Le Lézard
Sujets : Photo/Multimedia, Event, Product/Service

Les festivals intemporels du Japon offrent un aperçu fascinant de l'Histoire du pays ? Japan National Tourism Organization (JNTO)


L'une des nombreuses traditions que le Japon a préservées au cours des siècles est la tenue de festivals locaux - « matsuri » en japonais. Il s'agit généralement d'événements bruyants et colorés où sont rassemblées les communautés locales ; des cérémonies y prennent place autour des sanctuaires et des temples où les résidents locaux prient les Dieux pour la paix et la protection contre les catastrophes naturelles. Peut-être leur adressent-ils aussi des remerciements pour une récolte réussie. Les matsuri présentent souvent des chars colorés tenus en l'air par des groupes de jeunes fêtards vêtus de pagnes ou de manteaux de fête happi. De nombreux festivals japonais remontent à plusieurs siècles, chacun d'eux reflétant l'histoire et la culture de la région.

En raison de la pandémie de COVID, bien des festivals japonais ont été réduits ou reportés au cours des deux dernières années. Les nombreuses communautés qui les accueillent déploient malgré tout des efforts considérables pour protéger leurs traditions et maintenir leurs festivals en vie. Et si certains de ces festivals sont réputés à l'échelle internationale, de nombreux autres, bien que moins connus, sauront charmer les futurs visiteurs d'outre-mer.

Aomori Nebuta Matsuri figure parmi les festivals d'été les plus célèbres, un événement organisé sur six jours dans la région Tohoku, et qui attire régulièrement plus de 3 millions de visiteurs. Les Nebuta sont des chars portant des lanternes en papier géantes arborant souvent des images de personnages mythiques, d'acteurs de kabuki, ou même de personnalités de la télévision. Plus de 20 chars sont transportés dans les rues par des centaines de danseurs de haneto. La particularité de ce festival réside dans le fait que tout visiteur portant un costume haneto (que l'on peut louer) est bienvenu dans le défilé. C'est un moyen infaillible de créer des souvenirs vivaces de votre voyage !

En 2016, l'UNESCO a ajouté 33 festivals de chars japonais à sa liste du Patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Chacun d'entre eux exprime la diversité des cultures locales et les efforts de collaboration des membres de leurs communautés respectives pour maintenir les pratiques traditionnelles en vie.

Citons par exemple le festival nocturne Chichibu Yomatsuri. Ce dernier a lieu chaque année les 2 et 3 décembre, et est célébré depuis plus de 300 ans au sanctuaire de Chichibu dans la Préfecture de Saitama, à 90 minutes de Tokyo en train. Le point culminant du festival est la deuxième nuit, lorsque six chars massifs décorés de lanternes défilent sur la colline de Dango-zaka, encouragés par des centaines de spectateurs enthousiastes. L'immense feu d'artifice qui suit illumine le ciel clair de l'hiver, suscitant d'énormes acclamations.

Le festival Karatsu Kunchi a lieu quant à lui, dans la ville balnéaire de Saga sur l'île de Kyushu en novembre. Kunchi signifie « fête de l'automne » dans le dialecte Kyushu, désignant ainsi l'un des plus grands événements de ce type, où se rassemblent habituellement quelque 500 000 visiteurs. Le festival, d'une durée de trois jours, remonte à 400 ans et célèbre l'abondance des récoltes. 14 immenses chars fabriqués entre 1819 et 1876 représentant des lions mythologiques, des casques de samouraï, et des personnages folkloriques défilent dans la ville. Considérés comme l'une des plus grandes expositions d'art et artisanat, laqués à sec, au monde, les chars de six mètres de haut pèsent cinq tonnes, et leur transport nécessite au moins 200 personnes !

De nombreuses communautés gèrent des musées où leurs festivals sont présentés, afin que les visiteurs puissent en apprendre davantage sur l'histoire et les antécédents historiques des chars et des performances réalisées. Il existe également plusieurs films sur les festivals japonais, dont certains créés par la JNTO. Nous espérons que la description visuelle et sonore qu'ils déploient inspirera les futurs visiteurs.

Veuillez vous reporter au Site Web du JNTO pour obtenir des informations sur les nombreux autres festivals se déroulant au Japon !

Pour obtenir davantage de contenus pour vos articles et idées de reportage, veuillez vous rendre et vous inscrire sur le site du Centre des médias en ligne du Japon (Japan Online Media Center, JOMC).

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Communiqué envoyé le 25 février 2022 à 00:15 et diffusé par :