrer ici. Une réécoute sera disponible sur www.ipsen.com. Pour accéder au webcast, veuillez cliquer ici. Code d'accès: 2182326.

Calendrier
Le Groupe prévoit de publier ses ventes réalisées au premier trimestre le 27 avril 2022.

Notes
Tous les chiffres financiers sont exprimés en millions d'euros. Sauf indication contraire, les performances publiées dans ce communiqué couvrent la période de douze mois courant jusqu'au 31 décembre 2021 (exercice réalisé sur l'année 2021) et la période de trois mois jusqu'au 31 décembre 2021 (le quatrième trimestre ou T4 2021), comparativement à la période de douze mois jusqu'au 31 décembre 2020 (exercice réalisé sur l'année 2020) et la période de trois mois jusqu'au 31 décembre 2020 (T4 2020) respectivement. Sauf indication contraire, les commentaires sont basés sur les performances de l'exercice 2021.

Ipsen
Ipsen est un groupe biopharmaceutique mondial de taille moyenne focalisé sur des médicaments innovants en Oncologie, Maladies Rares et Neurosciences. Ipsen bénéficie également d'une présence significative en Santé Familiale. Avec un chiffre d'affaires de 2,9 milliards d'euros en 2021, Ipsen commercialise plus de 25 médicaments dans plus de 100 pays, avec une présence commerciale directe dans plus de 30 pays. La R&D d'Ipsen est focalisée sur ses plateformes technologiques différenciées et innovantes situées au coeur des clusters mondiaux de la recherche biotechnologique ou en sciences de la vie (Paris-Saclay, France ; Oxford, UK ; Cambridge, US ; Shanghai, China). Le Groupe rassemble plus de 5 700 collaborateurs dans le monde. Ipsen est coté en bourse à Paris (Euronext : IPN) et aux États-Unis à travers un programme d'American Depositary Receipt (ADR : IPSEY) sponsorisé de niveau I. Pour plus d'informations sur Ipsen, consultez www.ipsen.com

Base de préparation de états financiers 2021:

Au 31 décembre 2021, le management n'a pas considéré la vente de l'activité de Santé Familiale comme hautement probable dans les 12 prochains mois. De fait, l'activité de Santé Familiale n'a pas été présentée comme une activité en cours de cession dans les états financiers consolidés, conformément à la norme IFRS 5.

Les résultats financiers présentés ci-après incluent l'activité de Santé Familiale, considérée comme une activité poursuivie.

Ventes par domaine thérapeutique et par produit

 

(en millions d'euros)

 

4ème trimestre

 

12 mois

 

2021

2020

Variation

TCC9

 

2021

2020

Variation

TTC9

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Médecine de Spécialité

 

731,0

633,5

15,4 %

13,2 %

 

2 643,3

2 381,1

11,0 %

12,7 %

Oncologie

 

588,1

523,2

12,4 %

10,1 %

 

2 153,5

1 969,8

9,3 %

10,8 %

Somatuline®

 

328,3

310,1

5,9 %

3,6 %

 

1 202,7

1 145,2

5,0 %

7,1 %

Decapeptyl®

 

127,0

102,5

23,9 %

21,9 %

 

459,6

390,5

17,7 %

17,5 %

Cabometyx®

 

96,0

75,3

27,4 %

26,3 %

 

354,6

288,9

22,7 %

22,8 %

Onivyde®

 

34,4

33,3

3,3 %

-0,8 %

 

127,4

123,3

3,3 %

7,2 %

Autres Produits d'Oncologie

 

2,4

2,1

15,4 %

14,2 %

 

9,1

21,8

-58,2 %

-58,5 %

Neurosciences

 

131,1

97,6

34,3 %

32,3 %

 

440,7

356,1

23,8 %

27,1 %

Dysport®

 

129,3

96,3

34,4 %

32,4 %

 

434,6

353,2

23,1 %

26,3 %

Maladies Rares

 

11,8

12,6

-6,2 %

-7,6 %

 

49,1

55,2

-11,0 %

-10,4 %

NutropinAq®

 

7,5

8,4

-11,3 %

-11,7 %

 

32,0

36,2

-11,5 %

-11,8 %

Increlex®

 

4,3

4,2

4,0 %

0,3 %

 

17,1

19,0

-10,1 %

-7,8 %

Santé Familiale

 

60,2

56,6

6,3 %

3,5 %

 

225,6

210,6

7,1 %

8,1 %

Smecta®

 

25,2

22,9

10,0 %

5,8 %

 

88,8

80,9

9,7 %

10,1 %

Tanakan®

 

8,6

8,6

0,4 %

-3,1 %

 

36,6

35,2

3,9 %

5,7 %

Forlax®

 

10,1

9,0

12,1 %

13,1 %

 

36,0

39,0

-7,9 %

-6,8 %

Fortrans/Eziclen®

 

9,9

9,1

9,8 %

5,8 %

 

35,9

28,1

28,1 %

29,1 %

Autres Produits de Santé Familiale

 

6,2

7,0

-10,9 %

-11,0 %

 

28,4

27,4

3,7 %

5,1 %

Chiffre d'affaires Groupe

 

791,2

690,1

14,6 %

12,4 %

 

2 868,9

2 591,6

10,7 %

12,3 %

Médecine de Spécialité
Les ventes de Médecine de Spécialité s'élèvent à 2 643,3 millions d'euros, en hausse de 12,7 %9, et représentent 92,1 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 91,9 %).

Oncologie
Les ventes en Oncologie, de 2 153,5 millions d'euros, progressent de 10,8 %10 et représentent 75,1 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 76,0 %).

  1. Les ventes de Somatuline® atteignent 1 202,7 millions d'euros, en hausse de 7,1 %10, tirées par une croissance de 7,4 %10 en Amérique du Nord qui reflète d'importants volumes de vente, malgré l'impact résiduel de la crise de la COVID-19 sur les diagnostics et la prise en charge des patients. Cette performance résulte également de gains continus de parts de marché dans la plupart des autres zones géographiques, avec un impact limité des génériques de l'octréotide et du lanréotide en Europe.
  2. Les ventes de Décapeptyl® de 459,6 millions d'euros reflètent une croissance de 17,5 %10, principalement tirée par la performance du médicament en Chine, qui s'est bien rétablie des impacts de la crise de la COVID-19, à laquelle s'ajoutent des gains de parts de marché dans d'autres pays, y compris dans le reste de l'Asie, en France et en Italie.
  3. Les ventes de Cabometyx® atteignent 354,6 millions d'euros, en hausse de 22,8 %10, grâce à une forte croissance des volumes dans la plupart des zones géographiques, aussi bien pour les indications du carcinome à cellules rénales que pour le carcinome hépatocellulaire.
  4. Les ventes d'Onivyde® s'élèvent à 127,4 millions d'euros, en progression de 7,2 %10, grâce à la hausse des ventes aux États-Unis et au partenaire d'Ipsen pour les territoires hors États-Unis, malgré les répercussions défavorables de la crise de la COVID-19 sur la prise en charge des patients.

Neurosciences
Les ventes en Neurosciences ont augmenté de 27,1 %10 à 440,7 millions d'euros et représentent 15,4 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 13,7 %).

Les ventes de Dysport® atteignent 434,6 millions d'euros, en hausse de 26,3 %10, grâce à une forte reprise post-pandémie dans la plupart des régions et à une bonne performance à la fois sur les marchés esthétiques, y compris sur les marchés opérés par le partenaire d'Ipsen, Galderma, et sur les marchés thérapeutiques en Europe et Amérique du Nord.

