Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Santé
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Lois fédérales et d'états, CPG

Isabelle Melançon présente un projet de loi pour inscrire le droit à un environnement sain parmi les droits fondamentaux de la Charte des droits et libertés


QUÉBEC, le 28 avril 2022 /CNW Telbec/ - La porte-parole de l'opposition officielle en matière d'environnement a présenté, ce matin à l'Assemblée nationale, un projet de loi visant à inscrire le droit de vivre dans un environnement sain et respectueux de la biodiversité comme un droit fondamental dans la Charte québécoise des droits et libertés de la personne.

La modification législative proposée permettra de faire bénéficier le droit à un environnement sain des mêmes protections légales que le droit à la vie, à la sûreté et à l'intégrité de la personne, notamment.

Par ce geste, la députée libérale de Verdun espère donner une impulsion nouvelle à la lutte contre les changements climatiques. C'est aussi une manière concrète de rappeler l'importance de l'environnement dans nos vies et de souligner que, depuis un an, trois rapports du GIEC ont signalé l'urgence d'agir.

Or, le gouvernement caquiste se contente du strict minimum, et Mme Melançon espère aussi rappeler à celui-ci son devoir de protection de la population, par exemple dans le cas de la hausse du taux de nickel dans l'air ou le rejet de déchets miniers dans nos lacs.

Enfin, elle rappelle que pour le Parti libéral du Québec, la protection de l'environnement ainsi que la lutte contre les changements climatiques doivent toujours être au coeur de l'ensemble des décisions du gouvernement. Ces préoccupations ne sont pas exclusives au seul ministre de l'Environnement.

« Le projet de loi que je présente aujourd'hui vient assurer concrètement le droit fondamental de vivre dans un environnement sain. Nous sommes dans un état d'urgence climatique, tous les experts l'affirment.  Il est plus que jamais essentiel de mettre en place des mesures qui forceront les décideurs présents et futurs à agir en conséquence. »

-Isabelle Melançon, députée de Verdun et porte-parole de l'opposition officielle en matière d'environnement

SOURCE Aile parlementaire du Parti libéral du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
La ministre des Familles, des Enfants et du Développement social, l'honorable Karina Gould, fera une annonce au nom du ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan Wilkinson, au sujet d'infrastructures de recharge pour véhicules...

à 06:00
La TD a annoncé aujourd'hui que les demandes sont maintenant acceptées pour le défi TD Prêts à agir 2022. Cette année, la TD cherche à soutenir les organismes à but non lucratif et de bienfaisance admissibles qui cherchent à trouver des solutions...

à 05:00
LesPAC et l'organisme Équiterre s'allient durant la période de déménagement qui représente un moment fort pour l'achat et la vente de biens de consommation usagés. Pour une deuxième année consécutive, LesPAC et Équiterre s'associent afin de...

29 jun 2022
Le Centre d'écologie des insectes a organisé une exposition spéciale de lucioles à l'Arboretum de Hanbat à Daejeon, en Corée du Sud. Cette exposition spéciale se tiendra pendant 20 jours, du 24 juin au 17 juillet, et sera l'occasion de découvrir les...

29 jun 2022
MYLE Vape, une marque mondiale que les consommateurs connaissent et en laquelle ils ont confiance, a remporté le prix de la « meilleure marque » lors des Middle East & North Africa (MENA) Vape Awards qui ont eu lieu à Dubaï la semaine dernière. Cette...

29 jun 2022
La mise en place de politiques climatiques judicieuses qui appuient des technologies novatrices permettra de bâtir une économie canadienne plus forte au moment où nous réduisons les émissions polluantes en vue d'atteindre la carboneutralité....



Communiqué envoyé le 28 avril 2022 à 10:32 et diffusé par :