Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Entreprises conjointes, Essais cliniques / Découvertes médicales

L'Hôpital général juif inaugure un laboratoire de recherche sur le traitement du cancer par Magnétodrones


Un partenariat avec la firme québécoise Starpax Biopharma permettra de tester une technologie unique au monde qui attaque l'intérieur des tumeurs cancéreuses grâce à des champs magnétiques.

MONTRÉAL, le 20 juin 2022 /CNW/ - L'Hôpital général juif (HGJ) du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal et la firme Starpax Biopharma inc. ont exécuté des travaux d'aménagement d'un tout nouveau laboratoire de recherche qui pourrait changer les choses dans le traitement du cancer.

L'HGJ sera le tout premier centre hospitalier à expérimenter les technologies des Magnétodronemd et du PolarTrakmd dans un cadre clinique.

« Le projet Starpax s'inscrit parfaitement dans le cadre de la stratégie globale du CIUSSS du Centre-Ouest-de-l'Île-de-Montréal qui est d'accorder une importance croissante à l'utilisation et au développement actif de nouvelles formes de technologies afin de combler les besoins des patients », a déclaré le Dr Lawrence Rosenberg, PDG du CIUSSS. « Grâce à l'aide du gouvernement et de nos partenaires, nous entendons tirer parti de toute notre expertise notoire à l'échelle mondiale, pour alléger le fardeau du cancer et de ses traitements. »

Starpax Biopharma inc. a développé une thérapie inédite de guidage de précision 3D de Magnétodrones dans les tumeurs. Les Magnétodrones sont des bactéries uniques développées par Starpax, sensibles aux champs magnétiques, sur lesquelles sont attachés les médicaments à leur surface. Les Magnétodrones distribuent des médicaments dans la masse des tumeurs sans circuler dans le réseau sanguin, tout en saturant les zones hypoxiques où les cellules cancéreuses sont difficiles à atteindre par le biais d'autres traitements. Les Magnétodrones sont injectés directement dans la tumeur et guidés par l'appareil PolarTrak, où le patient est installé. Le PolarTrak empêche les Magnétodrones de sortir de la tumeur et les guide en 3D grâce à ses champs magnétiques spéciaux.

« Starpax est heureux de dévoiler, cette première mondiale, l'invention d'une thérapie par guidage de précision de Magnétodrones avec le PolarTrak », a affirmé Michel Gareau, président et fondateur de Starpax Biopharma. « Cette technologie multidisciplinaire sans précédent, dont les résultats précliniques ont démontré un ratio de rémission de 100 % sans effet secondaire observé, rassemble sous 31 inventions, quatre disciplines scientifiques, dont la microbiologie, la biochimie, l'électromagnétisme et l'intelligence artificielle, propulsent la médecine du cancer dans le futur. »

« Nous nous sommes engagés à amener cette innovation à nos patients, ici, mais aussi éventuellement aux patients partout dans le monde », note le Dr Gerald Batist, oncologue et directeur du Centre de cancer Segal à l'HGJ. « Une telle démarche offre un potentiel énorme et pourrait nous aider à mieux traiter plusieurs types du cancer. L'innovation exige la création de ponts que nous devons traverser, ainsi que le partage des connaissances, des ressources et de la vision afin de susciter de nouveaux espoirs et de meilleurs résultats. » 

Cette nouvelle approche a le potentiel de réduire la toxicité des traitements par rapport à l'utilisation systémique actuelle, ce qui entraînera des économies à long terme pour le système de la santé.

Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a octroyé un financement pouvant atteindre 7 M$ pour la mise en place de la salle PolarTrak. Ce financement permet de couvrir 80 % du coût des travaux de rénovation et d'aménagement de la salle et de l'équipement. La Fondation de l'HGJ a financé 20 % de ce projet.

« Si on veut avoir un système de santé efficace et performant, on doit doter nos spécialistes d'équipements à la fine pointe de la technologie », a souligné Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional. « Cette nouvelle salle de l'Hôpital général juif permettra d'innover grâce à des traitements avant-gardistes, en plus de créer des retombées directes sur le dynamisme de la recherche au Québec. C'est exactement le genre de projet qui fait en sorte que notre industrie des sciences de la vie rayonne ici et partout dans le monde. »

Les premières études cliniques prévues sur des humains porteront sur six types de cancers : le cancer du pancréas, de la prostate, de la tête et du cou, du rectum, de la vulve et les métastases cutanées dont la récurrence du cancer du sein.

« Polytechnique est fière d'avoir été à la genèse des avancées scientifiques qui ont mené au développement de cette toute nouvelle avenue fort prometteuse pour traiter le cancer », a déclaré Gilles Savard, directeur général par intérim de Polytechnique Montréal. « Il s'agit d'un bel exemple de recherche universitaire où des collaborations multiples, dont celles avec Starpax et l'Hôpital général juif, ouvrent la voie à des applications ayant un impact positif direct sur la société ».

Le début des premiers essais cliniques chez les humains est prévu vers la fin de l'année 2022 ou au début de 2023.

SOURCE Starpax Biopharma


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:05
La Croix-Rouge canadienne lance le Fonds de secours : Ouragan Fiona au Canada afin de venir en aide aux personnes touchées par l'ouragan dévastateur qui a frappé l'est du pays. Les fonds amassés permettront à la Croix-Rouge d'apporter des secours,...

à 07:00
Le lundi 26 septembre, c'est la Journée mondiale de la contraception. Les statistiques montrent que 48 % des grossesses ne sont pas prévues (1). Par conséquent, trop peu de femmes et de jeunes filles n'ont pas assez de renseignements sur les...

à 06:00
Un sondage Léger1, mené en collaboration avec l'Ordre des hygiénistes dentaires du Québec, démontre qu'une partie de la population ignore certaines des activités pouvant être réalisées par un.e hygiéniste dentaire, deux ans après une modification du...

23 sep 2022
Un sommet national unique en son genre sur le mieux-être mental des Autochtones a eu lieu le 23 septembre 2022, à Toronto. Ce sommet a réuni des communautés des...

23 sep 2022
FYidoctors est ravie d'annoncer qu'elle figure au classement 2022 des entreprises affichant la plus forte croissance au Canada (Canada's Top Growing Companies) du Report in Business du Globe and Mail, dévoilé aujourd'hui. L'organisation a obtenu une...

23 sep 2022
La Coalition des psychologues du réseau public québécois (CPRPQ) se félicite de la reconnaissance par le premier ministre François Legault, lors du débat des chefs, de l'importance d'augmenter rapidement la rémunération des psychologues du réseau...



Communiqué envoyé le 20 juin 2022 à 18:17 et diffusé par :