Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujet : Sécurité publique

Le gouvernement du Canada annonce un financement pour l'avancement de la technologie des vaccins à ARNm à l'Université de la Colombie-Britannique


Financement de 11,1 millions de dollars pour deux projets de l'Université de la Colombie-Britannique qui amélioreront la réponse aux agents pathogènes et renforceront l'impact de la biotechnologie de la Colombie-Britannique sur la scène mondiale.

VANCOUVER, BC, le 3 oct. 2022 /CNW/ - Développement économique Canada pour le Pacifique

Les Britanno-Colombiens continuent de ressentir les effets de la pandémie de COVID-19, que ce soit à la maison, au travail ou dans leur collectivité. Tout au long de la pandémie, la science a été le meilleur moyen de défense, en particulier les vaccins à ARNm. Ces vaccins déclenchent la réponse immunitaire de l'organisme pour l'aider à se protéger contre les infections et les maladies graves.

Le gouvernement du Canada prend des mesures pour aider à la production de vaccins en faisant progresser la recherche sur les vaccins à ARNm en Colombie-Britannique, en renforçant la réponse régionale aux futurs pathogènes et en affirmant davantage la présence du secteur de la biotechnologie de la Colombie-Britannique sur la scène mondiale.

L'honorable Harjit S. Sajjan, ministre du Développement international et ministre responsable de l'Agence de développement économique du Pacifique Canada (PacifiCan), a annoncé aujourd'hui un financement de plus de 11,1 millions de dollars accordé par PacifiCan à l'Université de la Colombie-Britannique (UBC) pour la réalisation de deux nouveaux projets visant à améliorer l'administration et l'efficacité des vaccins à ARNm. 

Le premier de ces deux projets complémentaires obtient un soutien de 3,5 millions de dollars de PacifiCan. Il vise à optimiser l'administration des vaccins à ARNm au niveau cellulaire, en améliorant leur absorption par l'organisme. Cette méthode réduira les effets secondaires potentiels des vaccins à ARNm, améliorera leur efficacité et permettra de réduire la dose de vaccin. Les recherches menées dans le cadre de ce projet contribueront à rationaliser la production des vaccins à ARNm existants et à orienter le développement de futurs médicaments dans le monde entier.

Le second projet, qui obtient un soutien de 7,6 millions de dollars de PacifiCan, vise à détecter et à traiter les nouveaux variants de la COVID-19 avant qu'ils ne se propagent. En étudiant les variants existants du point de vue moléculaire, les chercheurs utiliseront l'intelligence artificielle (IA) pour faire des prédictions et mettre au point des traitements vaccinaux à base d'ARNm contre les futurs agents pathogènes potentiels. Grâce à ce projet, il sera possible de réagir de façon souple et locale aux nouveaux variants de la COVID-19, ce qui contribuera à protéger les Canadiens et à renforcer la position de la Colombie-Britannique en tant que chef de file dans le secteur de la biotechnologie.

Investir dans la santé et la sécurité de tous les Canadiens est une priorité absolue pour le gouvernement du Canada. En Colombie-Britannique, PacifiCan est déterminé à faire progresser la recherche et la commercialisation de biotechnologies qui sauvent des vies, à soutenir l'économie régionale et à renforcer la résistance aux pandémies dans le monde entier.

Citations

« PacifiCan est déterminée à soutenir le secteur des sciences de la vie de la Colombie-Britannique, et ces projets à l'Université de la Colombie-Britannique reflètent cette volonté. L'établissement d'un réseau local de recherche sur les vaccins à ARNm contribuera non seulement à sauver des vies, mais aussi à créer des emplois pour les Britanno-Colombiens et à positionner le Canada comme un chef de file mondial de l'innovation en biotechnologie. »

- L'honorable Harjit S. Sajjan, ministre du Développement international et ministre responsable de l'Agence de développement économique du Pacifique Canada

« Grâce à des recherches de pointe menées par certains des esprits les plus brillants au monde, l'UBC continue d'exceller dans la recherche et l'innovation en biotechnologie et en sciences de la vie. Grâce au généreux soutien du gouvernement du Canada par l'entremise de PacifiCan annoncé aujourd'hui, nos chercheurs pourront contribuer à la mise au point de traitements contre les nouveaux variants de la COVID-19 et améliorer l'efficacité des vaccins à ARNm et d'autres produits thérapeutiques pour traiter un large éventail de maladies. »

- Santa J. Ono, présidente et vice-rectrice, Université de la Colombie-Britannique

« L'UBC est depuis longtemps un moteur important du secteur de la biotechnologie en Colombie-Britannique, mais ces collaborations et leurs résultats ont vraiment attiré l'attention internationale pendant la pandémie. AbCellera, Acuitas et Precision Nanosystems, parmi beaucoup d'autres, sont maintenant de grands acteurs dans le traitement et la prévention des maladies. Ce financement s'appuie sur de nombreuses années de collaboration entre l'UBC et les entreprises de biotechnologie locales et nous permettra de continuer à développer et à perfectionner les vaccins, les médicaments et les produits biologiques. »

- Leonard Foster, Ph. D., professeur, Département de biochimie et de biologie moléculaire, Université de la Colombie-Britannique

Faits en bref
Liens connexes
Restez branchés

Suivez PacifiCan sur Twitter et LinkedIn
Ligne téléphonique sans frais : 1-888-338-9378
ATS (appareil de télécommunications pour personnes malentendantes) :
1-877-303-3388

Document d'information : Le gouvernement du Canada annonce un financement pour l'avancement de la technologie des vaccins à ARNm à l'Université de la Colombie-Britannique

L'honorable Harjit S. Sajjan, ministre du Développement international et ministre responsable de l'Agence de développement économique du Pacifique Canada (PacifiCan), a annoncé aujourd'hui un investissement de plus de 11,1 millions de dollars par l'entremise du programme Écosystèmes d'innovation régionaux destiné à deux projets à l'Université de la Colombie-Britannique.

