Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Plaidoyer (politique), CPG

Mise à jour économique - Un soutien trop timide pour les Québécois qui souffrent de l'inflation


QUÉBEC, le 8 déc. 2022 /CNW Telbec/ - Le chef du Parti Québécois et porte-parole en matière de finances, Paul St-Pierre Plamondon, constate que la mise à jour économique du gouvernement rate la cible sur l'essentiel. « Malheureusement, on n'en donne pas assez aux moins fortunés, et trop à ceux qui n'en ont pas besoin. »

EN BREF

Certes, pour faire face à l'inflation, le gouvernement a prévu certaines mesures qui vont aider comme l'aide accordée aux ainés et pour la lutte contre la violence par armes à feu, mais il rate la cible sur l'essentiel. « Il n'est pas normal qu'on offre des chèques de 400$ à des gens qui ont un revenu de 100 000$. Le Parti Québécois l'a toujours dit, il faudrait prioriser les gens qui en ont réellement besoin de l'aide. En voulant ratisser le plus large possible, l'aide accordée par la CAQ aux moins nantis n'est que de 600$. On aurait également pu doubler le crédit de solidarité pour aider 3,3 millions de Québécois moins fortunés. Les choix du gouvernement sont indécents à ce niveau-là », a déclaré le chef du Parti Québécois.

Le Parti Québécois constate également qu'il y a un manque d'ambition complet pour aller chercher de nouveaux revenus chez ceux qui ont profité de la crise et qui contribuent à une hausse du coût de la vie astronomique, comme les pétrolières. « Au Québec, on laisse les profiteurs de crise s'en mettre plein les poches sur le dos des citoyens parce qu'on manque de courage pour agir. Pourtant, de nombreux pays ont choisi d'imposer une taxe sur les superprofits des pétrolières. Il faut rappeler que CAA-Québec estime que la marge au détail devrait normalement avoisiner les 8-9 cents le litre. En campagne électorale, on parlait d'une grande iniquité régionale, alors que dans plusieurs régions comme la Gaspésie ou la Côte-Nord, les marges de profit au détail étaient de 14 ou 15 cents. Maintenant, en quelques semaines à peine, malgré une diminution du prix du baril, on parle de marges ayant jusqu'à 27 cents, par exemple pour la Côte-Nord. Au Saguenay, c'est 25 cents. En refusant d'agir, le chèque envoyé par la CAQ transite directement des poches des Québécois vers les surprofits des pétrolières. Nous devrons aller chercher ces sommes découlant de superprofits et veiller à ce qu'il y ait davantage de concurrence, sinon 2023 sera à nouveau marqué par l'appauvrissement des Québécois à la pompe comme à l'épicerie », a ajouté le député de Camille-Laurin.

Le chef péquiste se questionne également sur la hausse des revenus de l'impôt des particuliers qui est prévue par le gouvernement. « Dans un contexte où l'on prévoit un ralentissement économique et où l'on a promis des baisses d'impôts de plusieurs milliards, comment pouvons-nous prévoir une hausse soutenue des revenus d'imposition des particuliers par l'État ? On a connu l'effet libéral par le passé, qui gonfle les revenus artificiellement. Est-ce qu'on est maintenant devant un effet CAQ ? Ou a-t-on exclu des projections la baisse d'impôt promise par la CAQ ? Nous posons la question au ministre », a poursuivi Paul St-Pierre Plamondon.

Une mise à jour économique, c'est aussi un geste politique. On peut donc se demander pourquoi certains secteurs sont mis de l'avant et d'autres non, comme le dossier de l'habitation par exemple. « Ç'a pris quatre ans au gouvernement avant de réaliser qu'il y avait une crise, il nous arrive avec une mesurette de 3000 logements qui vont être subventionnés, alors qu'il y a au moins 10 000 unités qui sont en attentes, donc nous sommes loin du compte », a conclu le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau.

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:50
Croissance totale inégalée du nombre de clients des services mobiles et fixes, soit 301 000, une hausse de 29 000 par rapport à l'an dernier et le résultat le plus élevé jamais enregistré par TELUS pour un quatrième trimestre, grâce à la forte...

à 06:50
TELUS International , un moteur d'innovation sur le plan de l'expérience client numérique qui conçoit, produit et livre des solutions de prochaine génération pour des marques mondiales créatrices de marché, notamment dans les secteurs de...

à 06:50
Le Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) rendra public un article écrit par les chercheur.es Cloé St-Hilaire, Mikael Brunila et David Wachsmuth, qui dévoile l'inquiétante progression des conglomérats...

à 06:30
Les objectifs de 2023 reflètent trois années consécutives de croissance soutenue avec un nombre de livraisons d'avions prévues(1) supérieur à 138 avions, des revenus de plus de 7,6 milliards $, un RAIIA ajusté(2) de plus de 1125 millions $, un RAII...

à 06:00
Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, l'honorable François-Philippe Champagne, et la ministre de la Défense nationale, l'honorable Anita Anand, seront à Washington du 8 au 10 février pour rencontrer des chefs d'entreprise ainsi...

à 06:00
Le Conseil du patronat du Québec (CPQ) sera de passage en commission parlementaire dans le cadre des consultations particulières sur le Régime de rentes du Québec (RRQ). Il a déposé son mémoire dans lequel il prône l'utilisation d'outils incitatifs...



Communiqué envoyé le 8 décembre 2022 à 18:21 et diffusé par :