Maladies Rares
Les ventes en Maladies Rares sont en baisse de 10,4 %10 à 49,1 millions d'euros, et représentent 1,7 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 2,1 %).

Les ventes de NutropinAq (somatropine) atteignent 32,0 millions d'euros, en baisse de 11,8 %10 impactées par le ralentissement du marché et des pressions concurrentielles en Europe.
Les ventes d'Increlex (mécasermine) s'établissent à 17,1 millions d'euros, en recul de 7,8 %10, résultant d'une baisse de la demande aux États-Unis et de l'impact de la crise de la COVID-19.

Santé Familiale
Les ventes atteignent 225,6 millions d'euros, en progression de 8,1 %10 portées par la croissance de 10,1 %10 de Smecta (diosmectite) à 88,8 millions d'euros et la croissance de 29,1 %10 de Fortrans/Eziclen (macrogol 4000) à 35,9 millions d'euros, reflétant principalement la reprise des activités post-COVID-19 ainsi que la performance des produits en Europe et en Chine. La croissance des ventes de Tanakan (extrait de ginkgo biloba) de 5,7 %10 à 36,6 millions d'euros est portée par la performance au Vietnam.
Les ventes en Santé Familiale représentent 7,9 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 8,1 %).

Ventes par zone géographique

(en millions d'euros)

 

4ème trimestre

 

12 mois

 

2021

2020

Variation

TCC11

 

2021

2020

Variation

TCC11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Principaux pays d'Europe de l'Ouest

 

224,8

208,8

7,6 %

6,6 %

 

883,8

824,5

7,2 %

6,8 %

France

 

81,2

77,2

5,1 %

4,5 %

 

314,3

297,3

5,7 %

6,0 %

Allemagne

 

48,6

44,9

8,4 %

8,4 %

 

198,9

191,0

4,1 %

4,1 %

Italie

 

33,4

26,1

27,9 %

27,9 %

 

130,0

109,1

19,2 %

19,2 %

Espagne

 

35,4

29,9

18,5 %

18,5 %

 

124,6

110,9

12,3 %

12,3 %

Royaume-Uni

 

26,1

30,6

-14,8 %

-20,1%

 

116,1

116,2

-0,1 %

-3,4 %

Autres pays d'Europe

 

161,9

136,6

18,5 %

17,8 %

 

556,1

500,9

11,0 %

13,5 %

Europe de l'Est

 

76,0

61,5

23,6 %

20,0 %

 

261,4

219,4

19,2 %

22,5 %

Autres Europe

 

85,9

75,1

14,4 %

16,0 %

 

294,7

281,5

4,7 %

6,4 %

Amérique du Nord

 

266,5

234,2

13,8 %

10,0 %

 

916,3

857,6

6,8 %

10,5 %

Reste du Monde

 

138,0

110,4

25,0 %

21,7 %

 

512,6

408,6

25,4 %

26,0 %

Asie

 

63,2

57,3

10,5 %

5,8 %

 

252,2

192,9

30,7 %

28,9 %

Autres Reste du Monde

 

74,7

53,2

40,6 %

38,4 %

 

260,4

215,7

20,7 %

23,4 %

Chiffre d'affaires Groupe

 

791,2

690,1

14,6 %

12,4 %

 

2 868,9

2 591,6

10,7 %

12,3 %

Principaux Pays d'Europe de l'Ouest
Les ventes atteignent 883,8 millions d'euros, en progression de 6,8 %11. Les Principaux pays d'Europe de l'Ouest représentent 30,8 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 31,8 %).

  1. France : les ventes s'élèvent à 314,3 millions d'euros, en progression de 6,0 %11, reflétant des gains continus de parts de marché pour Décapeptyl et Somatuline, ainsi qu'une bonne performance et une solide reprise post-pandémie pour Dysport.
  2. Allemagne : les ventes atteignent 198,9 millions d'euros, en progression de 4,1 %11, principalement grâce à la poursuite des gains de parts de marché de Cabometyx et Somatuline, avec un impact limité du lancement du générique du lanréotide.
  3. Italie : les ventes de 130,0 millions d'euros, en progression de 19,2 %11, s'expliquent essentiellement par les bonnes performances de Cabometyx et Décapeptyl.
  4. Espagne : les ventes de 124,6 millions d'euros reflètent une hausse de 12,3 %11, grâce aux gains de parts de marché de Somatuline et Décapeptyl.
  5. Royaume-Uni : les ventes atteignent 116,1 millions d'euros, en baisse de 3,4 %11, principalement impactées par le recul des ventes de Décapeptyl et ce malgré la bonne performance de Somatuline. 

Autres pays d'Europe
Les ventes atteignent 556,1 millions d'euros, en hausse de 13,5 %12, portées par une solide performance de Dysport en Russie et en Turquie, des gains de parts de marché et des lancements réussis de Cabometyx, ainsi que par la croissance des ventes de Santé Familiale en Europe de l'Est.
Les autres pays d'Europe représentent 19,4 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 19,3 %).

Amérique du Nord
Les ventes de 916,3 millions d'euros reflètent une croissance de 10,5 %12, tirée par une demande toujours soutenue de Somatuline, Onivyde et Cabometyx, malgré un impact résiduel de la crise de la COVID-19 sur les diagnostics et la prise en charge des patients. Les solides ventes de Dysport reflètent de bonnes performances sur les marchés esthétique et thérapeutique.
Les ventes en Amérique du Nord représentent 31,9 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 33,1 %).

Reste du Monde
Les ventes atteignent 512,6 millions d'euros, en hausse de 26,0 %12, tirées par la reprise en Chine qui s'est traduite par de solides ventes de Décapeptyl et des produits de Santé Familiale, une bonne performance de Dysport en Amérique latine et au Moyen-Orient, la bonne performance de Décapeptyl en Corée du Sud et à Taïwan, ainsi qu'une forte croissance des volumes de Cabometyx au Brésil et au Mexique.
Les ventes dans le Reste du Monde représentent 17,9 % des ventes totales du Groupe (exercice 2020 : 15,8 %).

Comparaison des résultats consolidés des activités des exercices 2021 et 2020

 

Les résultats des activités sont des indicateurs de performance. La réconciliation de ces indicateurs avec les rubriques IFRS est présentée en Annexe 4 « Passage du Résultat net consolidé IFRS au Résultat net consolidé des activités ».

 

 

 

2021

2020

Variation

 

m?

% des
ventes

m?

% des
ventes

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

 

2 868,9

100,0 %

2 591,6

100,0 %

10,7 %

Autres produits de l'activité

 

130,2

4,5 %

94,5

3,6 %

37,8 %

Produits des activités ordinaires

 

2 999,1

104,5 %

2 686,2

103,6 %

11,6 %

 

 

 

 

 

 

 

Coûts de revient des ventes

 

(538,0)

(18,8) %

(490,6)

(18,9) %

9,6 %

 

 

 

 

 

 

 

Frais commerciaux

 

(835,7)

(29,1) %

(784,0)

(30,3) %

6,6 %

Frais de recherche et développement

 

(428,4)

(14,9) %

(405,6)

(15,6) %

5,6 %

Frais généraux et administratifs

 

(199,6)

(7,0) %

(187,8)

(7,2) %

6,3 %

 

 

 

 

 

 

 

Autres produits opérationnels des activités

 

13,9

0,5 %

11,8

0,5 %

N.A.

