Le Lézard
Sujets : Avis aux médias, VDM, PHM

Invitation média - Marche « Je suis Gabrielle »


MONTRÉAL, le 1er juin 2015 /CNW Telbec/ - La famille de Gabrielle Dufresne-Élie, la Fondation Jasmin Roy et le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu vous convient à la marche « Je suis Gabrielle » pour dénoncer la violence amoureuse sous toutes ses formes.

La marche « Je suis Gabrielle » est née à la suite du décès par homicide de Gabrielle Dufresne-Élie le 8 juin 2014. Cette adolescente a été assassinée par son ex-petit ami qui n'acceptait pas la rupture de leur relation. Il lui a proposé une dernière rencontre dans une chambre d'hôtel, rencontre où la violence amoureuse était, elle aussi, au rendez-vous.                     

Qui : 

La famille de Gabrielle Dufresne-Élie, la Fondation Jasmin Roy et le sénateur Pierre-Hugues Boisvenu



Quoi : 

Marche « Je suis Gabrielle »



Où :       

École secondaire Marguerite de Lajemmerais, 5555 SHERBROOKE Est, Montréal, QC.



Quand : 

Dimanche 14 juin 2015 à 11 h

Qui était Gabrielle? Elle était reconnue pour être simple, courageuse, persévérante, altruiste et elle n'acceptait pas l'injustice sociale.

Afin de donner un sens à ce grand drame qui a bouleversé leurs vies, Marlène Dufresne, la mère de Gabrielle, ainsi que tous les membres de sa famille ont voulu honorer sa mémoire et dénoncer la violence amoureuse.

L'objectif principal de la marche « Je suis Gabrielle » est de dénoncer haut et fort la violence amoureuse chez les jeunes ainsi que dans tous les couples, sans exception. La marche a également pour but de sensibiliser l'ensemble de la population quant aux ravages occasionnés par la violence, lorsqu'elle n'est pas arrêtée à temps. En ce sens, la prévention devrait occuper une place majeure afin de bien connaître le cycle dans lequel elle s'inscrit pour mieux AGIR avant qu'il ne soit trop tard.

Monsieur Jasmin Roy, dont la Fondation a pour mission de lutter contre la discrimination, l'intimidation et la violence faites aux jeunes en milieu scolaire aux niveaux primaire et secondaire, a accepté d'être porte-parole de l'évènement.

Plusieurs organismes travaillent de concert à la réalisation de ce projet : le Centre des Femmes de Rosemont (CFR), le Centre d'aide aux victimes d'actes criminels de Montréal (CAVAC), le poste 44 du SPVM, l'AFPAD ainsi que plusieurs bénévoles.

Nous espérons que la marche « Je suis Gabrielle » saura attirer un grand nombre de personnes qui marcheront solidairement afin de dire haut et fort : NON à la violence amoureuse sous toutes ses formes.

La violence amoureuse est en hausse chez les jeunes filles de 12 à 17 ans. Selon l'Institut de la statistique du Québec, le tiers des filles ayant fréquenté un garçon durant l'année ont subi de la violence psychologique, 20 % ont été violentées physiquement et 11 % sexuellement. Selon Statistique Canada, les jeunes femmes de 15 à 24 ans sont celles présentant le plus grand risque d'être tuées par leur conjoint ou leur ami intime.

                                               

SOURCE FONDATION JASMIN ROY



Communiqué envoyé le 1 juin 2015 à 00:01 et diffusé par :