Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : Essais cliniques / Découvertes médicales

Sputnik Light peut devenir le vaccin de rappel le plus utilisé pour les personnes vaccinées avec des vaccins COVID inactivés chinois après que la Chine a officiellement recommandé l'approche mix & match avec les vaccins à base de vecteurs adénoviraux comme rappels.


Il y a 2 milliards de personnes ayant reçu des vaccins chinois inactivés dans le pays et dans le monde. Comme la Chine vient d'autoriser le schéma mix & match boosting avec des vaccins nationaux, le vaccin russe Sputnik Light à dose unique peut devenir un rappel universel pour les personnes ayant reçu des vaccins chinois inactivés afin de renforcer et d'allonger leur protection contre la COVID

MOSCOU, 21 février 2022 /PRNewswire/ -- Les autorités réglementaires chinoises ont approuvé le mélange de vaccins nationaux inactivés contre la COVID (en particulier, Sinovac et Sinopharm) et l'utilisation d'un vaccin différent, y compris à base d'adénovirus, comme rappel, fournissant une nouvelle confirmation de l'efficacité de l'approche mix & match mise au point par le vaccin russe Sputnik V pour créer une immunité plus forte et plus durable, y compris contre le variant Omicron.

Russian Direct Invest Fund Logo

Les vaccins produits par les sociétés chinoises (Sinovac et Sinopharm) sont largement utilisés avec plus de 4,7 milliards de doses fournies en Chine et dans le monde[1]. Alors que le Conseil d'État chinois a autorisé le rappel sur le schéma mix & match uniquement avec des vaccins nationaux[2], le vaccin russe Sputnik Light à dose unique (le premier composant de Spoutnik V) peut devenir une solution de rappel pour les personnes initialement vaccinées avec des vaccins chinois dans d'autres pays du monde.

Sputnik Light a déjà montré de bons résultats en tant que rappel dans les essais de mix & match, y compris pour les vaccins inactivés. Par exemple, l'étude menée en Argentine sur la combinaison de Sputnik Light avec d'autres vaccins a montré que la réponse des anticorps et des lymphocytes T provoquée par Sputnik Light en tant que rappel du vaccin Sinopharm inactivé est 10 fois plus élevée que deux injections de Sinopharm. L'étude a également démontré que chaque combinaison de « cocktail vaccinal » de Sputnik Light avec d'autres vaccins comme Moderna, AstraZeneca et Cansino avait fourni un titre d'anticorps plus élevé le 14ème jour après l'administration de la deuxième dose par rapport aux schémas originaux homologues (même vaccin que le premier et le deuxième dose) de chacun des vaccins. L'utilisation de Sputnik Light en association avec tous les autres vaccins a montré un profil d'innocuité élevé sans aucun effet indésirable grave après la vaccination, quelle que soit la combinaison.

L'approche de rappel hétérogène (le « cocktail vaccinal » utilisant l'adénovirus humain de sérotype 26 comme premier composant et l'adénovirus humain de sérotype 5 comme deuxième composant) mise au point par le centre russe Gamaleya est au coeur de Sputnik V, le premier vaccin enregistré au monde contre le coronavirus. Cette approche s'est avérée efficace pour créer une immunité plus longue et plus durable contre le coronavirus, comme le démontrent les données réelles de la Hongrie, de Saint-Marin, de l'Argentine, de la Serbie, de Bahreïn, du Mexique, des Émirats arabes unis et d'autres pays.

À ce jour, Sputnik Light a été approuvé dans plus de 30 pays avec une population totale de plus de 2,5 milliards de personnes et Sputnik V - dans 71 pays avec une population totale de plus de 4 milliards de personnes.

