Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Exploitation minière, Exploitation pétrolière
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie

Nouveau briefing de l'Energy Transitions Commission (Commission sur les transitions énergétiques) : pour construire une sécurité énergétique, l'Europe doit accélérer sa transition vers les énergies propres


LONDRES, 18 mai 2022 /PRNewswire/ -- Dans sa dernière note d'information, « Renforcer la sécurité énergétique par une transition énergétique accélérée », l'ETC explore la manière dont l'Europe et d'autres régions peuvent à la fois renforcer la sécurité énergétique et accélérer la transition énergétique nécessaire.

Building energy security through accelerated energy transition

La note évalue les plans à court terme de l'Europe pour réduire sa dépendance au pétrole et au gaz russes, et estime que les importations de gaz pourraient être réduites d'au moins 50 % en un an, les réductions supplémentaires dépendant principalement des changements de comportement des consommateurs et des entreprises pour réduire la consommation d'énergie.

Mais l'accent est mis sur les actions à moyen terme (2 à 8 ans) qui pourraient améliorer la sécurité énergétique, la stabilité de l'approvisionnement et limiter l'impact des futurs chocs de prix des combustibles fossiles d'ici 2030. Le coeur de la réponse devrait être l'accélération des investissements dans les énergies renouvelables et l'électrification de l'économie, ainsi que l'amélioration de l'efficacité énergétique. Les importations de GNL en provenance de fournisseurs sûrs devront également jouer un rôle, mais elles doivent être associées à des mesures visant à réduire les émissions de CO2 et les fuites de méthane dans la production de gaz.

 Le document a été élaboré en collaboration avec les membres de l'ETC issus de l'industrie, des institutions financières et des défenseurs de l'environnement, notamment Bank of America, BP, EBRD, HSBC, Iberdrola, Impax, Legal and General, Ørsted, Rio Tinto, Schneider Electric, Shell, Tata Group, Volvo Group et le World Resources Institute.

Adair Turner, président de l'ETC, a commenté :

« Il est essentiel d'aborder la sécurité énergétique et les impacts économiques de la situation actuelle de l'Europe d'une manière qui ne retarde pas et, idéalement, accélère la transition énergétique. Pour y parvenir, nous devons reconnaître le rythme différent auquel les différents types de réponses peuvent produire des résultats. Nous devons saisir les opportunités de gains clairs en matière de sécurité énergétique et de transition et nous devons faire face à la nécessité de faire certains compromis, en particulier à court terme. À moyen terme, cependant, il est clair que l'Europe et d'autres régions du monde peuvent renforcer la sécurité énergétique tout en accélérant la transition énergétique. » 

Des actions clairement gagnantes

Les actions clairement souhaitables sont les suivantes :

·  L'accélération massive des énergies renouvelables (en mettant l'accent sur le développement du stockage et de la flexibilité), en révisant les engagements de volume en 2030 et en proposant activement de nouvelles capacités. Y compris l'électricité renouvelable pour la production d'hydrogène vert.

·  L'efficacité énergétique et la productivité, y compris l'isolation, l'électrification des pompes à chaleur et l'efficacité énergétique industrielle.

·  D'Autres sources d'électricité, y compris le maintien du nucléaire existant et l'utilisation des sources de biomasse durables existantes dans la mesure du possible.

Des compromis difficiles

Parallèlement aux actions visant à réduire la dépendance de l'Europe à l'égard du gaz, de nouvelles sources d'approvisionnement devront également jouer un rôle, avec le potentiel suivant :

·  L'augmentation des importations de GNL

·  L'augmentation ou le maintien de la production des gisements de gaz existants

Cependant, il faut reconnaître et gérer le risque qu'un investissement trop important dans ces alternatives entraîne un blocage du carbone, et les nouveaux investissements et contrats doivent être conçus pour minimiser les émissions de CO2 et de méthane liées à la production.

Actions indésirables

Les actions qui pourraient sérieusement retarder ou mettre en péril la transition énergétique sont inutiles et indésirables. Il s'agit notamment de toute dilution des objectifs de réduction des émissions à l'horizon 2030 ou des engagements à éliminer progressivement la production de charbon, ou de toute nouvelle exploitation pétrolière et gazière à grande échelle.