Autres charges opérationnelles des activités

 

(0,1)

?

(0,6)

?

N.A.

 

 

 

 

 

 

 

Résultat Opérationnel des activités

 

1 011,3

35,2 %

829,3

32,0 %

21,9 %

 

 

 

 

 

 

 

Coût de l'endettement financier net

 

(21,3)

(0,7) %

(24,7)

(1,0) %

(13,8) %

Autres produits et charges financiers

 

(14,3)

(0,5) %

(19,6)

(0,8) %

(27,2) %

Impôt sur le résultat des activités

 

(217,9)

(7,6) %

(172,9)

(6,7) %

26,0 %

Quote-part dans le résultat des entités mises en équivalence

 

0,4

?

(1,5)

(0,1) %

(124,5) %

 

 

 

 

 

 

 

Résultat net consolidé des activités

 

758,1

26,4 %

610,5

23,6 %

24,2 %

- dont part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A.

 

758,0

26,4 %

609,6

23,5 %

24,3 %

- dont part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle

 

0,1

?

0,9

?

(86,5) %

 

 

 

 

 

 

 

Résultat net des activités dilué par action - part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. (en euro)

 

9,09

 

7,31

 

24,5 %

Réconciliation du Résultat net des activités avec le Résultat net consolidé IFRS

 

 

 

2021

2020

 

m?

m?

 

 

 

 

Résultat net consolidé des activités

 

758,1

610,5

Amortissement des immobilisations incorporelles (hors logiciels)

 

(61,7)

(62,9)

Autres produits et charges opérationnels

 

(36,5)

(13,4)

Coûts liés à des restructurations

 

(14,7)

(32,7)

Pertes de valeur

 

(6,5)

(109,2)

Autres

 

8,1

156,6

Résultat net consolidé IFRS

 

646,7

548,9

 

 

 

 

Résultat net IFRS dilué par action - part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. (en euros)

 

7,76

6,57

Chiffre d'affaires
Les ventes du Groupe ont progressé de 10,7 % (ventes publiées) pour atteindre 2 868,9 millions d'euros.

Autres produits de l'activité
Les autres produits de l'activité se sont élevés à 130,2 millions d'euros, en hausse de 37,8 %. Cette variation reflète la croissance des redevances perçues de la part des partenaires du Groupe, principalement par Galderma au titre de Dysport.

Coût de revient des ventes
Le coût de revient des ventes de 538,0 millions d'euros a représenté 18,8 % du chiffre d'affaires Groupe (exercice 2020 : 490,6 millions d'euros, soit 18,9 %), reflétant une croissance de 9,6 % grâce à l'effet favorable de la croissance de l'activité de Médecine de Spécialité sur le mix produit, malgré l'augmentation des redevances versées aux partenaires, particulièrement pour Cabometyx.

Frais commerciaux
Les frais commerciaux ont augmenté de 6,6 % à 835,7 millions d'euros par rapport à l'exercice 2020, impactés par les restrictions liées à la pandémie de COVID-19. Cette hausse est due à l'inflation et aux efforts commerciaux déployés pour soutenir la croissance des ventes en Médecine de Spécialité compensés par l'impact du programme de gain d'efficacité du Groupe. Les frais commerciaux ont représenté 29,1 % du chiffre d'affaires Groupe, en amélioration de 1,1 points.

Frais liés à la recherche et au développement
Les frais de recherche et développement ont atteint 428,4 millions d'euros, en hausse de 5,6 % portée par les investissements en Oncologie principalement pour Onivyde et Cabometyx, dans les Maladies Rares pour palovarotène et en Neurosciences, notamment pour les neurotoxines de nouvelle génération. Les frais de R&D représentent 14,9 % du chiffre d'affaires Groupe, soit une baisse de 0,7 points.

Frais généraux et administratifs
Les frais généraux et administratifs ont augmenté de 6,3 % à 199,6 millions d'euros, pour soutenir les plateformes de croissance de l'organisation. Les frais généraux et administratifs ont représenté 7,0 % du chiffre d'affaires Groupe, en amélioration de 0,3 points.

Autres produits et charges opérationnels courants
Les autres produits et charges opérationnels courants ont atteint 13,8 millions d'euros (exercice 2020 : 11,2 millions d'euros). Cette évolution reflète principalement l'impact des couvertures de change.

Résultat Opérationnel des activités
Le Résultat Opérationnel des activités s'est élevé à 1 011,3 millions d'euros, en croissance de 21,9 %, et représente 35,2 % du chiffre d'affaires Groupe (exercice 2020 : 32,0 %).

Coût de l'endettement financier net et autres éléments financiers des activités
Le résultat financier du Groupe a représenté une charge de 35,6 millions d'euros contre une charge de 44,4 millions d'euros en 2020.
Le coût de l'endettement financier net a diminué de 3,4 millions d'euros pour atteindre 21,3 millions d'euros, en raison de la réduction du nominal du crédit syndiqué ("RCF").
Les autres produits et charges financiers ont diminué de 5,3 millions d'euros pour atteindre 14,3 millions d'euros, essentiellement grâce à la baisse des coûts de couverture.

Impôt sur le résultat des activités
La charge d'impôt sur le résultat des activités représente 217,9 millions d'euros, en augmentation de 26,0%, et correspond à un taux effectif d'impôt des activités de 22,3 % (22,0% en 2020).

Résultat net consolidé des activités
Le Résultat net consolidé des activités augmente de 24,2 % pour atteindre 758,1 millions d'euros, dont 758,0 millions d'euros attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A..

Ce montant est à comparer au Résultat net consolidé des activités de 610,5 millions d'euros en 2020, dont 609,6 millions d'euros attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A..

Résultat net des activités par action
Le Résultat net des activités dilué par action représente un bénéfice net de 9,09 euros, en augmentation de 24,5 %, par rapport à 7,31 euros en 2020.

Passage des indicateurs financiers des activités aux rubriques IFRS

Le passage des agrégats IFRS aux indicateurs financiers des activités est présenté en Annexe 4.
Les principaux éléments de réconciliation entre le Résultat net consolidé des activités et le Résultat net consolidé IFRS sont :

Amortissements des immobilisations incorporelles (hors logiciels)
Les amortissements des immobilisations incorporelles (hors logiciels) se sont élevés à 82,3 millions d'euros avant impôt, contre 86,5 millions d'euros avant impôt en 2020.

Autres produits et charges opérationnels
Les autres produits et charges opérationnels ont représenté une charge de 50,6 millions d'euros avant impôt, principalement liée aux programmes de transformation du Groupe.
Les autres produits et charges opérationnels non courants ont représenté une charge de 18,6 millions d'euros avant impôt en 2020, principalement liée aux programmes de transformation du Groupe et aux coûts d'arrêt de certains programmes de recherche définis comme non prioritaire.

Coûts liés à des restructurations
Les coûts de restructuration se sont élevés à 19,8 millions d'euros avant impôt, portant principalement sur les projets de transformation, notamment en France et aux États-Unis.
Les coûts de restructuration en 2020 se sont élevés à 45,6 millions d'euros avant impôt, portant principalement sur les projets de transformation de l'activité Santé Familiale et les coûts de transfert du site de production d'Onivyde.

