Le Lézard
Classé dans : Santé, Vacance et tourisme, Sports et loisir, Le Covid-19
Sujets : Plaidoyer (politique), CFG

Les gens du milieu des affaires et du tourisme de la ville de Québec demandent au gouvernement fédéral de retirer les tests au départ pour les voyageurs pleinement vaccinés d'ici le 1er avril


QUÉBEC, le 16 mars 2022 /CNW/ - De concert avec la Table ronde canadienne du voyage et du tourisme («?la Table ronde?»), des gens d'affaires et des représentants d'associations du tourisme de la région, de même que l'Association Hôtellerie Québec (AHQ), se sont réunis pour demander au gouvernement fédéral de retirer toutes les restrictions inutiles et non fondées sur des données scientifiques qui font obstacle aux voyages internationaux. La Table ronde fait appel au gouvernement afin d'éliminer les tests rapides pour les voyageurs entièrement vaccinés d'ici le 1er avril. 

Il y a deux ans, l'industrie du voyage et du tourisme s'est conformée aux consignes du gouvernement fédéral afin de restreindre la propagation de la COVID-19. Le secteur a fait des sacrifices, comme tous les Québécois et Canadiens, afin de protéger leurs familles, leurs voisins et leurs communautés. Le secteur du tourisme de la ville de Québec a fait preuve de créativité afin de permettre aux entreprises de continuer à offrir ses services, tout en protégeant la population.

Aujourd'hui, malgré que le secteur du voyage et du tourisme soit l'un des plus vaccinés dans l'un des pays comptant le plus de vaccinés, le gouvernement fédéral garde encore en place des restrictions inutiles qui découragent les voyages internationaux. Depuis le début de la pandémie, seul 1 % de tous les cas de COVID-19 au Canada ont été causés par les voyages. Depuis la dernière vague, le taux de cas positifs de COVID-19 dans les communautés était de dix fois supérieur au taux d'infection à la frontière.

L'industrie du tourisme du Québec compte 402?000 emplois et plus de 30?159 entreprises sur son territoire, dont plus des deux tiers se situent à l'extérieur des régions de Québec et de Montréal. La vaste majorité de ces entreprises sont de petites entreprises?; 82,4 % d'entre elles comptent moins de 20 employés. De plus, selon les estimations, pour chaque dollar dépensé par les touristes, environ 0,70 $ revient à l'économie québécoise1.

«?Partout au Québec, nos entreprises bénéficient de la présence des voyageurs étrangers. Les restrictions du gouvernement fédéral ne sont plus à jour. Les tests obligatoires aux voyageurs entièrement vaccinés nuisent au tourisme international. C'est un frein pour les voyageurs qui risquent de choisir une autre destination pour éviter les contraintes et les coûts supplémentaires. Nos hôteliers ont grandement besoin de ces touristes pour la relance, et c'est maintenant que les voyageurs réservent leurs vacances.?», affirme Véronyque Tremblay, PDG de l'Association Hôtellerie Québec (AHQ). «?Le temps est venu pour le gouvernement fédéral de retirer toutes les restrictions inutiles, non fondées sur les données scientifiques, comme les tests de dépistage obligatoire avant le départ, qui font obstacle à toute l'industrie touristique du Québec?», conclut Mme Tremblay.

Si les nouvelles consignes du gouvernement fédéral concernant les voyages ont permis aux Québécois de se rapprocher d'une réouverture, la décision du gouvernement fédéral de maintenir les tests obligatoires avant les départs a mis le Canada dans une position incohérente par rapport aux autres pays qui sont pleinement ouverts pour les voyageurs entièrement vaccinés. 

«?La pandémie de la COVID-19 et la crise économique qui s'en est suivie ont créé un environnement très difficile pour les entreprises. Toutes les entreprises doivent faire face à des problèmes de pénurie de main-d'oeuvre, d'inflation, de rupture de chaînes d'approvisionnement et d'augmentation de leur dette à cause de la pandémie?», affirme Mathieu Pettigrew, président du restaurant Le Continental. «?Nous avons besoin de mesures d'urgence du gouvernement fédéral pour encourager les voyageurs internationaux à venir voir tout ce que Québec a à offrir : sa culture, ses restaurants, sa population?».

Maintenant que s'ouvre une nouvelle phase de la pandémie, et que les restrictions commencent à être levées au Québec et au Canada, les entreprises locales sont à la recherche de certitude pour pouvoir attirer des voyageurs à Québec.

«?Les visiteurs internationaux sont frileux et nos agences réceptives en souffrent. Les règles du Canada sont tout simplement trop strictes, coûteuses et compliquées. Il demeure plus difficile de vendre le Québec et le Canada que d'autres destinations où les mesures ont été assouplies. Les vrais volumes de clients internationaux n'arriveront pas tant et aussi longtemps que les tests ne seront pas abolis. Nous demeurons tout simplement moins concurrentiels?», conclut Marilyn Désy de l'ARF-Québec.

La pandémie, le statut vaccinal et l'état de la science ont tous évolué?; il devrait en être de même pour les mesures sanitaires, pour protéger les Canadiens tout en permettant la réouverture des entreprises de voyage et de tourisme.

À propos de la Table ronde canadienne du tourisme

La Table ronde canadienne du tourisme est une coalition pancanadienne de dirigeants d'entreprises du secteur du voyage et du tourisme -- ce qui inclut les représentants des aéroports, des lignes aériennes, des hôtels, et des chambres de commerce partout au Canada -- visant à permettre aux entreprises de travailler en collaboration, pour relancer le secteur plus rapidement et de manière plus efficace. Le secteur du voyage et du tourisme représente une valeur de plus de 102 milliards $, en plus de compter des millions d'employés partout au Canada et de contribuer à plus de 2,1 % du produit intérieur brut au pays. Il promeut la sécurité et la prospérité au sein du secteur du voyage et du tourisme partout au Canada.



1 Alliance de l'industrie touristique du Québec : https://alliancetouristique.com/lindustrie-touristique-en-chiffres/

 

SOURCE Table ronde canadienne du voyage et du tourisme


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:55
Par l'intermédiaire de son fonds à impact Idun, Verdane - l'investisseur européen spécialisé dans les valeurs de croissance - a investi dans Cleanwatts, un concepteur de logiciels énergétiques qui a pour mission d'accélérer la décarbonation...

à 17:50
VBI Vaccines Inc. (VBI), une société biopharmaceutique orientée vers l'immunologie, à la recherche d'une prévention et d'un traitement puissants des maladies, annonce aujourd'hui que les nouvelles données de l'analyse de suivi pour un sous-type de...

à 17:46
Les membres des médias sont invités à se joindre à l'honorable Marco Mendicino, ministre de la Sécurité publique, pour faire une annonce concernant l'aide fédérale pour les organisations de première ligne dans la lutte contre la violence liée aux...

à 17:43
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle le directeur national de santé publique, Dr Luc Boileau, fera le point sur l'évolution de la situation actuelle de la COVID-19 au Québec. Pour...

à 16:50
SonALAsense, société pionnière dans le développement du SONALA-001 et de la thérapie sonodynamique (SDT), une nouvelle combinaison médicament-appareil créée pour lutter contre plusieurs cancers mortels, et permettre ainsi aux patients de survivre à...

à 13:10
Kensing, LLC (« Kensing » ou la « Société »), un fabricant de premier plan de vitamine E naturelle, de stérols végétaux et de surfactants de haute pureté, et une société du portefeuille de One Rock Capital Partners, LLC (« One Rock »), a annoncé...



Communiqué envoyé le 16 mars 2022 à 10:00 et diffusé par :