Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : ATY, CPG

Décès d'un travailleur de Rinox inc. écrasé sous une trémie : la CNESST dévoile les conclusions de son enquête


JOLIETTE, QC, le 29 nov. 2022 /CNW Telbec/ - La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend aujourd'hui publiques les conclusions de son enquête sur l'accident du travail ayant coûté la vie à un travailleur de l'entreprise Rinox inc., le 28 avril 2022, à Terrebonne.

Chronologie de l'accident

Rinox inc. se spécialise dans la fabrication de produits de maçonnerie et d'aménagement paysager en béton. Le jour de l'accident, deux travailleurs étaient affectés au département des bennes et des agrégats. Soudainement, vers 12 h 15, l'écran de contrôle de l'automate de production a affiché un problème à la balance située sous les trémies (entonnoirs en forme de pyramide renversée qui permet de déverser une substance) de granulats. Le premier travailleur a arrêté les machines de production, et le deuxième s'est rendu sous les trémies afin de vérifier les équipements et de cerner le problème. Pour ce faire, ce dernier a marché sur toute la longueur du corridor de service sous les trémies, jusqu'en dessous de la trémie no 1. Quelques secondes après son arrivée, celle-ci s'est effondrée en partie sur le travailleur, l'écrasant mortellement.

Causes de l'accident

L'enquête a permis à la CNESST de retenir deux causes pour expliquer l'accident :

À la suite de l'accident, la CNESST a notamment exigé de l'employeur qu'il s'assure de la solidité des trémies et que les réparations et les modifications apportées sont attestées par un ingénieur ou une ingénieure. L'employeur s'est conformé à ces exigences.

Comment éviter un tel accident

Pour éliminer les dangers d'effondrement d'une trémie suspendue, des solutions existent, notamment :

Par la loi, l'employeur est tenu de prendre les mesures nécessaires pour protéger la santé et assurer la sécurité et l'intégrité physique de ses travailleurs et travailleuses. Il a également l'obligation de s'assurer que l'organisation du travail ainsi que les équipements, les méthodes et les techniques pour l'accomplir sont sécuritaires. Les travailleurs et travailleuses doivent faire équipe avec l'employeur pour repérer les dangers et mettre en place les moyens pour les éliminer ou les contrôler.

Suivis de l'enquête

La CNESST transmettra les conclusions de son enquête à l'Association béton Québec afin qu'elle en informe ses membres.

Également, la CNESST transmettra les conclusions de cette enquête à toutes les associations sectorielles paritaires ainsi qu'à l'ensemble des gestionnaires de mutuelles de prévention.

Liens utiles

Rapport d'enquête : http://www.centredoc.cnesst.gouv.qc.ca/pdf/Enquete/ed004353.pdf

La CNESST, votre porte d'entrée en matière de travail

La CNESST offre aux employeurs ainsi qu'aux travailleurs et aux travailleuses une porte d'entrée unique et une expertise intégrée en matière de normes du travail, d'équité salariale et de santé et de sécurité du travail. Sa structure de gouvernance est paritaire. Elle a notamment pour mission de gérer le Fonds de la santé et de la sécurité du travail, un fonds entièrement autofinancé dont elle est fiduciaire.

Pour plus d'information, visitez notre site Web à cnesst.gouv.qc.ca et suivez-nous sur Facebook (facebook.com/cnesst), Twitter (twitter.com/cnesst) et LinkedIn (linkedin.com/company/cnesst).

Source :          Chantale Beaudoin, communicatrice régionale
                       CNESST - Direction de la prévention-inspection - Rive-Nord
                       Téléphone : 450 753-2600, poste 2719, ou 1 800 461-4489

SOURCE Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 21:40
Fluence, un chef de file mondial des solutions d'éclairage LED écoénergétiques pour la production commerciale de cannabis et d'aliments, soutient une expansion généralisée des opérations de culture de cannabis de qualité pharmaceutique au Portugal....

à 19:00
Le groupe chimique Mitsubishi Chemical Group (« le groupe ») a annoncé sa décision de mettre fin à toutes ses activités avec Medicago Inc. (siège social : Québec, Canada; président : Toshifumi Tada), une filiale consolidée de l'entreprise Mitsubishi...

à 16:25
Takeda (TOKYO : 4502/NYSE : TAK) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le troisième trimestre de l'exercice 2022 (période terminée le 31 décembre 2022). Costa Saroukos, responsable financier de Takeda : « Notre performance au troisième...

à 15:18
En réponse à la propagation croissante de la COVID-19 et de ses variants en Chine et aux données limitées sur l'épidémiologie et les séquences génomiques virales accessibles sur les cas, le gouvernement du Canada a annoncé des exigences temporaires...

à 14:15
Le directeur national de la santé publique, le docteur Luc Boileau, a fait le point aujourd'hui sur l'évolution des maladies respiratoires infectieuses au Québec et a précisé les nouvelles recommandations concernant la vaccination contre la COVID-19...

à 14:12
ROBIC, un cabinet boutique réputé à l'échelle nationale et internationale en matière de propriété intellectuelle et droit des affaires, est fier d'accueillir Joanne Chriqui à titre d'associée, avocate et agente de marques de commerce au sein de son...



Communiqué envoyé le 29 novembre 2022 à 14:34 et diffusé par :