Pertes de valeur
Le Groupe a comptabilisé des pertes de valeur pour 9,1 millions d'euros suite à des résultats défavorables sur une étude clinique.
En 2020, le Groupe a comptabilisé des pertes de valeur pour 153,9 millions d'euros avant impôt, dont 55,8 millions d'euros relatif à l'actif incorporel palovarotène ; 52,1 millions d'euros liés à l'arrêt de programmes de recherche non prioritaires ; et 42,0 millions d'euros sur les immobilisations incorporelles de certains produits non stratégiques commercialisés.

Autres (Produits et charges financiers, Impôt sur le résultat et Résultat des activités abandonnées)
Les autres éléments représentent un produit de 8,1 millions d'euros.
Les autres éléments ont représenté en 2020 un produit de 156,6 millions d'euros, lié à un produit d'impôt de 134,2 millions d'euros résultant de pertes générées par la restructuration juridique des activités du Groupe.

Indicateurs IFRS

Résultat Opérationnel
Le Groupe a constaté un Résultat Opérationnel de 849,5 millions d'euros, contre 524,8 millions d'euros en 2020. Cette augmentation résulte principalement de la perte de valeur exceptionnelle reconnue en 2020 sur l'actif incorporel palovarotène et sur des produits commerciaux non stratégiques.

Résultat net consolidé
Le résultat net consolidé s'est établi à 646,7 millions d'euros en 2021, dont une part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. de 646,6 millions d'euros, contre 548,9 millions d'euros en 2020.

Résultat net par action
Le résultat net dilué par action représente un bénéfice net par action de 7,76 euros en 2021, contre un bénéfice net de 6,57 euros par action en 2020.

Secteurs opérationnels : répartition du Résultat Opérationnel Courant par aires thérapeutiques

L'information sectorielle est présentée autour des deux secteurs opérationnels du Groupe que sont la Médecine de Spécialité et la Santé Familiale.

L'ensemble des coûts alloués à ces deux segments est présenté dans les indicateurs. Les frais centraux partagés et les effets des couvertures de change ne sont pas alloués entre ces deux segments.
Cet indicateur est utilisé par Ipsen pour évaluer la performance des opérationnels et allouer les ressources.
Le tableau ci-dessous présente l'analyse par aires thérapeutiques du chiffre d'affaires, des produits des activités ordinaires et du résultat opérationnel courant des activités pour les exercices 2021 et 2020 :

 

2021

2020

Variation

 

m?

m?

m?

%

 

 

 

 

 

Médecine de Spécialité

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

2 643,3

2 381,1

262,2

11,0%

Produits des activités ordinaires

2 748,6

2 453,6

295,1

12,0%

Résultat opérationnel des activités

1 186,6

1 014,3

172,3

17,0%

% du CA

44,9%

42,6%

 

 

 

 

 

 

 

Santé Familiale

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

225,6

210,6

15,0

7,1%

Produits des activités ordinaires

250,5

232,6

17,9

7,7%

Résultat opérationnel des activités

31,7

15,6

16,1

103,0%

% du CA

14,1%

7,4%

 

 

 

 

 

 

 

Total non alloué

 

 

 

 

Résultat opérationnel des activités

(207,1)

(200,6)

(6,5)

3,2%

 

 

 

 

 

Total Groupe

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

2 868,9

2 591,6

277,2

10,7%

Produits des activités ordinaires

2 999,1

2 686,2

312,9

11,6%

Résultat opérationnel des activités

1 011,3

829,3

181,9

21,9%

% du CA

35,2%

32,0%

 

 

Les ventes de produits de Médecine de Spécialité ont atteint 2 643,3 millions d'euros, en hausse de 11,0 % (12,7 % à taux de change constant13). Elles ont représenté 92,1 % du chiffre d'affaires Groupe (exercice 2020 : 91,9 %).
Le Résultat Opérationnel des activités de la Médecine de Spécialité a progressé de 17,0 % à 1 186,6 millions d'euros, soit 44,9 % du chiffre d'affaires Groupe (exercice 2020 : 42,6 %). Cette amélioration reflète la croissance continue des ventes de nos principaux produits, ainsi qu'une augmentation des dépenses commerciales et des investissements en recherche et développement.

Les ventes des produits de Santé Familiale ont atteint 225,6 millions d'euros, en hausse de 7,1 % (8,1 % à taux de change constant13).
Le Résultat Opérationnel des activités de la Santé Familiale s'est élevé à 31,7 millions d'euros, soit 14,1 % du chiffre d'affaires Groupe (exercice 2020 : 7,4 %). Cette amélioration reflète la hausse des ventes, en partie tirée par la reprise des activités post-COVID-19, ainsi qu'une bonne gestion des coûts.

Le Résultat Opérationnel des activités non alloué a représenté une charge de 207,1 millions d'euros (exercice 2020 : une charge de 200,6 millions d'euros) soit une augmentation limitée à 3,2 %.

Indicateurs financiers des activités excluant la contribution de l'activité de Santé Familiale

 

 

2021

2020

Variation

m?

m?

m?

%

 

 

 

 

Total Groupe excluant la contribution de la Santé Familiale

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

2 643,3

2 381,1

262,2

11,0%

Produits des activités ordinaires

2 748,6

2 453,6

295,1

12,0%

Résultat opérationnel des activités

979,5

813,7

165,8

20,4%

% du CA

37,1%

34,2%

 

 

Trésorerie nette et financement

 

Le Groupe a diminué sa dette nette de 398,8 millions d'euros sur 2021, portant la dette nette à la clôture à 126,4 millions d'euros.

 

 

2021

2020

 

m?

m?

 

 

 

Trésorerie / (dette financière) nette à l'ouverture

(525,3)

(1 115,6)

 

 

 

Résultat Opérationnel des Activités

1 011,3

829,3

Eléments sans impact sur la trésorerie

157,0

132,7

Variation du BFR opérationnel

15,7

53,8

Autres variations du BFR

(13,1)

(55,6)

Investissements opérationnels nets (hors milestones)

(121,0)

(117,9)

Dividendes reçus des entités mises en équivalence

?

?

Cash-Flow Opérationnel

1 049,8

842,3

 

 

 

Autres produits et charges opérationnels non courants et charges de restructuration

(63,6)

(41,3)

Résultat financier

(28,6)

(43,3)

Impôts exigibles

(150,4)

(118,4)

Autres flux opérationnels

0,1

7,2

Cash-Flow libre

807,4

646,4

 

 

 

Distributions versées

(83,1)

(83,5)

Investissements nets (acquisitions et milestones) (1)

(220,5)

(39,0)

Programmes de rachat d'actions

(36,7)

(36,4)

Impact du change sur l'endettement financier net et variation des passifs financiers conditionnels

(68,3)

101,2

Autres (1)

?

1,6

Paiements aux actionnaires et opérations de croissance externe

(408,6)

(56,1)

 

 

 

VARIATION DE LA TRESORERIE/ (DETTE FINANCIERE) NETTE

398,8

590,4

 

 

TRESORERIE/ (DETTE FINANCIERE) NETTE

(126,4)

(525,3)

(1) Les produits perçus en 2020 au titre d'activités cédées antérieurement à 2020 ont été reclassés de la ligne "Résultat des activités abandonnées" à la ligne "Autres produits opérationnels" pour 3,8m?.

Cash-Flow Opérationnel
En 2021, le Cash-Flow Opérationnel s'est établi à 1 049,8 millions d'euros, en hausse de 207,6 millions d'euros (+24,6 %) par rapport à 2020, principalement grâce à l'augmentation du Résultat Opérationnel des Activités et des éléments sans impact sur la trésorerie, en hausse respectivement de 182 millions d'euros et 24,3 millions d'euros.