Rendre possible le déploiement des énergies renouvelables

Pour accélérer le déploiement de l'électricité renouvelable d'ici à 2030, l'UE et les gouvernements nationaux doivent se concentrer sur quatre actions clés :

·  Augmenter les objectifs de déploiement des ER afin de créer une certitude pour le marché quant au rythme de la croissance

·  Établir des programmes clairs pour les enchères d'ER, soutenus par des développements dans la conception du marché de l'électricité qui peuvent réduire l'exposition des consommateurs à la volatilité des prix du gaz

·  Développer des stratégies claires pour développer rapidement les réseaux de transmission et de distribution, soutenues par des politiques visant à rationaliser et à accélérer les procédures de planification et d'autorisation

·  Accélérer la croissance de la demande d'électricité propre, par exemple en accélérant l'électrification du transport routier.

En plus de cette note d'information générale, l'ETC a également publié 9 notes d'explication fournissant un contexte supplémentaire sur la situation et les réponses possibles (voir lien ci-dessous).

Ita Kettleborough, directrice de l'ETC a déclaré :

« Une profonde transformation du système énergétique mondial est devant nous. À moyen terme, une économie à émissions nettes nulles, avec une électrification propre au coeur, peut offrir aux pays une plus grande sécurité énergétique que le système actuel basé sur les fossiles. Bien qu'il faille faire des compromis délicats à très court terme, les bons choix faits aujourd'hui peuvent à la fois améliorer la sécurité énergétique et accélérer la transition énergétique d'ici à 2030. Les gouvernements, les entreprises et les investisseurs ont besoin de stratégies claires pour atteindre cet objectif ; des stratégies axées sur le déploiement de davantage d'énergies renouvelables, l'électrification de masse et l'amélioration de l'efficacité énergétique. »

La note « Renforcer la sécurité énergétique par une transition énergétique accélérée » constitue une opinion collective de l'Energy Transitions Commission. Les membres de l'ETC approuvent l'orientation générale des arguments avancés dans ce rapport mais ne doivent pas être considérés comme étant d'accord avec chaque conclusion ou recommandation. Il n'a pas été demandé aux institutions auxquelles les commissaires sont affiliés d'approuver officiellement le rapport.

Pour lire le rapport complet et les explications de l'ETC, rendez-vous sur le site : https://www.energy-transitions.org/publications/building-energy-security/

Notes aux éditeurs :

Pour plus d'informations concernant l'ETC, veuillez consulter le site : https://www.energy-transitions.org/ 

Pour le lien vers le rapport et autres explications, veuillez consulter le site : https://www.energy-transitions.org/publications/building-energy-security/

Photo - https://mma.prnewswire.com/media/1820030/Energy_Transitions_Commission.jpg
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1275002/Energy_Transitions_Commission_Logo.jpg

Energy Transitions Commission Logo

 

 

 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:35
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Hydrograph Clean Power Inc.  Symbole CSE : HG  Les titres : Oui  Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 08 h 18 AM L'OCRCVM peut...

à 08:35
Reprise des négociations pour : Société : Erin Ventures Inc.  Symbole à la Bourse de croissance TSX : EV   Les titres : Oui Reprise (HE) : 09 h 30  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...

à 08:32
Au premier trimestre de 2022, le produit intérieur brut réel aux prix du marché a augmenté de 1,7 % au Québec par rapport au trimestre précédent (+ 1,1 %). En taux annualisé, la hausse atteint 6,9 %. La croissance au premier trimestre est...

à 08:30
La ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Nadine Girault, la vice-première ministre et ministre des Finances du Canada, l'honorable Chrystia Freeland, et la ministre des...

à 08:28
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, M. Jean Boulet fait savoir cette semaine, par le biais d'une lettre envoyée aux organismes, le montant supplémentaire qu'ils recevront cette année pour le soutien à leur mission. Cette...

à 08:16
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : AD4 CAPITAL CORP. Symbole à la Bourse de croissance TSX : ADJ.P Motif : En attente Heure de la suspension (HE) : 8 h 00 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter)...



Communiqué envoyé le 18 mai 2022 à 17:55 et diffusé par :