Ces projets seront axés sur l'avancement de l'administration et de l'efficacité de la technologie des vaccins à ARNm. Les deux équipes de projet travailleront en tandem, se réunissant régulièrement et coordonnant les recherches afin de maximiser la valeur et l'efficacité des deux projets.

Améliorer la technologie d'administration de vaccins à ARNm et d'autres nanomédicaments
3 500 000 $

L'Université de la Colombie-Britannique (UBC) acquerra de l'équipement essentiel et renforcera les ressources du laboratoire pour améliorer la technologie d'administration des vaccins. En partenariat avec les principales entreprises de biotechnologie de la Colombie-Britannique, l'UBC cherche à accélérer le développement des techniques d'administration des vaccins en vue d'une application commerciale à l'échelle mondiale. En analysant la façon dont les vaccins à ARNm interagissent avec les cellules et créent des défenses contre les agents pathogènes, les chercheurs travailleront à optimiser l'administration de ces vaccins. Les principaux objectifs de ce projet de recherche sont, entre autres, de minimiser les effets secondaires potentiels, de réduire la dose de vaccin nécessaire et d'optimiser la puissance des vaccins à ARNm.

Ces travaux feront progresser le développement de futurs vaccins à ARNm et d'autres médicaments. Les avantages économiques prévus de ce projet sont la création de 70 nouveaux emplois, la formation de 80 nouveaux professionnels hautement qualifiés en biotechnologie et une croissance des revenus d'au moins 90 millions de dollars pour le secteur de la biotechnologie de la Colombie-Britannique.

Favoriser la croissance du secteur de la biotechnologie de la Colombie-Britannique en faisant progresser le traitement antiviral in vitro et sur place des variants du SRAS-CoV2
7 680 000 $

Dans le cadre de ce projet, l'UBC acquerra de l'équipement essentiel et optimisera les activités du laboratoire dans le but de faire progresser le traitement antiviral des variants de la COVID-19.

Il s'agira de trouver, de mettre à l'essai et de développer des traitements contre les variants existants de la COVID-19 et de mettre en place un cadre de développement de vaccins en Colombie-Britannique. En étroite collaboration avec des entreprises de biotechnologie de la Colombie-Britannique, l'UBC étudiera le variant Delta de la COVID-19 du point de vue moléculaire et utilisera des modèles prédictifs d'IA pour créer des traitements vaccinaux à ARNm contre les futurs variants potentiels. Grâce à ce processus, l'UBC et ses partenaires mettront au point un réseau de développement rapide de médicaments antiviraux, permettant une réponse locale aux nouveaux variants de la COVID-19 en vue d'une commercialisation mondiale.

Dans l'ensemble, cette démarche permettra à la Colombie-Britannique de faire figure de chef de file international dans la recherche sur les vaccins et d'accroître la visibilité de la biotechnologie de la Colombie-Britannique au sein de la communauté mondiale. Les avantages économiques prévus de ce projet sont la création d'au moins 170 emplois à l'UBC et chez les partenaires industriels, la formation de 75 personnes hautement qualifiées et une croissance des revenus d'au moins 70 millions de dollars pour le secteur de la biotechnologie de la Colombie-Britannique. 

SOURCE Développement économique Canada pour le Pacifique


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:00
Kaneka Corporation (siège social : Minato-ku, Tokyo ; Président : Minoru Tanaka) va fabriquer et fournir des intermédiaires à Shionogi & Co., Ltd. (siège social : Chuo-ku, Osaka ; Président Directeur Général : Isao Teshirogi, Ph.D.) dans le cadre de...

à 17:00
Viz.ai, le chef de file de la détection des maladies et de la coordination intelligente des soins optimisées par l'IA, annonce aujourd'hui un partenariat avec Cercare Medical, qui fournit un niveau supérieur d'imagerie médicale par TDM et IRM. Le...

à 16:55
Inversago Pharma Inc. (« Inversago »), une société de biotechnologie de stade clinique avec une gamme unique d'agonistes inverses du récepteur CB1 actifs à la périphérie, annonce aujourd'hui que le premier patient a reçu sa posologie de INV-202 lors...

à 16:50
Mary Kay Inc., un défenseur mondial de la durabilité et de la gérance d'entreprise, signataire des Principes du pacte mondial des Nations Unies, continue de soutenir les efforts internationaux visant à accroître la sensibilisation aux océans et à...

à 16:31
L'Agence du revenu du Canada (l'Agence) tiendra une séance d'information technique à l'intention des médias afin d'expliquer comment les Canadiens admissibles peuvent demander la nouvelle Prestation dentaire et le supplément unique au programme...

à 15:40
Les Laboratoires Nucléaires Canadiens (LNC), le principal laboratoire canadien de science et de technologie nucléaires, sont heureux d'annoncer la signature d'un protocole d'entente (PE) avec Énergie atomique du Canada limitée (EACL), la société de...



Communiqué envoyé le 3 octobre 2022 à 13:18 et diffusé par :