Les éléments sans impact sur la trésorerie s'élèvent à 157 millions d'euros contre 132,7 millions d'euros en 2020, principalement impactés par une augmentation des amortissements des immobilisations corporelles et une hausse des provisions.

Le besoin en fonds de roulement lié à l'activité a diminué de 15,7 millions d'euros, principalement en raison de l'augmentation des dettes fournisseurs de 83,5 millions d'euros partiellement compensée par la hausse des créances clients de 67,3 millions d'euros.

Les autres besoins en fonds de roulement augmentent de 13,1 millions d'euros du fait d'une hausse des créances d'impôt.

Les investissements opérationnels nets se sont élevés à 121 millions d'euros, contre 117,9 millions d'euros en 2020, comprenant plusieurs projets sur des sites industriels, des investissements globaux dans l'informatique et le digital et des nouveaux contrats de location.

Cash-Flow libre
Le Cash-Flow libre s'établit à 807,4 millions d'euros en 2021, en hausse de 161,0 millions d'euros par rapport à 2020. Cette hausse s'explique notamment par l'augmentation du Cash-Flow Opérationnel, la réduction des coûts de couvertures de change ainsi qu'une baisse du coût de l'endettement. Ces effets sont partiellement compensés par une augmentation des charges opérationnelles non courantes et des charges de restructuration ainsi que par des impôts exigibles supérieurs à ceux de 2020.

Paiements aux actionnaires et opérations de croissance externe
Les distributions aux actionnaires d'Ipsen S.A. se sont élevées à 82,9 millions d'euros en 2021.
Les investissements nets se sont établis à 220,5 millions d'euros, principalement constitués des investissements en innovation externe dont le paiement initial et l'acquisition de titres de Genfit pour un total de 148 millions d'euros. Ils comprennent également un paiement d'étapes reçu suite à l'atteinte de critères commerciaux relatifs à Onivyde pour 20,8 millions d'euros ainsi que le produit de cession d'entités mises en équivalence pour 24,0 millions d'euros. Ces encaissements sont partiellement compensés par les paiements d'étapes additionnels pour un montant de 51,3 millions d'euros à Exelixis pour Cabometyx.

En 2020, les investissements nets, d'un montant de 39 millions d'euros incluaient les paiements d'étapes additionnels de 17,6 millions d'euros à Blueprint Medicines Corporation pour l'IPN60130, et de 24,1 millions d'euros à Exelixis pour Cabometyx.
L'impact de change sur la dette financière nette et la variation des passifs financiers conditionnels incluent principalement l'impact négatif du dollar américain par rapport à l'euro sur l'endettement financier net du Groupe.

Passage de la trésorerie à la trésorerie nette

 

 

2021

2020

 

m?

m?

 

 

 

Actifs financiers courants (instruments dérivés sur opérations financières)

0,6

0,2

 

 

 

Trésorerie à la clôture

809,1

639,6

 

 

 

Emprunts obligataires et bancaires

(562,8)

(542,7)

Autres passifs financiers (**)

(209,3)

(218,9)

Passifs financiers non courants

(772,2)

(761,6)

 

 

 

Lignes de crédit et emprunts bancaires

?

(199,0)

Passifs financiers (**)

(164,0)

(204,5)

Passifs financiers courants

(164,0)

(403,5)

 

 

 

Endettement

(936,2)

(1 165,2)

 

 

 

Trésorerie / (dette financière) nette (*)

(126,4)

(525,3)

(*) Trésorerie / (dette financière) nette : instruments dérivés comptabilisés en actifs financiers et liés à des opérations financières, trésorerie et équivalents de trésorerie, sous déduction des concours et emprunts bancaires et autres passifs financiers, et à l'exclusion des instruments financiers dérivés sur les opérations commerciales.
(**) Les Passifs financiers excluent principalement les instruments dérivés liés à des opérations commerciales à hauteur de 10,7 millions d'euros en 2021 à comparer à 4,4 millions d'euros en 2020.

Analyse de la trésorerie du Groupe
En juin 2016, la société Ipsen S.A. a procédé au placement d'un emprunt obligataire public à sept ans non assorti de sûretés pour un montant de 300 millions d'euros.
En juillet 2019, Ipsen S.A. a obtenu un financement à long terme sur le marché américain (U.S. Private Placement - USPP) à hauteur de 300 millions d'euros, structuré en deux tranches de sept et dix ans de maturité.

Ipsen S.A. a signé en mai 2019 un crédit syndiqué sur cinq ans pour un montant de 1 500 millions d'euros, qui a été prolongé en 2020 jusqu'à mai 2025, et en 2021 jusqu'à mai 2026.
Le Groupe doit respecter le ratio Dette nette/EBITDA inférieur à 3,5 fois à chaque clôture publiée pour le crédit syndiqué et l'USPP. Le crédit syndiqué inclut des indicateurs spécifiques liés à la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE), évalués chaque année.

Le Groupe a respecté le ratio de covenant défini pour le crédit syndiqué et l'USPP.
Au 31 décembre 2021, le crédit syndiqué a été complètement remboursé et le programme d'émission de billets de trésorerie (NEU CP - Negotiable EUropean Commercial Paper) d'Ipsen S.A. de 600 millions d'euros était utilisé à hauteur de 80 millions d'euros.

Annexe 1 ? Compte de résultat consolidé

 

 

2021

2020

 

m?

m?

 

 

 

Chiffre d'affaires

2 868,9

2 591,6

Autres produits de l'activité

130,2

94,5

Produits des activités ordinaires

2 999,1

2 686,2

Coût de revient des ventes

(538,0)

(490,6)

Frais commerciaux

(835,7)

(784,0)

Frais de recherche et développement

(428,4)

(405,6)

Frais généraux et administratifs

(199,6)

(187,8)

Autres produits opérationnels courant (1)

53,1

34,0

Autres charges opérationnelles courantes

(172,2)

(127,9)

Coûts liés à des restructurations

(19,8)

(45,6)

Pertes de valeur

(9,1)

(153,9)

Résultat opérationnel

849,5

524,8

Produits de trésorerie et d'équivalents de trésorerie

2,4

2,3

Coût de l'endettement financier brut

(23,7)

(27,1)

Coût de l'endettement financier net

(21,3)

(24,7)

Autres produits et charges financiers

(13,6)

32,5

Impôts sur le résultat

(168,2)

17,8

Quote-part dans le résultat des entreprises associées

0,4

(1,5)

Résultat des activités poursuivies

646,7

548,9

Résultat des activités abandonnées (1)

?

?

Résultat consolidé

646,7

548,9

- dont part attribuable aux actionnaires d'Ipsen

646,6

548,0

- dont participations ne donnant pas le contrôle

0,1

0,9

 

 

 

Résultat de base par action des activités poursuivies (en euros)

7,82

6,61

Résultat dilué par action des activités poursuivies (en euros)

7,76

6,57

 

 

 

Résultat de base par action des activités abandonnées (en euros)

?

?

Résultat dilué par action des activités abandonnées (en euros)

?

?

 

 

 

Résultat de base par action (en euros)

7,82

6,61

Résultat dilué par action (en euros)

7,76

6,57

(1) Les produits perçus en 2020 au titre d'activités cédées antérieurement à 2020 ont été reclassés de la ligne "Résultat des activités abandonnées" à la ligne "Autres produits opérationnels" pour 3,8m?.

