Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Plaidoyer (politique)

UN RASSEMBLEMENT POUR LA DÉMOCRATIE JUSTE DEVANT RADIO-CANADA À L'OCCASION DU DÉBAT DES CHEFS


MONTRÉAL, le 22 sept. 2022 /CNW Telbec/ - À l'occasion du second débat des chefs de la présente campagne électorale, la Coalition pour la réforme électorale maintenant! et le Mouvement Démocratie Nouvelle (MDN) ont organisé un rassemblement, ce jeudi soir, devant la nouvelle Maison de Radio-Canada afin d'exiger des chefs des principaux partis politiques qu'ils s'engagent sans équivoque à réformer le mode de scrutin dans le prochain mandat.

Plusieurs organisations ont également répondu à l'appel et se sont jointes au mouvement sur place, notamment des syndicats, des associations étudiantes, des groupes de femmes, des écologistes, des groupes communautaires ainsi que des citoyennes et citoyens soucieux du sort de la démocratie québécoise.

« Obtenir une démocratie plus juste fondée sur un parlement et un gouvernement plus représentatifs des votes citoyens devrait être une priorité fondamentale de tous les partis politiques afin qu'à l'avenir, les politiques publiques cessent d'être l'affaire d'une minorité pour devenir des ouvrages collectifs où une majorité de gens sentiront que les élus ont tenu compte de leurs préoccupations et de leurs besoins », a déclaré le président du MDN, Jean-Pierre Charbonneau, ancien président de l'Assemblée nationale du Québec.

« Tous les partis ont honoré cet été la mémoire de René Lévesque, né il y a 100 ans. Or, plusieurs ont oublié que le grand homme politique avait plusieurs fois jugé que notre vieux système électoral devait être abandonné, étant "démocratiquement infect" et produisant d'énormes distorsions et donc des simulacres de démocratie représentative », a ajouté Jean-Pierre Charbonneau, qui a rappelé que René Lévesque proposait un modèle conforme à l'entente transpartisane que la Coalition Avenir Québec (CAQ), le Parti Québécois (PQ), Québec solidaire (QS) et le Parti Vert du Québec avaient mise de l'avant lors de la dernière élection générale de 2018, modèle appuyé ensuite par le Parti conservateur du Québec.

« La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) s'intéresse depuis 40 ans à une réforme de notre mode de scrutin archaïque, qui est loin d'être la norme dans le monde, mais plutôt l'exception. La Centrale, tout comme les autres organisations syndicales ici présentes, est aussi membre de la Coalition pour la réforme électorale maintenant! depuis sa fondation. Une chose est sûre, nous n'avons pas l'intention de lâcher le morceau et allons suivre le prochain gouvernement de près sur cette question », a scandé Mario Beauchemin, vice-président de la CSQ, qui a pris la parole au nom des organisations syndicales présentes.

Rappelons que la CAQ, le PQ, QS et le Parti Vert du Québec s'étaient engagés par écrit, en mai 2018, à réformer le mode de scrutin pour que les élections de 2022 soient plus représentatives de la diversité des opinions politiques qui parcourent la société québécoise. À la suite de son accession au pouvoir, la CAQ avait déposé un projet de loi allant dans ce sens (le projet de loi no 39), qui stipulait cependant que la nouvelle loi électorale ne serait pas en vigueur pour 2022. Cependant, et bien que le PL39 ait franchi plusieurs étapes du processus législatif, la CAQ a finalement abandonné le projet de loi en décembre 2021 sous prétexte que la pandémie avait forcé le gouvernement à réorienter ses priorités et que la population n'était pas intéressée par la réforme du mode de scrutin.

La réforme du mode de scrutin vise à introduire plus de proportionnalité dans notre système électoral afin de corriger les effets de distorsion qui permettent à des partis qui ont obtenu une minorité de voix (37 % pour la CAQ en 2018) de gouverner sans partage avec une majorité de sièges de députés (59 % pour la CAQ en 2018).

La Coalition pour la réforme électorale maintenant! a pour objectifs de promouvoir un vaste mouvement populaire en faveur de la réforme électorale partout au Québec, d'informer et de sensibiliser largement la population aux enjeux de cette réforme et d'amener le gouvernement à tenir ses promesses et de renforcer la démocratie au Québec. La Coalition regroupe plus de quatre-vingts organismes et réseaux issus de tous les secteurs de la société civile répartis sur l'ensemble du territoire québécois, qui représentent plus de 2,1 millions de membres actifs dans plus de 12 000 organisations.

SOURCE Coalition pour la réforme électorale maintenant!


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 09:23
Les dirigeants de sociétés d'envergure...

à 09:01
La Banque Royale du Canada (RBC) a annoncé aujourd'hui qu'elle se joindra au programme de récompenses MOI de METRO Inc. à titre de partenaire de fidélisation clé. Cette collaboration permettra d'offrir aux clients de RBC et de METRO une valeur...

à 09:00
BMO Groupe financier a annoncé aujourd'hui le nom des lauréats du 20e concours 1res OEuvres! de BMO, qui célèbre les réalisations remarquables en arts...

à 09:00
Alors qu'une nouvelle ronde de négociations pour le renouvellement des conventions collectives du secteur public s'amorce, le Front commun est fier d'annoncer que l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux...

à 08:47
OpenSpace, le leader mondial de la capture de chantier à 360° et de l'analyse assistée par l'IA, a annoncé que QBS Software, la plateforme européenne d'acquisition de logiciels, rejoint son réseau de partenaires. Avec plus de 10 000 éditeurs de...

à 08:16
Une enquête internationale auprès de 130 000 citoyens de 13 pays a été menée par l'Institut Future Investment Initiative (FII), en partenariat avec le spécialiste des études de marché Ipsos. Elle a révélé que la principale préoccupation de la plupart...



Communiqué envoyé le 22 septembre 2022 à 19:00 et diffusé par :