Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Transport, Vacance et tourisme
Sujets : Expansion d'entreprise, Enjeux environnementaux

YVR devient le premier aéroport du Canada à atteindre le niveau 4+ de l'Airport Carbon Accreditation du Conseil international des aéroports


TERRITOIRE DE LA PREMIÈRE NATION MUSQUEAM, BC et RICHMOND, BC, le 23 sept. 2022 /CNW/ - L'aéroport international de Vancouver (YVR) a obtenu le niveau 4+ de l'Airport Carbon Accreditation, un programme de certification en matière de gestion du carbone mené par le Conseil international des aéroports, devenant ainsi le premier aéroport canadien et l'un des trois seuls aéroports nord-américains à atteindre ce statut.

La certification de niveau 4+ reconnaît le rôle que joue YVR en traçant sa propre trajectoire de réduction du carbone tout en travaillant activement avec les partenaires de l'aviation afin d'élargir les réductions d'émissions à d'autres secteurs.  

« À YVR, notre tradition d'innovation et de durabilité remonte à loin. Nous sommes fiers d'être à l'avant-garde de la création d'un avenir plus vert et plus résilient pour notre aéroport et l'aviation ainsi que pour la communauté et l'économie qui la soutient, a déclaré Tamara Vrooman, présidente et directrice générale de l'Administration de l'aéroport de Vancouver. Ce nouveau niveau de certification témoigne du travail acharné, du dévouement et de l'esprit d'innovation de l'équipe et des partenaires commerciaux de YVR. Je me réjouis d'avance des progrès que nous continuerons de réaliser pour atteindre nos ambitieux objectifs climatiques et décarboniser notre secteur, en collaboration avec les acteurs de l'industrie et du gouvernement. »

YVR continue de suivre sa feuille de route vers le zéro émissions nettes de carbone et demeure en bonne position pour atteindre l'objectif de zéro émissions nettes d'ici 2030, devenant l'un des aéroports les plus écologiques du monde. Pour cela, nous devons emprunter quatre avenues de décarbonisation qui décrivent les mesures nécessaires pour réduire les émissions des activités de l'aéroport, appelées émissions de portée 1 et 2. Ces avenues consistent à écologiser les flottes, à conserver l'énergie en accélérant l'électrification, à remplacer les carburants fossiles par des sources d'énergie renouvelable et à combler l'écart par l'achat stratégique de crédits carbone.

YVR veille également à soutenir la décarbonisation de l'ensemble du secteur de l'aviation, de concert avec les efforts déployés dans le cadre du Plan d'action climatique de l'aviation du gouvernement fédéral, et travaille en collaboration avec ses partenaires afin de les aider à réduire leurs émissions. Parmi les solutions figurent la fourniture de groupes électrogènes au sol pour permettre aux équipages d'arrêter les moteurs d'avion et de se brancher à l'électricité de l'aérogare, et le recours à la technologie, par l'intermédiaire du jumeau numérique de YVR, pour suivre les déplacements des aéronefs et tracer des parcours plus efficaces sur l'aérodrome, afin de réduire les émissions de carbone.

Par ailleurs, l'aéroport a récemment conclu une entente d'harmonisation avec les deux plus grands aéroports commerciaux du corridor Cascadia, l'aéroport international de Seattle-Tacoma et l'aéroport international de Portland (PDX), pour tirer parti de ressources en vue d'obtenir des résultats tangibles dans quatre catégories, y compris le développement et l'utilisation de carburants d'aviation durables.

Le Conseil international des aéroports a souligné le leadership de YVR en matière de réduction des émissions de carbone en lui décernant une mention honorable lors de la remise des prix des réalisations environnementales 2022, pour sa feuille de route vers le zéro émissions nettes de carbone.

Le programme de certification en matière de gestion du carbone procure aux aéroports un cadre commun et un outil de gestion active du carbone qui donnent des résultats mesurables. Le Conseil international des aéroports reconnaît les efforts consentis par YVR en matière de durabilité en lui accordant des niveaux de certification de plus en plus élevés depuis 2016.

SOURCE l'Administration de l'aéroport international de Vancouver


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:30
Alors que la Loi sur l'équité salariale fêtait les 26 ans de son adoption le 21 novembre dernier, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) rappelle que, malgré tout le chemin parcouru, il reste encore du travail à faire pour atteindre cette équité...

à 06:00
Face à la hausse drastique du coût de la vie, Québec solidaire propose qu'à l'occasion de la mise à jour économique du mois de décembre, la CAQ indexe de manière bi-annuelle les prestations du gouvernement du Québec afin que celles-ci reflètent mieux...

26 nov 2022
L'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a mis en évidence les causes systémiques sous-jacentes de la violence continue contre les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones. De plus, la...

26 nov 2022
Aujourd'hui, le Canada rend hommage aux millions d'innocentes victimes ukrainiennes qui sont mortes de faim pendant l'Holodomor, le génocide par la famine. Dans une tentative brutale de détruire l'identité...

25 nov 2022
Alors que les initiatives se multiplient pour attirer des investisseurs internationaux sur les rives de la Jamaïque, le gouvernement jamaïcain redouble d'efforts pour favoriser les investissements directs locaux et étrangers. La prochaine conférence...

25 nov 2022
Il est plus important que jamais de combattre les changements climatiques et de protéger les populations contre les dommages que causent les feux de forêt. Dans le cadre de la Stratégie nationale d'adaptation du Canada, les collectivités d'un océan à...



Communiqué envoyé le 23 septembre 2022 à 14:30 et diffusé par :