Annexe 2 ? Bilan consolidé avant affectation du résultat

 

 

31 Décembre
2021

31 Décembre
2020 (1)

 

m?

m?

 

 

 

ACTIF

 

 

Goodwill

623,2

592,8

Autres immobilisations incorporelles

1 392,0

1 121,1

Immobilisations corporelles

647,5

646,6

Titres non consolidés

106,9

84,5

Participations dans des entreprises mises en équivalence

26,2

19,1

Actifs financiers non courants

0,1

23,1

Actifs d'impôts différés

253,1

243,2

Autres actifs non courants

4,3

3,8

Total des actifs non courants

3 053,0

2 734,2

Stocks

219,4

213,9

Clients et comptes rattachés

564,3

476,2

Actifs d'impôts exigibles

122,8

83,6

Actifs financiers courants

54,1

48,9

Autres actifs courants

178,6

113,7

Trésorerie et équivalents de trésorerie

814,7

642,5

Actifs destinés à être cédés

?

?

Total des actifs courants

1 953,8

1 578,8

TOTAL DE L'ACTIF

5 006,8

4 313,0

 

 

 

PASSIF

 

 

Capital social

83,8

83,8

Primes et réserves consolidées

1 983,9

1 558,9

Résultat de l'exercice

646,6

548,0

Réserves de conversion

37,2

(59,6)

Capitaux propres - attribuables aux actionnaires d'Ipsen S.A.

2 751,5

2 131,2

Participations ne donnant pas le contrôle

2,5

2,7

Total des capitaux propres

2 754,0

2 133,8

Provisions pour engagements envers les salariés

40,7

47,4

Provisions non courantes

64,0

32,0

Passifs financiers non courants

772,2

761,6

Passifs d'impôts différés

101,8

79,9

Autres passifs non courants

45,8

45,1

Total des passifs non courants

1 024,4

966,0

Provisions courantes

41,6

45,7

Passifs financiers courants

174,8

408,6

Fournisseurs et comptes rattachés

594,7

495,2

Passifs d'impôts exigibles

10,0

10,8

Autres passifs courants

401,7

250,0

Concours bancaires

5,5

2,8

Passifs relatifs aux actifs destinés à être cédés

?

?

Total des passifs courants

1 228,4

1 213,1

 

 

 

TOTAL DU PASSIF

5 006,8

4 313,0

(1) Les comptes au 31 décembre 2020 ont été retraités de l'application rétrospective de la décision de l'IFRIC relative aux Avantages au personnel au 1er janvier 2020.

Annexe 3.1 ? Tableau des flux de trésorerie consolidés

 

 

2021

2020

 

m?

m?

 

 

 

Résultat consolidé

646,7

548,9

Quote-part du résultat des entreprises mises en équivalence

(0,4)

?

Résultat net avant quote-part des entreprises mises en équivalence

646,3

548,9

Charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l'activité :

 

 

- Amortissements et provisions

237,0

234,7

- Pertes de valeur incluses dans le résultat opérationnel et le résultat financier

9,1

153,9

- Variation de la juste valeur des instruments financiers dérivés

0,8

(5,0)

- Résultat des cessions d'actifs immobilisés

5,8

(5,7)

- Gains et pertes de changes latents

1,1

4,6

- Variation des impôts différés

16,2

(136,3)

- Charges liées aux paiements sur base d'actions

28,7

22,5

- Autres éléments sans incidence sur la trésorerie

(3,6)

(36,3)

Marge brute d'autofinancement avant variation du besoin en fonds de roulement

941,4

781,4

- (Augmentation) / diminution des stocks

(0,5)

(7,1)

- (Augmentation) / diminution des créances clients et comptes rattachés

(67,3)

56,3

- Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs et comptes rattachés

83,5

4,5

- Variation nette de la dette d'impôts sur les résultats

(32,8)

(66,9)

- Variation nette des autres actifs et passifs liés à l'activité

(15,1)

3,0

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l'activité

(32,2)

(10,1)

FLUX NET DE TRÉSORERIE LIÉ A L'ACTIVITÉ

909,2

771,3

Acquisitions d'immobilisations corporelles

(96,0)

(81,4)

Acquisitions d'immobilisations incorporelles

(331,7)

(59,3)

Produits des cessions d'actifs corporels et incorporels

1,1

15,0

Acquisitions de titres de participation non consolidés

(28,4)

(5,9)

Versements aux actifs de régimes

(2,5)

(2,3)

Incidence des variations du périmètre

14,7

?

Variation du besoin en fonds de roulement lié aux opérations d'investissement

96,1

(29,8)

Flux d'investissement - Divers

2,4

?

FLUX NET DE TRÉSORERIE LIÉ AUX OPÉRATIONS D'INVESTISSEMENT

(344,2)

(163,7)

Émission d'emprunts à long terme

30,8

11,8

Remboursement d'emprunts à long terme

(0,9)

(0,9)

Variation nette des crédits à court terme

(310,6)

(194,9)

Augmentation de capital

?

?

Titres d'autocontrôle

(36,7)

(36,4)

Distributions versées par Ipsen S.A.

(82,9)

(83,2)

Dividendes versés par les filiales aux participations ne donnant pas le contrôle

(0,2)

(0,3)

Variation du besoin en fonds de roulement lié aux opérations de financement

(0,7)

(3,6)

FLUX NET DE TRÉSORERIE LIÉ AUX OPÉRATIONS DE FINANCEMENT

(401,2)

(307,5)

VARIATION DE LA TRESORERIE

163,7

300,1

 

 

 

TRÉSORERIE A L'OUVERTURE

639,6

339,0

Incidence des variations du cours des devises

5,8

0,5

TRÉSORERIE A LA CLÔTURE

809,1

639,6

Annexe 3.2 ? Tableau des flux de trésorerie nette consolidés

 

 

2021

2020

 

m?

m?

 

 

 

Trésorerie / (dette financière) nette à l'ouverture

(525,3)

(1 115,6)

 

 

 

RESULTAT OPERATIONNEL DES ACTIVITES

1 011,3

829,3

Eléments sans impact sur la trésorerie

157,0

132,7

(Augmentation) / diminution des stocks

(0,5)

(7,1)

(Augmentation) / diminution des créances clients et comptes rattachés

(67,3)

56,3

Augmentation / (diminution) des dettes fournisseurs et comptes rattachés

83,5

4,5

Variation du BFR opérationnel

15,7

53,8

Variation des dettes et créances d'IS (y.c. intégration fiscale)

(32,8)

(66,9)

Variation des autres actifs et passifs d'exploitation (hors milestones reçus)

19,7

11,4

Autres variations du BFR

(13,1)

(55,6)

Acquisition d'immobilisations corporelles

(96,0)

(81,4)

Acquisition d'immobilisations incorporelles

(31,5)

(26,6)

Produits de cessions d'actifs corporels et incorporels

(0,1)

?

Variation du besoin en fonds de roulement lié aux opérations d'investissement

6,5

(9,9)

Investissements opérationnels nets (hors milestones)

(121,0)

(117,9)

Dividendes reçus des entités mises en équivalence

?

?

Cash-Flow Opérationnel

1 049,8

842,3

Autres produits et charges opérationnels non courants et charges de restructuration

(63,6)

(41,3)

Résultat financier

(28,6)

(43,3)

Impôts exigibles

(150,4)

(118,4)

Autres flux opérationnels

0,1

7,2

Cash-Flow libre

807,4

646,4

Distributions versées (y.c. minoritaires)

(83,1)

(83,5)

Acquisitions de titres de participation non consolidés (1)

(10,6)

(6,4)

Acquisitions d'autres actifs financiers

?

