Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujet : Personnel

Areteia Therapeutics annonce la nomination du Dr Eric Bradford au poste de directeur médical et de Robin Walker au poste de directrice juridique et secrétaire générale de la société


Areteia Therapeutics annonce deux nominations de premier plan: celle du Dr Eric Bradford, M.D., au poste de directeur médical, et de Robin Walker, J.D., à celui de directrice juridique et secrétaire générale de la société. Ils travailleront sous la direction de Jorge Bartolome, PDG d'Areteia Therapeutics. Ces nominations prennent effet immédiatement.

Eric rejoint Areteia après plus de 20 années dans l'industrie biopharmaceutique, travaillant dans la recherche de stade précoce, le développement clinique, les affaires médicales, la gestion du cycle de vie et la commercialisation. Il possède une expérience étendue de l'asthme, des maladies respiratoires, ainsi que d'autres domaines thérapeutiques, après 18 années passées chez GSK. Pendant son mandat, il a supervisé de nombreuses études internationales, et fourni un leadership dans le domaine des affaires médicales et du développement, pour les programmes d'anticorps monoclonaux anti-IL-5 ciblant les formes graves d'asthme. En rejoignant l'équipe de haute direction de la société, Eric endosse la responsabilité de la supervision de l'ensemble des fonctions médicales au sein de la société.

Robin rejoint Areteia avec plus de 20 années d'expérience juridique dans tout un éventail de disciplines dont la conformité, la gouvernance d'entreprise, la réglementation, la gestion des risques, les fusions et acquisitions, la gestion des alliances et la propriété intellectuelle pour des entreprises publiques et privées. Elle était récemment directrice des affaires juridiques et de conformité, et secrétaire générale chez Goldfinch Bio et Stoke Therapeutics. Auparavant, Robin a travaillé pendant 8 ans chez Biogen, où elle a occupé le poste de conseillère en recherche et développement, et conseillère générale associée. En rejoignant l'équipe de haute direction, elle est chargée de l'ensemble des questions juridiques et de conformité pour l'entreprise.

"Je suis ravi d'élargir notre équipe et de continuer à la renforcer grâce à ces deux nominations importantes pour notre direction," a déclaré Jorge Bartolome, PDG d'Areteia Therapeutics. "Eric et Robin apportent tous deux à l'entreprise plusieurs années d'expérience hautement pertinente. Ils joueront un rôle majeur dans l'accomplissement de notre mission qui vise à aider les patients atteints d'asthme à mieux contrôler leur maladie et leur vie."

À propos d'Areteia Therapeutics

Areteia Therapeutics (areteiatx.com) est une société biotechnologique en phase clinique qui s'engage à aider les personnes souffrant d'asthme à mieux contrôler leur maladie et leur vie, en développant le premier médicament potentiel par voie orale pour le traitement de l'asthme à éosinophiles. Le principal médicament candidat d'Areteia est le dexpramipexole, un inhibiteur de la maturation des éosinophiles premier de sa classe. Areteia a été créée par Population Health Partners et Knopp Biosciences. Syndicat composé d'investisseurs de premier plan du domaine des sciences de la vie et de la stratégie, dirigé par Bain Capital Life Sciences avec la participation d'Access Biotechnology, GV, ARCH Venture Partners, Saturn Partners, Sanofi, Maverick Capital, et Population Health Partners, la société s'est engagée à investir jusqu'à 350 millions USD sous la forme d'un financement de série A pour établir Areteia, tout en faisant progresser le dexpramipexole vers des essais cliniques de Phase 3, sécurisant la fourniture commerciale et assurant l'accès à des médicaments potentiels de nouvelle génération. Areteia réalisera le développement avancé y compris les essais cliniques de Phase 3 portant sur le dexpramipexole, en partenariat avec Validae Health, l'unité de développement de Population Health Partners.

À propos du dexpramipexole

Le dexpramipexole est une petite molécule orale en cours de développement de Phase 3 pour le traitement de l'asthme à éosinophiles. Il inhibe la maturation et la libération des éosinophiles dans la moelle osseuse, sur la base d'éléments probants de cultures de cellules et de biopsies humaines, réduisant ainsi les niveaux d'éosinophiles dans le sang périphérique. Dans le cadre d'une étude de Phase 2 récemment réalisée chez des patients atteints d'asthme à éosinophiles modéré à grave, le traitement au dexpramipexole a permis d'aboutir à une réduction sensible, proportionnelle à la dose, du taux d'éosinophiles absolu dans le sang à toutes les doses étudiées (doses quotidiennes de dexpramipexole de 37,5 mg, 75 mg, ou 150 mg deux fois par jour) en comparaison avec un placébo. Le dexpramipexole a été bien toléré dans cet essai, avec des événements indésirables répartis harmonieusement sur l'ensemble des groupes de traitement et de placébo, aucun événement indésirable grave et aucun événement indésirable ayant abouti à l'interruption du traitement.

À propos de l'asthme éosinophilique

L'asthme bouleverse la vie de plus d'un quart de milliard de personnes dans le monde. La moitié des patients asthmatiques souffrent d'asthme éosinophilique, provoqué par une surabondance d'éosinophiles, un type de globules blancs, dans le sang et les tissus. L'action du dexpramipexole oral, qui inhibe la maturation des éosinophiles, est comparable à celle des traitements biologiques injectables anti-IL-5. Le marché des produits biologiques pour l'asthme affiche une croissance de 10 % par an et est estimé à près de 8 milliards de dollars, dont environ 3 milliards pour les traitements biologiques de l'IL-5. En cas d'approbation comme premier médicament oral sur le marché, le dexpramipexole pourrait offrir une alternative intéressante aux médicaments biologiques injectables et être utilisé plus rapidement dans le paradigme du traitement de l'asthme afin d'empêcher la progression de la maladie.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:44
Nous devons pallier les disparités en matière de santé et promouvoir une santé mentale positive pour toutes les personnes au pays, en particulier pour ceux qui ont des difficultés disproportionnées à obtenir des services de soutien en santé mentale...

à 16:30
Le Sabin Vaccine Institute a récompensé aujourd'hui deux scientifiques extraordinaires pour leurs recherches de pointe en matière de vaccins qui ont permis de changer le cours de la pandémie de COVID-19, de faire progresser la santé publique et de...

à 16:30
Des actions se tiendront dans les centres jeunesse du Québec le jeudi 8 décembre 2022, alors que les intervenant·e·s membres de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) se mobiliseront pour...

à 15:55
LabVantage Solutions, Inc., principal fournisseur de solutions et de services informatiques pour les laboratoires, notamment avec des solutions LIMS spécialement conçues pour permettre aux laboratoires d'être opérationnels plus rapidement et avec un...

à 15:36
Wilson Miao, député de Richmond Centre, au nom de l'honorable Carolyn Bennett, ministre de la Santé mentale et des dépendances, et ministre associée de la Santé, annoncera un financement visant à promouvoir la santé mentale des femmes en post-partum...

à 15:34
À la suite de la diffusion du rapport de la vérificatrice générale, Guylaine Leclerc, portant sur l'enseignement à distance durant la pandémie de COVID-19, la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et ses fédérations du réseau scolaire ne peuvent...



Communiqué envoyé le 5 octobre 2022 à 15:45 et diffusé par :