Sputnik V crée une réponse immunitaire plus forte et plus durable contre la COVID (y compris le variant Omicron) que de nombreux autres vaccins, qui est encore renforcée par le rappel Sputnik Light. L'étude comparative unique[3] menée à l'Institut national des maladies infectieuses Lazzaro Spallanzani en Italie par une équipe de 12 scientifiques italiens et 9 scientifiques russes dirigée par Francesco Vaia, directeur de l'Institut Spallanzani et Alexandre Gintsburg, directeur du Centre Gamaleya, a montré que le vaccin Sputnik V assure des titres d'anticorps neutralisants le virus contre le variant Omicron (B.1.1.529) plus de 2 fois plus élevés que 2 doses du vaccin Pfizer (2,1 fois plus élevés au total et 2,6 fois plus élevés 3 mois après la vaccination).

L'étude a été mise en oeuvre dans des conditions de laboratoire égales sur des échantillons de sérum comparables d'individus vaccinés avec Sputnik V et Pfizer avec un niveau similaire d'anticorps IgG et d'activité antivirale (VNA) contre le variant de Wuhan. Sputnik V a montré une réduction significativement plus faible (2,6 fois) de l'activité de neutralisation contre Omicron par rapport au variant de référence de Wuhan que le vaccin Pfizer (réduction de 8,1 fois pour Sputnik V par rapport à une réduction de 21,4 fois pour le vaccin Pfizer).

Sur la base des données recueillies par l'Institut Spallanzani et des résultats d'études précédentes, le rappel par le schéma mix & match avec Sputnik Light est la meilleure solution pour augmenter l'efficacité des autres vaccins et prolonger la période de protection car la configuration optimale de la plateforme adénovirale offre une protection plus efficace contre Omicron et d'autres variants.

Sputnik Light et Sputnik V ont été développés avec une technologie sûre profondément étudiée depuis plus de 30 ans et qui n'a pas été associée à de rares effets secondaires graves tels que la myocardite ou la péricardite.

L'innocuité et l'efficacité maximales de Sputnik V et Sputnik Light ont été démontrées dans plus de 30 études et publications de données réelles de plus de 10 pays.

Sputnik V et Sputnik Light peuvent être conservés dans un réfrigérateur conventionnel à +2 +8 °C pendant 6 mois, ce qui les rend disponibles dans le monde entier, y compris sur les territoires éloignés, sans qu'il soit nécessaire d'investir dans une infrastructure de chaîne du froid supplémentaire.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1698158/Russian_Direct_Invest_Fund_Logo.jpg



[1] https://bridgebeijing.com/our-publications/our-publications-1/china-covid-19-vaccines-tracker/#Sinovac_8211_CoronaVac_COVID-19_Vaccine

[2] https://www.scmp.com/news/china/article/3167691/china-allows-mixing-chinese-made-covid-19-vaccines-boost-immunity

[3] https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2022.01.15.22269335v1


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
La Banque de développement du Canada (BDC) est une société d'État qui offre un éventail de services aux entrepreneurs et aux entreprises de partout au pays, y compris du financement, des services-conseils et un accès à des capitaux. Pierre angulaire...

à 13:40
C'est avec une immense fierté que le Palais des congrès de Montréal recevra la deuxième partie de la 15e Conférence des Parties (COP15) du 1er au 19 décembre 2022. Plus de 10 000 dignitaires, spécialistes et délégués issus de 196 gouvernements sont...

à 11:27
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : En raison d'un problème hors de notre contrôle, les données sur les cas ne sont pas disponibles aujourd'hui;2 nouveaux décès, pour un...

à 11:01
Le président mongol Ukhnaagiin Khurelsuh effectue une visite d'État en Chine deux jours seulement après la mise en service, le 25 novembre, de la ligne ferroviaire Zuunbayan-Khangi, la troisième voie ferrée reliant la Mongolie à la Chine. Outre le...

à 10:36
Le ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie, ministre responsable du Développement économique régional et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, M. Pierre Fitzgibbon, ainsi que le ministre de la Culture et...

à 10:01
Le président mongol Ukhnaagiin Khurelsuh a effectué une visite officielle en Chine deux jours seulement après le début de l'exploitation du chemin de fer Zuunbayan-Khangi, le troisième chemin de fer à relier la Mongolie à la Chine, le 25 novembre. En...



Communiqué envoyé le 21 février 2022 à 05:16 et diffusé par :