?

Incidence des variations du périmètre (2)

13,7

?

Milestones payés (3)

(260,3)

(52,1)

Milestones reçus (4)

25,2

2,7

Autres opérations de Business Development

11,5

16,8

Investissements nets (BD et milestones)

(220,5)

(39,0)

Programmes de rachats d'actions

(36,7)

(36,4)

Impact du change sur l'endettement net et variation des passifs conditionnels

(68,3)

101,2

Autres

?

1,6

Paiements aux actionnaires et opérations de croissance externe

(408,6)

(56,1)

VARIATION DE LA TRÉSORERIE / (DETTE FINANCIÈRE) NETTE

398,8

590,4

 

 

 

Trésorerie / (dette financière) nette à la clôture

(126,4)

(525,3)

  1. Les acquisitions de titres de participation non consolidés reflètent principalement des investissements dans des fonds d'innovation externe.
  2. En 2021, l'incidence des variations du périmètre reflète principalement la cession d'entités mises en équivalence pour 24,0 millions d'euros et la prise de participation (mise en équivalence) dans Bakx Therapeutics Inc. pour 10,3 millions d'euros.
  3. Les milestones payés en 2021 correspondent aux paiements soumis à des conditions définies dans les contrats de partenariat du Groupe, dont 148 millions d'euros au titre du partenariat avec Genfit et 51,3 millions d'euros versés à Exelixis pour Cabometyx.
    Les milestones payés en 2020 correspondent aux paiements soumis à des conditions définies dans les contrats de partenariat du Groupe, dont 24,1 millions d'euros de paiement à Exelixis et 17,6 millions d'euros à Blueprint Medicines Corporation.
  4. Les milestones reçus en 2021 incluent un paiement d'étapes reçu suite à l'atteinte de critères commerciaux relatifs à Onivyde pour 20,8 millions d'euros.

Annexe 4 ? Passage du Résultat net consolidé IFRS au Résultat net consolidé des activités

 

2021

IFRS

 

 

 

 

 

ACTIVITES

 

2021

Amortissement
des
immobilisations
incorporelles
(hors logiciels)

Autres
produits
et
charges
opérationnels

Coûts
liés à
des
restructurations

Pertes
de
valeur

Autres

2021

m?

m?

m?

m?

m?

m?

m?

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

2 868,9

 

 

 

 

 

2 868,9

Autres produits de l'activité

130,2

 

 

 

 

 

130,2

Produits des activités ordinaires

2 999,1

?

?

?

?

?

2 999,1

Coûts de revient des ventes

(538,0)

 

 

 

 

 

(538,0)

Frais commerciaux

(835,7)

 

 

 

 

 

(835,7)

Frais de recherche et développement

(428,4)

 

 

 

 

 

(428,4)

Frais généraux et administratifs

(199,6)

 

 

 

 

 

(199,6)

Autres produits opérationnels

53,1

 

(39,2)

 

 

 

13,9

Autres charges opérationnelles

(172,2)

82,3

89,8

 

 

 

(0,1)

Coûts liés à des restructurations

(19,8)

 

 

19,8

 

 

?

Pertes de valeur

(9,1)

 

 

 

9,1

 

?

Résultat opérationnel

849,5

82,3

50,6

19,8

9,1

?

1 011,3

Coût de l'endettement financier net

(21,3)

 

 

 

 

 

(21,3)

Autres produits et charges financiers

(13,6)

 

 

 

 

(0,7)

(14,3)

Impôt sur le résultat des activités

(168,2)

(20,5)

(14,1)

(5,0)

(2,6)

(7,4)

(217,9)

Quote-part dans le résultat des entités mises en équivalence

0,4

 

 

 

 

 

0,4

Résultat des activités poursuivies

646,7

61,7

36,5

14,7

6,5

(8,1)

758,1

Résultat des activités abandonnées

?

 

 

 

 

?

?

Résultat net consolidé

646,7

61,7

36,5

14,7

6,5

(8,1)

758,1

- dont part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A.

646,6

61,7

36,5

14,7

6,5

(8,1)

758,0

- dont part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle

0,1

 

 

 

 

 

0,1

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat dilué par action - part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. (en euros)

7,76

0,74

0,44

0,18

0,08

(0,10)

9,09

Les différents éléments retraités dans le passage du Résultat net consolidé des activités au Résultat net consolidé IFRS sont commentés dans le paragraphe « Passage des indicateurs financiers des activités aux rubriques IFRS ».

2020

IFRS

 

 

 

 

 

ACTIVITES

 

2020

Amortissement
des
immobilisations
incorporelles
(hors logiciels)

Autres
produits
et
charges
opérationnels

Coûts
liés à
des
restructurations

Pertes
de
valeur

Autres

2020

m?

m?

m?

m?

m?

m?

m?

 

 

 

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires

2 591,6

 

 

 

 

 

2 591,6

Autres produits de l'activité

94,5

 

 

 

 

 

94,5

Produits des activités ordinaires

2 686,2

?

?

?

?

?

2 686,2

Coûts de revient des ventes

(490,6)

 

 

 

 

 

(490,6)

Frais commerciaux

(784,0)

 

 

 

 

 

(784,0)

Frais de recherche et développement

(405,6)

 

 

 

 

 

(405,6)

Frais généraux et administratifs

(187,8)

 

 

 

 

 

(187,8)

Autres produits opérationnels (1)

34,0

 

(22,2)

 

 

 

11,8

Autres charges opérationnelles

(127,9)

86,5

40,8

 

 

 

(0,6)

Coûts liés à des restructurations

(45,6)

 

 

45,6

 

 

?

Pertes de valeur

(153,9)

 

 

 

153,9

 

?

Résultat opérationnel

524,8

86,5

18,6

45,6

153,9

?

829,3

Coût de l'endettement financier net

(24,7)

 

 

 

 

 

(24,7)

Autres produits et charges financiers

32,5

?

?

?

?

(52,2)

(19,6)

Impôt sur le résultat des activités

17,8

(23,6)

(5,2)

(12,9)

(44,7)

(104,4)

(172,9)

Quote-part dans le résultat des entités mises en équivalence

(1,5)

 

 

 

 

 

(1,5)

Résultat des activités poursuivies

548,9

62,9

13,4

32,7

109,2

(156,6)

610,5

Résultat des activités abandonnées (1)

 

 

 

 

 

?

?

Résultat net consolidé

548,9

62,9

13,4

32,7

109,2

(156,6)

610,5

- dont part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A.

548,0

62,9

13,4

32,7

109,2

(156,6)

609,6

- dont part revenant aux participations ne donnant pas le contrôle

0,9

 

 

 

 

 

0,9

 

 

 

 

 

 

 

 

Résultat dilué par action - part attribuable aux actionnaires d'Ipsen S.A. (en euros)

6,57

0,75

0,16

0,39

1,31

(1,88)

7,31

(1) Les produits perçus en 2020 au titre d'activités cédées antérieurement à 2020 ont été reclassés de la ligne "Résultat des activités abandonnées" à la ligne "Autres produits opérationnels" pour 3,8m?

