Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Nouvelles - Monde du travail, CPG

Coup de chaleur mortel pour un abatteur manuel de Construction Tawich inc. au chantier Micoua-Saguenay d'Hydro-Québec, près de Baie-Comeau : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête


SEPT-ÎLES, QC, le 22 mars 2022 /CNW Telbec/ - La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à M. Jean-Charles Junior Wapistan, abatteur manuel pour l'entreprise Construction Tawich inc., le 17 août 2021, sur le chantier de construction Micoua-Saguenay, situé à environ 100 km au nord de Baie-Comeau.

Chronologie de l'accident

Le jour de l'accident, M. Wapistan se trouvait au chantier et s'affairait à déboiser une partie de l'emprise de la future ligne électrique de 735 kV. En équipe avec deux autres travailleurs, il devait couper, ébrancher et tronçonner les arbres avec une scie à chaîne, puis procéder au débardage manuel et au ramassage des branches. Les travaux s'effectuaient lors d'une chaude journée d'été alors que la température de l'air était de plus de 30 degrés Celsius. Au terme de sa journée, M. Wapistan a pris le chemin du retour, en direction du véhicule, en suivant ses collègues de travail et en ayant une certaine distance avec eux. Quelques instants plus tard, M. Wapistan a bifurqué vers l'intérieur de la forêt. C'est alors qu'il s'est évanoui et qu'il est tombé face contre terre. Arrivés au véhicule, les deux premiers travailleurs ont constaté l'absence de leur collègue. Ils ont rebroussé chemin et sont partis à sa recherche. M. Wapistan a été retrouvé par l'un d'eux après quelques minutes. Les secours ont été appelés sur les lieux, et le travailleur a été transporté à un centre hospitalier, où son décès a été constaté.

Causes de l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

À la suite de l'accident, la CNESST a interdit la reprise des travaux de déboisement de la section 1 du chantier de construction. De plus, elle a exigé du maître d'oeuvre du chantier, Hydro-Québec, qu'il définisse les mesures de sécurité pour les travailleurs exposés aux contraintes thermiques de chaleur ainsi que les mesures efficaces pour l'évacuation d'urgence d'un travailleur. Le maître d'oeuvre s'est conformé à cette exigence.

Comment éviter un tel accident

Pour prévenir les accidents liés aux coups de chaleur, particulièrement lors des travaux de déboisement en forêt, des solutions existent, notamment :

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs et travailleuses. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires.

Les travailleurs et travailleuses doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête
Liens utiles

Rapport d'enquête : www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004330.pdf

Photo (libre de droits) | Source : CNESST : https://bit.ly/3u2lccM

Pour plus d'information sur la santé et la sécurité en lien avec les coups de chaleur :
www.cnesst.gouv.qc.ca/fr/prevention-securite/identifier-corriger-risques/liste-informations-prevention/coup-chaleur

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs ainsi qu'aux travailleurs et aux travailleuses une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

Source :

Isabelle Raymond, responsable des communications


CNESST - Direction de la prévention-inspection - Nord et Ouest


Téléphone : 418 964-3900, poste 3906

 

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:34
Inc. a reconnu uLab Systems, la seule entreprise d'orthodontie figurant dans la catégorie de l'industrie des produits de santé, pour sa croissance explosive de 832 % entre 2018 et 2021, lui accordant ainsi une place parmi les 20 % des entreprises les...

18 aoû 2022
Le jeudi 18 août 2022, le comité de négociation du personnel de bureau et des employés auxiliaires d'Unifor a ratifié une entente de quatre ans avec Bell Canada....

18 aoû 2022
« Ugly for a Reason », le documentaire vidéo en trois parties créé par BIRKENSTOCK pour faire la lumière sur les merveilles du pied humain et sensibiliser le public du monde entier à l'importance de la santé du pied, revient aujourd'hui avec son...

18 aoû 2022
Le 18 août 2022, SKYPlay Inc. a annoncé avoir signé un contrat avec Retrocat pour l'intégration du « Projet D » (à venir) sur sa plateforme de blockchain, « SKYPlay », qui sera lancée à la fin du mois. Le « Projet D » est le premier jeu de...

18 aoû 2022
Les petites entreprises sont au coeur des communautés canadiennes. Elles sont un moteur important des économies locales, et leur réussite est essentielle pour accélérer une croissance inclusive qui profite à tous. La ministre du Commerce...

18 aoû 2022
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accueille favorablement le plan d'action de la fonderie Horne de Rouyn-Noranda présenté aujourd'hui pour diminuer ses rejets toxiques. Le passé étant toutefois garant de l'avenir, la prudence reste de...



Communiqué envoyé le 22 mars 2022 à 10:00 et diffusé par :