Le Lézard
Classé dans : Science et technologie
Sujets : Photo/Multimedia, Funding

Payhawk devient la toute première licorne bulgare après avoir levé 100 millions de dollars dans le cadre d'un cycle de financement dirigé par Lightspeed Venture Partners, capitalisant ainsi la société à un milliard de dollars


Payhawk, la solution de gestion des paiements et des dépenses disposant de bureaux à Londres, Sofia, Berlin et Barcelone, vient de lever 100 millions de dollars supplémentaires dans le cadre de sa série B, pour atteindre les 215 millions de dollars. L'extension de la série B signifie que la société est aujourd'hui capitalisée à un milliard de dollars, faisant de Payhawk la toute première entreprise bulgare à obtenir le statut de licorne. La société projette de devenir un catalyseur pour l'écosystème des startups bulgares, et de continuer à attirer et conserver le premier 1% de talents sur le marché.

Lightspeed Venture Partners -- une société internationale de capital-risque avec plus de 10,5 milliards de dollars en gestion et de précédents investissements dans des entreprises telles qu'Affirm, Grafana, Faire, FTX, Personio, Snap, et d'autres -- dirige l'extension de financement, alors que Sprints Capital, Endeavor Catalyst, HubSpot Ventures et Jigsaw VC rejoignent également le cycle de financement.

Ce financement supplémentaire intervient seulement trois mois après que Payhawk a annoncé la tranche initiale du financement de série B en novembre 2021 à hauteur de 115 millions de dollars1, et moins d'un an après sa série A de 20 millions de dollars en avril 2021. Avec des fonds supplémentaires, Payhawk dispose désormais de la solidité financière requise pour un renforcement agressif de sa présence sur le marché des entreprises de capitalisation intermédiaire afin de poursuivre ses ambitions d'expansion mondiale.

Actuellement, les équipes financières effectuent encore une grande quantité de tâches manuelles en raison d'une multitude d'outils non connectés pour la gestion des cartes, paiements, factures et dépenses. Payhawk diminue cette charge de travail en combinant les éléments clés dans une seule en même plateforme. La société fournit également une remise de 3% sur les paiements par carte, à hauteur du montant total de souscription, permettant ainsi aux clients d'éliminer complètement leurs frais de souscription, tout en bénéficiant d'un logiciel de qualité professionnelle.

Payhawk s'impose en tant que plateforme leader pour les PME et les grandes entreprises, en particulier celles ayant une dimension multinationale. La société répond aux attentes de ses entreprises clientes dans 30 pays dans une variété de secteurs, devises et méthodes de paiement.

Cette injection de capital sera utilisée pour étoffer l'équipe des produits de Payhawk avec le recrutement de 60 ingénieurs logiciels supplémentaires à Sofia parmi le premier 1% de talents sur le marché. L'objectif est de répondre à la demande croissante des clients en termes de nouvelles fonctionnalités, comme le suivi du kilométrage et les per diem, alimentée par le retour progressif des voyages d'affaires. D'autres fonctionnalités actuelles pour les entreprises clientes feront également l'objet d'optimisation, y compris l'intégration d'Oracle Netsuite, la gestion des souscriptions et les budgets.

Sur la lancée du premier influx de capital de la série B, Payhawk s'apprête à ouvrir des bureaux à Amsterdam et Paris en mars, et à New York en septembre. L'effectif de la société devrait également tripler, pour passer de 100 à plus de 300 collaborateurs d'ici la fin de l'année, les financements supplémentaires étant prévus pour permettre un renforcement des activités de vente et de marketing en vue de son expansion.

Arsham Memarzadeh, associé chez Lightspeed Venture Partners:

"Payhawk est bien plus qu'un simple logiciel de gestion des dépenses. Il s'agit d'un guichet unique permettant aux équipes financières de consolider leurs systèmes hétérogènes nécessaires pour payer, suivre, traiter et budgéter les finances des entreprises. Après avoir rencontré l'équipe il y a plus d'un an, nous avons été impressionnés par la cadence de leur développement de produits, qui a permis de construire la solution la plus complète du marché en moins de quatre ans."

Hristo Borisov, PDG et fondateur de Payhawk:

"Nous avons toujours su que nous pouvions construire une grande entreprise si nous parvenions à répondre un problème clé sur un marché important. La taille de l'opportunité continue d'alimenter notre croissance et notre ambition à ce jour. Chaque employé s'occupant des paiements de l'entreprise partage le sentiment que ces opérations pourraient être améliorées, mais ce problème considérable n'avait jamais été abordé par une solide équipe de produits jouissant de compétences approfondies en ingénierie. C'est précisément ce que Payhawk propose au marché.

"Devenir la première licorne de Bulgarie témoigne de tout le travail et de la résilience de notre équipe durant ces trois dernières années et demie. Nous ne sommes qu'au début de notre histoire, et sommes déjà impatients de continuer à réinventer la façon dont les entreprises gèrent leurs paiements."

A propos de Payhawk
Payhawk est une plateforme financière qui regroupe la gestion des dépenses, des paiements et des factures en une seule solution et fait donc office de guichet unique pour les équipes financières. Sa clientèle se compose d'entreprises multinationales à forte croissance telles que LuxAir, Lotto24, Viking Life, Gtmhub, Flink, MacPaw et By Miles. Payhawk dirige également le programme de transformation numérique d'entreprises comme A.T.U. en Allemagne, où son produit a remplacé les espèces par des cartes d'entreprise dans plus de 550 agences. Basée à Londres, la fintech a été fondée en 2018 par Hristo Borisov et Boyko Karadzhov avant d'être rejointe par Konstantin Dzhengozov, et bénéficie du soutien de prestigieux investisseurs tels que Greenoaks, QED Investors, Earlybird Digital East et Eleven Ventures.

1 Le cycle de financement a été annoncé à 112 millions de dollars, et trois millions de dollars ont été ajoutés en novembre 2021.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 05:25
La Japan Prize Foundation a annoncé les lauréats du Prix japonais 2023 aujourd'hui, 30 janvier 2023, à 13h00 (heure normale du Japon). Le professeur Masataka Nakazawa et M. Kazuo Hagimoto sont les corécipiendaires du Prix japonais dans les domaines...

à 04:37
Réglementation locale, métavers et priorité à la confidentialité des données : voici quelques tendances cruciales du secteur pour l'année en cours selon SOFTSWISS, un fournisseur de technologies innovantes pour l'iGaming avec plus de 10 ans...

à 03:30
Epson s'est associé au célèbre styliste japonais Yuima Nakazato et à sa marque éponyme YUIMA NAKAZATO pour dévoiler des créations à la fois éblouissantes et écoresponsables lors de la Fashion Week Haute Couture printemps-été 2023 de Paris. En plus...

à 03:15
Cette coopération vise à protéger les écoles et les hôpitaux des interruptions de l'alimentation électrique causées par les attaques de missiles en cours sur l'infrastructure énergétique de l'Ukraine. Les deux organisations recherchent des...

à 03:10
EnapterAG (ISIN:DE000A255G02), avec son partenaire YEST, a reçu une commande de la Corée du Sud pour la livraison de deux électrolyseursAEM d'une capacité totale de 2 mégawatts. Les systèmes seront utilisés dans le cadre d'un projet...

à 03:00
Célébrez la nouvelle année avec style grâce à l'enceinte de fête série Halo de Tronsmart. Ce système révolutionnaire offre une expérience audio puissante accompagnée d'effets de lumière vibrants et accrocheurs. Composé des enceintes Halo 100 et...



Communiqué envoyé le 1 mars 2022 à 20:00 et diffusé par :