Avertissement Ipsen

Les énoncés prospectifs et objectifs contenus dans cette présentation sont basés sur la stratégie de gestion, les opinions et les hypothèses actuelles d'Ipsen. Ces projections et objectifs peuvent être affectés par des risques connus ou non et des imprévus susceptibles d'entraîner une divergence significative entre les résultats, performances ou événements effectifs et ceux envisagés dans ce communiqué. De tels risques et imprévus pourraient affecter la capacité d'Ipsen à atteindre ses objectifs financiers, lesquels reposent sur des hypothèses raisonnables quant aux conditions macroéconomiques à venir formulées d'après les informations disponibles à ce jour. L'utilisation des termes « croit », « envisage » et « prévoit » ou d'expressions similaires a pour but d'identifier des énoncés prospectifs, notamment les attentes d'Ipsen quant à des événements futurs tels que les soumissions et décisions réglementaires. De plus, les objectifs mentionnés dans ce document sont établis sans tenir compte d'éventuelles opérations futures de croissance externe qui pourraient venir modifier tous ces paramètres. Ces objectifs sont notamment fondés sur des données et hypothèses considérées comme raisonnables par Ipsen. Ils prennent en compte des circonstances ou de faits susceptibles de se produire à l'avenir, et non pas exclusivement des données historiques. Les résultats réels pourraient s'avérer substantiellement différents de ces objectifs compte tenu de la matérialisation de certains risques ou incertitudes, notamment le fait qu'un nouveau produit qui semblait prometteur au cours d'une phase préparatoire de développement ou à la suite d'essais cliniques puisse ne jamais être commercialisé ou ne pas atteindre ses objectifs commerciaux, entre autres pour des raisons réglementaires ou concurrentielles. Ipsen doit ou peut avoir à faire face à la concurrence de produits génériques, qui pourrait se traduire par des pertes de parts de marché. En outre, le processus de recherche et de développement comprend plusieurs étapes et, lors de chaque étape, le risque est important qu'Ipsen ne parvienne pas à atteindre ses objectifs et en soit conduit à abandonner ses efforts sur un produit dans lequel il a investi des sommes considérables. Aussi, Ipsen ne peut être certain que des résultats favorables obtenus lors des essais précliniques seront confirmés ultérieurement lors des essais cliniques ou que les résultats de ceux-ci seront suffisants pour démontrer le caractère sûr et efficace du produit concerné. Il ne saurait être garanti qu'un médicament recevra les homologations nécessaires ou qu'il rencontre un succès commercial. Les résultats réels pourraient être sensiblement différents de ceux annoncés dans les énoncés prospectifs si les hypothèses sous-jacentes s'avèrent inexactes ou si certains risques ou incertitudes se matérialisent. Les autres risques et incertitudes comprennent, sans toutefois s'y limiter, la situation générale du secteur et la concurrence ; les facteurs économiques généraux, y compris les fluctuations des taux d'intérêt et des taux de change ; l'incidence de la réglementation de l'industrie pharmaceutique et de la législation en matière de santé ; les tendances mondiales vers une plus grande maîtrise des coûts de santé ; les avancées technologiques, les nouveaux médicaments et les brevets obtenus par la concurrence ; les problèmes inhérents au développement de nouveaux médicaments, notamment l'obtention d'une homologation ; la capacité d'Ipsen à prévoir avec précision les futures conditions du marché ; les difficultés ou délais de production ; l'instabilité financière de l'économie internationale et le risque souverain ; la dépendance à l'égard de l'efficacité des brevets d'Ipsen et d'autres protections concernant les médicaments novateurs ; et le risque de litiges, notamment des litiges en matière de brevets ou des recours réglementaires. Ipsen dépend également de tierces parties pour le développement et la commercialisation de ses médicaments, ce qui peut donner lieu à des redevances substantielles ; en outre ces partenaires pourraient agir de manière à nuire aux activités d'Ipsen ainsi qu'à ses résultats financiers. Ipsen ne peut être certain que ses partenaires tiendront leurs engagements. Ipsen pourrait ne pas être en mesure de tirer avantage des accords conclus. Une défaillance d'un de ses partenaires pourrait engendrer une baisse imprévue de revenus pour Ipsen. De telles situations pourraient avoir un impact négatif sur l'activité d'Ipsen, sa situation financière ou ses résultats. Sous réserve des dispositions légales en vigueur, Ipsen ne prend aucun engagement de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs ou objectifs visés dans le présent communiqué afin de refléter des changements qui viendraient affecter les événements, situations, hypothèses ou circonstances sur lesquels ces énoncés se fondent. L'activité d'Ipsen est soumise à des facteurs de risques qui sont décrits dans ses documents d'information enregistrés auprès de l'Autorité des marchés financiers. Les risques et incertitudes présentés ne sont pas les seuls auxquels Ipsen peut être confronté et le lecteur est invité à prendre connaissance du Document d'enregistrement universel 2020 du Groupe disponible sur son site web www.ipsen.com

_________________________
1 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
2 Taux de croissance annuel moyen.
3 Décision du Conseil d'administration d'Ipsen S.A., à proposer à l'Assemblée Générale des actionnaires qui se réunira le 24 mai 2022.
4 Base de préparation des états financiers 2021 incluant les activités en Santé Familiale dans les activités poursuivies.
5 Bénéfice par action.
6 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
7 A partir de 2022, présentation des activités en Santé Familiale comme des « activités en cours de cession » et comparaison par rapport à une performance opérationnelle 2021 qui exclut la contribution des activités en Santé Familiale (comme présenté dans la section Indicateurs financiers des activités excluant la contribution de l'activité en Santé Familiale ci-après).
8 L'objectif précédent, présenté en décembre 2020, visait un taux de croissance annuel moyen du chiffre d'affaires Groupe compris entre 2% et 5% à taux de change constant sur la période 2020-2024.
9 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
10 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
11 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
12 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.
13 Variation à taux de change constant, hors effets de change, établi en recalculant les performances de la période considérée sur la base des taux de change utilisés pour la période précédente.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 12:51
Le 11 juin, GWM ORA a dévoilé ses produits lors du 35e Salon et symposium des véhicules électrique - le EVS35 - en Norvège, attirant l'attention de nombreux utilisateurs locaux. Le EVS35 est l'événement le plus influent et le plus durable de...

à 12:49
Le 11 juin, GWM ORA a été présenté lors du 35e International Electric Vehicle Symposium & Exhibition (EVS35) en Norvège, attirant l'attention de nombreux utilisateurs locaux. Le salon EVS35, qui compte de nombreuses éditions, est l'événement le plus...

à 12:35
Le Fiducie de placement immobilier Propriétés de Choix ("Propriétés de Choix" ou la "Fiducie") annonce que ses résultats du deuxième trimestre 2022 seront publiés le jeudi 21 juillet 2022 après la clôture des marchés. La direction tiendra une...

à 11:03
Le gouvernement du Québec investit 80 millions de dollars dans le capital-actions de Nemaska Lithium. Cet investissement vise la relance du projet de construction d'une mine et d'une usine de traitement du minerai de spodumène de lithium. Situées...

à 07:59
Groupe Alithya inc. (« Alithya ») est heureuse de confirmer la clôture de l'acquisition déjà annoncée de Datum Consulting Group, LLC et ses sociétés affiliées (« Datum » ou la « Société »). Datum est un chef de file des services de transformation...

à 03:00
GoCardless, la fintech leader des paiements de compte à compte a annoncé son intention d'acquérir la plateforme freemium d'open banking Nordigen, en accord avec son ambition de construire le plus grand réseau mondial de paiement bancaire. GoCardless...



Communiqué envoyé le 11 février 2022 à 01:05 et diffusé par :